Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2685 (2145 c)-2982 (1016 b)

Rothschild 2909 (697 b)

Cote : Rothschild 2909 (697 b) [IV, 6, 136]  Réserver
ERREVRS || AMOREV- || SES, || ✹ || Augmentees d'une tierce partie. || Plus, || Vn Liure de Vers Liriques. || A Lyon || Par Ian de Tournes, || M.D.LV [1555]. In-8 de 169 p. et 1 f., mar. v., fil., comp., tr. dor. (Thouvenin.)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Première édition dans laquelle on trouve réunis : le premier livre des Erreurs amoureuses, publié en 1549, le second livre, imprimé en 1551, sous le titre de Continuation, et le troisième livre, qui n'avait pas encore paru.

Le titre est orné du joli encadrement employé, la même année, par J. de Tournes pour les Euvres de Louise Labé. — Au v° du titre est le portrait de la dame aimée par Pontus de Tyard, mais le bois, fatigué par le tirage de 1551, est légèrement écorné. — En face de ce bois (p. 3) est le sonnet intitulé Vœu, qui figure en tête de la Continuation.

Le premier livre (p. 5-61) est précédé d'une épître (en prose) « A sa dame », datée de 1548. Il s'ouvre par un sonnet à Maurice Scève (p. 7). Suivent 69 sonnets, dans lesquels sont intercalées des épigrammes et des chansons.

Le second livre commence, p. 62, par les distiques latins et le sonnet français de GUILLAUME DES AUTELZ, qui se lisent à la fin de la continuation. Le Sonet au lecteur qui occupe la p. 68 du recueil de 1551 a été supprimé.

Le troisième livre s'ouvre par un sonnet de GUILLAUME DES AUTELZ, accompagné de la devise : Travail en repos (p. 108), puis viennent une nouvelle épître (en prose) du poète « A sa dame » (p. 109-110), 33 sonnets et une chanson (p. 111-129).

En tête du Livre des vers liriques est un nouveau sonnet de GUILLAUME DES AUTELZ, terminé par la même devise (p. 130). Le recueil se compose de dix odes, dont la Ve, « sur la mort de la petite chienne de Jane, nommee Flore », est adressée à G. Des Autelz (p. 146) et dont la VIe est un Epicede ou Regret à la mort de monsieur l'escuier de Saint Sarnin (p. 151). M. Alfred Cartier nous fait observer que les cinq premières odes avaient paru en 1552 à la suite de Solitaire premier. Le Chant en faveur de quelques excellents poëtes le Chant à son Tout et l'Enigme sont tirés de la Continuation de 1551 (notice Rothschild 2908). — La p. [170] contient un sonnet de FRANÇOIS TARTARET, Chalonois.

Le dernier f. est occupé, au r°, par les Fautes obmises en l'impression, et, au v°, par la marque de J. de Tournes (Silvestre, n° 661).

Historique de la conservation

Exemplaire de CH. NODIER, qui ne figure pas dans le catalogue de 1844 ; de BAUDELOCQUE (Cat., 1859, n° 789) et de H. DE CHAPONAY (Cat., 1883, n° 306).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 16899. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 118308.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution : R 118308.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Belles-lettres — Poésie — Poètes français — Ronsard et les Poètes de la Pléiade — Pontus de Tyard

Baudelocque (Louis-Auguste), médecin • volumes lui ayant appartenu

Chaponay (Le marquis Henri de) • volumes lui ayant appartenu

Des Autelz (Guillaume) • Il est loué par Pontus de Tyard avec qui il échange des vers (1555)

Devises et anagrammes : Travail en repos, Guillaume Des Autelz

Erreurs amoureuses (1555)

Flore (Jeanne) • vers sur la mort de sa petite chienne par Pontus de Tyard (1555)

Nodier (Charles) • Volumes lui ayant appartenu

Scève (Maurice) • Vers à lui adressés par Pontus de Tyard (1555)

Tartaret (François) • sonnet à Pontus de Tyard (1555)

Thouvenin, relieur à Paris

Tiard, ou Tyard (Pontus de) • Continuation des erreurs amoureuses (1551)

Tiard, ou Tyard (Pontus de) • Erreurs amoureuses (1555)

Tournes (Jean Ier de), imprimeur à Lyon (1555)