Français 12595

Cote : Français 12595  Réserver
Ancienne cote : Supplément français 188
XVe siècle (vers 1400-1402)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits
France (Paris) . Ecriture bâtarde avec quelques hastes montantes, un seul copiste, 2 colonnes de 37 lignes (1 seule colonne pour le Testament ) .
Décoration par le maître du second Roman de la rose du duc de Berry (voir L'art de l'enluminure 42) . Trois peintures à demi-pages introduisent le Roman de la rose (feuillet 1: éveil du dormeur), le Testament (feuillet 158: Trône de grâce) et les Les sept articles de la foi (feuillet 189: la Trinité). Encadrement fait de torsades de vignettes avec dragons, oiseaux et papillons au feuillet 1, encadrement de baguettes avec prolongement de viornes aux feuillets 158 et 189. 79 miniatures de la largeur d'une colonne illustrent le Roman de la rose , aux feuillets 2, 2v (3 miniatures), 3, 3v, 4, 4v, 5, 6, 7v, 8, 9v, 10, 10v, 11v, 12v (2 miniatures), 13, 13v, 14, 14v, 16, 16v, 17, 17v, 22v, 23, 23v, 24, 25, 25v, 26, 27v (2 miniatures), 28 (2 miniatures), 28v, 29, 29v, 32, 33v, 43 (2 miniatures), 44v, 45v, 47v, 49, 49v, 50v, 52, 52v, 55, 62v, 63v, 64v, 69v, 71, 71v, 74v, 77v, 78v, 78v, 89v, 111v, 121, 123, 139v, 140 (2 miniatures), 148v, 149, 150, 152, 153, 153v. Initiales et pied-de-mouches filigranés en alternance or sur fonds noirs et rouges sur fonds bleus. Rubriques .
Parchemin.1 garde de papier +202 feuillets + 1 garde de parchemin + 1 garde de papier , 325 × 230 mm .
Foliotation ancienne à l'encre rouge. Le feuillet 30 est manquant, le verso du feuillet 157 et les feuillets 188, 201 et 202 sont blancs. 3 cahiers de 8 feuillets, (ff. 1-24) suivis d'un cahier de 7 feuillets (c'est à dire 8-1, ff. 25-32), de 6 cahiers de 8 feuillets, (ff. 33-80), d'un cahier de 4 feuillets (ff. 81-84), de 14 cahiers de 8 feuillets, (ff. 85-196) et d'un cahier de 6 feuillets (ff. 197-202). Réclames. Traces d'humidité anciennes sur les feuillets 171 et suivants, taches sur les feuillets 65 et suivants. Légère lacune de parchemin sans lacune de texte (voir le feuillet 193) .
Réglure à la mine de plomb .
Reliure de veau brun aux armes et chiffres de Napoléon Ier restaurée en 1972. Dos à 6 nerfs, pièce de titre en maroqui rouge .

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Jean de Berry : ex-libris et signature grattés au bas du dernier feuillet (f. 201v) : « Che livre est au duc de Berry. JEHAN ».
Selon François Avril et Marie-Hélène Tesnière, ce manuscrit est sans doute l'exemplaire donné à Guillaume Lode, écuyer et chambellan du duc (voir la notice 141 du catalogue Paris 1400: les arts sous Charles VI ).
Bibliothèque des ducs de Bourgogne, saisi en 1794 et non restitué.

Présentation du contenu

ff. 1-157. Guillaume de Lorris et Jean de Meung , Le Roman de la Rose : « Maintes gens dient que en songes/ N'a se fables non et mensonges ... -... Ainsi oÿ la rose vermeille / Atant fu jour et je m'esveille/ Ci fine le Rommant de la Rose ».

ff. 158-187v. Jean de Meung, Testament : « Li peres li filz et li sains esperis / Un Dieu en troiz personnes adorez et cheris ... - ... Par sa misericorde que soyons en escript/ Ou saint livre de vie que il meismes escript/ Ci fine le Testament maistre Jehan de Meun».

ff. 189-200. [attribués également à Jean Chapuis et à Jean de Meung] , Vers en l'honneur de la Sainte Trinité ou Les sept articles de la foi [intitulé: «Codicile maistre Jehan de Meun. C'est le Trésor, ou les Sept articles de la foi, de Jean de Meung. »] : « Le codicile maistre Jehan de Meu/ O glorieuse Trinité/ Une essence en vraye unité ...- Prendaz gré que j'en chappuys / Car ce te plaist c'on en peut faire / Ci fine le codicile maistre Jehan de Meun, qui parle de sept articles de la foy Nostre Seigneur Jhesu Crist».

ff. 200- 200v. Jean de Meung, Codicille : « Ci aprés un beau petit dittié que maistre Jean de Meun a fait / Dieu ait l'ame des trespassez / Car des biens qu'ilz ont amassez ... -... Quant vous ne m'avez pas creu / A tart vous en repentirez / Ci fine un moult beau petit dittié que maistre Jean de Meun tinst » .

Editions


Dominique Martin Méon, Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung : nouvelle édition, revue et corrigée sur les meilleurs et les plus anciens manuscrits , Paris : impr. de P. Didot l'aîné, 1814
Armand Strubel, Le roman de la rose, Guillaume de Lorris et Jean de Meun ; édition d'après les manuscrits BN 12786 et BN 378 , Paris : Librairie générale française, 1992

Bibliographie


Nathalie Coilly et Marie-Hélène Tesnière, Le Roman de la rose, l’art d’aimer au Moyen Âge , pp. 75-75, 79 f. 1 p. 79
Nathalie Coilly et Marie-Hélène Tesnière, L'art de l'enluminure 42 (2012)" L'art d’aimer au Moyen Âge ", p. 20
Léopold Delisle, Le cabinet des manuscrits de la Bibliothèque impériale [puis nationale], Paris, 1868, I, p. 485 et III, p.102
Léopold Delisle, Recherches sur la librairie de Charles V , partie II, p. 267
Pierre Josserand et Jean Bruno, "Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale", dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à Monsieur Franz Calot , Paris, 1960, 261-298 et pl. XXIII-XXIV.
Ernest Langlois, Les manuscrits du Roman de la Rose : description et classement , Lille : Tallandier ; Paris : H. Champion, 1910, p. 48
Notice de Timothy L. Stinson sur le site romandelarose.org
Elisabeth, Taburet-Delahaye et François Avril, Paris 1400 : les arts sous Charles VI , Fayard, 2004, n.141, p. 238

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot, septembre 2014.