Département des Manuscrits > Rothschild > Rothschild 1193-1491

Rothschild 1229

Cote : Rothschild 1229 [V, 4, 47]  Réserver
LES MOTS || A LA MODE. || Petite Comedie. || Augmentée de quantité de Vers qui || n'ont pas été dits sur le Théatre. || A Paris, || Chez Jean Guignard, à l'entrée || de la Grand' Salle du Palais, à || l'Image saint Jean. || M.DC.LXXXXIV [1694]. || Avec Privilege du Roy. In-12 de 6 f., 42 p. et 1 f., mar. or., fil., dos orné, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet.)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Présentation du contenu

Édition originale.

Collation des f. lim. : Titre orné du monogramme de Guignard ; 3 f. pour une épître de BOURSAULT « A haut et puissant seigneur, messire Jacques Lomellini, envoyé extraordinaire de la serenissime Republique de Génes auprés de Sa Majesté » ; 2 f. pour un avis « Au Lecteur » et les Acteurs.

Boursault nous apprend dans son avis « Au Lecteur » qu'il a tiré sa pièce d'un « petit livre intitulé Les Mots à la mode, que l'on vend chez Barbin ». Il s'agit ici d'un joli pamphlet de François de Callières, dont nous décrivons un exemplaire dans la division SATIRES.

Le privilège, dont un extrait occupe le r° du dernier f., est accordé pour huit ans à Boursault le 29 juillet 1693. Boursault déclare en faire cession à J. Guignard. L'achevé d'imprimer est du 15 septembre 1694.

Le v° du dernier f. contient la liste des Piéces de theatre de Mr Boursault qui se vendent dans la même boutique. Ces pièces sont : Germanicus, tragedie, Marie Stuard, tragedie, La Comedie sans titre, Phaeton, petit divertissement en musique, Meleagre, opéra, La Feste de la Seine, comedie en vers libres, et Les Mots à la mode.

Belles-lettres — Poésie dramatique — Théâtre français — Troisième époque — Les contemporains de Molière

Boursault (Edme) • Les Mots à la mode (1694)

Callières (François de) • Boursault tire une comédie de cette satire (1692)

Guignard (Jean II), ou Guignard fils, libraire à Paris (1694)

Lomellini (Jacques) • Boursault lui dédie Les Mots à la mode (1694)

Trautz-Bauzonnet (Georges), relieur à Paris