Département des Manuscrits > Grec > Supplément grec > Supplément grec 10-44

Supplément grec 34

Cote : Supplément grec 34  Réserver
Philagathos de Cerami
XVe s. [ff. 2-150v] et année 1579-1580 [ff. 1. 151-232]
268 × 205 mmf. 232 ; 2 col., 36 lignes [ff. 1-150v] et 1 col., 25 lignes [ff. 151-232].
CAHIERS – 29 cahiers : 2 quat. (2-17), 1 quat. amputé de 3 ff. après copie (18-22), 25 quat. (23-222) et 1 quinion (223-232). Signatures α’-ιθ’ de première main, souvent rognées, au milieu de la marge inférieure du premier recto et du dernier verso de chaque cahier pour les ff. 2-151. Réclame horizontale sous la dernière ligne du texte au dernier verso de quelques cahiers (ff. 166v, 174v, 182v, 190v, 206v et 214v).
Papier.
FILIGRANES – a(ff. 2. 4-7. 9-150) deux cercles concentriques sommés d’une croix, Briquet 3134 ; b(ff. 3. 8) licorne, cf. Briquet 9962 et 9968 ; c(ff. 1. 151-176. 178-179. 181-200. 202-203. 205-232) ancre dans un cercle sommé d’une étoile, avec contremarque ZZ, cf. Mošin 1980-1981 ; d(ff. 177. 180. 201. 204) tête de bœuf surmontée d’une croix autour de laquelle s’enroule un serpent, cf. Piccard, Ochsenkopf, XVI 161.
ÉCRITURE – Deux mains : A, ff. 2-150v, main du XVe s. (première moitié), écriture apparentée au style de Reggio ; et B, ff. 1rv et 151-232, main de Callistos, écriture amplifiant le style des Hodèges (f. 232, souscription datée de 1579-1580 à Néopatras en Béotie, Ἐγράφησαν βιαίως παρ’ ἐμοῦ οἱ παρόντες λόγοι Καλλίστου ἁμαρτωλοῦ κ(αὶ) ἀδαήμονος, ἐπὶ ἔτους ,ζπη’ ἰν(δικτιῶν)ος η’ ἐν τῆ Νέα Πάτρα· + οἱ ὁρῶντες κ(αὶ) τὰ σφάλματα ἐπιστάμ(εν)οι διορθώσατε, κ(αὶ) ἐμοὶ δῶτε συγγνώμην ; E. Gamillscheg, D. Harlfinger, Repertorium der griechischen Kopisten 800-1600, 2. Teil: Handschriften aus Bibliotheken Frankreichs, Wien, 1989, A, no297). Surface écrite : 205 × 145 mm [ff. 2-150v] et 210 × 120 mm [ff. 151-232].
DÉCORATION – Bandeaux rouges (ff. 105, 119, 147), bistre (cf. ff. 90, 92v), bicolores (f. 2) ou noirs (ff. 1 et 178) de la main du copiste ; quelques bandeaux noirs (cf. ff. 57, 60, 72v) probablement de mains postérieures ; emplacements de bandeaux restés vides (cf. ff. 5, 8). Titres, initiales ornées (cf. ff. 5, 151) et initiales mineures à l’encre rouge par le copiste. Mise en page particulière pour la fin du texte des homélies (texte disposé en forme d’entonnoir aux ff. 192v, 198v ; en forme de croix aux ff. f. 14v – pour le seul mot ἀμήν –et 232, pour toute la page, le texte étant encadré par les lettres IC XC NI KA).
RELIURE – Veau tacheté ; plats aux armes de Napoléon Ier ; dos à son chiffre avec, en capitales dorées sur une pièce de cuir rouge, le titre Theophanis Ceramei homiliæ ; tranches jaspées. Ms. envoyé à la reliure le 16 janvier 1806 (Archives Modernes 624, I).
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Présentation du contenu

Philagathos de Cerami, Homélies disposées dans l’ordre du calendrier liturgique (PG 132, 135-1078 ; cf. F. HALKIN, Manuscrits grecs de Paris. Inventaire hagiographique (Subsidia hagiographica, 44), Bruxelles 1968, p. 281 ; éd. G. Rossi Taibbi, Filagato da Cerami. Omelie per i vangeli domenicali e le feste di tutto l’anno, I. Omelie per le feste fisse [Testi e Monumenti ; Istituto siciliano di studi bizantini e neoellenici. Testi, 11], Palerme 1969 : ms. cité sous le sigle P).

1 (f. 1rv) Table des homélies, numérotées α’-μς’, Πίναξ τοῦ παρόντος βιβλίου ms., complétée par une autre main μζ’-να’, le dernier numéro regroupant les 11 homélies εἰς τὰ ἑωθινά.

2 (ff. 2-150v) Quarante-six homélies, Τοῦ σοφωτάτου καὶ ῥητορικωτάτου ἀρχιεπισκόπου Ταυρομενείας τῆς Σικελίας τοῦ ἐπίκλην Κεραμέου (sic) ms. :
1(ff. 2-21v) Hom. 1-7, des. mut. τὸν σπόρον αὐτοῦ (PG 132, 136-240B4 ; éd. Rossi Taibbi, pp. 3-47, l. 4) ; 2(ff. 22-24) hom. 9 (PG, 272-281 ; éd., pp. 61-66) ; 3(ff. 24-27v) hom. 8 (PG, 249-272 ; éd., pp. 53-60) ; 4(ff. 27v-29v) hom. 46 (PG, 849-857 ; éd., pp. 67-70) ; 5(ff. 29v-35) hom. 42-43 (PG, 804-825) ; 6(ff. 35-38) hom. 10 (PG, 281-292 ; éd., pp. 71-77) ; 7(ff. 38-43v) hom. 12-13 (PG, 304-332 ; éd., pp. 85-97) ; 8(ff. 43v-57) hom. 47-51 (PG, 857-917 ; éd., pp. 98-137) ; 9(ff. 57-60) hom. 14 (PG, 332-344 ; éd., pp. 141-147) ; 10(ff. 60-65v) hom. 52-53 (PG, 917-941 ; éd., pp. 156-168) ; 11(ff. 65v-90) hom. 55-61 (PG, 952-1069 ; éd., pp. 174-244) ; 12(ff. 90-142v) hom. 15-27 (PG, 344-605) ; 13(ff. 142v-150) hom. 38-39 (PG, 720-764) ; 14(f. 150rv) hom. 40, biffée, des. mut. οὕτω τὸν Υἱὸν (PG 132, 764-772A5).

3 (ff. 151-232) Seize homélies ; quelques lacunes signalées, parfois à tort, par des blancs :
1(ff. 151-165v) Hom. 40-41 (PG 132, 764-804) ; 2(ff. 166-178) hom. 44-45 (PG, 825-849) ; 3(ff. 178-182) hom. 62 (PG, 1069-1077), pas de lacune au f. 179v (cf. PG, 1073C11) ; 4(ff. 182-207v) hom. 28-32, εἰς τὰ ἑωθινά (PG, 605-657), pas de lacune au f. 193v (cf. PG, 632A5), lacune au f. 196v, [Φασὶ γὰρ — περιττὴ τῶν ἀρετῶν] (PG, 637A7-8) ; 5(f. 207v) hom. 39, sur l’Ascension, début seulement (PG, 744A11-13) et renvoi au f. 147, ζήτει τῇ πέμπτῃ τῆς ἀναλήψεως τοῦ Κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ ms. ; 6(ff. 207v-232) hom. 33-37, εἰς τὰ ἑωθινά (PG, 660-720), lacunes aux ff. 212, [Τοῦτό τοι — θυομένου] (PG, 669C12-672A1), 213, [μόλις — ἐμφάνεια] (PG, 673B13-14) et 230v, [Πέτρος δὲ — θεωρίαν] (PG, 717A6-9).

Historique de la conservation

ANNOTATIONS – Pour les ff. 2-150v, nombreuses notes marginales de première main. De la main de Callistos, copiste des ff. 151-232, numérotation continue des homélies, à l’encre rouge, depuis le début du ms. ; note dans la marge du f. 72 et renvoi rubriqué non calligraphié du f. 207v. De plusieurs mains différentes du XVIIe s. : correction à l’encre noire des numéros des homélies et indication du nombre de ff. de chacune ; au bas du f. 16v, trois lignes sur la cupidité de Judas ; au bas du f. 21v, formule d’imprécation contre celui qui a coupé les trois ff. suivants ; aux ff. 71 et 152, note signalant deux passages sur la procession du Saint-Esprit ; au f. 128v, essais de plume ; au bas du f. 140, mention (raturée) de la naissance d’une fille le 2 novembre 1506 ; au f. 233, invocation du Christ, de la Vierge, et des saints André, Pierre, Paul et Démétrios.

HISTOIRE – Au XVIIe s., le ms. appartient sans doute à un couvent (f. 1v, col. 2, marque de possession en partie effacée écrite d’une main du XVIIe s.). En 1660, son possesseur est Gérasime, hiéromoine sinaïte et higoumène de Saint-Nicolas τοῦ εν το Γαλατζια (sic), monastère de Galatz en Moldavie qui était alors en la possession des moines du Sinaï (7 lignes écrites de sa main au f. 232v ; cf. P. S. N<asturel>, Revue des Études sud-est européennes 6, 1968, p. 183). Acquis en Orient pendant l’ambassade du marquis de Villeneuve, le ms. parvient à la Bibliothèque du roi en mai 1741 (v. Omont, Missions, t. II, p. 689, no 5 : « [...] Donné en présent par le sieur D’Amirat, drogman barataire, neveu du métropolite d’Andrinople » ; cf. Suppl. gr. 24). Le numéro XXII dans la marge du f. 1 indique la place du volume dans la section grecque du catalogue provisoire établi peu après juillet 1753 (Archives Ancien Régime 71, f. 88v ; cf. Suppl. gr. 6). Au f. I, en haut d’une pièce comptable imprimée datée de 1721, mention de La Roque-Severac V. d’Apchier ; au verso, brève notice de la main de Parquoy, complétée par Ch.-B. Hase et reprise dans le Suppl. gr. 1003, f. 49. Estampille de la Bibliothèque royale (XVIIIe s.) aux ff. 1 et 233v (type Josserand-Bruno 14).

Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE – G. Rossi Taibbi, Sulla tradizione manoscritta dell’omiliario di Filagato da Cerami [Istituto siciliano di studi bizantini e neoellenici. Quaderni, 1], Palerme 1965, notamment pp. 31-32.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 18505. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 11366.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple