Rothschild 3228 (316 j)

Cote : Rothschild 3228 (316 j
Cote : Cote topographique : Cote topographique : I, 3, 50 
ELVCIDARIVS carminum [et] hi- || storiarum Seu vocabularius poeticus nouissime ca || stigatus Appendix Nicolai Bonespei Trecẽsis de || cultu eorundem Epistole graues [et] diuine eiusdem || recenter adiecte [et] aucte. S. l. n. d. [Caen, v. 1510], in-4 goth. de 62 f. chiffr. et 10 f. non chiffr. de 48 lignes à la page pleine, impr. en lettres de forme, sign. a e i par 8, b c d f g h k par 4, l par 6, † par 4.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le titre est orné de la marque de Richard Macé, au-des-sous de laquelle sont placées trois initiales et une petite figure : http://archivesetmanuscrits/images/Rothschild/Rothschild-3228-01.gif

Au v° du titre est une grande figure : un maître, assis dans une chaire gothique, fait la leçon à un écolier placé devant lui : http://archivesetmanuscrits/images/Rothschild/Rothschild-3228-02.gif

Au fol. ii, on trouve : un titre de départ, deux épigrammes latines de NICOLAS DU PUIS, dit BONNE-ESPÉRANCE, de Troyes, datées « Ex palladio Celticorum symposio Parrhisiis, era Domini mil. d. VII [1507] », puis le commencement de la préface de HERMANN VAN BECK, dit TORRENTINUS. La fin de ce morceau, qui se lit au v°, contient les mots grecs omis dans l'édition précédente.

Nicolas Bonne-Espérance a inscrit en marge les titres des articles ; il a, de plus, fait au texte quelques additions. Il a notamment ajouté un dernier article en cinq lignes, qui commence ainsi :

Zime, fermentum ; zimes, panis fermentatus. Hinc azimus, ma, um, purus et sine fermento... »

A la suite sont deux sentences grecques et diverses pièces latines.

Le cahier l contient la Tabula Elucidarii.

Le cahier signé d'une † est occupé par l'Appendix. On y trouve trois épîtres de Nicolas Bonne-Espérance, dont la dernière est particulièrement curieuse. Cette pièce, adressée à son élève Priam de Prie, protonotaire du Saint-Siège apostolique, jeune homme de grand avenir, nous fait connaître d'autres élèves de l'auteur : « Contemplare, queso, quinque nobiles tecum sub eadem ferula eo(s)demque preceptore prothonotarios : C. de Barro, J. Montemferrendum, Antho. de Miromonte, Hu. Cuziacum, Ge. Narbonensem, literis tanto ardore, me magistro, anhelantes. Omitto claro sanguine alios : Jo. Roffeyum, Trecensem, C. de Veteri Castro, F. Pedem Ferreum, cognatos ; preterea F. et Anth. de Ganayo, Gil. Marlandum, B. d'Azaio, Jo. de Ponte, tibi obsequiosos, aliosque innumerabiles contubernales nostros paulisper intuere, tantis dotatos moribus : M. Ant. Bonetum gravitate Cathonem, ipsumque D. Reginaldum Numam religione referentes, atque A. de Hu, decurionis Metensis primogenitum elegante[m]. Clari sunt ut tu nobiles. Inquilini juvenes student, insudant, vigilant... »

A la suite des épîtres on trouve :
1° Une épigramme en six distiques de Nicolas Bonne-Espérance.
2° Un Distichon Fausto ac F. T. Ambaceo, articissantibus (?) commune.
3° Douze distiques intitulés : MICHAELIS ANGLICI Nicolao de Puteo Carmen.
4° Vingt-deux vers hexamètres intitulés : N. B. T. [= Nicolai Bonespei Trecensis] Oratio heroica pro rege Francorum C[arolo] VIII.
5° Une élégie en vingt distiques : De immaturo atque inopinato Karoli octavi funere M. Bonespei T. Elegia.

Le v° du dernier f. est blanc.

Ce volume n'est pas cité par Léopold Delisle dans son Catalogue des livres imprimés ou publiés à Caen.

Belles-lettres — Linguistique

Ambaceus (F. T.), sans doute d'Amboise, étudiant (v. 1510)

Azay (B. d') • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Bar (C. de), protonotaire • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Beck (Hermann van), dit Torrentinus • Elucidarius (v. 1510)

Bonet (Marc-Antoine) • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Charles VIII

Cuzy (Hugues de), « Cuziacus », protonotaire • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Du Pont (Jehan), « de Ponte » • élève de Nicolas Du Puis (v. 1510)

Du Puis (Nicolas), dit Bonaspes • corrige et publie l'Elucidarius de Hermann van Beck (v. 1510)

Faustus, étudiant (v. 1510)

Ganay (Antoine de) • élève de Nicolas Du Puis, dit Bonne-Espérance (v. 1510)

Ganay (François de) • élève de Nicolas Du Puis, dit Bonne-Espérance (v. 1510)

Hu (A. de), de Metz • élève de Nicolas Du Puis (v. 1510)

L'Anglois (Michel), « Anglicus » • vers à Nic. Du Puis (v. 1510)

Macé (Robinet), imprimeur à Caen et à Rouen (s. d.)

Marland (Gilbert), élève de Nicolas Du Puy (v. 1510)

Macé (Richard), à Caen : Marque typographique

Miremont (Anthoine de), protonotaire • élève de N. Du Puis (v. 1510)

Montferrand (J. de), protonotaire • élève de Nicolas Du Puis (v. 1510)

Narbonne (Georges de), protonotaire • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Piédefer (F.), « Pes Ferreus » • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Prie (Priam de) • épître à lui adressée par Nic. Du Puis, dit Bonaspes (v. 1510)

Regnauld (D.), « Reginaldus » • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Roffey (Jehan de), de Troyes • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)

Vieuxchastel (C. de), « de Veteri Castre » • élève de Nic. Du Puis (v. 1510)