Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2385-2684 (2154 b)

Rothschild 2659 (2124 c)

Cote : Rothschild 2659 (2124 c) [IV, 4, 112]  Réserver
. LE LIVRE & FOREST de messire || Bernardin Rince Millanoys : Docteur en medecine || Contenant & explicant briefuement Lap || pareil : Les Ieux : & le festin || de la Bastille. || On les vend au cloz Bruneau || a lenseigne des deux Boulles || ¶ Cum priuilegio || amplissimo. — Au r° du 10e f., au-dessous de 12 lignes de texte :] ¶ Imprime a Paris en la maison de || Iehan Gourmont. Lan mil cinq || cens & dixhuict. — [Au v° de ce même f. :] ¶ Cauetur ne quis impune attentet hunc li- || brum imprimere : vt amplissimo patet pri- || uilegio a regia maiestate nobis condonato. || M.D.xviii [1518]. In-4 goth. de 10 f. non chiffr. de 28 lignes à la page, sign. A par 4, B par 6, mar. r. jans., doublé de mar. olive, fil. et comp. à petits fers, tr. dor. (Cuzin.)
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le titre est orné de trois blasons placés horizontalement : au centre, les armes du roi ; à gauche, celles du dauphin ; à droite, celles de la princesse Marie d'Angleterre.

Au v° du titre est un bois des armes de France, bois répété au v° du 10e f. (voy. la reproduction de ce bois dans la notice Rothschild 2662).

Au r° du 10e f., au-dessous de la souscription, se voit un bois qui représente un personnage issant d'un rinceau.

Le volume est précédé d'une épître « A tresillustre et de tous le plus scientifique, Antoine Du Prat, chancellier des deux Gaulles et fauteur des bons », épître datée de Paris le 23 décembre 1518. Il contient la relation d'une fête offerte la veille par François Ier, dans la cour de la Bastille, aux ambassadeurs du roi Henri VIII. L'alliance des deux rois devait être cimentée par les fiançailles du dauphin de France, alors âgé de dix mois, avec Marie d'Angleterre, âgée d'un peu moins de trois ans.

Le milanais Bernardin Rince écrit en français d'une manière assez incorrecte. Il semble en effet qu'il ait rédigé lui-même le texte français en même temps que le texte latin auquel il fait allusion dans son épître. Cette relation, dont il existe une réimpression rouennaise de Jehan Richard, a été reproduite par M. Alf. Bonnardot, Parisien, dans le recueil déjà cité : Les Rues et Eglises de Paris en 1500, une Fête à la Bastille en 1508 (sic), etc., 1876, in-8. Le texte latin (Sylva Bernardi Rincii, physici mediolanensis, adparatum, ludos, convivium breviter dilucideque explicans) fut également imprimé en la maison de Jehan Gourmont, le 10 des calendes de janvier (23 décembre 1508) ; nous n'en connaissons pas de reproductions modernes.

Historique de la conservation

Exemplaire de M. le COMTE O. DE BÉHAGUE (Cat., 1880, n° 1643).

Histoire — Histoire — Histoire de France — Histoire de France par époques — François Ier

Cuzin (A.), relieur à Paris

Du Prat (Antoine), chancelier et cardinal • Bernardin Rince lui dédie Le livre et forest (1518)

François Ier, d'abord comte d'Angoulême • Le Livre et Forest de Bernardin Rince, contenant l'appareil, les jeux et le festin de la Bastille (1518)

Gourmont (Jehan), imprimeur à Paris (1518)

Marie Tudor, fiancée à François, dauphin de France (1518)

Paris • DÉTAILS DE L'HISTOIRE. Le Livre et Forest de messire Bernardin Rince..., contenant... l'appareil, les jeux et le festin de la Bastille (1518)

Rince (Bernardin), ou Rincio • Le Livre et Forest contenant l'appareil, les jeux et le festin de la Bastille (1518)