Français 1402

Cote : Français 1402
Ancienne cote : Regius 7510 (6)
Plutarque, Vies de Marcellus et de Pélopidas, traduction en français par Arnauld Chandon de Pamiers
XVIe siècle (vers 1540)
France

Ecriture imitant l'humanistique italienne.
Lettre ornée.
Parchemin, 50 ff.+[1], 250 x 175 mm (just. 170 x 120 mm ; reliure 260 x 180 mm).
7 cahiers : 6 cahiers de 8 ff. (1-48), 1 cahier de 4 ff. (49-50+n.f.+contregarde), précédés d'un f. de garde de parchemin.
Ni réclames, ni signatures. Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle.
Réglure très légère à l'encre brune.
Reliure de maroquin noir ou olive à encadrement de filets dorés et à froid et à semé de F et de lis dorés, fers dorés, tranchefiles de soie verte, traces de deux lacs de soie noire ou foncée en gouttière, tranches dorées (Paris, Relieur de Salel, vers 1540).
Reliure restaurée en 2015 (dossier BnF-ADM-2015-006949-01) : reprise des mors fendus.
Estampille de la Bibliothèque royale au XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno, n° 13).
Manuscrit en français

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30484. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 204163.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Exemplaire de présentation à François Ier ; cabinet privé de François Ier ; sorti des collections royales durant la seconde moitié du XVIe siècle ; collection privée non identifiée, 1ère moitié du XVIIe siècle (n° 369 à l'encre brune au contreplat supérieur) ; collection privée non indentifiée, XVIIIe siècle (n° 558 au crayon à papier, au contreplat supérieur) ; entré à la Bibliotèque royale en 1736 (mention "codex inter recens emptos 18" au fol. 1 ; Archives Ancien Régime 65, fol. 189 : "18. La Vie de Marcellus traduite de Plutarque par Arnauld Chandon. Folio. Vélin") ; ancien fonds royal.

D'autres volumes provenant également de François Ier figuraient dans le même lot de manuscrits acquis par la Bibliothèque royale en 1736 : un Débat d'Ajax et Ulysse (Français 2328), une Vie d'Agésilas, de Plutarque (Français 1399), des Vies de Thésée et de Romulus de Plutarque (Français 1396), des Vies de Philopœmen et de Flaminius, de Plutarque (Français 1400) et des Vies de Sertorius et d’Eumène, de Plutarque (Français 1401).

Présentation du contenu

Contient :
F. garde verso : Mention "Au roy".
F. 1- : "La Vie de Marcellus, illustre Romain, composée par Plutarque et traduicte de grec en françoys par Arnauld Chandon, docteur és droictz". Commande par : "Marcus Claudius cinq foys consul et filz de Marcus fut comme dit Possidonius le premier de sa famille qu'on appella Marcellus [...]". Finit par : "[...] et pour le regret de la perte des biens et plaisirs qu'ilz avoyent du defunct que pour l'estime qu'ilz eussent de sa vertu. Fin".

Le texte présente des grattages et corrections qui sont très vraisemblablement des corrections d'auteur.

Ce volume appartient à une série de traductions de Vies des hommes illustres de Plutarque pour François Ier : une Vie d'Agésilas (Français 1399), une Vie d'Alexandre (Français 24927) et une Vie de Pyrrhus (Chantilly, musée Condé, ms. 855), par Arnauld Chandon de Pamiers ; une Vie de Demetrios (Français 1395), des Vies de Thésée et de Romulus (Français 1396), des Vies de Philopœmen et de Flaminius (Français 1400) et des Vies de Sertorius et d’Eumène (Français 1401), par Jacques Amyot.

Bibliographie

Catalogue :
Catalogue des manuscrits français, t. 1, ancien fonds, Paris, 1868, p. 222.

Etudes :
Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale, t. 1, Paris, 1868, p. 164.
René Sturel, Jacques Amyot traducteur des Vies parallèles de Plutarque, Paris, 1909, p. 3-46.
Marie-Pierre Laffitte et Fabienne Le Bars, Reliures royales de la Renaissance. La Librairie de Fontainebleau, 1544-1570, cat. exp., Paris, BN, 26 mars-27 juin 1999, Paris, 1999, p. 169.
Marie-Pierre Laffitte, Reliures royales du département des Manuscrits (1515-1559), Paris, 2001, p. 23 et 104.
Isabelle de Conihout, "Cuirs, cartouches et termes. L'influence de la galerie de Rosso sur la reliure française de la Renaissance", dans Thierry Crépin-Leblond et Vincent Droguet (dir.), Le roi et l'artiste. François Ier et Rosso Fiorentino, cat. exp., Fontaineblea, châtea, 23 mars-24 juin 2013, Paris / Fontainebleau, 2013, p. 157.
Maxence Hermant, "Le cabinet privé de la fin du règne", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal,, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 274 (cité aussi p. 287-288).
Olivier Bosc et Maxence Hermant (dir.), Le siècle de François Ier. Du roi guerrier au roi mécène, cat. exp., Chantilly, musée Condé, 7 septembre-7 décembre 2015, Paris, 2015, p. 133.

Exposition :
Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal,, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, n° 125a (notice M. Hermant).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (juillet 2018)