Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1381-1689

Français 1450

Cote : Français 1450  Réserver
Ancienne cote : Cangé 69
Ancienne cote : Regius 7534(5)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits
XIIIe siècle (deuxième quart, vers 1240)
France (Picardie). Ecriture en petites lettres rondes, trois colonnes de 59 lignes, encre brune. Une main postérieure (XVe siècle) a ajouté un titre en capitales au début de chaque œuvre, en haut du folio. Deuxième titre de la main de Cangé.
Une grande initiale avec ornements végétaux au début de chaque œuvre (sauf Le Roman de Troie). Rinceaux et décors zoomorphes hybrides (f.83 ; f.140 ; ff.188v/207v ; f.238). Grandes initiales fleuries. 17 initiales filigranées bleu et rouge dans Le Roman de Troie, et une dans Le Roman d’Eneas. Initiales rouges et bleues sur deux lignes dans tout le manuscrit. 102 lettrines.
Parchemin, piqûres apparentes dans les marges intérieures et inférieures. 264 feuillets, 300x225 mm (just. 230x150 mm).
Foliotation ancienne en chiffres romains erronée : il manque un feuillet (sans lacune de texte) les ff. xx et xxi, il y a un feuillet lxx bis, redoublement des feuillets lxi à lxx après le feuillet lxx bis. Foliotation moderne en chiffres arabes.Il manque deux cahiers après le f. 218v (fin d’Yvain et début de Lancelot). 23 cahiers : un bifeuillet, suivi de 20 cahiers de 12 feuillets, et d’un cahier de 8 feuillets. Réclames à tous les cahiers (sauf au bifeuillet initial et au 5e cahier). Signature à tous les cahiers.
Réglure à la mine de plomb : triple trait vertical délimitant les colonnes sur la gauche, trait simple sur la droite.
Reliure de veau brun (XVIIIe siècle).
Estampille correspondant au n°13 de Josserand-Bruno sur les feuillets contenant la table, le titre, les feuillets 1 et 264v.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 18323. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 20288.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Provenance :
Collection de la famille Matignon. Vendu ou offert à Nicolas-Joseph Foucault, intendant, par Jacques de Matignon, lieutenant général de Normandie, vers 1690, à Caen. Décrit par Antoine Galland dans une publication délivrée à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1707. Acquis par Ballard vers 1720 lors d’une vente aux enchères publique ou cession (absence de catalogue de vente qui le certifierait). Acquisition par Charles-Jérôme Cisternay du Fay dont la collection est vendue en 1725 (manuscrit no 1889 du catalogue de vente). Entre à la Bibliothèque du roi en 1733 après sa vente par Châtre du Cangé.

Annotations :
Selon Busby, la mention à la fin de Cligès (f.202v, l.25, marge intérieure) « Mos Bertram Goyon syre de Matignon » indique que Bertrand IV, seigneur de Matignon, a été propriétaire du manuscrit.
Annotations marginales en écriture cursive du XVe siècle créant un sommaire détaillé des textes, encre verdâtre. Jusqu’au f. 146v, présence de notes en écriture bâtarde notariale du XVe siècle.Sur la deuxième page de garde, liste du contenu dressée par Cangé, et notes, initiales et monogramme de Jean-Baptiste Bonaventure de Roquefort.

Présentation du contenu

Le copiste a intercalé quatre romans de Crestien au milieu du Brut, comme s'y rattachant par les aventures de la cour du roi Artus.

f. 1a-83b : Benoît de Sainte-Maure, Roman de Troie : « Salemons nous ensaingne et dit / Et si le list en son escrit... - ... Jo n'en sai plus, ne plus n'en dist / Beneois qui cest romans fist ».

f. 83b-112vb : Anonyme, Roman d’Eneas : « Quant Menelax ot Troie assise / Ainc n'en torna tres qu'il l'ot prise... - ... Qui d'Eneas descendu sunt / Signor furent par tot le mont ».

f. 112-139 : Wace, Brut : « Ki vult oïr e vult saveir/Se rei en rei e d’eir en eir/Ki cil furent e dunt il vindrent…-…Mais ce que Crestiens tesmogne/Pores ci oir sans alogne ».

f. 140-158 : Chrétien de Troyes, Erec et Enide : « Un jor de Pasque al tans novel / A Karadigan son castel ... - ... Et por Erec qu'il ama tant / Hui mais pores oïr avant ».

f. 158r-184v : Chrétien de Troyes, Conte du Graal : « Ce fu el tans q'arbre florissent / Foillent bocaige, pré verdissent... - ... Ne devigne ses hom le jor / Où il par force ou par amor... ». Inachevé.

f. 184v-188v : Anonyme, Perceval, Première Continuation, Continuation Gauvain.

f. 188r-207r : Chrétien de Troyes, Cligès : « Cil qui fist d'Erec et d'Enide / Et les commandemens d'Ovide ... - ... Q'amors les ait en son lien / Or commence oevre Crestien ».

f. 207-221 : Chrétien de Troyes, Yvain : « Li bons rois Artus de Bretaigne / La qui proece nus ensagne... - ... Ce ne seroit pas bel à dire / Por ce retorne à ma matire ». Incomplet à la fin

f. 221-225 : Chrétien de Troyes, Lancelot .Amputé des trois quarts.

f. 225-238 : Wace, Roman de Brut : « Par le bonté de son corage / [Et] par le los de son barnage ... - ... Mil et cent.LV. ans / Fist maistre Gasse cest romans »

f. 238-264 : Herbert, Dolopathos : « A paine puet perdre sa paine / Qui sert prodome et qui s'empaine... -.... De ce dont ele ere encombrée / Al lit à la fée l'enmaine... ». Incomplet à la fin.

Bibliographie

1970
B. Woledge, "Un scribe champenois devant un texte normand. Guiot copiste de Wace", tiré à part de Mélanges de langue et de littérature du Moyen Age et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, Genève : Droz, (1970), p. 1139-1154.

1987
Sylvia Huot, From Song to Book. The Poetics of Writing in Old French Lyric and Lyrical Narrative Poetry, Ithaca and London, Cornell Univ. Press, 1987.

Terry Nixon, "Amadas et Ydoine and Erec et Enide : reuniting Membra disjecta from Early Old French Manuscripts", Viator, 18, 1987, p. 227-251.

1990
Jean-Luc Leclanche, "La dédicace d'Herbert, auteur du Dolopathos en vers français, à Louis VIII", Romania, 111, 1990, p. 563-569.

1993
Françoise Gasparri, Geneviève Hasenohr et Christine Ruby, "De l'écriture à la lecture. Réflexions sur les manuscrits d'Erec et Enide", Les manuscrits de Chrétien de Troyes. The manuscripts of Chrétien de Troyes, Faux titre, 71-72, Amsterdam ; Atlanta, Rodopi, 1993, p. 97-148.

Stewart Gregory et Claude Luttrell, "The manuscripts of Cligés", Les manuscrits de Chrétien de Troyes. The manuscripts of Chrétien de Troyes, Faux titre, 71-72, Amsterdam ; Atlanta, Rodopi, 1993, p. 67-95.

Terry Nixon, "Romance collections and the manuscripts of Chrétien de Troyes", Les manuscrits de Chrétien de Troyes. The manuscripts of Chrétien de Troyes, Faux titre, 71-72, Amsterdam ; Atlanta, Rodopi, 1993, p. 17-25.

1994
Bart Besamusca, "Cyclification in middle dutch literature : the case of the Lancelot Compilation", Cyclification : The development of the narrative cycles in the Chansons de geste and the Arthurian Romance, Koninklijke Nederlandse Adad. van Wetenschappen, 159, Amsterdam, 1994, p. 82-91.

Peter F Dembowski, "Textual and Other Problems of the Epilogue of Erec et Enide", Conjunctures : Medieval Studies in Honor of Douglas Kelly, Faux-titre, 83, Amsterdam ; Atlanta, Rodopi, 1994.

1996
Marc-René Jung, La légende de Troie en France au moyen-âge. Analyse des versions françaises et bibliographie raisonnée des manuscrits., Romanica helvetica, 114, Tübingen, Francke Verlag, 1996.

1997
Jean-Luc Leclanche, Herbert, Le roman de Dolopathos : édition du manuscrit H 436 de la Bibliothèque de l'Ecole de médecine de Montpellier, Classiques français du Moyen Age, 124-126, Paris, Champion, 1997.

1998
Jean-Charles Herbin, "Un fragment inédit du Dolopathos en vers", Romania, 116, 1998, p. 258-272.

Jean-Luc Leclanche, "Deux notes sur les témoins manuscrits du Dolopathos d'Herbert", Miscellanea mediaevalia. Mélanges offerts à Philippe Ménard, Nouvelle Bibliothèque du Moyen Age, 46, Paris, Champion, 1998, p. 849-863.

2002
Herman Braet, "L'instruction, le titulus, la rubrique : observations sur la nature des éléments péritextuels", Als ich can. Liber Amicorum in Memory of Professor Dr. Maurits Smeyers / Bert CARDON, Jan VAN DER STOCK & Dominique VANWIJNSBERGHE (éds.), Corpus of Illuminated Manuscripts, 11-12, Louvain, Peeters, 2002, p. 203-212, cité p. 207.

Keith Busby, Codex and Context. Reading Old French Verse Narrative in Manuscript, New York, Rodopi, 2002.

Geneviève Hasenohr, "Écrire en latin, écrire en roman : réflexions sur la pratique des abréviations dans les manuscrits français des XIIe et XIIIe siècles", Langages et peuples d’Europe. Cristallisation des identités romanes et germaniques (viie-xie siècles). Actes du colloque international Toulouse-Conques, juillet 1997, Toulouse, 2002, p. 79-110.

2009
Thierry Delcourt, La légende du roi Arthur, Bibliothèque Nationale de France, Paris, Seuil, 2009, cité p. 98.

Jean-Luc Deuffic, "Livres d’heures et manuscrits du Moyen Âge identifiés (XIVe-XVIe s.)", in Pecia. Le livre et l'écrit, Notes de bibliologie, T. 7, 2009, cité p.107.

2010
IRHT, Notices de manuscrits français et occitans, Dossiers suspendus, Paris, CNRS-IRHT, 1937-2010.

2013
Frédérique Cahu, Un témoin de la production du livre universitaire dans la France du XIIIe siècle : la collection des Décrétales de Grégoire IX, Turnhout : Brepols, 2013, cité p. 75.

2014
Stefka Georgieva Eriksen, Writing and Reading in Medieval Manuscript Culture, Turnhout : Brepols, 2014, cité dans l'index.

2016
Graziella Pastore, "Un nouveau témoin de la Première continuation Perceval (Archivio storico del castello di Valperga - Comune di Cuorgnè, Torino), tiré à part de Romania, t.134, 2016, p. 413-432.

Chrétien de Troyes, Le chevalier au lion, Paris : Honoré Champion, 2016.

2017
Le roman des sept sages de Rome, Paris : Honoré Champion, 2017.

2018
IRHT, Notice du manuscrit Français 1450, dans la base Jonas-IRHT/CNRS.

Informations sur le traitement

Ajout de lien vers la base Jonas et reprise de la bibliographie par Delphine Mercuzot et Mélody Delong, septembre 2018.