Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 2385-2684 (2154 b)

Rothschild 2562 (203 a)

Cote : Rothschild 2562 (203 a) [V, 3, 8] 
. LE GRANT KALẼNDIER [sic] || et compost des ber- || giers compose par le bergier de la || grant montaigne Auquel sont ad || ioustez plusieurs nouuelles figures et tables les- || quelles sont bien vtilles a toutes gens ainsi que || vous pourres veoir cy apres en ce present liure. || On les vẽt a paris en la rue Neufue nr̃e dame a lescu de France. — ¶ Cy finist le compost et Kalendier des bergiers tout || aultrement compose et corrige quil ne estoit par auant. || Auquel ont este adioustez plusieurs nouuelles augmẽ || tations. Composees par le bergier de la grant montai- || gne. Nouuellement Imprime a Paris par la veufue || feu Iehan trepperel et Iehan iehannot Imprimeur et || libraire iure en luniuersite de paris. Demouranl en la || rue neufue nostre dame a lenseigne de lescu de France. || xviii. S. d. [1516], in-4 goth. de 88 f. non chiffr. de 40 lignes à la page pleine, impr. à 2 col. , sign. a par 6, b-d par 4, e par 8, f-h par 4, i par 8, k-m par 4, n par 8, o-q par 4, r par 6, s par 4, mar. r. , fil. , tr. dor. (Bauzonnet.)
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le titre est imprimé en rouge et en noir, ainsi que les deux premiers cahiers. Il est orné d'un bois qui représente trois bergers dans les champs, considérant les astres : http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/images/Rothschild/Rothschild-2562-01.gif

Au v° du titre commence le Prologue de l'acteur qui par escript a mis ce kalendier. A la suite (fol. aij ab) est un Autre Prologue du bergier de la grant montaigne, etc.

Le v° du dernier f. ne contient que la souscription et la répétition du bois du titre.

Le volume est orné d'un assez grand nombre de bois : figures astronomiques, bordures, scènes de l'enfer, etc.

Le grant Kalendier et Compost des bergiers est à la fois un almanach perpétuel et un recueil de pièces religieuses et morales. Les éditions, très nombreuses, que l'on en connaît offrent entre elles d'importantes variantes ; voici la liste des pièces contenues dans celle de la veufve Jehan Trepperel et Jehan Jehannot.

1° (fol. aj c) Prologue : « Ung bergier gardant les brebis aux champs, qui n'estoit clerc et si n'avoit aucune congnoissance des escriptures... »

2° (fol. aij a) Autre Prologue : « Le bergier peult aussi congnoistre par les douze moys de l'an... »

3° (fol. aij b) Comment le cours de nature est figuré par les xij moys de l'an : « Puis doncques qu'il a pleu a Dieu de creer l'homme... »

4° (fol. aiij c) Comment on doit entendre ce present compost : « Pour avoir vraye congnoissance comme les bergiers... »

Ce chapitre se termine par six dictons en vers latins mnémoniques, dont voici le premier, qui indique la lettre dominicale :

Filius Esto Dei, Celum Bonus Accipe Gratis.

5° (fol. aiiij c) Pour sçavoir le kalendier sur la main, et les festes, et quel jour elles sont :

Qui veult sçavoir le kalendier
Sur la main, comme le bergier...

6° (fol. aiiij d) Pour trouver les quatre temps :

Après Pen, Croix, Luce. Bran,
Quatre temps sans faillir pren.

Nombre des jours de chascun moys :

Avril, Juing et aussi septembre
Ont trente jours, avec novembre...

Les quatre Saisons de l'an et leur commencemens [sic] :

Quatre saisons tu as en l'an :
La premiere, c'est le printemps...

9° (fol. av) Calendrier perpétuel. Chaque mois occupe une page. La liste des fêtes et des saints du mois est accompagnée de deux dictons latins, l'un en quatre vers léonins, l'autre en trois vers, et de deux quatrains français. Voici ces dictons pour le mois de janvier :

1. Pocula Janus amat.
In Jano claris calidisque cibis potiaris,
Atque decens potus post farcula sit tibi notus ;
Ledit enim medo tunc potatus, ut bene credo.
Balnea tute intres, et venam findere cures.
2. Aquarius chault et humide, bon.
Ungere crura cave cum luna videbit Aquosum;
Insere tunc plantas, excelsas erige turres ;
Et si carpis iter, tunc tardius ad loca transis.
3. Pour trouver les festes.
En, jan, vier, que, les, roys, ve, nus, sont
Glau, me, dit, Fre, min, Mor, font
An, thoi, ne, Feb, Ag, vin, cent, boit
Pol, doit, plus, qu'on, ne, luy, doit.
4. De l'estat de l'homme humain.
Les six premiers ans que vit l'homme au monde
Nous comparons a Janvier droictement,
Car en ce moys vertu ne force habonde
Nemplus que quant six ans a ung enfant.

10° (fol. ci r°) Figure pour trouver la lettre dominicale et le bisexte ensemble a tousjours.

11° Figure pour trouver le nombre d'or qui court par chascune annee. On lit dans l'explication de ces deux figures : « ceste presente année mil cinq cens et xvi ».

12° (fol. ci v°) Table pour congnoistre en quel signe est la lune par chascun jour.

13° (fol. cij r°) Table pour trouver les festes mobiles par chascun an.

14° (fol. cij v°) Table des éclipses.

Cette table, qui occupe deux pages et demie, donne la date et la figure de 40 éclipses de 1514 à 1553.

15° (fol. ciij c) Balade (fragment de 12 vers) ;

Tost est perdu avoir mal conquesté.
Refr. Chascan de nous aura beaucoup a faire.

16° Epilogus omnium supradictorum. Sept petites pièces latines, dont la première commence ainsi :

Quevis antiqui potuerunt scribere libris
De curendo potum constanti mente rotundum...

17° (fol. ciiij c) « Au nom du Pere et du Filz et du Sainct Esperit. S'ensuit l'Arbre des vices et Myroer des pecheurs, a congnoistre plus tost ses pechez, lequel arbre est divisé en sept parties principalles selon les sept pechez mortelz... »

Cet ouvrage est un résumé, en forme de tableau du Mireour du monde, composition morale dont il existe deux réductions différentes. Voy. P. Meyer dans le Bulletin de la Société des anciens Textes français, 1892, p. 79. Un manuscrit, qui a figuré en 1879 à la vente Rouard (n° 105), contient un tableau plus ou moins analogue.

18° (fol. eviij r°) Exhortation pour le salut de l'ame, faicte par maniere de double balade :

Las, et pourquoy prens tu si grant plaisir...
Refr. Homme deffait et a perdition.

Cette pièce se rencontre dans un grand nombre de recueils (voy. notamment Biblioth. nat. , ms. Français 147, fol. 4). Elle a été imprimée par M. Kervyn de Lettenhove parmi les poésies attribuées à George Chastellain (VIII, 300) et par MM. de Montaiglon et de Rothschild (Recueil de Poësies françoises, X, 153).

19° (fol. eviij d) Les Paines d'enfer comminatoyres des pechez pour pugnir les povres pecheurs, comme racompta le lazare après qu'il fut ressuscité... : « Nostre saulveur et redempteur Jhesus, ung peu devant sa benoiste passion... »

Ce morceau est accompagné de huit figures sur bois à mi-page.

20° (fol. gi a) La tierce Partie du Compost et Kalendrier [sic] des bergiers : Science salutaire et Jardin aux champs des vertus : « Qui veult une terre faire porter fruitz en habondance... »

Ce morceau serait mieux intitulé : Declaration de la Patenostre.

21° (fol. giij b) Autre Declaration de la Patenostre : « Nostre pere tressouverain et merveilleux en creation, doux a aymer... »

Ce morceau est accompagné d'un bois.

22° (fol. giij d) La Salutation que fit Gabriel a la vierge Marie.

Ce morceau est accompagné de trois petits bois.

23° (fol. giiij d) Le Credo.

Ce morceau est accompagné de quatre bois représentant ensemble les douze apôtres.

24° (fol. hi r°) Les. X. Commandemens de la Loy :

Ung seul Dieu tu adoreras
Et aymeras parfaictement...

Les vers sont accompagnés de deux bois.

25° (fol. hi v°) Les cinq Commandemens de nostre mere saincte Eglise (imprimés à l'intérieur d'un bois) :

Les dimenches messe orras....
Et le karesme entierement.

A la même époque, La Croix de par Dieu (voy. notice Rothschild 320) ajoute aux cinq commandements les deux suivants :

Les excommuniez fuyras
Et denoncez expressement ;
Quant excommunié seras,
Fais toy absoudre promptement.

La forme des Commandements de l'Église qui a prévalu contient six articles. Après les mots :

Quatre temps, vigiles jeusneras
Et le karesme entierement,

on dit :

Vendredi chair ne mangeras,
Ni le samedi mesmement.

Cette dernière forme est celle que donne Bossuet dans son Catechisme du diocese de Meaux, 1687 (voy. notice Rothschild 2540).

26° (fol. hij a) Comparaison de l'âme avec un vaisseau (8 strophes de 8 vers) :

O Dieu haultain du firmament,
Mon vaissel souillé, plain d'ordure...

27° (fol. hij d) Pièce latine en vers rimés sur le même sujet :

Nos sumus in hoc mundo sicut navis super mare.

28° (fol. hiij a) Exhortation sur la connaissance de soi-même : « En cheminant plus oultre ou champ de Vertus et en la voye de Salut pour venir a la tour de Sapience... »

29° (fol. iij b) Chanson d'un bergier...

Je oongnois que Dieu m'a formé...
Refr. Et si n'amende point ma vie.

Voy. Montaiglon et Rothschild, Recueil de Poësies françoises, X, 362.

30° (fol. iij c) Aultre Chançon d'une bergiere... (ballade) :

Je considere ma povre humanité...
Refr. Pour me livrer sans fin de mort a mort.

31° (fol. d) Le Dict d'ung mort (12 strophes de 9 vers) :

Se mon regard ne vous vient a plaisir
Par sa hideur qui est epouentable...

Ce poème est intitulé Le Mirouer du Monde dans un manuscrit de la Bibliothèque nationale (franç. 2206, fol. 200) ; il a été imprimé séparément sous ce titre : Aye memoire de la mort (Biblioth. nat. , ancien Y 4423). Il se retrouve dans plusieurs éditions de La Dance macabre. Voy. notice Rothschild 541, art. 9.

32° (fol. iiij d) Les dix Commandemens du dyable :

Toy qui les miens commandemens
Veulx du cueur garder et sçavoir...

33° (fol. iiiij a) Aulcun[e] s Peines d'enfer, non pas toutes, pour ceulx qui gardent les commandemens dessusdictz :

En enfer sont tresgrans gemissemens,
Grans desconfors et désolations....

34° (fol. iiiij v°) L'Arbre des vices (avec une grande figure).

35° (fol. iv r°) L'Arbre des vertus (avec une grande figure). La Signification de chascune vertu... « Et premierement qu'est humilité mere des vertus et racine de l'arbre... »

36° (fol. i vij a) La Nature des douze signes (avec 3 figures) : « Aucuns bergiers dient que l'homme est ung petit monde...

37° (fol. kiij a) Division du temps et regime duquel bergiers usent selon que la saison et temps le requierent : « Pour remedier aux maladies qu'on a, et soy garder de celles qu'on doubte advenir... »

38° (fol. kiiij d) Astrologie [des bergiers] : « Celum celi Domino... Celluy qui veult, comme bergiers qui gardent les brebis aux champs, sans sçavoir les lettres... »

Ce morceau est accompagné do cinq figures.

39° (fol. nij c) Les Propriétés des planètes :

Mon filz, je te donne a entendre
Ce que j'ay [veu] et puis comprendre...

Cette pièce, qui ne porte ici aucun titre, est précédée d'un bois que nous retrouvons sur le frontispice d'une édition de La Doctrine du pere au filz décrite, en 1888, au Catalogue La Roche Lacarelle (n° 164).

Les deux compositions n'ont d'ailleurs aucun rapport. Celle-ci est purement astronomique. Sept autres bois y sont joints.

40° (fol. nvj c) Une Question et Response que bergiers font touchant la matiere des estoiles : « L'ung bergier a l'autre dit : Je demande quantes estoilles sont soubz une des douze parties du zodiaque... »

41° (fol. nvj d) Cy dessoubz est noté l'an que ce present Compost et Kalendier a ette fait corriger par gens expers a ce : « L'an mil cinq cens est l'an que ce present Kalendier a esté faict en impression et corrigé... »

42° La Phizonomie des bergiers : « Phizonomie de laquelle a esté devant parlé est une science que bergiers scevent... »

Un bois accompagne ce chapitre.

43° (fol. oi b) Dictons moraux :
1. Qui du tout son cueur met en Dieu (4 vers)...

Voy. notice Rothschild 22, art. 1.


2. Humble maintien, joyeulx et assuré (7 vers)...

Voy. notice Rothschild 500.


3. Planté parler, peu dire voir (4 vers)...
4. Six choses sont qu'au monde n'ont mestier (4 vers)...

44° (fol. oi c) Le Cadran de nuit des bergers : « Par la figure cy après peult on congnoistre les heures par nuyt... » A ce morceau sont joints six bois.

45° (fol. oiij v°) Épigramme latine :

Quatuor his casibus sine dubio cadit adulter...

46° Inscription placée sur une pierre miraculeuse tombée « en la comté de Ferrare de la duché d'Autriche, près d'une ville nommée Ensechein », le 7 novembre 1492 (le comté de Ferrare est évidemment le comitat d'Eisenburg, en magyar Vasvár, en latin Castrum Ferreum) :

Perlegat antiquis miracula facta sub annis
Qui volet, et nostros comparet inde dies...
(20 distiques.)

47° (fol. oiiij c) Comparaison des douze mois aux douze âges de l'homme :

Il est vray que en. xii. saisons
Se change douze fois ly homs....

Nous avons décrit notice Rothschild 531, une édition ancienne, fortement remaniée, de ce poème. Nous avons en même temps indiqué des manuscrits qui contiennent une rédaction semblable à celle-ci.

En tête de la pièce Le Kalendier r��pète le bois du père et du fils dont nous avons parlé ci-dessus. Une autre figure grossière accompagne les derniers vers.

48° (fol. pi d) Les Ditz des oyseaulx.

L'Aigle.
De tous oyseaulx je suis le roy ;
Voler je puis en si hault lieu...

Ces dits sont, au fond, les mêmes que ceux dont nous parlons dans la notice Rothschild 552 ; mais les oiseaux y sont bien plus nombreux ; il n'y en a pas moins de 90 : l'Aigle, le Chahuan, la Caille, la Huppe, le Faulcon, le Butor, le Rossignol saulvage, le Rossignol privé, etc.

Pour d'autres dits analogues, voy. notice Rothschild 2583.

49° (fol. piiij d) Le Lymasson :

La Femme a hardy couraige.
Vuyde (z) de ce lieu (tres) orde beste,
Qui des vignes les bourgeons mange[s]...

Cette pièce, très incorrecte et incomplète, est accompagnée d'une figure. On en trouvera le texte, d'après l'édition de Guy Marchand, 1500, dans le Catalogue Double, 1890, n° 95.

50° (fol. qi b) Les Meditations de la passion nostre seigneur Jhesuchrist... : « Il convient penser, devant que commencer matines, a la parolle que Jhesus disoit... »

51° (fol. qi d) Ballade :

Homme mortel, creé de terre et fait,
Du createur formé a la semblance...
Refr. Ou au jour ďuy ; pourtant donne t'en garde.

Cette pièce a été imprimée par M. Kervyn de Lettenhove parmi les œuvres attribuées à George Chastellain (VIII, 303).

52e (fol. a) Ballade :

Puis qu'ainsi est qu'il nous fault tous finir
Et après fin compte a Dieu du tout rendre...
Refr. Qui toujours dure et qui jamais ne cesse.

Cette ballade a été imprimée avec la précédente. On la retrouve dans un recueil ms. de la Bibliothèque nationale (Français 147, fol. 5).

Cette dernière pièce est ornée d'un bois.

53° (fol. b) Aucunes Oraisons et autres Prieres en forme de ballades et rondeaux... Introduction en prose : « Peuple devot, tu doibs noter que pour acquerir aucun bien... »

54° (fol. qiiij b) Dicté des trespassez, en forme de balade... , précédé d'une figure :

Venimeux es tu qui porte la corne,
Tous escornans de [ton] escorné cor...
Refr. Avecques toute cornardie escornée.

55° (fol. qiiij d) Encores de ce :

Peuple mondain, qui par ce lieu passez,
Les hydeux corps veez des trespassez...

56° Rondel:

Tous et toutes mourir il nous convient...

57° (fol. ri a) Du Jugement final :

Quant me souvient de ce que nous racompte
Sainct Pol, qui dit qu'il nous faut rendre compte...

58° (fol. ri b) Invective moralle figurée :

Plus aguetant qu'ung cauteleux regnard,
Ou darderas lardant ton dardant dart...

59° (fol. ri v°) Aulcunes Petitions et Demandes que font bergers entre eulx... , accompagnées d'une grande figure :

Ma doulce nourrice pucelle,
Qui de vostre tendre mamelle...

Ce poème est la pièce de PIERRE DE NESSON qui nous a été conservée par un grand nombre de manuscrits : Biblioth. nat. , Français 1642, 1889, 3939 ; Biblioth. de l'Arsenal, B.-L. 104 ; Biblioth. du Vatican, Reg. 1362 ; recueil décrit au Cat. Baillieu, 5 décembre 1881, art. 564, etc. Une édition lyonnaise de la fin du XVe siècle est conservée dans la Bibliothèque du château de Chantilly (Cat. Cigongne, n° 543). Voy. encore Brunet, v° Nesson ; La Dance aux aveugles, etc. , éd. Doux fils, p. 171 ; La Borderie, L'Imprimerie en Bretagne au XVe siècle, 1878, p. 29. — Antoine Vérard a donné dans ses grandes Heures le début du poème (voy. notice Rothschild 22, art. 65).

60° (fol. riij c) Balade :

Aymez les bons, donnez aux soffreteux...
Refr. Aristote au grant roy Alexandre,

Cette pièce est d'EUSTACHE DESCHAMPS ; c'est une des ballades réunies sous le titre de Doctrine des princes et des servans en court (notice Rothschild 561).

61° (fol. riij d) Les Nativités des hommes et des femmes selon les douze signes : « Pour congnoistre et sçavoir sur quelle planette on naist... » — Prologue du translateur (fol. riiij b) : « Moy considerant le cours des corps celestes et la puissance de Dieu omnipotent... »

62° (fol. si b) Les dix Nations chrestienņes : « Je pretendz en ce petit traictié parler de plusieurs nations chrestiennes... » Le bois du père et du fils, dont il a été question ci-dessus, se retrouve encore au fol. si c.

63° (fol. siij ab) Deux morceaux extraits de L'Eslite et Fleurs des vertus : « Correction est inhiber et deffendre par le frain de raison aulcunes erreurs... » — « Force est avoir couraige ferme entre les adversitez... »

64° (fol. siij v°-siiij r°) le tableau des vertus (avec huit petits bois) et la tour de Sapience (avec un grand bois).

Au v° du dernier f. est la souscription et une répétition du bois qui décore le titre.

Historique de la conservation

Exemplaire de M. YEMENIZ (Cat. , 1867, n° 964) et de M. MARIGUES DE CHAMP-REPUS (Cat. , 1893, n° 34).

Sciences et arts — Sciences mathématiques

Arbre (L') des vertus (1516)

Arbre (L') des vices (1516)

Arbre (L') des vices et Myroer des pecheurs (1516)

Astrologie [des bergiers] (1516)

Bauzonnet, relieur à Paris

Kalendier (Le grant) et Compost des bergiers (1516)

Champ-Repus (Marigues de) • ouvrage lui ayant appartenu

Chanson d'un bergier (1516)

Chanson d'une bergiere (1516)

Chastellain (George) • Exhortation pour le salut de l'ame (1516)

Chastellain (George) • Ballades (1516)

Cinq (Les) Commandemens de l'Eglise (1516)

Commandemens (Les dix) de la Loy (1516)

Commandemens (Les cinq) de l'Eglise (1516)

Commandemens (Les dix) du dyable (1516)

Credo (Le) (1516)

Declaration de la Patenostre (1516)

Des Champs (Eustache Morel, dit) • Ballades

Dict (Le) d'ung mort

Dicté des trespassez (1516)

Ditz (Les) des oyseaulx (1516)

Division du temps (1516)

Dix (Les) Commandemens de la Loy (1516)

Dix (Les) Commandemens du dyable (1516)

Dix (Les) Nations chrestiennes (1516)

Exhortation pour le salut de l'ame (1516)

Invective moralle figuree (1516)

Janot (Jehan), ou Jehannot, imprimeur à Paris (1516)

Jugement (Du) final (1516)

Lymasson (Le) (1516)

Marchand (Guyot), imprimeur à Paris (1500), cité

Meditations (Les) de la passion N. S. Jhesu-christ (1516)

Mireour du Monde • cité

Mirouer (Le) du Monde (1517) • cité

Nations (Les dix) chrestiennes (1516)

Nature (La) des douze signes (1516)

Nesson (Pierre de) • Aulcunes Petitions et Demandes que font bergers (1516)

Oraisons et Prieres en forme de ballades et rondeaux (1516)

Patenostre (Declaration de la) (1516)

Peines (Les) d'enfer (1516)

Phizonomie (La) des bergiers (1516)

Question (Une) et Responce que bergiers font (1516)

Salutation (La) que fit Gabriel a la vierge Marie (1516)

Science salutaire et Jardin au champs des vertus (1516)

Trepperel (Jehan Ier) • Sa veuve (1516)

Yemeniz (N.), livres lui ayant appartenu