Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2685 (2145 c)-2982 (1016 b)

Rothschild 2735 (2503 a)

Cote : Rothschild 2735 (2503 a) [VI(bas), 1, 15]  Réserver
Papier, [8]+734 ff.+[26],415 x 280 mm.
Réglure à l'encre brune.
Reliure de demi-maroquin brun à coins, papier raciné vert, décor doré, tranches marbées, XIXe siècle.
Reliure consolidée en 2019 ; consolidation des coins, coiffes, mors et chants (dossier BnF-ADM-2019-008149-01). 
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Rothschild 2735 (2503 a).

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Charles IX ; ce volume a fait partie de la bibliothèque de  WALTER SCOTT, qui le légua à son traducteur, AUGUSTE-JEAN-BAPTISTE DEFAUCOMPRET ; ACHILLE SEILLIÈRE (Cat. vente, Paris, 24 avril 1893, n° 434) ; acheté à cette vente par Thérèse de Rothschild ou son fils Henri de Rothschild ; legs Henri de Rothschild, 1947.

Présentation du contenu

LES || VIES des Hommes || Illustres Grecs & Romains, || Comparees l'vne auec l'au- || tre par Plutarque || de Chaeronęe, || Translatees de Grec en François. || A Paris, || De l'Imprimerie de Michel de Vascosan. || M.D.LVIIII [1559]. || Auec Priuilege du Roy. In-fol. de 8 f. lim., 734 f. chiffr. et 26 f. non chiffr., réglé.

Édition originale de la traduction d'AMYOT. Nous en avons décrit précédemment une réimpression de 1567 (notice Rothschild 1899).

Les f. aij-aiij r° contiennent une épître de JACQUES AMYOT, abbé de Bellozane, « Au trespuissant et treschrestien roy de France, Henry, deuxieme de ce nom », épître datée de Fontainebleau, au mois de février 1559. A la suite (fol. aiij v°-aviij) est un avis « Aux Lecteurs », un sonnet traduit d'Agathius Scholasticus, Sur l'image de Plutarque, et le Catalogue des hommes illustres grecs et romains comparez l'un avec l'autre par Plutarque de Charonoee.

Les 25 f. qui terminent le volume contiennent la Table alphabetique, les Fautes et Corrections et le Privilege. — Le privilège, datée de Paris le 11 février 1553, est le privilège général accordé à Vascosan pour dix ans. « Sçavoir faisons, dit le roi Henri II, que nous bien advertis des grands labeurs, peine et travaux que nostre bien amé Michel de Vascosan, imprimeur et libraire juré en nostre université de Paris, a prins depuis vingt deux ans à imprimer continuellement en toutes langues et disciplines tous les meilleurs livres et les plus utiles dont il a peu avoir la cognoissance, et que de tout son pouoir il a tousjours aidé à fournir et peupler nostre royaume de tous les bons livres qui ont esté imprimez et s'impriment tous les jours par tous les autres païs et nations estranges ; advertis aussi de la grande diligence, fraiz et despens qu'il fait à recouvrer plusieurs bons et anciens livres, et iceux faire traduire de langue en autre, et les illustrer de pourtraits et figures, quand besoin le requiert, et aussi qu'il fait ordinairement conferer avec plusieurs et divers exemplaires, tant escrits à la main que imprimez, par les hommes doctes de nostredit royaume, tous les livres lesquels il pretend mettre en impression et lumiere, le tout a l'honneur de Dieu, augmentation de la foy chrestienne, et au grand profit de nous et de tout le bien public ; pour ces causes, etc. »

A la fin est un achevé d'imprimer du mois de mai 1559.

Ce volume est l'exemplaire même que Jacques Amyot employa pour les leçons données par lui à son royal élève. On y relève trois corrections de sa main, savoir :

Fol. 41 B : « que les Lacedemoniens les fouettassent s'ilz y faisoient aulcune faulte » ; corrigez : « que les Lacedemoniens fussent bien fouettez (escorchez à coups de fouet) s'ils commettoient aucune faulte ».

Fol. 54 I : « comme fut celuy qui premièrement fonda Marseille » ; corrigez ; « comme fut Protus qui fonda Marseille ».

Fol. 224 I : « avec trois cents des meilleurs combattans... » ; corrigez ; « avec trois cents mille... ».

 La signature du roi CHARLES IX se lit au bas des f. 101, 106, 204. Au bas du f. 612 v° on lit de la main du jeune roi ; « CHARLES IXe, ROY DE FRANCE, Sr DE GONNESSE », et, en regard, au bas du f. 613 ; « C. MAXIMILIAN DE FRANCE, DUC D'ORLÉANS » (Charles IX avait d'abord porté ce nom et ce titre), puis les deux vers suivants :

Prince sacré, l'amour de la terre et des ceux [sic],
Que la natur [sic] a doué de ses plus gratieux...

Bibliographie

Catalogue :
Emile Picot, Catalogue des livres composant la bibliothèque de feu M. le baron James de Rothschild, t. 3, Paris, 1893, n° 2735.

Exposition
Caroline Zum Kolk (dir.), Enfants de la Renaissance, cat. exp., Blois, château royal, 18 mai-1er septembre 2019, Paris / Blois, 2019, n° 112 (notice de M. Hermant).

Informations sur le traitement

Notice complétée et mise à jour par Maxence Hermant (décembre 2019)

Histoire — Biographie