Département des Manuscrits > Espagnol

Espagnol 212

Cote : Espagnol 212  Réserver
Ancienne cote : Regius 7249
Ancienne cote : Dupuy II 863
Ancienne cote : Rigault II 612
Theodoric Borgognoni , Cyrurgia , traduit en catalan par Galien de Majorque ; Giordano Ruffo de Calabre , Cirurgia dels cavals ; Llibre dell nodriment i de la cura dells ocels ; Razi , Llibre d'Almansour .
Seconde partie du XIV e siècle.

Ce manuscrit a été copié en Catalogne
Ecriture textualis du XIV e siècle. Texte copié sur deux colonnes.
8 initiales filigranées (f.1, 2v, 18v, 41, 94, 110, 113) au début. Le texte du f.1 comporte un encadrement bleu et rouge, avec une baguette fleuronnée.
Rubriques à l'encre rouge. Initiales décorées à l'encre rouge ou à l'encre bleue. Texte à l'encre noire.
Nombreuses notes marginales de la même main de copiste (notamment f. 20v, 22, 34v, 36v, 38v, f. 70v) et d'une autre écriture à l'encre brune (notamment f. 25-28, f. 39, f. 45, f.69v-70, f. 82v, f. 84v, f. 92).
Parchemin (vélin) . 126 feuillets précédés et suivis d'une garde de parchemin (A), montée à l’envers, et de trois gardes de papier.345 × 245 mm .
Manuscrit composé de 11 cahiers. 9 cahiers de 12 feuillets, dont un cahier incomplet, et de 2 cahiers de 10 feuillets : f. 1-12 ; f. 13-24 ; f. 25-36 ; f. 37-48 ; f. 49-60 ; f. 61-72 ; f. 73-84 bis ; f. 85-96 ; f. 97-108 ; f. 109-118. Les trois derniers feuillets du dernier cahier (f. 119-125) sont manquants. Chaque cahier comporte au verso de son dernier folio une réclame au centre inférieur à l'encre noire. Les cahiers sont séparés par un talon de deux feuillets papier ; le dernier cahier est suivi d'un talon en parchemin.
Foliotation ancienne en chiffres romains à l'encre noire au coin supérieur droit de chaque feuillet (I-CXXV). Deux feuillets successifs sont numérotés "LXXXIIII" : le deuxième est corrigé au crayon en "bis". Le premier cahier est numéroté au coin inférieur droit en chiffre romain à l'encre rouge (I-VI).
Réglure à la mine de pomb et à la pointe sèche.
Reliure en maroquin rouge aux armes et chiffre royaux de la fin du XVII e siècle ou du début du XVIII e siècle. Tranches dorées et ciselées, titre doré au dos « CHIRURGIA ET MEDICINA ».
Estampille de la Bibliothèque du roi (avant 1735) sur le modèle Josserand-Bruno, 270, type 7.
Texte rédigé en catalan .
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Conditions d'accès

En raison de son état de conservation, la consultation de ce document est soumise à autorisation, sur demande motivée.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 12984. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 13933.

Historique de la conservation

Ce manuscrit provient de la bibliothèque des rois aragonais de Naples . Il est saisi par Charles VIII en 1495 et apporté au château d'Amboise, puis transféré dans la Librairie royale de Blois . Ce manuscrit est décrit dans l'inventaire du transfert de Blois à Fontainebleau en 1544 : "Ung autre livre en parchemyn escript à la main intitullé chirurgia et medicina degli uomenii, cavali et falconi en catelan, couvert de cuir rouge" (Omont n° 1689) et dans le catalogue de la bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle : "Medecine des hommes, chevaux et faulcons" (Omont n° 2595).

Présentation du contenu

F. 1 : titre du XV e siècle, « chirurgia & medicina de gli huomeni, cavalli & falconi ».
F. Av : titre du XVI e siècle, « Espaignol La cyrugia di homini, cavalli e falconi in lingua catalana ».
Ce manuscrit contient plusieurs traités de médecine et de fauconnerie.

F. 1-83v : la Cyrurgia : cette oeuvre, également conservée dans une quinzaine de manuscrits et dans deux éditions incunables du XVI e siècle, est attribuée à Théodoric Borgognoni (c.1210-1298), moine dominicain, originaire de Lucques, évêque de Cervia (mort en 1298), et fils de Hugues de Lucques, maître en chirurgie à Bologne. Cette attribution est contestée par Ludwig Karl qui, s'appuyant sur ce manuscrit, y voit l'oeuvre d'un dominicain catalan.
Rubrique (f. 1) : "Lo comensament del libre loqual compila frare Thederich del orde delz predicatores explanat, per Galen correger d' Mayorcha, et contensi al comensament quina cosa es cyrurgia".
Prologue du traducteur (f. 1-2) : "En nom de la senta e no depertable Trinitat ... comens jo. G., correger, de Mayorcha, aprenent en la art de cirurgia, a translatar de lati en romans catalanesch aquesta obra de cirurgia ... Per asso jo veent que alcuna partida de los surgians qui son en la senyoria del noble en Jac. per la gracia de Deu rey d'Arago no entenen los vocables latins ; cor tots los homens daquestes nostres encontrades obren mes per pratica que per teorica...".
Ce texte est une traduction catalane d'un traité de chirurgie, le Libre lo qual compila frare Thederich, del orde delç Preicadors, explanat per Galien, correger, de Mayorcha , effectuée par Galien de Majorque et dédicacée à Andreu de Albalate , évêque de Valence : "Al honrat pare e amich molt car, a Nandreu, bisbe de Valencia, frare Thederich, daquela matexa paciencia, de la esgleya dels Betonç minister no digna ... Mas si en aqueles es alguna grossea, taylla les pastanyes ab.1. strument que ha nom canon e tolne.1. a part a manera de tayl, e si vols de sobre lo malaute, e diu als estant en torn que asso es verm qui destrouex luyll." (f.1).
Le texte est divisé en trois livres et contient une table des rubriques du premier livre (f. 1), du second livre (f. 18), du troisième livre (f. 39v-40) .

F. 83v-93 : un texte anonyme, parfois intitulé le Llibre de la cura dels ulls , est copié à la suite de ce texte, avec une table des matières (f. 88v) : ce texte traite de la confection de remèdes pharmaceutiques.

F. 93v-109 v : La cirurgia dels cavals de Giordano Ruffo de Calabre .
Rubrique (f. 93v) : "Isci commeça la cirrugia dels canales perso que sien curates he nudites he i engendrates segons la sua valor que lipertayn".
F. 94-109 v : "Con lo caval sia prous e noble entre totes besties que son deputades als huses dels homens de la cura daquels ...-... E en cascuna sia posada.1. a brocha de fust e romanguen axi per.IX. dies, sino cayen primerament per si matexes".
Ce texte, connu également sous le titre de De medicina equorum , est composé, entre 1250 et 1254, par Giordano Ruffo de Calabre (c.1213-1254), chevalier au service de l'empereur Frédéric II

F. 109v-112 : Lo libre dell nudriment he de la cura dells ocels, los quals se pertanyen ha cassa .
F. 109v - 112 : "Issi comensa lo lobre dell nudriment he de la cura dells ocels los quals se pertanyen ha cassa ...-...Issi fenex la pratica dels ocels".
Texte connu aussi sous le titre de : Llibre del nodriment i de la cura dels ocells de caça , Epístola d’Àquila, Símacus i Teodosi a Ptolemeu, emperador d’Egipte , ou Pràctica dels ocells .

F. 112-124 : une partie du Llibre d'Almansour . Traduction catalane partielle du Tractatus primus ( De figura et forma membrorum ) du Liber Albubetri Arazi filii Zacharie, qui ab eo Almansor vocatus est, quod regis Mansoris, Isaac filii, precepto editus est, translatus ex arabico in latinum apud Toletum a Gerardo Cremonens . Ce texte est une traduction de l'oeuvre de Abu Bakr Al-Razi , la Kitab al-Mansuri fi al-Tibb , traité médical dédicacé au souverain samanide Abu Salih al-Mansur .
Le texte est incomplet, il ne contient que le livre I (f. 112-123v ) et un chapitre (54) du livre IX (f. 123-124), « De l’esquinància », qui reproduit, en le développant, le chapitre LIV du Tractatus nonus : Opera parva Abubetri filii Zacharie, filii Arasi , Lyon, 1511, in-8°, f. 1 à 20 v.
Rubrique (f. 112) : "Lo libre qui es dit Almassor, trasladat per mestre Galien de Cremona, en Toledo, de arabic en latin, qui es appellat Almassor, per so col rey Almassor lo feu fer al fyl de Ysaach. Issi comensa lo libre de la aromia"
F. 112 - 112v : Table des matières indiquant 37 chapitres.

F. 124v-125v : recettes pharmaceutiques de différentes écritures semi-cursives du XIV e siècle et du XV e siècle siècle, en catalan.

Bibliographie

Paris (Paulin), Les manuscrits français de la bibliothèque du roi , 1836-1848, t. VII, p. 139.
Morel-Fatio (Alfred), Catalogue des manuscrits espagnols et des manuscrits portugais , Paris : Imprimerie nationale, 1892, n°94, p. 33.
Omont (Henri), Anciens inventaires et catalogues de la Bibliothèque nationale , t.I, Paris, 1908, n° 1689, p. 247.
Avril (François), Aniel (Jean-Pierre), Mentré (Mireille), Saulnier (Alix), Zaluska (Yolanta), Manuscrits enluminés de la péninsule ibérique , Paris, 1982, n° 216, p. 168.
Huard (Pierre), Grmek (Mirko Drazen), Mille ans de chirurgie en Occident : Ve-XVe siècle , Paris, 1966.
De Renzi (Salvatore) Storia della medicina italiana , 5 vol., Naples 1845-1848.

Texte de Théodoric Borgognoni édité par Campell (Eldridge) et Colton (James), Academy of medecine, New York, 1955.
Karl (Ludwig), "Theodoric de l'ordre des prêcheurs et sa chirurgie", Bulletin de la société française d'histoire de la médecine , t. XXIII, 1929, p. 140-183.
Giordano (Davide), "Sulla patria e sulla Chirurgia di Frate Teopdorico", Scritti e discorsi pertineti alla storia della medicina , 1930, p.181-199.
Munster (Ladislao), "Un precursore bolognese della medicina moderna : Fr. Teodorico Borgognoni O.P.", Bolletino dell' Istituto storico dell' arte sanitaria , 1932, XII, p. 261-268 et p. 301-309.
Badia (Lola), Textos catalans tardomedievals i “ciència de natures” , Barcelone, 1996, p. 44-45 et p. 61-66.
Contreras Mas (Antonio), « La versión catalana de la “Cirurgia” de Teodorico de Luca por Guillem Correger de Mayorcha : un intento de mejorar la formación teórica de los cirujanos », Estudis Baleàrics , t. 4, 1984, p. 55-74.
Contreras Mas (Antonio), La difusión medieval de la Cyrurgia de Teodorico Borgognoni (1205-1298) en los países de habla catalana : la versión catalana de Guillermo Correger (1306), Libro I (cirugía general) según el ms. París, Bibliothèque Nationale, fonds espagnol, 212, fo 1-18vo , Mémoire soutenu à l'université de Santander, 1986.
Cifuentes (Lluís ), « Textes scientifiques en catalan (xiiie-xvie siècles) dans les bibliothèques de France », Médiévales , 52, printemps 2007.
Cifuentes (Lluis), « Vernacularization as an intellectual and social bridge : the Catalan translations of Teodorico’s “Chirurgia” and of Arnau de Vilanova’s Regimen sanitatis », Early Science & Medicine , t. 4 , 1999, p.127-148.
Ortoleva (Vincentius), La tradizione manoscritta della « Mulomedicina » di Publio Vegezio Renato , Acireale, Sileno. 1996, p. 87-102.
Troll (D.), Studi su antichi trattati di veterinaria , Parme, 1990, p. 59-68.

Poulle-Drieux (Yvonne), « L’hippiatrie dans l’Occident latin du XIII e au XV e siècle », Beaujouan (G.), Pouille-Drieux (Yvonne), Dureau Lapeyssonnie (J.M.), Médecine humaine et vétérinaire du Moyen Age , Genève-Paris, 1966, p. 20-21
Poulle-Drieux (Yvonne), "La médecine des chevaux ou Marechaleire dansl 'Occident latin au Moyen Age", Bulletin de la Société française d'Histoire de la médecine et des sciences vétérinaires , 2007, 7, p. 4-25.
Poulle-Drieux (Yvonne), "Savoir soigner les chevaux dans l’Occident latin, de la fin de l’Antiquité à la Renaissance", Schedae , 2009, prépublication n° 19, fascicule n° 2, p. 143-152.
Gaulin (Jean-Louis), « Giordano Ruffo et l’art vétérinaire », Micrologus , 2, 1994, p.185-198.
Lazaris (S.), "Contribution à l’étude de l’hippiatrie grecque et de sa transmission à l’Occident (XIIIe-XVe siècles)", Amouretti (Marie-Claire), Sigaut (Françoise) (éd.), Traditions agronomiques européennes. Élaboration et transmission depuis l’Antiquité. Actes du 120e congrès national des sociétés historiques et scientifiques. Section Histoire des sciences (Aix-en-Provence, 23-25 octobre 1995) , Paris, 1998, p. 143-169.

Le texte du Llibre d'Almansour est publié, d'après ce manuscrit, par Nicolas Rigault, Rei accipitrariae scriptores , Paris, 1612, in-4°, p. 183-200.
Dualde Perez (Vicente), « Aportacio al coneiximent d’alguns termens valencians del llenguage anatomic menescalesc », Revista de Filologia Valenciana , 2, 1995, p. 7-47.
Garcia Ballester (Luis), « The Epistola Aquilae Symachi et Theodotionis ad Ptolomeum regem Aegypti de avibus nobilibus and its XIV th century catalan version », Episteme , t. 9, 1975, p. 253-269.
Lupis (Antonio), Panunzio (Saverio), « La pístola a Tolomeu emperador d’Egipte en la tradició venatòria medieval romànica i l’estructura epistolar del gènere venatori », Estudis de Llengua i Literatura Catalanes , 15, 1987, p. 13-53.

Cifuentes (Lluis), La ciència en català a l’Edat Mitjana i el Renaixement , Barcelone-Palma, 2002.

1983
François Avril, Jean-Pierre Aniel, Mireille Mentré, Alix Saulnier et Yolanta Zaluska, Manuscrits enluminés de la péninsule ibérique , Paris : Bibliothèque nationale, 1983, N° 216, p. 168

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Blaise Dufal en juin 2012.