Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1071-1380

Français 1176

Cote : Français 1176  Réserver
Ancienne cote : Regius 7394
Ancienne cote : Rigault II 944
Ancienne cote : Dupuy II 705
XVe siècle (1405-1406)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

France (Paris) .
Ecriture cursive calligraphique. Lettres ornées de phylactères (f. 13v, 33, 35v, 37v, 39 et passim) et de cadelures. Encre brun foncé uniforme pour le texte ; rouge vif pour les rubriques. Rubriques et corrections de la même main que le texte principal.  

 Une enluminure en semi-grisaille de la largeur d'une colonne, attribuée au Maître de l'Épître d'Othéa, ainsi désigné pour son illustration de l'exemplaire du duc Jean de Berry (ms. BnF, Français 606). Christine de Pizan est représentée en en robe beige et cornette blanche, assise dans son étude sur une chaire à baldaquin, écrivant dans un livre sur une table recouverte de tissu rose. Les trois écus de part et d'autre de la fenêtre et sous l'arcade sont restés vides. 

La décoration secondaire est due à l'ornemaniste « aux brins de fantaisie » qui, entre 1403 et 1406, œuvra sur onze manuscrits sortis de l'atelier de Christine de Pizan.
Encadrement de baguettes or et bleu bordées de rinceaux de fleurettes bleues et or à quatre bouton d'or et quatre ronds d'or, alternant avec des feuilles « hérissons » d'or.
Initiales (4 ligne) vignetées sur fond or, aux f. 1 et 25 ; avec phylactère bleu enroulé sur la verticale du "I" introduisant le texte au f. 1.
Initiales champies (2 lignes) au début de chaque chapitre.
Pieds-de-mouche champis.

Parchemin, piqûres apparentes . 3 feuillets de garde + 81 feuillets + 2 feuillets de garde , 290 x 210 mm (just. 190 x130 mm) .
Foliotation moderne à l’encre, 10 cahiers de 8 feuillets (ff. 1-80) suivis d’un feuillet indépendant (f.81). Trois systèmes de signature : signatures à l’encre du texte formées d’une lettre et d’un chiffre romain, signatures à la mine de plomb, signatures à l’encre noire. Réclames. Quelques trous (voir les feuillets 10, 23, 25, 29, 33), quelques taches (voir les feuillets 2n 25v, 55v), lisière aux feuillets 52 et 54. Titres des chapitres rubriqués. Incipits et explicits rubriqués. Citations latines soulignées à l'encre rouge (f. 13v, 15v,16v, 67)
Travail d'écriture. Corrections de la main de Christine de Pizan : additions indiquées dans la marge et rapportées dans l'interligne (f. 58) ; additions avec signes de renvoi (f. 20v, 43, 63) ; au f. 76, préparation de la rubrique en écriture cursive. Nombreux mots, souvent déjà exponctués, barrés de rouge. Au verso de la 3e garde de parchemin, table de l'ouvrage ajoutée à l'encre rouge de la main de l'auteur. .
Réglure à la mine de plomb.
Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffre royaux, dos à 5 nerfs, titre doré, tranches dorées. Titre au dos : « VISION /DE / CHRIS »..
Aux f. 1 et 81v, estampille de la « BIBLIOTHECA REGIA »,correspondant à Josserrand-Bruno, type A, n° 1.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le ms. Français 1176 est un des vingt-cinq manuscrits entièrement copiés de la main de Christine de Pizan. Selon l’  Album Christine de Pizan, ce manuscrit est le plus ancien témoin du texte, daté de 1405.  

Deux étiquettes de parchemin d'une écriture du XVe s. sont collées sur la contregarde du plat supérieur : « La vision Xpine ». ― « La vision de Xpine du duc de Berry ». Pour Gilbert Ouy, la main responsable de ces annotations serait celle d'un bibliothécaire de Charles d'Orléans et le ms. de l'Avision Christine aurait fait partie de la collection du poète (Ouy 2007, p. 28 et 76 ; Album 2012, p. 590). L'ouvrage ne figure cependant pas dans les inventaires du duc d'Orléans (Champion 1910).

Bien qu'il ne soit pas cité dans les inventaires des livres de Jean de Berry, selon la seconde étiquette de la contregarde, le ms. lui aurait appartenu. Par sa fille Bonne de Berry, épouse du comte Bernard VII d'Armagnac, il passa chez les Armagnac.

En 1476, lors de la saisie des biens de Jacques d'Armagnac, le ms. entra chez Pierrre II de Bourbon. Il figure au nombre des manuscrits des Bourbons conservés à la Librairie ducale de Moulins en 1523, au moment de l'arrestation du connétable Charles III de Bourbon : il correspond aux articles 91 de l'inventaire d'Antoine Le Roux de Lincy (1825) et 97 de l'édition d'Anne-Marie Chazaud (1878).

Le volume, confisqué en 1523, entra sans doute dans la Bibliothèque de François Ier  . Il est mentionné dans l'inventaire de la Bibliothèque du roi (fin XVIe s.) après son transfert à Paris sous le n° 964 : « Penser royal. La vision Christine » (Omont 1908, t. I, p. 311).

Anciennes cotes inscrites au f. 1 : « [Rigault II] neuf cents quarante quatre » (Omont 1909, t. II, p. 310) ; « [Dupuy II] 705 (Omont 1910, t. III, p. 38) ; « [Regius] 7394 (Omont 1913, t. IV, p. 36).  

Présentation du contenu


3e feuillet de garde : « Ci commence le livre de l’avision de Christine, lequel est party en III parties. / La premiere partie parle de l’image du monde et les merveilles que elle y vid … - … Item la tierce partie parle de confort de philosophie ».
ff. 1a- 24c : « Premierement dit Christine / Comment son esperit fu transporté / Ja passé avoie la moitié du chemin de mon pelerinage ... - … lui en promettant vraye excecussion. Et atant reposer la lassay /  Explicit la premiere partie du livre de l’avision Christine ».
ff. 25a- 49d : « Ci commence la seconde partie du livre de l’avision Christine laquelle parle de dame oppinion et de ses ombres / Aprés ces choses me sembloit que desireuse de plus avant enquerre ... - … par vous est plus le monde gouverné que par grant savoir/  Explicit la .IIe. partie du livre de l’avision Christine ».
ff. 50a-81b : « Ci commence la tierce partie du livre de Christine / lequel parle / de confort de philosophie / Es escolles dessus dictes après ces choses comme je traçasse … - ... qui a proprieté de tant plus plaire comme plus on le regarde/ Explicit le livre de l’avision de Christine ».

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 1176)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Catalogues :

Bibliothèque impériale, département des Manuscrits, Catalogue des manuscrits français, t. I, Ancien fonds, Paris, 1868, p. 197, n° 1176.

Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. I, p. 311, n° 964 ; t. II, p. 310, n° 944 ; t. III, p. 38, n° 705 ; t. IV, p. 36, n° 7394.

Edition :

Christine Reno et Liliane Dulac (éd.), Le Livre de l’Advision Christine, Paris, 2001 (notice du ms. p. XLIII-XLV).

Etudes :

Olivier Delseaux, « La publication autographe en moyen français : enjeux d’une définition à partir du cas de Christine de Pizan. Une recherche en chantier », Le moyen français, vol. 63, 2008, p. 9-44 (cité p. 12, n. 8 ; p. 41).

Gilbert Ouy, Christine Reno, Inès Villela-Petit, Album Christine de Pizan, Turnhout, 2012, p. 583-586 (notice du ms. p. 588-594).

Olivier Delseaux, Manuscrits et pratiques autographes chez les écrivains français de la fin du Moyen Âge : l’exemple de Christine de Pizan, Genève, 2013 (cité p. 38, 448, 464, 466, 496, 507, 524, 530). 

Inès Villela-Petit, L’atelier de Christine de Pizan, Paris, 2020.

Historique :

Antoine Le Roux de Lincy, Catalogue de la bibliothèque des ducs de Bourbon en 1507 et en 1523, précédé d'une notice sur les anciens seigneurs de ce nom, Paris, 1825, cité, p. 46, n° 91.

Marie-Anne Chazaud, Les enseignements d’Anne de France duchesse de Bourbonnais et d’Auvergne à sa fille Susanne de Bourbon, Moulins, 1878 (cité p. 240, n° 97).

Jules Guiffrey, Inventaires de Jean duc de Berry (1401-1416), Paris, 1894-1896.

Pierre Champion, La librairie de Charles d’Orléans, Paris, 1910.

Gilbert Ouy, La librairie des frères captifs. Les manuscrits de Charles d’Orléans et Jean d’Angoulême, Turnhout, 2007, p. 28 et 76.

Marie-Pierre Laffitte, « Les ducs de Bourbon et leurs livres d’après les inventaires », dans Le duché de Bourbon : des origines au connétable. Actes du colloque des 5-6 octobre 2000, organisé par le Musée Anne de Beaujeu de Moulins, Saint-Pourçain-sur-Sioule, 2001, p. 170-178.

Maxence Hermant (dir.), Trésors royaux : la bibliothèque de François Ier [cat. d’exposition, Blois, Château royal de Blois 4 juillet-18 octobre 2015], Blois-Paris, 2015.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 18259. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 14138.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot (juillet 2015) et par Véronique de Becdelièvre (décembre 2020)