Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2385-2684 (2154 b)

Rothschild 2582 (477 b)

Cote :  Rothschild 2582 (477 b) [III, 3, 1] 
Octavien de Sainct Gelays , oeuvres poétiques .
XVI e siècle (début)
Frontispice peint au f. 1 figurant l'auteur à son pupitre, avec encadrement architectural.
Parchemin18 cahiers, les 17 premiers de 8 feuillets (1-137), le dernier de 4 feuillets (138-140). Numérotation de A à R dans la marge inférieure droite du verso du dernier feuillet des cahiers 1 à 17. - Par suite d'une erreur du relieur, le 10e cahier (74-81) a été placé à la suite du 14e (106-113).141 feuillets (précédés d'un feuillet parchemin moderne collé au contreplat supérieur et d'un feuillet papier), foliotés 1-140 ; le feuillet 50 est "folioté" par erreur 51 au verso ; le dernier feuillet, non folioté, est blanc. Une table des matières sur feuillet de papier non folioté est montée entre le feuillet 140 et le dernier feuillet blanc.249 x 162 mm
Reliure de maroquin rouge à filets, dos orné, tranches dorées.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Ce volume, élégamment écrit, est orné, au r° du 1 er f., d'une miniature, à mi-page, représentant l'auteur assis dans une chaire gothique. Au bas de cette même page sont peintes les armes de RENÉE-CATHERINE DE FERRIÈRES, femme de FRANÇOIS II, SIRE DE PONS.

Voici la liste des pièces contenues dans le recueil. Les titres que nous donnons entre crochets sont empruntés à la table, écrite vers la fin du XVI e siècle, qui termine le volume. Nous y ajoutons autant que possible les dates.

1. [ La Prise et Complaincte d'Arras , 1477.] (Fol. 1.)

Cette pièce, où la prose alterne avec les vers, commence ainsi : « Ainsy que j'estoye a mon accoustumé office embesongné, employant mon sens et ma sollicitude a la congnoissance parfonde des choses passées.... »

Octovien, que diz or, on que faiz ?
Pourquoy ne taiz ? De quoy sert ta facunde ?
.....................................................
A tant me taiz pour mon dire abreger.

La Chasse et le Depart d'amours , éd. de 1509, in-fol. , fol. Aij c -Aiiij a.

2. [ Complainte de la Justice et de la Paix sur les desordres de France après la mort du roy Louis xj, v. 1483.] (Fol. 11.)

Souvent pensant, et peu executant
Ma voulenté au gré de son affaire....
.............................................
Plus ne quiers los en maison terrienne
A Dieu doncques ; la paix Octovienne !

La Chasse et le Depart d'amours , 1509, fol. Aiiij a -Bid.

3. [ Complainte sur la maladie d'Anne de Bretaigne. ] (Fol. 21.)

Ataint au cueur de playe soucieuse
Du poignant dart de Rigueur odieuse...
................................................
Mon cueur ne peult ; dont du grief et des tors
J'en appelle, et tous vous y convye.

La Chasse et le Depart d'amours , 1509, fol. Bi d -Biij b.

4. [ Resjouissance sur la paix entre l'Espagne, la France, l'Allemagne et l'Angleterre , 1493.] (Fol. 27.)

Après qu'Eurus, le vent oriental,
Au gré des dieux et du congé fatal...
.............................................
Tant que le monde avra durée et cours,
Et seront orains de toutes aultres cours.
Ibid. , fol. Biij b -Biiij c.

5. [ Complainte sur la mort d'une passe route appelée Marguerite. ] (Fol. 31 v°. )

La nuyt après que la clere bussine
Mercurienne eust denoncé le signe...
.............................................
Le regrect qui vous desherite,
Disant : « C'est pour la Marguerite ».

Pièce mêlée de prose. On y trouve deux rondeaux, dont le second au moins ne doit pas être d'Oct. de Sainct Gelays, savoir :

Tous nobles cueurs qui mes regretz voiez... (fol. 34.)

Cent quarante cinq Rondeaux n° 116. — La même pièce se retrouve ici plus loin, fol. 136 v°.

Le cueur la suyt, et mon œil la regrete... (fol. 34 v°.)

Cette pièce se retrouve dans les Poésies de maître Henri Baude , éd. Quicherat, p. 40, et dans les Cent quarante cinq Rondeaux , n° 133. La Chasse et le Depart d'amours , 1509, fol. Biiij c- Bvj a.

6. [ Poëme sur les vertus cardinales et leurs vices opposez. ] Réunion de ballades dont voici les premiers vers et les refrains :

a . L'aucteur des faictz mirables et soubtilz... (fol. 37.)

Refr. Aymer honneur et ensuyvre prudence.

b. Tant sont humains varieux et divers... (fol. 37 v°.)

Refr. Tous improveuz faillent a leur propoz.

c. Prescience de pensée divine... (fol. 38 v°.)

Refr. Justice rend a chascun son loyer.

d. Impunité de vice et saufconduit... (fol. 39 v°.)

Refr. Tirannie faict maintz cruelz edictz.

e. Magnanime couraige moderer... (fol. 40 v°.)

Refr. Tout est en paix ce que le fort possède.

f. Effeminez, lasches et amolis... (fol. 41 v°.)

Refr. Tost deperit pusillanimité.

g. Transquillizés mouvemens engoissiz... (fol. 42 v°.)

Refr. Temperance obvie a tout danger.

h. Immoderer le pouvoir de nature... (fol. 43 v°.)

Refr. Durer ne peult immoderation.

i. Le los, le pris, le triumphe et l'honneur... (fol. 44 v°.)

Refr. Magnificence [ ou Munificence] faict tout homme valoir.

j. L'impropere et desçoy de l'humain... (fol. 45.)

Refr. Tenacité cueur virile effemine.

k. Tiltre d'honneur et renom fleurissant... (fol. 46.)

Refr. Conscience est vertus moult collaudable.

l. Abhominables, libidineux, infectz... (fol. 47.)

Refr. Lubricité tout destruict, tout efface.

m. La deffence, le secours, le ranffort... (fol. 47 v°.)

Refr. Cil vainct Fortune qui possede Concorde.

n. Tastez ruynes, forces, combustions... (fol. 48 v°.)

Refr. Sedicion destruict gens et pays.

o. Pour meriter les cieux et vie heureuse... (fol. 49.)

Refr. Clemence a tous est heureuse et propice.

p. Sort inhumain et rigoreux excès... (fol. 50.)

Refr. Severité veult tout mectre a l'espée.

q. Estre docile, a raison soy soubzmectre... (fol. 52.)

Refr. Religion mect l'homme en droicte voye.

r. Les penates et petits dieux privez... (fol. 52 v°.)

Refr. Ydolatrie l'ire de Dieu encourt.

s. De terrienne et lymonneuse masse... (fol. 53 v°.)

Refr. Verité tend a tout obgect parfaire.

t. Zizanies semées hault et bas... (fol. 54 v°.)

Refr. Prodicion frape sans deffier.

La Chasse et le Depart d'amours , 1509, fol. Bvj a- Ciiij d.

7. [ Complaincte sur la mort de Charles huictieme. ] (Fol. 55 v°. )

En l'an que Mars eut ployé ses banieres
Et despouillé ses cruentes manieres...

Cette pièce figure dans Le Verger d'honneur , éd. de Philippe Le Noir. in-fol. goth. , fol. Kiij. Voy. notice Rothschild 479.

8. [ Dialogue d'un courtisant et d'un païsant sur la miserable condition des courtisants. ] (Fol. 71.)

En chevauchant par pays et destours
Matin levé pour mieux gaigne[r] l'umbrage...

La Chasse et le Depart d'amours , 1509, fol. Cv a- Cvj d.

9. [ Resjouissance sur la delivrance de Louis d'Orleans , 1490.] (Fol. 79.)

Ou ciercle d'or, de clarté reluisant,
Au point du jour, que Phebus rend lumyere...

10. [ Poëme panegyrisé au roy Charles huictieme , 1493.] (Fol. 86.)

Après que j'eu, ou mirouer d'honneur,
Conceu voz faictz et voz œuvres visées...

11. [ Contre l'avarice des puissans qui emportent toutes les graces de la cour... ] (Fol. 96 v°. )

L'an que Phebus en son throsne adouré
Menoit son char et son curre doré...

12. [ Poëme sur la cour et l'inconstance de la fortune et la vanité des grandeurs. ] (Fol. 102.)

J'appelle dieux et toute leur puissance ;
Sans ce ne peult humaine congnoissance...

Cette pièce se termine par une ballade dont voici le 1 er vers :

De tous humains suis le plus hault assis...
Refr .Auctorité aveugle mainctes gens.

13. [ Poëme au commencement duquel il parle de la prise de Constantinople, et puis il s'estend sur son incapacité a escripre des grandes choses et par consequent des actions de Charles VIII. ] (Fol. 105 v°. )

Ung jour d'iver, en ce mois de decembre
Que le temps est pluvieux et divers...

14. [ Complainte sur la mort de Charles, duc [lis. comte ] d'Angoulesme. ] (Fol. 109 v°. )

Ha, pleume et encre, a quoy ores musez ?
A quelz délices voz exploictz amusez...

15. [ Poëme dans lequel est introduit Charles VIII. racontant ses actions et sa mort , 1498.] (Fol. 128.)

Le hault seigneur qui en tous ciecles regne,
Quant il luy plaist faire faillir au regne...

16. [ Epithalame sur le mariage de Charles VIII. et d'Anne de Bretaigne , 1491.] Ballade. (Fol. 129 v°. )

Le jour après la nuyt tant tenebreuse,
Que Jupiter [a] planté gracieuse...
Refr. Pour longue vie et generacion.

17. [ L'Esjouissance sur la naissance du nouveau petit comte d'Angoulesme , [ plus tard François I er ], 1494.] Ballade. (Fol. 130 v°. )

Gisant envers pour une nuyt obscure,
Ou temps que Mars mectoit entente et cure...
Refr. Custode et garde du païs d'Angoulesme.

18. [ Poëme sur Jesus souffrant. ] Ballade. (Fol. 131 v°. )

Voyant souffrir en serville nature
Le plasmateur d'humaine creature...
Refr. Recongnois dono ton createur, o homme.

19. Rondeaux , au nombre de 22.

a . Plus n'ay ďactente ou bien que j'esperoye...

Trois cent cinquante Rondeaux , n° 153.

b . Loing de sa joye et près de sa rigueur...
c Ouvrez, Romains, ouvrez vos basiliques... (fol. 133 v°.)
d . Tous les plaisirs que la terra supporte... (fol. 134.)
e . La perdrons nous sans jamais la revoir...
f . Je la veux tant et ne la puis avoir... (fol. 134 v°.)
g . Vous veoir souvent me seroit ung plaisir... (fol. 135.)
h . Tristes regretz en peine languissante... (fol. 135 v°.)
i . L'on n'en fait plus que par douzaines...
j . A la caille je me tiens et m'arreste... (fol. 136.)
k . Tous nobles cueurs qui mes regretz voiez... (fol. 136 v°.)

Voy. ci-dessus, art. 5, fol. 34 v°.

l . Plus qu'autre roy puissant et magnanime...
m . C'est a bon droit si chascun la regrette... (fol. 137.)
n. Flos roseus, decus vergineum... (fol. 137 v°.) Rondeau latin.
o . Après les jours de dure destinée...
p . Mieulx me seroit ne l'avoir oncques veue... (fol. 138.)

Cent quarante cinq Rondeaux , n° 68.

q . De tous les roys colloquez en croniques... (fol. 138 v°.)
r . Sans vostre aide ne puis mectre a effect... (fol. 139.)
s . Tous deux ensemble, deux cueurs en ung liez...
t . Les plus grans regretz qu'on peult faire... (fol. 139 v°.)
u . Ce faict ennuy, meslé de doubte et craincte... (fol. 140.)
v . Puis qu'estes tant de grart valeur pourveue... (fol. 140 v°.)

Octavien de Saint-Gelais jouit de son vivant d'une grande réputation comme poète ; aussi, après sa mort arrivée en 1502, certains libraires peu scrupuleux firent-ils paraître sous son nom des compilations auxquelles il n'avait eu presque aucune part. Antoine Vérard , qui l'avait rendu en partie responsable des bizarres compositions d'André de La Vigne, en désignant l'évêque d'Angoulême comme un des auteurs du Vergier d'honneur (voy. notice Rothschild 479), mêla au recueil de ses œuvres la plupart des poésies de Charles d'Orléans dans le grand volume intitulé La Chasse et le Depart d'amours (Paris, 1509, in-fol.). Voy. un article de M. Piaget dans la Romania , XXI, 1892, p. 581-596.

Comme on le constate dans notre notice, le manuscrit contient bon nombre de pièces que Vérard n'a pas imprimées. On devra rapprocher ce volume d'un recueil, moins complet, de la Bibliothèque nationale (NAF 1158).

Ce volume provient de la bibliothèque du duc de HAMILTON (Cat. de 1889, n° 586). Le rédacteur du Catalogue dit à tort que les armes peintes au 1 er f. sont les armes de Béthune.

La dame pour qui le volume a été exécuté, RENÉE -CATHERINE DE FERRIÈRES, était femme de FRANÇOIS II, SIRE DE PONS. Elle fut la mère d'Antoine de Pons, qui épousa, en 1533, cette Anne de Parthenay L'Archevêque dont Marot a si fort vanté l'esprit et la science (éd. Guiffrey, II, 212 ; III, 313).

Les armes de Ferrières sont de gueules à un écusson d'hermines en abîme, accompagné d'une orle de fers à cheval d'or. Les armes de Pons, qui sont ici réunies à celles de Ferrières, sont d'argent à la fasce bandée d'or et de gueules.

Informations sur le traitement

Notice mise à jour pour la partie codicologique par Mathieu Lescuyer (avril 2013)

Bibliographie

2004
Christopher De HAMEL, Les Rothschild, collectionneurs de manuscrits, trad. de l'anglais par Monique de Vigan, [Paris] : Bibliothèque nationale de France, 2004, cité p. 95.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 35247. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 32558.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution : R 32558.

Voir le document numérisé
vignette simple

Belles-lettres — Poésie — Poètes français — Poètes français depuis Villon jusqu'à Marot

Angoulême (Charles, comte d') • Complainte sur sa mort, par Octavien de Saint-Gelais (1496)

Anne de Bretagne, reine de France • Complainte sur sa maladie par Octavien de Saint-Gelais

Anne de Bretagne, reine de France

Charles VIII

Ferrières (Renée-Catherine de) • manuscrit lui ayant appartenu

François I er , d'abord comte d'Angoulême  • Esjouissance sur sa naissance par Octavien de Saint-Gelais

Louis XII

Manuscrits de la collection James de Rothschild

Parthenay-L'Archevêque (Anne de), citée

Pons (Antoine de), cité

Pons (François II, sire de) • ses armes sur un ms

Saint-Gelais (Octavien de) •  &OEelig;uvres poétiques (ms. du XVI e s.)

Saint-Gelais (Octavien de) • La Chasse et le Depart d'amours (1509), cité

Vérard (Anthoine), libraire à Paris • Livres cités Ses agissements littéraires frauduleux (dates diverses)