Français 12247

Cote : Français 12247
Ancienne cote : Supplément français 4383
François Demoulins , Traité des vertus cardinales .
XVI e siècle (après 1509 ?)
Manuscrit en français
Lyon . Ecriture française imitant l'humanistique italienne mais conservant quelques traits gothiques .
Volume peint par Guillaume II Leroy . Cinq enluminures à pleine page (fol. 1v., 2v., 4, 8v., 12) et sept miniatures (fol. 4v., 5 par deux fois, fol. 5v. par deux fois, fol. 6 et 15). Nombreuses lettres ornées.
Parchemin , A-19 ff., précédés et suivis d'un feuillet de reliure de papier , 290 x 21 mm (just. 220 x 145 mm) .
Codicologie impossible à établir en raison de nombreux collages et montages. Pas de réclames. Traces de signatures formées d'une lettre suivi d'un chiffre (cf. fol. 9). Foliotation à l'encre noire, 19 e siècle. Ancienne foliotation à l'encre rouge (16 e siècle ?), présentant des erreurs (pas de folios 13 et 14, le chiffre 17 figure au verso du folio 16) .
Réglure à l'encre rouge brun .
Reliure de conservation en parchemin souple. Cette reliure, créée en 2014, remplace l'ancienne reliure de demi-maroquin rouge qui avait été réalisée au cours du Second Empire et sur les contreplats de laquelle avaient été remontés les anciens plats peints par Robinet Testard .
Présence de plusieurs estampilles, la plus ancienne de la bibliothèque royale au 17 e siècle, ce qui est incohérent avec l'ancienne cote supplément Français 4383 que porte le volume au fol A, l'ancien supplément regroupant les entrées à la bibliothèque royale entre le milieu du 18 e siècle et 1862 (hors saisies révolutionnaires et collections entrées en bloc) .

Documents de substitution

Ce document possède une version numérisée.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Numérisation effectuée avant la restauration de 2014.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 33761. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 15733.

Historique de la conservation

Exemplaire de présentation de l'auteur à Louise de Savoie . Le manuscrit ne se retrouve pas dans les inventaires royaux des 16 e et 17 e siècles. Peut-être a t-il fait partie d'un lot hérité, non par François I er , mais par sa soeur Marguerite d'Angoulême . Entré dans les collections de la bibliothèque royale, nationale ou impériale entre le milieu du 18 e siècle et 1862.

Présentation du contenu

Incipit "Les arithmeticians font disputacion des nombres" (fol. 2). Explicit "et ainsi le faictes je panceray avoir receu de mon petit labeur recompence condigne".
Le volume porte en plusieurs endroits la marque de sa destinataire : acrostiche "LOISE" en lettres rouges au début du texte, fol. 2.
Pour la description des images, voir la base Mandragore.
L'ancienne reliure était parlante avec quatre vertus peintes au plat supérieur (Prudence, Force, Justice et Tempérance)

Présentation du contenu

Dédié à Louise de Savoie (fol. 2) par un anonyme ; au chapitre des « Extremitez de prudence » (fol. 8), on lit : « Fin à dorer, Monsr du Bouchage, monsr d'Anguerrande. »

Bibliographie

Robert Lembright, "Louise de Savoie. Etude de son mécénat artistique et littéraire", Bulletins et mémoires. Société archéologique et historique de la Charente, 1994, p. 100.

Bibliographie


2005
Kathrin GIOGOLI, John BLOCK FRIEDMAN, "Robinet Testard, court illuminator : his manuscripts and his debt to the graphic arts", tiré à part de Journal of the early bokk society for the study of manuscripts and printing history, Vol.8, (2005), p. 143-188.
MSS [4° pièce 3045

2013
Joni M. Hand, Women, manuscripts and identity in northern Europe, 1350-1550 , Farnham, Surrey ; Burlington, VT : Ashgate, 2013, cité p. 223

2006
Béatrice BEYS, "Un poème à la gloire de Louis XII à la bibliothèque de la Faculté de médecine de Montpellier : La complainte de Gênes sur la mort de Thomassine espinolle", extrait de Etudes héraultaises , ISSN 1621-4609, p. 21-26 et p. 117 ; cité p. 26, n. 26

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (janvier 2015)

Anguerrande, D'.