Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2685 (2145 c)-2982 (1016 b)

Rothschild 2799 (432 d)

Cote : Rothschild 2799 (432 d) [IV, 2, 16]  Réserver
SENSVYT LE IARDIN DE || PLAISANCE & fleur de re- || thoricque contenant || plusieurs beaulx liures / comme le dõnet de noblesse baille || au roy Charles. viij. Le chief de ioyeusete / auec plusieurs || aultres en grant nombre / comme vous pourrez veoir par || la table de ce present liure. Imprime nouuellemẽt a Lyon. || ¶ On les vend a Lyon en la rue || merciere pres de sainct Anthoyne || cheux Martin Boullon. — [Au r° de l'avant dernier f., 2e col. :] ¶ Cy finist la table de ce pre || sent liure Intitule le Iardin || de plaisance /& fleur de Retho- || ricq̃. Imprime nouuellement || a Lyon par Oliuier arnollet. S. d. [v. 1525], in-fol. de 202 f. non chiffr., impr. à 2 col. en lettres de forme, sign. a-z, & par 8, Ɔ par 10, mar. v., fil., dos orné, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet.)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le Jardin de plaisance est à la fois un art de rhétorique et une anthologie des poètes du XVe siècle. Il commence par un rondeau adressé à un roi qui n'est pas nommé :

1 (fol. ij a )

Hault protecteur, vouloir tresmagnanime...

L'art de rhétorique vient immédiatement après.

2 (fol. ij a ).

De science rethoricale
Ung preambule si ensuyt,
Et exorde, par forme equale,
Selon ce propos s'entresuyt.

Le rhétoricien a inséré dans son traité des exemples composés par lui et des exemples tirés de divers auteurs qu'il ne nomme pas. On relève parmi ces emprunts plusieurs pièces d'une certaine étendue, savoir :

3 (fol. xiiij a ). Megere et le Queux.

En temps despit, controverse et fremeur
Tenir les rens sans doubte, sans cremeur...

4 (fol. xx b ). Le Donnet baillé au feu roy Charles, huytiesme de ce nom.

Au treschrestien par renom
Roy françois, qui sur tout regente...

Le recueil de poésies commence au fol. xxiiij.

Le compilateur, un de ces manœuvres qu'Antoine Vérard employait à remanier, à mutiler et surtout à démarquer les ouvrages des autres, a imaginé une sorte de roman dont la scène est le « jardin de plaisance. » Il a bâti ce roman en soudant plus ou moins adroitement des poèmes pris de tous les côtés. Beaucoup de ballades, de rondeaux et d'autres compositions n'ont aucun rapport avec ce jardin, si ce n'est qu'ils sont censés y avoir été récités. Nous citerons les principaux de ces morceaux en attendant le travail plus complet qui doit accompagner l'édition donnée par la Société des Anciens Textes français :

5 (fol. xxiiij a ). Le Chief de joyeuse destinee.

Après le temps de l'exil douloureux
Du desolé jadis et langoureux...

6 (fol. xxxij d ). Moralité dont les acteurs sont : L'Amoureulx languissant, Amoureuse Grace, Enuyeuse Jalousie, Espoir de parvenir, Tout Habandonné, Sot Penser, Bon Advis :

L'AMOUREULX LANGUISSANT.
Pour bien aymer, las, mourray je en vivant ?
Seray je vif tousjours en languissant ?...

7 (fol. xxxviij a ). L'Amant sans partie :

Hé, Fortune, je te doy bien maudire
Quant a moy seul [tu] es la plus cruelle...

8 (fol. xlix c ). Le Debat du Cueur et de l'Œil :

En may la premiere sepmaine,
Que les bois sont parés de vert...

Cette pièce, qui est de MICHAUT LE CARON, dit TAILLEVENT, est imitée d'une composition latine de Philippe de Grève, chancelier de l'église de Paris, mort en 1236 : Cordis et Oculi Altercatio (voy. Hauréau, dans les Notices et Extraits des manuscrits, t. XXXII, I, p. 312). On la trouve dans divers recueils (Biblioth. nat., franç. 1169, fol. 143 ; Nouv. Acq. franç. 4512, fol. 56 ; Bibl. de Valenciennes, n° 581 ; Biblioth. roy. de Bruxelles, n° 10998).

9 (fol. liiij b ). Ballades et Rondeaux récités au Jardin de plaisance.

Nous n'indiquerons que quelques-unes de ces pièces :

Fol. liiij b. Dictee et Chanson magistrale :

Ma bouche rit et ma pensee pleure...

Le même rondeau se trouve une seconde fois plus loin, fol. lxj d

Fol. lvc Balade faicte de plusieurs chansons :

Mon seul plaisir, ma doulce joye... (sans refrain).

On trouvera dans la notice Rothschild 2973, quelques-unes des chansons citées ici.

Fol. Ivd. Balade de deux Escossoys :

Hac, ma mignon, que dit y capitain...
Refr. Moy conseil point entry hors de reame.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2206, fol. 128.

Fol. lvj b. Joyeulx Rondel :

Chantons tretous gaudeamus...

Pièce reproduite dans La Muse folastre (Iene, 1617), I, fol. 64.

Fol. lvj d. Balade :

Je ne doubte que ne vienne cher temps...
Refr. Car nul n'entend fors qu'a emplir son sac.

Cette pièce est d'EUSTACHE DES CHAMPS (éd. Queux de Saint-Hilaire et Raynaud, I, p. 229).

Fol. lvij a. Balade des abus des femmes :

Puis que femmes furent bonnes galoises...
Refr. Les trois estatz s'en deulent a merveilles.

Cette pièce se retrouve dans un manuscrit de l'Abbaye de Westminster. Voy. Bulletin de la Société des anciens Textes français, 1875, p. 34.

Fol. lvij b. Rondel :

Hahay, estes vous rencherie...

Cette pièce est une de celles que plusieurs éditeurs modernes ont attribuées à Villon (éd. Jannet, p. 139).

Fol. lviij d. Rondel :

A bien juger mon povre affaire...

Pièce également attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 133).

Fol. lix a. Rondel excellent pour personne fortunee :

Paracheve ton entreprise...

Pièce reproduite par Pierre Fabri dans son Art de rhetorique (éd. Héron, II, p. 65).

Fol. lix c. Balade excellente en priant la dame :

Des ans y a passez deux et demy...
Refr. Pardonnez moy ; besoing le me fait faire.

Par OTHON DE GRANDSON. Voy. Romania, XIX (1890), p. 432. Cf. Bulletin de la Soc. des anciens Textes français, 1875, p. 32.

Fol. lix d. Balade :

C'est noble chose que d'amour...
Refr. Dieu lui doint grace de bien faire.

Cette pièce a été refaite par un autre auteur :

Maulvaise chose est que d'amours...
Refr. Dieu luy doint grace de bien faire.

L'Esperit trouble, ou le Joyeulx Devis recreatif, etc. (recueil décrit dans la notice Rothschild 2963), fol. H vij, v°.

Fol. lx a. Rondel :

Rose sans per, sur toutes separee...

Bertrand Des Marins de Masan s'est approprié cette pièce. Voy. Montaiglon et Rothschild, Recueil de Poésies françoises, X, p. 186.

Fol. Ix d. Rondel :

Pour entretenir mes amours...

Pièce qui a été attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 136).

Fol. lxj c. Rondel :

Une foys me dictes ouy...

Pièce qui a été attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 134).

Fol. lxj d. Rondel :

A ma dolente departie...

Pièce copiée par Bertrand Des Marins de Masan à la fin du Procès des deux amans (Montaiglon et Rothschild, X, p. 192).

Fol. lxij a. Rondel :

Reposons nous entre nous, amoureulx...

Voy. notice Rothschild 466, art. 17.

Fol. lxij b. Rondel :

Se mieulx ne vient, d'amours peu me contente...

Pièce qui a été attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 135).

Fol. lxj c .

N'aray je jamais mieulx que j'ay ?

Voy. notice Rothschild 2973, II, art. 23.

Fol. lxij d. Rondel :

Les biens dont vous estes la dame...

Pièce attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 133).

Rondel :

J'en ay le dueil, et vous la joye...

Par HUGUES DE SAINT-MAARD, VICOMTE DE BLOSSEVILLE. Voy. Biblioth. nat., ms. Français 9223, fol. 42.

Fol. lxiij a. Rondel :

Fine, afinee, remplie de finesse...

Gratien Du Pont a refait cette pièce dans son Art de rhetorique, 1539, fol. 40 v°.

Fol. lxiiij d. Rondel :

En quelque place que je soye...

Rondeau copié par Bertrand Des Marins de Masan, dans son Procès des deux amans, Voy. Montaiglon et Rothschild, Recueil de Poésies françoises, X, p. 184.

Fol. lxv d. Rondel :

Quant premierement te tins...

André de La Vigne a remanié ce rondeau (Vergier d'honneur, éd. de Phelippe Le Noir, fol. Rv v°).

Fol. lxix c. Balade morale :

Qui ses besoignes veult bien faire...
Refr. Monseigneur dit bien ; il a droit.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2201, fol. 92 ; — NAF 6221, fol. 10 v°. — Le ms. LIII de Stockholm, fol. 7 v°, classe cette pièce parmi les œuvres de VILLON.

Balade pour ung prisonnier :

S'en mes maulx me pense esjoyr...
Refr. Une foys avant que mourir.

Pièce qui a été attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 140).

Fol. lxix d. Balade morale :

[D'] une dague forte et aguë...
Refr. Qui aultruy blasme sans raison.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2206, fol. 182 ; — Arsenal, ms. 3059, fol. 124.

Balade de mariage :

J'ai demouré entre les Sarrazins..
Refr. Gard soy chascun qu'il n'y soit attrapé.

Cette pièce figure dans le ms. LIII de Stockholm, fol. 5 v°, parmi les œuvres de VILLON.

Fol. lxx b. Balade :

Chascun sa loue de mariage...
Refr. Au feu dessoubz la cheminee.

L'Esperit trouble, fol. H viij v°.

Fol. lxxj b. Balade :

Je congnois bien mouches en laict...
Refr. Je congnois tout, fors que moy mesmes.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 117).

Fol. lxxij c. Balade :

On parle des champs labourer...
Refr. Povres housseurs ont assez peine.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 119).

Fol. Ixxij d. Balade :

Que dictes vous de mon appel...
Refr. Estoit il lors temps de me taire ?

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 104).

Balade :

Freres humains qui après nous vivez...
Refr. Mais priez Dieu qu'il [lisez que tous] nous vueille absoudre.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 101).

Fol. lxxiij a. Balade :

Qu'est-ce que j'oy ? — Ce suis je. — Qui ? — Ton cueur...
Refr. Plus ne t'en dy. — Et je m'en passeray.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 113).

Fol. lxxiij b. Rondel [lisez Balade] :

Tous mes cinq cens, yeulx oreilles et bouche...
Refr. Mere des bons et seur des benoitz anges.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 103).

Fol. Ixxiįj c. Blade :

Le monde va en amendant...
Refr. Ainsi que l'escrevice va.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2206, fol. 103 ; — Biblioth. de Berne, ms. 473, fol. 206 v° ; — L'Esperit trouble, fol. Ii v° ; — Romania, XXI, p. 428 ; — Langlois, Arts de seconde rhétorique, p. 182, en note.

Fol. lxxiij d. Balade :

Il n'est danger que de villain...
Refr. Ne chere que d'homme joyeulx.

Le ms. LIII de Stockholm, fol. 3, classe cette pièce, avec raison sans doute, parmi les œuvres de VILLON. Dans le ms. 3059 de l'Arsenal, fol. B, elle porte le nom d'Alain Chartier. — Cf. L'Esperit trouble, fol. I i ; — La Dance aux aveugles, éd. Douxfils, p. 273 ; — Villon, éd. Jannet, p. 142.

Fol. lxxiiij a. Balade :

Las ! je me plains d'amours et de ma dame...
Refr. Je hez ma dame que tant aymer souloye.

Pièce qui a été attribuée à Villon (éd. Jannet, p. 138).

Fol. lxxiiij b. Balade (incomplète) :

Je hez ma vie et desire ma mort...
Refr. Quant est a moy, je ne vueil plus aymer.

André de La Vigne a parodié le refrain de cette pièce (Vergier d'honneur, éd. de Philippe Le Noir, fol. Nv v°) :

Quant est a moy, je ne vueil plus fringuer.

Fol. lxxiiij c. Rondel :

Par long temps j'ay nagé en l'onde...

Par FREDET. Voy. Biblioth. nat., ms. Français 9223, fol. 16 v°.

Fol. lxxv a. Balade [double] :

Pour tout plaisir ay je dueil angoisseux...
Refr. Me fault servir perpetuellement.
Et si ne puis ne guerir ne mourir.

Cette pièce est empruntée en partie à CHRISTINE DE PISAN (éd. Roy, I, p. 7). — Cf. L'Esperit trouble, fol. D i.

Fol. lxxv c. Balade responsive :

D'ou venez vous ? — D'ou ? — Voyre. — De la court..
Refr. Qui ? — Voyre ? — Qui ? — Les troys Estatz de France.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 1707, fol. 62.

Fol. lxxvj c. Rondet :

Se vous pensez que je vous ayme...

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 9223, fol. 10 v°.

Fol. lxxvij a. Rondel :

Sot œil, rapporteur de nouvelles...

Par CHARLES D'ORLÉANS (éd. d'Héricault, II, p. 133). — Cf. Biblioth. nat., ms. Français 9233, fol. 9 v°.

Rondel (incomplet) :

Tant sont les yeulx de mon cueur endormys...

Par JEHAN CAILLAU. Voy. Poésies complètes de Charles d'Orléans, éd d'Héricault, II, p. 109.

Fol. lxxvijb. Rondel :

Doubtant refus qui [par] trop me faict craindre...

Cent quarante-cinq Rondeaux, n° 8.

Rondel :

Assouvy suis, mais sans cesse desire...

Pièce reproduite par Gratien Du Pont dans son Art de rhetorique, 1539, fol. 38.

Fol. lxxvij d. Rondel :

Excepté vous, chef ďeuvre de nature...

Cent quarante-cinq Rondeaux, n° 15.

Fol. lxxviij b. Rondel :

Esse bien faict, dictes moy, belle amye ?...

Cent quarante-cinq rondeaux, n° 124.

Rondel :

Loing de plaisir et près de desplaisir

Cent quarante-cinq Rondeaux, n° 127. — Cette pièce est signée G au fol. 5 v° d'un recueil ms. que nous avons vu, au mois d'avril 1900, chez M. Durel, libraire à Paris.

Fol. lxxix a. Rondel [lisez Balade] :

Se tu veulx ennuyt vivre en paix...
Refr. C'est la chose dont plus t'enhorte.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 1140, fol. 70 ; — NAF 6221, fol. 10 v°. — Biblioth. du Vatican, ms. Ottoboni 1212. Voy. Keller, Romvart, p. 644. — Montaiglon et Rothschild, Recueil de Poésies françoises, X, p. 361.

Fol. Ixxix b. Dictié :

En povre loyaulté,
En clerc humilité...

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2307, fol. 43.

Aultre Balade et du nom de la dame :

Cueur tresvaillant, autant qu'il est possible...

Cette pièce n'est pas une ballade ; elle se compose de deux strophes de huit vers contenant en acrostiche le nom de CLEMENCE PADQUETE [sic pour PASQUETE].

10 (fol. lxxix d. Le Debat de l'Amoureulx et de la Dame :

L'ACTEUR.
Au point du jour, quant j'euz prins mon repos,
Je me levé, puis sur ung banc m'assis...

11 (fol. lxxxiįj c ). Le Debat de l'Estrange et de l'Escondit

L'ACTEUR.
En attendant allegement
De[s] grief[z] maulx qu'il me fault porter...

12 (fol. lxxxvj d ). Cy après s'ensuyvent les Lamentations de JEHAN DE CALAIS, lequel n'estoit plus au Jardin de plaisance :

Prologus (en forme de ballade).
Pour m'oster de melencolye
Et de folle pensee mainte...
Refr. Mais raison de mon bien m'acointe.
La Lamentacion.
Tout seullet, plain d'affliction,
Me plains de douleur et tristesse,
Car je suis en religion...

Le poète se confond peut-être avec Jehan de Calais, commandeur de Bourgoult de 1477 à 1481. Voy. l'abbé Ch. Guéry, La Commanderie de Bourgoult, 1903, p. 43.

13 (fol. lxxxix b ). Comment le parlement d'amours fut tenu au Jardin de plaisance contre la belle dame sans mercy :

L'ACTEUR.
Le jour de l'an qui renouvelle
Amours me fist commandement...

Par BAUDET HÉRENC. M. Piaget énumère 17 manuscrits de cette pièce. Voy. Romania, t. XXX, p. 317.

14 (fol. xcij b ). Comment au Jardin de plaisance est baillee sentence en la court d'amours contre la belle dame sans mercy :

L'ACTEUR.
Ne tout aydé, ne tout grevé,
Moitié en vie, moytié mort...

Par ACHILLE CAULIER. M. Piaget cite 11 manuscrits de cette pièce. Voy. Romania, t. XXXI, p. 315.

15 (fol. xcvij c. La Relation faicte au Ja[r]din de plaisance du debat de l'amant et de la dame qui est sans conclusion :

L'ACTEUR.
Ung doulx matin, a la froydure,
Pour oublyer temps et tristesse...

Cette pièce est intitulée ailleurs Le Debat sans conclusion. M. Piaget en cite trois manuscrits. Voy. Romania, t. XXXIV (1905), p. 570.

16 (fol. cij c ). Le Debat des deux Fortunez :

L'ACTEUR.
Ung jour estois, assez n'a longuement,
En ung chasteau assis moult plaisamment...

Par ALAIN CHARTIER. Éd. de 1617, p. 549.

17 (fol. cix d ). La Complaincte du prisonnier d'amours faicte au Jardin de plaisance :

Près de ma dame et loing de mon voloir,
Plain de desir et crainte tout ensemble...

Nous décrivons dans la notice Rothschild 3156, une édition séparée de cette pièce.

10 (fol. cx c ). La Lamentation faicte au Jardin de plaisance du povre serviteur sans guerdon :

Souspirs tirer par desconfort
De l'habisme de mes pensees...

Voy. Biblioth. roy. de Bruxelles, mss. 10966, 11020.

19 (fol. cxij d ). Comment au Jardin de plaisance est fait debat de l'Homme marié et de l'Homme non marié :

L'HOMME MARIÉ commence.
Pour cuider courroulx eschever
Et passer temps aulcunement...

Imprimé par Montaiglon (Recueil de Poésies françoises, t. IX, p. 148-163) d'après un manuscrit de la Bibliothèque nationale (Français 1661, fol. 100).

20 (fol. cxv a ). Le Livre des dames a ycelles baillé au Jardin de plaisance :

Ce petit livre priseront
Dames, si amandees ne sont...

21 (fol. cxx d ). Cy après ensuyt comment, au Jardin de plaisance, deux dames, l'une nommee la Noire et l'aultre la Tannee, se debatant [lisez debattent] en leurs amours, et commence par ung virelay :

Mes dames, j'apporte nouvelles...
L'ACTEUR.
Vouloir m'est prins d'escrire icy
Qu'en la saison qu'arbres florissent...

Voy. notice Rothschild 2798, fol. 1, et Montaiglon. Recueil de Poésies françoises, t. V, p. 258-304.

22 (fol. cxxvj b ). Comment au Jardin de plaisance ung des amans descript la comparaison des biens et des maulx qui sont en amours :

L'honneur d'amours et la noblesse,
Le passe temps et la lyesse...

Pièce composée après la mort de Guillaume Alexis, c'est-à-dire après 1486 Voy. Arthur Piaget, Martin Le Franc, 1888, p. 134.

23 (fol. cxxviij c ). Comment Dieu le Pere, le Filz et le Sainct Esperit, devant que creer le monde, estoyent gardans amours entr'eulx, laquelle est indeficieuse, et par amour creerent le monde :

Le grand dieu Jupiter jadis,
Avec Mynerve la deesse...

Cette pièce compte 14 strophes de 8 vers. On trouve à la suite (fol. cxxix b ) une ballade :

Que prouffita a Lucifer...
Refr. Tous les desloyaulx amoureulx.

et (fol. cxxix c ) cinq strophes de même mesure que celles que Guillaumme Alexis a employées dans Le Blason de faulses amours :

O vicieulx
Presumptueux...

24 (fol. cxxix d ). Comment au Jardin de plaisance l'amoureux est au purgatoyre d'amours et pryvé de Joye :

A la saison que Silla renouvelle
Ses doulx tymbres pour myeulx cythariser...

Cf. Biblioth. de l'Arsenal, ms. 5113, fol. 39 (daté de 1486). — Le Purgatoire d'amours a été imprimé vers 1530 (Biblioth. du Musée Condé à Chantilly : Cigongne, n° 701 ; Delisle, n° 1621).

25 (fol. cxxxiv d ). S'ensuyt la Pipee du dieu d'amours :

Au temps de ver que tou[te]s nscions
Ont les cueurs gays, jolys...

Ce poème, dont M. A. Piaget a donné une rapide analyse (Martin Le Franc, 1888, p. 136), est daté de 1501 :

L'an mil quatre cens vnze avec nonante,
Le premier jour de may tresgracieulx... (fol. cxxxvj a ).

Il se termine par trois ballades, un virelai et une chanson :

(Fol. cxxxix a ). Balade :

Amours, amours, je vous fais ma complainte...
Refr. Plus m'est la mort que la vie necessaire.

Fol. cxxxix b. Balade :

En douleur vit qui pouvreté gerroye...
Refr. Mais c'est la mort que d'aymer sans partie.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2206, fol. 104.

Fol. cxxxix c. Balade :

Tous jeunes gens nourris en grant maison...
Refr. Car en amours n'a foy ne loyaulté.

Même manuscrit, fol. 105.

Fol. cxxxix d. Virelay en chanson :

Je suis espoir doulx et solacieux...

Autre chanson, en forme de balade :

Combien que Amours, qui tous amans regente...

26 (fol. cxl a ). L'Arrest donné contre ceulx qui dyent mal des femmes :

En la saison que les seurs de Heton
Avec (ques) Dempnes et le franc Pallemon...

Cette pièce, intitulée ailleurs La Deduccion du procès de l'Honneur

femenin, ou L'Advocat des dames, se termine (fol. cxlvij c ) par l'acrostiche de PIERRE MICHAULT. Elle se retrouve dans le ms. 3521 de l'Arsenal, fol. 192. Voy. Romania, t. XVIII, p. 441.

27 (fol. cxlvij c ). Balades amoureuses.

Plusieurs de ces pièces se retrouvent ailleurs.

Voici celles que nous avons notées :

Fol. cxlviij c. Balade

Rencontré soit des bestes feu gectant...
Refr. Qui mal vouldroit au royaulme de France.

Par FRANÇOIS VILLON (éd. Jannet, p. 122). Cf. Biblioth. nat., ms. Français 2206, fol. 181 ; — Montaiglon, Recueil, V, p. 321.

Fol. cxlviij d. Balade :

Estre trop franc et soy fier...
Refr. Avoir tousjours ung pied derriere.

Cf. L'Esperit trouble, 1539, fol. Hviij.

Fol. cxlix a. Balade :

Il est certain qu'ung jour de la sepmaine...
Refr. Tenez vous coy ; j'appeleray ma mere.

Cette pièce a été insérée par [Robinet de] Luc dans son Petit Traicté contenant en soy la fleur de toutes joyeusetez (Paris, Antoine Bonnemere pour Vincent Sertenas, 1540, in-16), fol. A iiij (Biblioth. de l'Arsenal, B.-L. 9387).

Balade :

Je ne puis plus, ainsi que je souloye...
Refr. Boire sans soif et chevaucher sans celle.

Cf. Biblioth. nat., ms. Français 3939, fol. 27.

Fol. cxlix b. Balade :

En la forest d'ennuyeuse Tristesse...
Refr. l'homme esgaré qui ne sçait ou il va.

Par CHARLES D'ORLÉANS (éd. d'Héricault, I, p. 82). — Cf. Octavien de Sainct Gelays, La Chasse et le Depart d'amours, 1509, fol. CCvj b ; — L'Esperit trouble, 1539, fol. Eiij v°.

André de La Vigne a refait curieusement cette pièce :

En la forest de Tristesse ennuieuse...
Refr. l'homme esgaré qui ne scet ou il est.

(Vergier d'honneur, éd. de Philippe Le Noir, fol. X 6 v°).

Fol. lxlix c. Balade :

J'ay esté de la compaignie...
Refr. Tout est perdu, c'est a reffaire.

Par CHARLES D'ORLÉANS (éd. d'Héricault, I, p. 83).

Cf. L'Esperit trouble, fol. v°.

Fol. cl a. Balade :

On souloit estre au temps passé...
Refr. Chapperon et chappel en teste.

Biblioth. nat., NAF 6221, fol. 16 v°

28 (fol. clb). Comment l'amant, yssant du Jardin de plaisance, entra en la forest, cuydant avoir plus de joye, et il entra en tristesse en plusieurs fassons :

L'ACTEUR.
Mil quatre cens cinquante neuf,
En avril, que l'on voit la fleur...

29 (fol. clxx d ). Comment une des dames qui est au Jardin de plaisance, fleur de rethorique, envoye une epistre a son singulier amy, grant orateur :

« Peu de temps a qu'en tes escriptz seulle a par moy meditant, homme treseloquent et de vertus non pas moins enrichy que de plaisante maniere de parler aorné... »

Cette pièce est mêlée de vers. Voici le début du premier morceau rimé :

RETHORIQUE.
Or je reviens aux tresenormes faiz
Dont Fortune a mes plaisirs deffaitz...

30 (fol. xxxiiij c ). Comment au Jardin de plaisance Mal Bouche chasse le chevalier dudict Jardin de plaisance, dont sa dame en meurt de courroux :

Au temps que Phebus a le cours
De monstrer sa haulte puissance...

Le compilateur a soudé ici plusieurs poèmes notamment (fol. clxxix a ) L'Oullré d'amour pour amour morte :

Pensant, songeant, a demy trouble...

Cf. Arsenal, ms. 5116.

Le compilateur du Jardin de plaisance passe pour avoir été un poète appelé JOURDAIN, dit l'Infortuné, dont le nom se trouve au fol. ix b dans la ballade per dialogum :

Ha, maistre Alain ! — Quoy ? — Qui m'apelle ?...

Le surnom d'infortuné revient dans plusieurs autres endroits notamment dans les rondeaux suivants :

Plus que tous suis infortuné (fol. lxviij c ),
Le despourveu Infortuné (fol. lxix a ) ;

mais rien ne prouve que le manœuvre employé par Vérard ait donné des vers de sa composition ; il est probable qu'il s'est borné à copier les vers des autres et à changer çà et là quelques mots.

La première édition du recueil, édition dont la Société des Anciens Textes français vient de donner un fac-similé (1910), avait été publiée vers 1501, à Paris, par Antoine Vérard, qui ne l'a pas signée de son nom, mais qui y a donné l'adresse de la maison qu'il occupa vers la fin de l'année 1499, après la chûte du pont Notre-Dame : « au carrefour Saint-Severin a l'ymage saint Jehan l'Evangeliste ». La présente réimpression a dû être exécutée vers 1525. Le libraire Martin Boullon exerça en effet de 1493 à 1538 (Baudrier, Bibliogr. lyonnaise, III, p. 57-73, 473). Quant à l'imprimeur Olivier Arnoullet, on le suit de 1517 à 1552.

Advocat (L') des dames

Alexis (Frère Guillaume) • Il est cité par un poète anonyme

Alexis (Frère Guillaume) • Il est imité

Amant (L') sans partie

Biens (Les) et les Maux qui sont en amours

Boullon (Martin), libraire à Lyon (v. 1525)

Bourgoult, commanderie

Caillau (Jehan) • rondeau

Calais (Jehan de) • Lamentations

Caulier (Achille) • Sentence contre la belle dame sans mercy

Charles VIII

Chartier (Alain) • Le Debat des deux Fortunez

Chief (Le) de joyeuse destinee

Comparaison (La) des biens et des maulx qui sont en amours

Complaincte (La) du prisonnier d'amours

Debat (Le) de deux demoiselles, l'une nommee la Noire et l'autre la Tannee

Debat (Le) de l'Amoureulx et de la Dame

Debat (Le) de l'Estrange et de l'Escondit

Debat (Le) de l'Homme marié et de l'Homme non marié

Debat (Le) des deux Fortunez

Debat (Le) du Cueur et de l'&OEelig;il

Debat (Le) sans conclusion

Deduccion (La) du proces de l'Honneur femenin

Des Champs (Eustache Morel, dit) • Ballades

Des Marins (Bertrand), de Masan • ballades copiées par lui

Du Pont (Gratien) • Rondeaux

Fabri (Pierre) • Pièce reproduite par lui

Fredet • ballade

Granson (Othon de) • Ballades

Hérenc (Baudet) • Le Parlement d'amours

Infortuné (L'), poète mentionné dans le Jardin de plaisance

Jardin (Le) de plaisance (v. 1525)

Jourdain, poète qui passe pour avoir compilé Le Jardin de plaisance

Lamentation (La) du povre serviteur sans guerdon

La Vigne (André de) • Rondeaux

La Vigne (André de) • Ballades

Le Caron (Michaut), dit Taillevent • Le Debat du Cueur et de l'&OEelig;il

Luc (Robinet de) • La fleur de toutes joyeusetez, citée

Michaut (Pierre) • La Deduccion du procès de l'Honneur femenin

Moralité sur l'amour

Orléans (Charles d'), ballades

Oultré (L') d'amour pour amour morte, ms

Parlement (Le) d'amours

Pasquete (Clémence), acrostiche

Piaget (Arthur)

Pipee (La) du dieu d'amours

Pisan (Christine de) • Ballades

Purgatoire (Le) d'amours

Relation du debat de l'Amant et de la Dame

Saint-Maard (Hugues de), vicomte de Blosseville, rondeau

Sentence baillee contre la belle dame sans mercy

Trautz-Bauzonnet (Georges), relieur à Paris

Vérard (Anthoine), libraire à Paris (v. 1501)

Villon (François) • Balades de lui ou à lui attribuées, imprimeur dans Le Jardin de Plaisance (v. 1525)