Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 1492-1787

Rothschild 1747

Cote : Rothschild 1747 [IV, 5, 7]  Réserver
LA PRISON DAMOVRS || laquelle traicte de lamour de Leriano & || Laureole / faict en Espaignol / puis || trãslate en tusquan / et nagueres || en langage frãcois Ensem- || ble plusieurs choses sin- || gulieres a la louẽge || des Dames Im- || prime nouuel- || lement. || http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/images/Rothschild/Rothschild-1747-01.gif || Auec priuilege. || ¶ Il se vend a Paris en la grant salle || Du palais au premier pillier en la bou- || tique de Galliot du pre. || ¶ Mil cinq cens .xxvi [1526]. — [Fol. 87, r° :] ¶ Cy fine ce present liure intitule la prison || Damour de Leriano a Laureole Impri- || me nouuellement a Paris par An- || thoine couteau imprimeur / pour || Galliot du pre libraire iure || de luniuersite dudit lieu || Et fut acheue dim- || primer le .vj. e iour || de Mars Lan || mil cinq cẽs || vingt et || cinq. || http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/images/Rothschild/Rothschild-1747-02.gif || In-8 goth. de 4 f. lim., 87 f. chiffr. et 1 f. blanc, mar. r. jans., tr. dor. (A. Motte.)
Ouvrage rédigé en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Le titre, imprimé en rouge et en noir, contient au v° un extrait du privilège accordé pour deux ans a Galliot Du Pré, le 8 mai 1525.

Le v° du f. 87 porte la marque de Galliot Du Pré.

La Prison d'amours (Carcel de amor) est l'œuvre de DIEGO DE SAN PEDRO. La plus ancienne édition que l'on en connaisse est celle de Sevilla, a tres dias de março, año de 1492, por quatro compañeros alomanes, in-4 goth., et Salvâ (Catâlogo, II, p. 96-98) en cite vingt-une autres, imprimées de 1496 à 1583. Une traduction italienne, due à Lelio Manfredi, parut à Venise, en 1513, et c'est sur cette traduction qu'a été faite la version française. Le « translateur » dit dans son Prologue, qu'il adresse à une dame : « N'ay esté, ne suis ignorant de ta bonne et liberalissime voulenté,.. pensant... quelque remuneration te faire, non de biens terrestres, car dame Fortune m'en a tresmal muny, mais de ce petit livret jadis converty de langue castillane et espaignolle en tuscan florentin par ung Ferraroys, mon bon et singulier amy, des mains duquel en ce premier voyage que le treschrestien roy François, premier de ce nom, mon souverain seigneur, a fait en Lombardie pour la conqueste de son estat ultramontain, ay recouvert. » La traduction française ne doit donc pas être attribuée à Gilles Corrozet, qui ne vint au monde qu'en 1510.

Belles-lettres — Romans — Romans et Contes italiens et espagnols

Corrozet (Gilles) • ne doit pas être le traducteur du Carcel de amor (1526)

Couteau (Antoine), imprimeur à Paris (1526)

Du Pré (Galliot Ier), libraire à Paris (1526)

Manfredi (Lelio), traducteur du Carcel de amor (1513), cité

Motte (A.), relieur à Paris

Prison (La) d'amours (1526)

San Pedro (Diego de) • La Prison d'amours (1526)