Département des Manuscrits > Espagnol

Espagnol 229

Cote : Espagnol 229  Réserver
Ancienne cote : Regius 7823
Ancienne cote : Dupuy II 844
Ancienne cote : Rigault II 1579
Juan de Mena , Laberinto de Fortuna , suivi de poésies de Miquel Stella .
Seconde moitié du XV e siècle
Manuscrit rédigé en espagnol .
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Ce manuscrit a été copié en Espagne .
Litera textualis (f. 2-76) et écriture cursive (f. 77-81). Texte copié sur une seule colonne.
F. 1v : dessin d'un soleil couchant avec la légende : "LE IOUR SEN VA".
Initiales et rubriques à l'encre rouge, mots soulignés en rouge dans le texte.
Les marginalia sont le plus souvent introduites par un mot à l'encre rouge suivi d'un texte explicatif où quelques mots sont soulignés en rouge.
Nombreuses notes marginales tout au long du manuscrit, de différentes mains, en écriture cursive, très fournies développant, parfois longuement, des éléments lexicaux du texte.
F. 82-108 : blancs.
Papier . 108 feuillets foliotés, précédés de six gardes et suivis d'une garde.295 × 210 mm.
Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffre royaux de la fin du XVII e siècle ou du début du XVIII e siècle. Titre doré au dos « LABORY. DE FORTUN. ».
Estampille de la Bibliothèque du roi (avant 1735) sur le modèle Josserand-Bruno, type 7.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 13049. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 15255.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples . Il a été saisi par Charles VIII en 1495 et apporté au château d'Amboise, puis transféré dans la librairie royale de Blois . Ce manuscrit est décrit dans l'inventaire du transfert de Blois à Fontainebleau en 1544 : "Ung autre en papier en ryme et en cathelan intitulé Las trecentas de Juan de Mena, couvert de veau tanné" (Omont n° 1697), et dans le catalogue de la bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle : "Le labirinthe de fortune de Jean du Mayne" (Omont n° 2572).

Présentation du contenu

Recueil de poésies castillanes et catalanes du XV e siècle.
F. 2 : titre du XV e siècle, « Las trecientas de Juan de Mena llamadas el laborynto de fortuna ».
Deuxième feuillet de garde supérieur verso : titre du XVI e siècle, « Espaignol Labyrinte de fortune de Jean du Mayne ».

F. 2-76 : Juan de Mena , Laberinto de Fortuna , texte connu aussi sous le titre Las trecientas ou El Labirinto : "Al muy prepotente don Juan el segundo" (f. 2). Le texte, composé à la cour de Jean II de Castille, est un poème allégorique et moral, de 300 stances, achevé en 1444, et accompagné d'une glose en prose qui n'est pas celle de Hernan Nuñez .

F. 77-81 : poésies de Miquel Stella : "Foch divinal cremant de l'alta spera. Glossa sobre los motius de Iesu Christ, feta per lo comanador Stela..." (f. 77) ; "Soledat y nuevas quexas..." (f. 79v) ; "Tan gran byen vy en vos ver..." (f. 79v).
F. 80-81 : "El comenador Stela sobre Vive leda si podeas..." : glose en prose de la chanson de Juan Rodriguez del Padron (ou de la Camara) , Vive leda, si podras par Miquel Stela .

Bibliographie

Morel-Fatio (Alfred), Catalogue des manuscrits espagnols et des manuscrits portugais , Paris : Imprimerie nationale, 1892, n° 589.
Deyermond (Alan), Parrilla (Carmen) (éd.), Juan Rodríguez del Padrón : Studies in Honour of Olga Tudorica Impey , Londres : Queen Mary, 2005.
Gómez Moreno (Ángel ) (éd.), Juan de Mena, Obras completas , Barcelone : Turner, 1994.
Post (C. R.), « The sources of Juan de Mena », The Romanic Review , III, 1912, p. 223-279.
Lida (María Rosa), Juan de Mena : poeta del prerrenacimiento español , Mexico, 1950, (reéd. 1984).
Street (Florence), "La vida de Juan de Mena", Bulletin hispanique , 55, 1953, p. 149-173.
Lapesa (Rafael), « El elemento moral en el Laberinto de Mena », Hispanic Review , 27, 1959, p. 257-266.
Bataillon (Marcel), « La edición princeps del Laberinto de Juan de Mena », Varia lección de clásicos españoles , Madrid : Gredos, 1964, p. 9-20.
Gimeno Casalduero (Joaquín), « Notas sobre el Laberinto de Fortuna », Modern Language Notes , 79, 1964, p. 125-139.
Gericke (Philip), « The Narrative Structure of the Laberinto de Fortuna », Romance Philology , 4, 1968, p. 512-522.
Kerkhof (Maxim), « Introducción biográfica y crítica » , Juan de Mena, Laberinto de Fortuna , Madrid :Castalia, 1997, p. 30-37.
Perez-Priego (Miguel A.), « De Dante a Juan de Mena : Sobre el género literario de Comedia », Anuario de la Sociedad Española de Literatura General y Comparada , 1978, p. 151-158.
Knauss (Jessica), « El mapamundi : Síntesis de una lectura visual del Laberinto de Fortuna », LLJournal , vol. I, nº 1, 2006.
Gericke (Philip), « La estructura narrativa del Laberinto de Fortuna », Deyermond (Alan) (ed.), Historia y crítica de la Literatura española , vol. I : La Edad Media , Barcelone : Crítica, 2001, p. 325-330.
Gericke (Philip), "Juan de Mena (1411-1456)", Domínguez (Frank A.), Greenia (George D.) (éd.), Castilian Writers, 1400-1500 , vol. 286, Detroit : Gale, 2004, p. 109-126.

2005
Carlo PULSONI, "Un nuovo frammento della Coronacion di Juan de Mena", tiré à part de Critica del testo, Vol. VIIII, 2, (2005), p. 767-772.
MSS [8° pièce 7642
Deyermond (Alan), « Estructura y estilo como instrumentos de propaganda en Laberinto de Fortuna », Poesía de Cancionero del siglo XV , Valence : Publicacions de la Universitat de València, 2007, p. 207-209.

Voir la description du manuscrit dans la base en ligne PhiloBiblon : http://ucblibrary4.berkeley.edu:8088/saxon/SaxonServlet?source=BETA/Display/1209MsEd.xml&style=BETA/templates/MsEd.xsl [consulté le 28/12/12].

Documents en relation

On retrouve le texte du Laberinto de Fortuna dans le manuscrit, Paris, BnF, Espagnol 227,

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Blaise Dufal en juin 2012.