Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 1071-1380

Français 1175

Cote : Français 1175  Réserver
Ancienne cote : Rigault II 1301
Ancienne cote : Dupuy II 1150
Ancienne cote : Regius 7393
Philippe de Mézières, Livre de la vertu du sacrement de mariage.

XIV e siècle : (4e quart : ca 1385-1389) : cf. Hans-Collas ― Schandel, p. 325 ; Tesnière 2012, p. 91.

Ecriture gothique hybride et bâtarde ; deux mains (?). 
Paris, couvent des Célestins ( ?) : cf. J. B. Williamson 1983, p. 81. 

La scène de dédicace de la page frontispice (100 x 135 mm) a été attribuée par François Avril au maître du Policratique : Philippe de Mézières, à genoux sur le sol du couvent des Célestins de Paris, offre son ouvrage à un couple agenouillé en face de lui, un livre ouvert à leurs pieds, personnages que François Avril a identifiés à Pierre de Craon et Jeanne de Châtillon (Avril, Fichier des mss enluminés du département des Manuscrits : BnF, NAF 28635 (4)). L'auteur pointe sa main droite vers un médaillon quadrilobé placé au centre de la peinture, dans lequel sont inscrites les lettres « Y H S », ornées de la scène de la crucifixion et de trois personnages au pied de la croix (la Vierge, Longin et l'apôtre Jean) : la lettre « S » est restée blanche. En haut d'une hampe, une inscription rubriquée : « Bon Jhesu sainctefie ces deux conjoins ensamble par sacrement de mariage », rappelant que le mariage est avant tout un sacrement (Tesnière 2013, p. 91, ill. 72). Pour John B. Williamson, la correspondance entre l'image et le contenu de l'ouvrage suggère une collaboration active de Philippe de Mézières à la décoration (Williamson 1983, p. 82-84). 
Dans la bordure inférieure du feuillet : armes de Louis de Bruges apparaissant en transparence sous le repeint des armes de France.
Décoration secondaire : Encadrement vignetté de la page frontispice (prologue) et du premier feuillet de chaque livre (f. 12, 42, 90, 156v). ― Initiale (6 lignes) ornée de vignettes sur fond or et lie de vin introduisant le prologue (f. 1). ― Initiale ornée (4 à 5 lignes) de vignettes sur fond or introduisant chacun des quatre livres (f. 12, 42, 90, 156). ― Initiales (3 lignes) filigranées de couleur alternativement bleue et rouge introduisant les chapitres des différents livres. ― Pieds de mouche de couleur alternativement bleue et rouge au sein du texte. 
Table des chapitres (f. 5-11) : initiales (2 lignes) filigranées de couleur alternativement bleue et rouge introduisant les rubriques des différents chapitres. ― Bouts de ligne à l'encre rouge.
Parchemin ; 189 feuillets précédés de 4 gardes de papier moderne et d'une garde de parchemin, suivis de 4 gardes de papier moderne ; 270 x 205 mm (justification : 195 x 135/140 mm)
 22 cahiers à partir du f. 12 (début du texte), avec signatures apparentes rubriquées ou à l'encre brune jusqu'au 19 e cahier (f. 156), précédés de 11 feuillets contenant prologue et table générale : f. 1-11 (prologue et table) ; 18 cahiers de huit feuillets (f. 12-155), 19 e cahier de dix feuillets (f. 156-165 : fin du Livre III); 20e au 22e cahiers de huit feuillets (f. 166-189). 
Réclames. ― Foliotation moderne. ― Titres courants rubriqués indiquant les numéros des livres.― F. 11v blanc (fin de la table générale/ début du Livre I). ― Rature à l'encre brune des trois premières lignes du f. 46 ; additions dans les interlignes, les marges latérales ou la bordure inférieure de mots ou phrase oubliés avec signes de renvoi (f. 29v, 47v, 56, 147, etc).
Mise en page : Intitulé des chapitres introduit par un pied de mouche et souligné à l'encre rouge, suivi parfois de l'indication de la numérotation du chapitre, aussi soulignée à l'encre rouge ; l'indication du chapitre peut aussi être inscrite dans la marge à l'encre brune. Initiale filigranée (3 lignes) introduisant le texte qui suit. Le ms. est classé parmi les manuscrits autographes par Olivier Delsaux (Delsaux 1913, p. 164 et 373).
Reliure en veau marbré brun et dos peau rouge, tranches dorées et ciselées en losange. Dos de cuir rouge à cinq nerfs, entrenerfs au chiffre de Napoléon Ier. Titre doré au dos « LIVRE DE LA VERTU DU SACREMENT DE MARIAGE ». Le ms. était couvert de velours bleu en 1544 (Omont 1908, t. I, p. 227, n° 1401). 
Réglure à la mine de plomb.
Aux f. 1 et 189v, estampille de la "Bibliotheca Regia" (Ancien Régime), correspondant à Josserand Bruno, type A, planche 1.  
Manuscrit en français et latin (oraison à la vierge Marie, f. 183v) 
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

François Avril a distingué dans la bannière héraldique placée au-dessous du couple de la peinture frontispice les vestiges des armes de Pierre de Craon (ca 1345-1409) et de son épouse Jeanne de Châtillon, dédicataires du volume.

Le manuscrit a appartenu à Louis de Bruges, seigneur de Gruuthuse, dont les armoiries apparaissent en transparence dans la bordure inférieure du f. 1 sous l'écu de France repeint sous Louis XII (Lemaire 1981, p. 225, n° 27 ; Laffitte 1997, p. 247, n. 12). ). Au f. 189v, se lit l'indication de la reliure que l'on rencontre dans d'autres ouvrages de Louis de Bruges : « viet blau yn[…] ». Dans l'angle inférieur gauche du f. 189v est inscrite la cote de l'ouvrage dans la collection de Louis de Bruges : « IIII » (ou « VIII (?) »). Le ms. est répertorié par Joseph Van Praet au nombre des anciens manuscrits du seigneur de la Gruthuyse conservés à la Bibliothèque nationale (Van Praet 1831, p. 112-113, n° XI).

On ignore à quelle occasion la collection de manuscrits de Louis de Bruges entra à la Bibliothèque royale au début du XVIe siècle : don de Jean de Bruges, son fils, achat par le roi ou exercice de son droit d'aubaine, droit féodal autorisant le souverain à prendre possession des biens d'un étranger mort en France sans héritier né en France ? Dans la bordure inférieure du f. 1 ont été peintes les armes de France.

Le manuscrit Français figure sous le n° 211 dans l'inventaire de la Librairie royale de Blois en 1518 : « Le Sacrement de mariage, fait par un solitaire, contenant quatre livres selong un miroer ayant quatre faces, lequel présente aux dames. Et en la première face, on voit le mariage espirituel de Dieu avec l'âme raisonnable en sa création et avec l'Église. Et en la seconde face, on pourra veoir le hault mariage entre Nostre Seigneur et la vierge Marie, représentant l'Église. Et en la tierce face, on peult veoir le mariage entre l'homme et la femme. Et en la quarte face, on verra le mariage espirituel entre Dieu et l'âme raisonnable. Et est ledict livre plain de bonnes doctrines et figures et histoires » (Omont, I, 1908, p. 32, n° 211). Il est répertorié sous le n° 1401 dans l'inventaire établi en 1544 avant son transfert vers la Librairie royale de Fontainebleau  : « Ung autre livre en parchemyn, couvert de veloux bleu, figuré, intitulé « Le sacrement de mariage » (Omont, I, 1908, p. 227, n° 1401). L'indication de son classement dans la Librairie de Blois qui figure généralement sur une des gardes n'a pas été conservée.

Le manuscrit est dorénavant mentionné dans tous les inventaires postérieurs de la Bibliothèque du roi : Omont, II, 1909, p. 328, n° 1301 ; ibid., III, 1910, p. 61, n° 1150 ; ibid., IV, 1913, p. 36, n° 7393.

Anciennes cotes figurant au f. 1 : [Rigault II] « M CCCI » ; [Dupuy II] « 1150 » ; [Regius] « 7393 ».

Présentation du contenu

Le ms. Français 1175 est l'unique témoin du traité rédigé par Philippe de Mézières entre 1385 et 1389. Guide spirituel et conjugal dédié aux élites de la cour du roi Charles VI, l'ouvrage se distingue par la place qu'il accorde aux fondements spirituels du sacrement de mariage.

F. 1-189. Philippe de Mézières, Livre de la vertu du sacrement de mariage

F. 1-5. Prologue. « Le prologue du livre de la vertu du sacrement de mariage et du reconfort des dames mariees (rubr.) ». « Entre les sainctes doctrines de nostre redempteur Jhesu Crist, il est escript en l'evangile : hoc est preceptum meum ut diligatis invicem sicut dilexi vos …-… la tres doulce Vierge Marie qui soit de nous tres amee, doubtee et en nos cuers doulcement presentee et devotement servie pour parvenir a pardurable vie. Amen ».

F. 5-11. [Table générale]. « Cy commencent les rubrices de tout le livre (souligné à l'encre rouge)]. F. 5-6v. [Livre I]. ― F. 6v-8. « Le secont livre (rubr.) ». ― F. 8-10. « Le tierch livre (rubr.) ». ― F. 10-11. « Le quart livre (rubr.) ».

F. 12-189. [Livre de la vertu du sacrement de mariage : Texte]. « Cy commence le Livre de la vertu du sacrement de mariage et du reconfort des dames mariees (et du reconfort …-… mariees : souligné à l'encre rouge) ».

F. 12-42. [Livre I]. « De la vertu et condition du fin rubin et du fin dyamant conjoins ensamble en figure par alyance de mariage et pris pour un moyen pour traitier du sacrement de mariage espirituel (souligné à l'encre rouge) ». « Le premier chapitre du premier livre (souligné à l'encre rouge) ». « Entre les fines pierres precieuses de ce monde materiel, deux y en a qui en valoir de grant pris surmontent toutes les autres, c'est assavoir le rubin et le dyamant …-… qu'il devindrent yvres d'amour, parlans tous les langages, et de la en avant ne doubtoient ne fer ne feu materiel ne tourment que on leur peust presenter ».

F. 42-90. [Livre II]. « Cy commence le secont livre et la seconde face du miroir ou prologue proposé, c'est du fin dyamant conjoint au fin rubin par sacrement de mariage spirituel, c'est de la tres doulce Vierge Marie doulcement representant nostre mere saincte Eglise, royne et espouse des noces lacrimables si dessus recitees, de ses condicions et vertus de sa nativité et de sa saincte vie, et comment Dieu le fist belle, saincte et nette pour estre mere et espouse de son benoit fil Jhesu Crist (souligné à l'encre rouge) ». « Le premier chapitre du secont livre (souligné à l'encre rouge) ». « Il est tamps ou nom de Dieu d'entrer en la matere et joyeuse et piteuse de la mere et espouse singulere de nostre fin rubin …-… et nous recommandons aussy tres singulerement a la mere de misericorde, nostre doulce advocate la royne de gloire, rendant graces a lui de ses paines et dolours, lesquelz soient en nos cuers escrips pour une doulce memoire. Amen ». ―

F. 90-156v. [Livre III]. « Cy commence la tierce face du miroir ou prologue proposé, c'est le tierch livre du sacrement de mariage entre l'omme et la femme, et du confort des dames mariees mal contentes et bien contentes, et premierement un prologue (souligné à l'encre rouge) ». F. 90-92. [Prologue]. ― F. 92-156v. [Texte]. « La deffinicion du sacrement de mariage espirituel entre l'omme et la femme selon les docteurs de l'Eglise et comment le sacrement de mariage puet estre saint et vray entre l'omme et la femme sans exercer l'office du sacrement de mariage, c'est assavoir charnele copulation, comme il appert par pluseurs examples pour conforter les dames mariees et les maris aussy qui aiment chasteté (souligné à l'encre rouge) ». « Le premier premier chapitre du tierch livre (souligné à l'encre rouge) ». « Or entrons briefvment en parlant sobrement par la bonté de dieu en la matere commune qui n'est pas par aventure bien cogneue a chascun …-… Or prions donques devotement a la mere de Dieu, mere de grace et de misericorde, que nous reconsilye a lui, elle a son fil nous racorde, et ce souffice de l'example susdit et loenge de Maria mater graciae et cetera, pour estre secouru au besoing et en tous perilz gardé ».

F. 156v-189. [Livre IV, comprenant aux f. 184v-188v une Oraison à la vierge Marie, et aux f. 188v-189 une oraison au saint Sacrement]. « De la grant dignité de l'ame raisonnable et crestienne par la noble alyance du sacrement de mariage espirituel entre Dieu et l'ame, des benefices de Dieu et comment tout bon crestien est obligié a l'amour de Dieu selonc la sentence de Hue de Saint Victor, grant docteur de l'Esglise, pour le reconfort de toute ame devote, et premierement le prologue du quart livre (souligné à l'encre rouge) ». F. 156v-157v. [Prologue]. « Jusques cy a esté traittié assés prolixement, simplement et grossement la matere du sacrement de mariage …-… il porroit bien dire qu'il seroit maistre d'amer par amours, voire de l'amour qui maine l'ame a pardurable vie ». ― F. 157v-189. [Texte]. « Le premier chapitre du quart livre (souligné à l'encre rouge) ». « Pour entrer donques en l'amour de Dieu envers l'ame raisonnable son espouse et en l'amour de l'ame envers Dieu son espous immortel, il est assavoir que ledit docteur Hue de Saint Victor en son livre susdit adresse ses paroles a son ame …-… a toy soit loenge et gloire et de graces action et toute benediction, benois soyes tu qui es venus ou nom de Dieu, roy d'Israhel. Osanna in ex[c]elsis. Ayés pitié de moy. Amen [fin de l'oraison au saint Sacrement] ».

F. 183v-188v : Oraison à la Vierge avec prologue (f. 183v-184v). « Une oroison a la Vierge Marie remplie de recommendations que l'aucteur de cestui livre presente aux dames mariees, a leurs maris et a tout bon crestien (souligné à l'encre rouge) ». « Le .XIIIe. chapitre (souligné à l'encre rouge) ». « Belle, tres doulce, glorieuse vierge Marie, dame de paradis … Sancta Maria, ora pro nobis etc ».

F. 188v-189. [Oraison au saint Sacrement servant de conclusion]. « Une brieve oroison adressant au saint Sacrement de l'autel pour finable conclusion de cestui livre et pour confort et reconfort de toute ame devote par le moien et grace du souverain sacrement, des sacremens de l'Eglise le doulz Jhesu pour nous crucifié ». « Le .XIIIIe. chapitre (souligné à l'encre rouge) ». « Or reprenons donques tous devotement mariés et non mariés … -… a toy soit loenge et gloire et de graces action et toute benediction, benois soyes tu qui es venus ou nom de Dieu, roy d'Israhel. Osanna in ex[c]elsis. Ayés pitié de moy. Amen ».

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 18258. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 17500.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 1175)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie

Catalogues :

Bibliothèque impériale. Département des manuscrits. Catalogue des manuscrits français. Tome premier : Ancien fonds, Paris, Firmin Didot, 1868, p. 197, no 1175. ― Henri Omont, Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale, Paris, 1908-1913, t. I, p. 32, n° 211 ; p. 227, n° 1401 ; t. II, p. 328, n° 1301 ; t. III, p. 61, n° 1150 ; t. IV, p. 36, n° 7393.


Édition :

Joan B. Williamson, éd., Philippe de Mézières, le Livre de la vertu du sacrement de mariage, Washington, 1993.


Études :

Elie Golenitscheff-Koutouzoff, Étude sur le « Livre de la vertu du sacrement du mariage et réconfort des dames mariées » de Philippe de Mézières, d'après un manuscrit du XIVe siècle de la Bibliothèque nationale, Beograd, 1937. ― Joan B. Williamson, « Philippe de Mézières, « Book for Married Ladies : A Book from the Entourage of the Court of Charles VI », dans Glyn S. Burgess et Robert A Taylor (éd.), The Spirit of the Court, [Cambridge], 1985, p. 393-408. ― Anna Loba, « Exemple au service de la spiritualité conjugale: les couples royaux dans Le livre de la vertu du sacrement de mariage de Philippe de Mézières », Studia Romanica Posnaniensia, 35, 2008, p. 83-92. ― Ead., Le réconfort des dames mariées: mariage dans les écrits didactiques adressés aux femmes à la fin du Moyen Âge, Poznan, 2013. ― Olivier Delsaux, Manuscrits et pratiques autographes chez les écrivains français de la fin du Moyen Âge : l'exemple de Christine de Pizan, Genève, 2013, cité p. 164 et 373. ― Marc-André Moreau, « La femme tel un diamant marial : idéal féminin, spiritualité et médecine dans le Livre de la vertu du sacrement de mariage de Philippe de Mézières », Bulletin du centre d'études médiévales d'Auxerre | BUCEMA, [En ligne], 21.2 | 2017 : http://journal.openedition.org/cem/14738


Illustration :
Joan B. Williamson, « Paris B. N. Ms fr. 1175: a collaboration between author and artist », dans Text and image, ACTA, vol. X, 1983, p. 78-92. ― Ead., « Animal imagery in Philippe de Mézières "Livre de la vertu du sacrement de mariage », dans Europaïsche Literaturen in Mittelalter, Mélanges en l'honneur de Wolfgang Spiewok à l'occasion de son 65e anniversaire, Wodan, 30, Greisfwald, 1994, p. 439-448.


Historique:

J. Van Praet, Recherches sur Louis de Bruges, seigneur de la Gruthuyse, suivies de la notice des manuscrits qui lui ont appartenu et dont la plus grande partie se conserve à la Bibliothèque du roi, Paris, 1831, p. 112-113, n° XI. ― C. Lemaire, « De bibliotheek van Lodewijk van Gruuthuse », dans Vlaamse kunst op perkament, Bruges, 1981, p. 207-229 (cité dans la liste des mss, p. 225, n° 27). ― Marie-Pierre Laffitte, « Les manuscrits de Louis de Bruges, chevalier de la Toison d'or », dans Le banquet du faisan, Arras, Artois presses Université, 1997, p. 243-255, cité p. 247, n. 12.

Exposition

Nathalie Coilly et Marie-Hélène Tesnière, éd., Le Roman de la rose. L'art d'aimer au Moyen Âge, catalogue expo [Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, 6 novembre 2012-17 février 2013], Paris, Bibliothèque nationale de France, 2012, p. 86, 91 ill. 72, 188        
 

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Véronique de Becdelièvre (janvier 2020)