Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 299-597

Rothschild 489

Cote : Rothschild 489 [IV, 4, 60]  Réserver
LA PAIX FAICTE A || CHAMBRAY en || tre lempereur || [et] le tres crestiẽ || Roy de france auec || leurs aliez. — [A la fin :] ¶ Imprime a paris pour philipot le cocq li- || brayre demourãt a chãbray en la rue taueau. S. d. [1508], in-4 goth. de 10 f., dont la page la plus pleine contient 36 lignes, sign. a par 6, b par 4, mar. v., fil., comp., dos orné, tr. dor. (Petit, successeur de Simier.)
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Au titre, un grand L orné sur fond criblé et un bois qui représente un moine écrivant dans une bibliothèque. Ce bois est une copie réduite de celui que nous avons reproduit dans la notice Rothschild 434 d'après une édition genevoise de Jacques Vivian.

Le v° du dernier f. est blanc.

Les caractères sont les mêmes que ceux de l'Epitaphe de Phelippes d'Austrice.

La première paix de Cambrai fut signée le 8 décembre 1508 entre Louis XII et Charles d'Egmont, duc de Gueldre, d'une part, Maximilien Ier et Charles d'Espagne, d'autre part. Le recueil de vers, destiné à célébrer cet événement, se compose de cinq morceaux, dans lesquels le nom de l'auteur est répété plusieurs fois :
1° Introduction en 122 vers :

En Chambray ma chambre ay fermée,
Ou moy SONGEUR, tout postulé,
Fis cest ouvrage intitulé
L'attente de paix refformée...


Ballade (fol. ) :

Sacré legat du siége apostolicque....
Ref. Faictes que paix puistre estre reformée.


Le Veni Creator Spiritus, faict et composé a Chambray par le SONGEUR dessus dit (fol. , v°) :

Veni, creator Spiritus,
Qui les bons vivans lave et munde....


Le Conditor, composé par le SONGEUR, officier de monseigneur l'archiducq (fol. avj, v°) :

Conditor alme syderum,
Triumphante essence increé[e]....


Chanson nouvelle de la Paix de France, composée a Chambray (fol. biij, v°) :

L'an mil cinq cens et huyt pour vray....

Le dernier couplet de cette pièce est ainsi conçu :

Ceste chanson fit le SONGEUR,
Exerçant l'art de rethoricque,
En attendant ung composeur
Pour le mettre en l'art de musicque.
Ung lourdault de lourde façon
Composa ladicte chanson
En tel chant que la voix tesmong[n]e,
Puis chascun chanta en parçon :
Vive France, Espaigne et Bourgongne !

On a vu dans la notice Rothschild 488 que le SONGEUR était le nom poétique de NICAISE LADAM.

Cette pièce a été réimprimée par M. Dinaux dans les Archives du Nord de la France et du Midi de la Belgique (IIIe série, III, 487-510), d'après le présent exemplaire, qui appartenait alors à M. DANCOISNE, d'Hénin-Liétard. M. Brunet (V, 922, v° Traité) n'a pu citer que la réimpression.

Belles-lettres — Poésie — Poètes français — Poètes français depuis Villon jusqu'à Marot

Béthune, héraut d'armes

Cambrai • poème de Nic. Ladam sur la paix conclue dans cette ville en 1508

Charles Quint, roi d'Espagne et empereur d'Allemagne, d'abord archiduc d'Autriche • Il participe au traité de Cambrai (1508)

Dancoisne • volume lui ayant appartenu

Dinaux, cité

Ladam (Nicaise) • La Paix faicte a Chambray (1508)

Le Coq (Philibert), libraire à Cambrai (1508)

Louis XII

Maximilien Ier, roi des Romains, puis empereur • La Paix faicte a Chambray (1508)

Paix (La) faicte a Chambray (1508)

Paris, imprimeurS ET LIBRAIRES. Impressions anonymes v. 1509

Petit, rel. à Paris, successeur de Simier