Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 299-597

Rothschild 493

Cote : Rothschild 493 [II, 5, 56]  Réserver
LE CHASTEAV || DE LABOVR, auquel est con- || tenu ladresse de ri- || chesse, & chemin || de pouurete. || Les faintises du monde. || Imprime a Paris pour || Galliot du Pre. || 1532. — [A la fin] : Imprime a Paris par Antoine || Augereau Imprimeur, pour || Galiot du Pre, Libraire de- || meurant audict lieu : & fut a- || cheue le xvi. Iour de May. || MDXXXII [1532]. In-16 de 111 f. mal chiffr. et 1 f. blanc, mar. r., comp., dos orné, doublé de mar. bl. clair, dorure à petits fers, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet.)
Reliure remarquable
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Il y a une erreur dans la foliation de ce volume. Les f. 87 et 88 sont doubles, en sorte que le dernier f., qui devrait être coté 111, porte 109. Les signatures se suivent régulièrement d'A à O.

Le Chasteau de labour est le plus ancien ouvrage de Pierre Gringore qui nous soit connu. Il parut pour la première fois en 1499, et il en existe au moins quatorze éditions gothiques.

L'édition en lettres rondes donnée par Galliot Du Pré est une nouvelle preuve de la vogue prolongée dont jouit cette composition allégorique. Notre petit volume appartient, en effet, à la même série que les éditions de Villon et de Coquillart que nous avons décrites, ci-dessus. Le libraire parisien s'était évidemment proposé de publier dans un format élégant et commode les poètes dont les œuvres étaient, pour ainsi dire, classiques de son temps. Afin de rendre cette publication plus intéressante, il voulut ajouter au texte de chaque auteur quelque pièce nouvelle ; c'est ainsi qu'il joignit aux œuvres de Villon les Repeues franches, le Monologue du Franc Archier de Baignollet et le Dialogue de messieurs de Mallepaye et de Baillevent, et aux œuvres de Coquillart le Monologue du Puis et le Monologue du Gendarme cassé. Il en agit de même avec Gringore, et fit suivre le Chasteau de Labour des Faintises du monde, qui ne sont peut-être pas du même auteur.

Nous décrirons sous le numéro Rothschild 564, une édition gothique de cette pièce.

Belles-lettres — Poésie — Poètes français — Poètes français depuis Villon jusqu'à Marot

Augereau (Antoine), imprimeur à Paris (1532)

Du Pré (Galliot Ier), libraire à Paris (1532)

Faintises (Les) du Monde (1532)

Gringore (Pierre) • Le Chasteau de Labour (1532)

Trautz-Bauzonnet (Georges), relieur à Paris