Français 12247

Cote : Français 12247 
Ancienne cote : Supplément français 4383
François Demoulins de Rochefort, Traité des vertus cardinales
XVIe siècle (vers 1510)
Lyon et Val de Loire

Vraisemblablement copié à Lyon. Ecriture française imitant l'humanistique italienne mais conservant quelques traits gothiques.
Enluminé à Lyon par Guillaume II Leroy. 5 enluminures à pleine page, 7 miniatures, lettres ornées.
Pour la description des images, voir la base Mandragore.
Parchemin, A-19 ff., précédés et suivis d'une garde de papier, 290 x 21 mm (just. 220 x 145 mm).
Relevé codicologique impossible à établir en raison de nombreux collages et montages.
Pas de réclames.Traces de signatures.
Foliotation à l'encre noire, XIXe siècle. Ancienne foliotation à l'encre rouge (XVIIe siècle ?) présentant des erreurs (pas de ff. 13 et 14, le chiffre 17 figure au verso du f. 16).
Réglure à l'encre rouge brun.
Reliure de conservation en parchemin souple (2014). Défets de l'ancienne reliure de demi-maroquin rouge, entre 1852 et 1870.
Anciens plats peints déposés et montés. Peints dans le Val de Loire par Robinet Testard. L'étude des abrasions des peintures observées lors de la restauration de 2014, tend à prouver que ces plats peints étaient originellement collés sur une reliure de parchemin souple. L'emplacement des trous de passage pour les lacs signalent en outre que les peintures de l'ancien plat inférieur avaient été remontés à l'envers dans la reliure du XIXe siècle.
Volume restauré en 2014 : démontage de la reliure et de la couture ; dépose des deux anciens plats peints, remontés au XIXe siècle comme contreplats ; restauration des fonds de cahiers ; couture sur nerfs de peau ; réalisation d'une reliure de conservation de parchemin souple avec renfort de carte et tranchefiles neutres en fil de lin ; montage de conservation des anciens plats, désormais conservés en défets (dossier BnF-ADM-2014-054796-01).
Présence de plusieurs estampilles, la plus ancienne de la Bibliothèque royale au XVIIe siècle, ce qui est incohérent avec l'ancienne cote Supplément Français 4383 que porte le volume au f. A, l'ancien supplément regroupant les entrées à la Bibliothèque royale entre le milieu du XVIIIe siècle et 1862 (hors saisies révolutionnaires et collections entrées en bloc).
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Numérisation effectuée avant la restauration de 2014.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 33761. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 15733.

Historique de la conservation

Réalisé pour Louise de Savoie (portrait au f. 4 ; son symbole, une aile ("L" de Louise), aux ff. 1v et 4v ; acrostiche "LOISE" en lettres rouges, f. 2). Le manuscrit ne passe pas à François Ier et ne se trouve donc pas dans les inventaires royaux des XVIe et XVIIe siècles. Entré entre le milieu du XVIIIe siècle et 1862 (?).

Présentation du contenu

Commence par : "Les arithmeticians font disputacion des nombres [...]". Finit par : "[...] et ainsi le faictes je panceray avoir receu de mon petit labeur recompence condigne".

Bibliographie

Catalogue :
Henri Omont, Bibliothèque nationale. Catalogue général des manuscrits français. Ancien supplément français, t. 2, nos 9561-13090 du fonds français, Paris, 1896, p. 480.

Etudes :
Léon Dorez, "Des origines et de la diffusion du Songe de Poliphile", Revue des bibliothèques, t. 6, 1896, p. 249-251.
Ludwig Volkmann, Bilderschriften der Renaissance. Hieroglyphik und Emblematik in ihren Beziehungen und Fortwirkungen, Nieuwkoop, 1923, p. 61-62.
Myra D. Orth, "Francis du Moulin and the Journal of Louise of Savoy", Sixteenth Century Journal, t. 13/1, 1982, p. 57.
François Avril, "Etude codicologique", dans Le Livre des simples médecines, d'après le manuscrit français 12322 de la Bibliothèque nationale de Paris, éd. Ghislaine Malandin (dir.), Paris, 1986, p. 281-282 n. 31.
Anne-Marie Lecoq, François Ier imaginaire. Symbolique et politique à l'aube de la Renaissance française, Paris, 1987, p. 84-101, 212, 214, 322, 410, 421 et 478.
Sheila Edmunds, "Catalogue des manuscrits savoyards", dans Agostini Paravicini Bagliani (dir.), Les manuscrits enluminés des comtes et ducs de Savoie, Turin, 1990, p. 212, n° 53.
Robert Lembright, "Louise de Savoie. Etude de son mécénat artistique et littéraire", Bulletins et mémoires. Société archéologique et historique de la Charente, 1994, p. 100.
Erasmian wit and proverbial wisdom. An illustrated moral comprendium for François I. Facsimile of a dismenbered manuscript, éd. Jean Michel Massing, London, 1995, p. 9-11 et 45-49.
Elizabeth Burin, Manuscript illumination in Lyons, 1473-1530, Turnhout, 2001, p. 35, 37, 39, 42 et n° 123.
Kathrin Giogoli et John Block Friedman, "Robinet Testard, Court Illuminator. His Manuscripts and His Debt to the Graphic Arts", Journal of the Early Book Society for the Study of Manuscripts and Printing History, t. 8, 2005, p. 14, 155 et 161.
Mary B. Winn, "Louise de Savoie, ses enfants et ses livres : du pouvoir familial au pouvoir d'Etat", dans K. Wilson-Chevalier (dir.), Patronnes et mécènes en France à la Renaissance, Saint-Etienne, 2007, p. 278.
Sylvie Le Clech, "La jeunesse de François Ier", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 26.
Maxence Hermant et Marie-Pierre Laffitte, "L'héritage Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 53.
Maxence Hermant, "Les reliures de la famille d'Angoulême", dans Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, p. 96 (cité aussi p. 104).
Maxence Hermant, "Production et commande de manuscrits enluminés à Lyon à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance", dans Ludmila Virassamynaïken (dir.), Lyon Renaissance. Arts et humanisme, cat. exp., Lyon, musée des beaux-arts, 23 octobre 2015-25 janvier 2016, Paris / Lyon, 2015, p. 275-276.

Expositions :
François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, cat. exp., Paris, BN,16 octobre 1993-16 janvier 1994, Paris, 1993, n° 204 (notice F. Avril).
Marie-Hélène Tesnière, Bestiaire médiéval. Enluminures, cat. exp., Paris, BnF, 11 octobre 2005-8 janvier 20, Paris, 2005, n° 31.
Elisabeth Taburet-Delahaye, Geneviève Bresc-Bautier et Thierry Crépin-Leblond (dir.), France 1500. Entre Moyen Âge et Renaissance, cat. exp., Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 6 octobre 2010-10 janvier 2011, Paris, 2010, n° n° 144 (notice S. Lepape).
Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux. La bibliothèque de François Ier , cat. exp., Blois, château royal, 4 juillet-18 octobre 2015, Rennes, 2015, n° 48 (notice M. Hermant ; reliure).
Thierry Crépin-Leblond et Muriel Barbier (dir.), Une reine sans couronne ? Louise de Savoie, mère de François Ier , cat. exp., Ecouen, musée national de la Renaissance,14 octobre 2015-1er février 2016, Paris, 2015, n° 20 (notice T. Crépin-Leblond ; volume).
Magiques licornes, exp., Paris, musée de Cluny,14 juillet 2018-25 février 2019 [sans catalogue ; reliure].

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Maxence Hermant (janvier 2015 ; mise à jour en mars 2019)