Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 598-896

Rothschild 605

Cote : Rothschild 605 [VI, 3(bis), 19]  Réserver
LES ŒVVRES DE || CLEMENT MA- || ROT valet de || chambre du || roy. || * || Desquelles le contenu sensuit. || L'adolescence Clementine, || La suite de L'adolescence, || } bien augmẽtees. || Deux liures d'Epigrammes. || Le premier liure de la Meta- || morphose d'Ouide. || Le tout par luy autrement, & mieulx || ordonné, que par cy deuant. || La Mort n'y mord. || On les uend a Lyon chez || Gryphius. — Fin de Ladolescence || Clementine. In-8 de 90 f. — LA SVITE DE L'A- || DOLESCENCE || CLEMEN- || TINE. || ❦ || Dont le contenu sensuit || La complainte sur Robertet. || Leglogue de la mort de Madame. || Les Elegies, || Les Epistres, || Les chans divers, || Le Cymetiere, || } Augmentez. || Les Oraisons. || La Mort n'y mord. || On les uend a Lyon chez || Gryphius. In-8 de 96 f. — LES EPIGRÃMES || DE CLEMENT MAROT diuisez || en deux Li- || ures. || ❦ || La Mort n'y mord. On les uend a Lyon chez || Gryphius. In-8 de 32 f. — LE PREMIER LIVRE || DE LA METAMOR- || PHOSE D'OVIDE, translate || de Latin en Francois || par Clement || Marot, || ❦ || La Mort n'y mord. || On les uend a Lyon chez || Griphius. — Fin. || La Mort n'y mort. In-8 de 26 f. — Ensemble 4 part. en un vol. in-8, mar. bl., fil., comp., dos orné, doublé de mar. r., riche dorure à petits fers, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet.)
Reliure remarquable
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Cette édition est, comme le titre l'annonce, disposée dans un ordre nouveau ; elle inaugure la seconde famille des éditions des œuvres du poète.

Au v° du titre de l'Adolescence sont placés trois quatrains de Marot « A son livre » et la liste des fautes « qu'on pourra corriger sur la marge avecques la plume ».

Les 2e et 3e f. contiennent une épître de Clement Marot « A ceulx qui par cy devant ont imprimé ses œuvres ». Cette préface, où le poète désavoue la Complaincte de la Bazoche, l'Alphabet du Temps present, l'Epitaphe du conte de Sales et plusieurs autres « lourderies », est datée de Lyon « ce dernier jour de juillet, l'an mil cinq cens trente et huict ».

Au v° du 3e f. sont placés trois distiques latins de NICOLAS BOURBON, de Vandeuvre, qui annoncent aux lecteurs une édition plus correcte que les précédentes.

Le 4e f. contient, au r°, un titre spécial pour l'Adolescence et, au v°, le quatrain de Marot qui « envoye le livre de son Adolescence a une dame », ainsi que le distique latin de NICOLAS BERAUD.

L'épître de Marot « A ung grand nombre de fréres qu'il a », qui occupe le 5e f., est datée, non plus du 12 août 1532, mais du 12 août 1530.

Les titres de cette édition sont imprimés en lettres rondes, mais tout le texte est en petits caractères gothiques. Le premier livre des Epigrammes contient la pièce sur le lieutenant Maillart, qui était sans doute trop connue pour que Marot pût encore la désavouer.

Belles-lettres — Poésie — Poètes français — Jehan et Clément Marot

Alphabet (L') du temps present • poème désavoué par Cl. Marot (1538)

Bérauld (Nicolas) • distique latin à Clément Marot (1538)

Bourbon (Nicolas), de Vandeuvre • Vers en tête de La Suite de l'Adolescence clementine (1538)

Charbonnière • danseur (1635)

Complaincte (La) de dame Bazoche • poème désavoué par Cl. Marot (1534)

Devises et anagrammes : La mort n'y mort, Clément Marot

Epitaphe (L') du comte de Sales • poème désavoué par Cl. Marot (1534)

Gryphius (Sebastian Greiff, dit), imprimeur à Lyon (1538)

Marot (Clément) • L'Adolescence clémentine (1538)

Marot (Clément) • La Suite de l'Adolescence (1538)

Marot (Clément) • Premier Livre de la Metamorphose, traduit d'Ovide (1538)

Ovide • Le premier Livre de la Metamorphose translaté par Cl. Marot (1538)

Trautz-Bauzonnet (Georges), relieur à Paris