Rothschild 2535 (24 b)

Cote : Rothschild 2535 (24 b)
Cote : Cote topographique : Cote topographique : I, 3, 33
HORAE Beatae Mariae Virginis
Ms. in-4 sur vélin de 171 f. (haut. 212 ; larg. 148 mm.), velours r., tr. dor. (Rel. moderne.)
Manuscrit en français.

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original

Présentation du contenu

Beau manuscrit exécuté au XV e siècle en lettres de forme, et orné à chaque page de larges bordures en or et en couleurs.

Le calendrier manque. Le volume commence par l'évangile selon saint Jean ; il est orné de 16 grandes miniatures, savoir :
1. Saint Jean (fol. 1). — 2. La Vierge et l'enfant Jésus (fol. 7 ). — 3. Adam et Ève (fol. 14 v °). — 4. L'Annonciation (fol. 15). — 5. La Visitation (fol. 37). — 6. L'Annonce aux bergers (fol. 52 v °). — 7. L'Adoration des mages (fol. 57). — 8. La Présentation au Temple (fol. 61). — 9. La Fuite en Égypte (fol. 65 v °). — 10. Le Couronnement de la Vierge (fol. 72). — 11. La Résurrection des morts (fol. 77). — 12. Le Baiser de Judas (fol. 95). — 13. La Pentecôte (fol. 101 v °). — 14. Les Funérailles (fol. 108 v °). — 15. La Vierge, l'enfant Jésus et deux anges (fol. 150 ). — 16. Le Christ et les instruments de la Passion (fol. 155 ).

Sept de ces miniatures, les n° s 2, 4, 12, 13, 14, 15 et 16 sont signées d'une croix ou d'un poignard.

Nous reproduisons ici deux des grandes peintures : Adam et Ève, entourés d'une bordure où l'on voit les armes d'une dame pour qui ces Heures ont été faites, puis la scène des funérailles. http://archivesetmanuscrits/images/Rothschild/Rothschild-2535-01.gif

Horae B. M. V., ms. du XVème siècle, fol. 14 v° http://archivesetmanuscrits/images/Rothschild/Rothschild-2535-02.gif

Horae B. M. V., ms. du XVème siècle, fol. 108 v

Cette dernière scène, au bas de laquelle on remarquera le signe employé par l'artiste, a pour encadrement une curieuse danse macabre, dont les sujets se continuent dans les marges du fol. 109. M. H.-N. Humphreys a donné une description de ces sujets dans son ouvrage intitulé : Holbein's Dance of Death (London, 1868). Les armes qui se voient au bas de la miniature d'Adam et d'Ève et qui sont répétées dans le tableau suivant (l'Annonciation), sont composées d'un écu mi-parti : au 1 er de sable, au lion armé d'argent, chargé en chef d'un croissant dans le canton dextre ; au 2 e de gueules, à deux lions, ou deux léopards, adossés, d'or, au chef de gueules, au lion passant d'argent, chargé d'un soleil d'or dans le canton dextre.

La décoration du volume est complétée par 30 petites miniatures, dont les premières sont placées au milieu des bordures, et par un grand nombre d'initiales.

Au fol. 150 commencent Les. XV. Joies Nostre Dame , et, au fol. 155, Les. V. Playes nostre seigneur Jhesucrist .

Les heures se terminent par les mémoires de la sainte Trinité, de l'Assomption de la Vierge, de saint Michel archange, de l'Invention de la Croix, de la Paix, de saint Jean-Baptiste, de saint Jean l'Évangéliste, de saint Jacques le Majeur, de saint Christophe, de saint Denis, de saint Laurent, de saint Martin, de saint Nicolas, de saint Germain de Paris, de sainte Anne, de sainte Madeleine, de sainte Catherine, de sainte Marguerite et de sainte Geneviève.

De la collection de feu M. le BARON CHARLES DE ROTHSCHILD.

Bibliographie

2004

Christopher De HAMEL, Les Rothschild, collectionneurs de manuscrits, trad. de l'anglais par Monique de Vigan, [Paris] : Bibliothèque nationale de France, 2004, cité p. 96, ill. 30a p. 54.

2008

Sophie OOSTERWIJK, « Of dead kings, dukes and constables : The historical context of the Danse Macabre in late-medieval Paris », dans Journal of the British Archaeological Association, 161, 2008, p. 131-162.

2013

Ashby KINCH, Imago mortis : mediating images of death in late medieval culture, Leiden : Brill, 2013, cité p.188

2014

Laurent UNGEHEUER, Le maître de la Légende dorée de Munich. Un enlumineur parisien du milieu du XVe siècle. Formation, production, influences et collaborations , thèse de doctorat sous la direction de Michel Pastoureau, Ecole pratique des hautes études, 2014, cité p. 20, 290, 365-381, 432, 516, 523, 524, 530, 533, 536, 554, 557, 563, 569, 589, 592-594, 713

Théologie — Liturgie

Joyes (Les quinze) Nostre Dame

Manuscrits de la collection James de Rothschild

Playes (Les cinq) nostre seigneur

Rothschild (Le baron Charles Mayer de) • manuscrits lui ayant appartenu