Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1-409

Français 133

Cote : Français 133  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 260
Ancienne cote : Dupuy II 265
Ancienne cote : Regius 6801
Giovanni Boccaccio, De mulieribus claris , traduction anonyme en français sous le titre  Des cleres femmes
XVe siècle (3e quart) : cf. Hans-Collas ― Schandel 2009, p. 322
Lieu de copie : Nord de la France : Picardie ( ?)
Écriture : bâtarde ; majuscules rehaussées d'ocre. Lettres cadelées. Un copiste.

Décoration :
Une peinture au f. 2, scène de dédicace : l'auteur offrant son ouvrage à Andrea Acciaiuoli, comtesse de Hauteville.
Décoration secondaire : Encadrement de la page frontispice végétal, à rinceaux or et azur, ornés de fleurs et de fruits (fraises). Peinture postérieure des armes de France (Louis XII) dans la bordure inférieure Initiale (7 à 9 lignes) ornées de vignettes sur fond or introduisant le prologue (f. 2) et les différents chapitres. Au sein du texte, pieds de mouche champis sur fonds filigranés de couleur alternativement bleue et rouge. 
Table des chapitres (f. 1-v) : Initiale (6 lignes) ornée de vignettes sur fond or introduisant la table. ― Initiales (1 ligne) champies sur fond filigrané alternativement bleu et rouge introduisant l'intitulé des chapitres. ― Bouts-de-ligne filigranés.

Parchemin ;111 feuillets à 2 colonnes de 47 lignes par page, précédés de trois gardes de parchemin réglées, suivis de six gardes de parchemin réglées ;445/450 x 310 mm (justification : 275 x 190 mm).
10 cahiers, sénions réguliers à l'exception du dernier cahier : 9 cahiers de douze feuillets (f. 1-108), 10e et dernier cahier de 9 feuillets (f. 109-111 + 6 gardes de parchemin réglées à l'encre rouge).
Réclames. ― Quelques signatures de feuillets apparentes. ― Foliotation moderne. Titres des chapitres rubriqués. Incipit et explicit rubriqués.
Titre XVIe s. « Bocace des nobles femmes » (contreplat supérieur).
Reliure de maroquin rouge aux armes royales sur les plats. Tranches dorées. Titre doré au dos « BOCACE / DES / NOBLES / FEMMES ». Entrenerfs ornés de fleurs de lys. Couvrure de velours noir indiquée sur l'inventaire de la Librairie royale de Blois de 1544
Réglure à l'encre rouge.
Estampille de la « BIBLIOTHECA REGIA» (Ancien Régime), correspondant au modèle Josserand-Bruno, type A, n° 1.  
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

L'exécution du ms. a été successivement attribuée à un à un atelier flamand (Bozzolo 1973, p. 92), à un atelier parisien (Hans-Collas ― Schandel 2009, p. 322). La peinture frontispice du f. 2 indiquerait une production du Nord de la France.

Bien que l'emblème de Louis de Bruges, généralement visible en transparence sous les armoiries de France peintes sous le roi Louis XII, ne se distingue pas sous l'écu royal ajouté dans la bordure inférieure du f. 2, le volume fait partie de la collection du seigneur de Gruuthuse dont il porte la cote « XII » au bas du verso du 117v (6e f. de garde du plat inférieur) : cf. Lemaire 1981, p. 226, n° 57 ; Laffitte 1997, p. 248, n. 20, p. 255, n. 65 ; Hans-Collas ― Schandel 2009, p. 322. Le ms. n'est pas mentionné par Joseph Van Praet parmi les ouvrages de Louis de Bruges conservés à la BnF (Van Praet 1831).
On ignore à quelle occasion la collection de manuscrits de Louis de Bruges entra à la Bibliothèque royale au début du xve siècle : don de Jean de Bruges, son fils, achat par le roi ou exercice de son droit d'aubaine, droit féodal autorisant le souverain à prendre possession des biens d'un étranger mort en France sans héritier né en France ?

Le ms. Français 133 se trouvait, en effet, au début du XVIe siècle dans la Librairie royale de Blois. Il est cité dans l'inventaire de 1518 sous le n° 24 : « Bocace, des nobles dames » (Omont 1908, t. I, p. 5) ; dans celui de 1544, établi lors de la fusion de la collection avec la Librairie royale de Fontainebleau sous le n° 1344 : « Ung autre livre, aussy en parchemyn, couvert de veloux noir, intitulé "Bocace, des nobles et claires dames" » (Omont 1908, t. I, p. 222). Dans la partie supérieure de la contregarde du plat supérieur, a été conservée une annotation (XVIe siècle) indiquant son classement dans la librairie : « Des histoyres et livres en françoys. Au pulpistre troysyesme par terre du cousté devers [la court] », « Bloys ».

Le ms. est cité dans les inventaires postérieurs de la Bibliothèque du roi : [Rigault II] « deux cents soixante » (Omont 1909, t. II, p. 275), [Dupuy II] 265 (Omont 1910, t. III, p. 17), [Regius] 6801 (Omont 1913, t. IV, p. 6).

Présentation du contenu

Le ms. BnF, Français 133 a été classé parmi les manuscrits de la famille B (Bozzolo 1973, p. 25), dérivant d'une transcription incorrecte des témoins de la famille A, la plus ancienne. Les colophons manquent. Outre des leçons fautives, le copiste du ms. Français 133 a inversé ou mélangé des passages (Baroin ― Haffen 1993, p. XII-XIII).

F. 1-111v. [Giovanni Boccaccio, De claris mulieribus, traduction anonyme en français sous le titre Livre des femmes nobles et renommees]

F. 1-v. [Table des chapitres].

F. 2-3. [Proesme]. « Cy commence le livre que fist Jehan Boccace de Certal des cleres et nobles femmes, lequel il envoia a Andree des Alpes (sic) de Florence et contesse de Haulteville. Le premier chapistre ouquel est mis le proesme (rubr.) ». « Devant hyer moy estant en ung petit lieu solitaire et separé du simple et moins expert peuple commun …-… Et comme tu ne peusses mie estre porte en touz lieux, il fera toy avec tes merites et louenges estre congneu a ceulx qui vivent presentement, a ceulx qui sont a estre te gardera et sera perpetuelle valeur ».

F. 3v-4v. [Prologue]. « S'ensuit le prologue sur celle mesme euvre (rubr. ; f. 3). « Ja pieça aucuns des anciens ont briefment et compendieusement escrip[t] livres des nobles hommes …-… et me octroye avoir escript ce que j'ay commencié a escripre en sa louange, gloire et reverence. Amen ».

F. 4v-111. [Texte]. « Cy s'ensuit l'istoire de Eve qui fut la premiere et tres ancienne de tout l'umain lignaige (rubr.) ». « Je donques qui ay a escripre dequelz dons, vertus et resplendisseurs les nobles femmes ont esté cleres et douees …-… mais le cuide bien l'onneur singulier de toute Ytalie ne jadiz en nulles nations oncques ne fut une semblable ». F. 111. « Cy finist le livre des nobles femmes. Amprés s'ensuit la recapitulation de toutes les choses devant dictes (rubr.) ».

F. 111-v. [« Récapitulation »]. « Jusques a noz femmes, c'est assavoir a celles de present, comme il appert, sommes venuz, entre lesquelles le nombre des vertueuses et dignes d'estre nommees et (sic pro est) si petit …-… Se aucunes faultes y sont trouvees, les ignorances supplier vueillent et les deffaultes benignement supporter et amander ».

F. 111v. [Explicit]. « Deo gratias. Finito libro. Sit laus et gloria Cristo (rubr.) ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 6771. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 104464.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 133)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :
Paulin Paris, Les manuscrits françois de la bibliothèque du roy, Paris, 1836-1848, t. 2, p. 258-260. ― Bibliothèque impériale, Département des Manuscrits français, t. I : Ancien fonds, Paris, 1868, p. 10, n° 133. ― Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. I, p. 5, n° 24 ; p. 222, n° 1344 ; t. II, p. 275, n° 260 ; t. III, p. 17, n° 265 ; t. IV, p. 6, n° 6801.

Édition :
Jeanne Baroin et Jossaine Haffen (éd.), Boccace, « Des cleres et nobles femmes » [d'après le ms. BnF, Français 12420], Besançon : Université de Besançon ; Paris : diff. les Belles-lettres, 1993-1995, 2 vol.

Études :
Carla Bozzolo, Manuscrits des traductions françaises d'œuvres de Boccace, XVe siècle, Padova, 1973, p. 23-25, 91-92 (notice du ms. BnF, Français 133). ― Claudio Galderisi (dir.), Translations médiévales. Cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (XIe-XVe siècles). Étude et Répertoire, Turnhout, 2011, 2/1, p. 374-375, n° 179.

Illustration :
Vittore Branca (dir.), Boccaccio visualizzato. Narrare per parole e per immagini fra Medioevo e Rinascimento, t. III : Opere d'arte d'origine francese, fiamminga, inglese, spagnola, tesdesca, Biblioteca di storia dell'arte, Torino,1999, t. I, p. 138 ; t. III, p. 62-64, n° 17 ; ill. 76, p. 63 (f. 2).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Véronique de Becdelièvre (janvier 2020)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

Elizabeth MORRISON et Zrinka STAHULJAK, The Adventures of Gillion de Trazegnies: Chivalry and Romance in the Middle East, Los Angeles : Getty Publications, 2015, cité p. 139 n. 84. — FOL-FAC SIM-955.

Orlanda S.H. LIE, Martine MEUWESE, Mark AUSSEMS et Hermina JOLDERSMA, Christine de Pizan in Bruges : le Livre de la Cité des Dames as Het Bouc van de Stede der Vrauwen (London, British Library, Add. 20698), Hilversum : Verloren, 2015, cité p. 34. — 4-IMPR-3593.

Boccace, Jean. • Femmes illustres.