Département des Manuscrits > Grec > Supplément grec > Supplément grec 100-150

Supplément grec 107

Cote : Supplément grec 107  Réserver
Synésios Hellanikos
Fin du XVIe s.
193 × 150 mm.ff. III. 72 (- 70. 71), environ 18 lignes.
CAHIERS – 9 cahiers : 1 cahier de 6 ff. (1-6), 7 quat. (7-62), 1 cahier de 8 ff. (63-69 et 72, senion à l’origine, mais les ff. 70 et 71 ont disparu, ainsi que 2 ff. après le 72). Foliotage ancien en chiffres arabes au milieu de la marge inférieure.
Papier.
FILIGRANES – Papiers vénitiens de la fin du XVIe s. : a(ff. 1-38. 55-72) ancre dans un cercle sommé d’un fleuron, avec contremarque SC, cf. Briquet 570-571 ; b(ff. 39-54) arbalète, avec contremarque GZ, cf. Briquet 728-737 et 755.
ÉCRITURE – Autographe (?). Surface écrite : 138 × 88 mm.
DÉCORATION – De première main : bandeaux à l’encre noire rehaussée de rouge (ff. 1, 12v, 15v, etc.) ; titres, sous-titres, initiales et accolades à l’encre rouge.
RELIURE – À la grecque, probablement du début du XVIIe s. Maroquin rouge estampé à froid (roulettes et petits fers) ; dos orné de même ; vestiges de quatre lanières servant de fermoirs.

Présentation du contenu

Synésios Hellanikos, Abrégé de grammaire par demandes et réponses, Ἐπιτομὴ τῶν ὀκτὼ τοῦ λόγου μερῶν, μετ’ ἐρωτήσεώς τε καὶ διαιρέσεως, συντεθεῖσα παρὰ Συνεσίου τοῦ Ἑλλανικοῦ, τῶν ἀρχαϊκῶν χάριν ms., inc. Τί ἐστι γράμμα ; Μέρος ἐλάχιστον φωνῆς ἀδιαίρετον.

Historique de la conservation

HISTOIRE – Comme le Suppl. gr. 30, le ms. a appartenu au cardinal Emmanuel-Théodose de La Tour d’Auvergne, mort en 1715, puis à son neveu Henri-Oswald, avant d’entrer, le 18 ou le 19 décembre 1747, à la Bibliothèque royale (Archives Ancien Régime 65, f. 297). L’ex-libris du f. I, Bibliothecæ Sedanensis, a été apposé à cette époque par l’abbé Sallier, garde de la Bibliothèque royale, mais le ms. ne figure pas dans le catalogue de la bibliothèque de l’Académie de Sedan rédigé vers 1630 (cf. M. Lescuyer, « Les manuscrits de la bibliothèque de l’académie de Sedan, devenue bibliothèque de Bouillon », Bulletin du bibliophile, 1999-1, pp. 129-153). Le numéro XVII au f. IIIv indique la place du volume dans la section grecque du catalogue provisoire établi peu après juillet 1753 (Archives Ancien Régime 71, f. 88v ; cf. Suppl. gr. 6). Estampille de la Bibliothèque impériale (Second Empire) aux ff. 1 et 69v (type Josserand-Bruno 31).