Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2983 (1016 c)-3280 (766 a)

Rothschild 3226 (316 h)

Cote : Rothschild 3226 (316 h) [VI, 5, 32]  Réserver
TIMÃNI KEMENERI Guernensis viri || prestantissimi : regiminis [et] constructionis Libellus : sedula Io || annis Finetii Paulinensis opera nuperrime recognitus. oĩ- || bus prope mẽdulis abstersis. Cui Gerũdiorũ et Supinorum || nonnullarũqʒ regularum cõmunium eiusdẽ. Finetii, Fragmen || ta. multum vtilitatis iuuenibus afferẽtia preponũtur || Quinqʒ annotaciunculas passim in margine pro auditorũ vsu || addidit. || Venũ exponitur a Ioanne de Porta || in clauso Brunelli sub signo Cathe- || dre commorante. — [Au r° du dernier f., au-dessous de 21 lignes de texte :] ¶ Finitur Syntactice grammatices Compendium non parua q̃ || dem industria ex grammaticis magis pluris approbatis a liberali || um artium magistro Timanno Kemenero vvermeñ. Scholarum || regente apud edes sancti Pauli Monsterij vvfefalie [sic] metropolis || diligentissimo conquisitum : ad eorum profectum qui huiusce ar- || tis verissima admittuntur ebibere fundamenta. Exaratum accuratius Parrhisijs. — [Au v° du dernier f., au-dessous du titre courant et de 8 lignes de texte :] Impressus Parrhisiis Anno incarnati verbi Millesimo quin- || gentesimo decimo tertio [1513] .xx. mensis Maij [Suivent quatre distiques]. In-4 goth. de 8 f. lim. et 26 f. chiffr., impr. en lettres de forme.
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le titre est orné d'une marque de Jehan de La Porte que Silvestre n'a pas reproduite. Voy. La reproduction : http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/images/Rothschild/Rothschild-3226-01.gif.

Au v° du titre est une épître de JACQUES DE L'AULNAY (JACOBUS DE ALNETO), de Vendôme, prêtre, à ses cousins Jacques et Jehan de Taix, « nobilibus bone indolis adolescentibus ». L'auteur de cette épître parle de son oncle, Jehan de Taix, chanoine de Vendôme, et d'Antoine de Laon, précepteur des deux jeunes gens. La pièce est datée du collège de la Marche, le 25 juillet [1511]. A la suite est un Octostichon du même Jacques de L'Aulnay, adressé à Jehan Finet.

Le r° du fol. a ij est occupé par une épître de « JOANNES FINETIUS, Paulinensis », à ses élèves Pierre Gaudet, de La Rochelle, André de Tournon et Louis Chinot, de Boulogne, épître datée du collège de Narbonne, le 25 août 1511.

Le v° du même f. contient une troisième épître adressée par Charles Le Maignen, de Laval, à ses élèves.

Les six autres f. lim. sont remplis par les Fragmenta a bonis anthoribus excerpta par lesquels Jehan Finet s'est proposé de faire connaître les règles auxquelles obéissent les gérondifs et les supins. Ces extraits sont datés du collège de Narbonne, le 25 juillet 1511.

Le traité de Tymann Kemner occupe les 26 f. chiffrés. Ce traité ne paraît pas avoir eu autant de succès que les autres ouvrages du même auteur. Kemner, qui dirigeait en 1500 l'école de Deventer et qui, dès 1504, était à la tête de l'école de Saint-Paul à Münster, avait publié d'abord un Compendium aureum etymologie et syntactice grammatices (Colonie, apud H. Quentel, 1504, medio maii, in-4), cité par Panzer (Ann. VI, p. 353, n° 57), réimprimé à Münster et à Cologne en 1507 (Panzer, VII, p. 425, n° 1 ; VI, p. 363, n° 144), à Cologne en 1509 (Panzer, VI, p. 367, n° 178) ; à Lyon, chez J. Remy, en 1521 (Bibl. mazarine) et dont, sans doute, il a existé beaucoup d'autres éditions. Il avait fait paraître ensuite un Opusculum de quatuor indeclinabilium orationis partium elegantia et significatione, dont on cite des éditions de Cologne, H. Quentel, 1506, in-4 (Panzer, VI, p. 358, n° 102), s. l. n. d. (Bibl. nat.) ; de Deventer, Jean de Breda, s. d, in-4 goth. (British Museum, 12935, bbb. 9 (1).) et de Gand, Pierre de Keysere, 1520, in-4 (Bibl. nat.).

Au v° du dernier f., au-dessous de la souscription, est un Octostichon d'ANTOINE CHARPENTIER, de Corbie (ANTONIUS CARPENTARIUS, Corbeiensis).

Belles-lettres — Linguistique

Breda (Jean de), imprimeur à Deventer (v. 1500), cité

Charpentier (Antoine) • épître à la fin d'un traité de Tymann Kemener (1513)

Chinot (Louis), étudiant (1511)

De Keysere (Pierre), ou Caesar, imprimeur à Gand (1520), cité

Finet (Jehan) • revoit le Libellus regiminis et constructionis de Tymann Kemener (1511)

Gaudet (Pierre), de La Rochelle, étudiant (1513)

Kemener (Tymann) • Regiminis et constructionis Libellus (1513)

La Marque-Tilladet, censeur • ouvrages approuvés par lui (1703, 1716)

Laon (Antoine de), précepteur de Jacques et de Jehan de Taix (1513)

La Porte (Jehan de), imprimeur à Paris (1513)

L'Aunay (Jacques de), ou de Alneto • épître en tête du Libellus regiminis et constructionis de Tymann Kemener (1511)

Le Maignen (Charles), de Laval • épître à ses élèves (v. 1511)

La Porte (Jehan de), à Paris : Marque typographique

Quentel (Heinrich), imprimeur à Cologne (1506), cité

Remy (J.), imprimeur à Lyon (1521), cité

Taix (Jacques de), étudiant (1511)

Taix (Jehan de), étudiant (1511)

Taix (Jehan de) • chanoine de Vendôme (1511)

Tournon (André de), étudiant (1511)