Département des Manuscrits > Espagnol

Espagnol 205

Cote : Espagnol 205  Réserver
Ancienne cote : Regius 7695
Ancienne cote : Dupuy II 1232
Ancienne cote : Rigault II 1814
Matfre Ermengaud , Breviari d'Amor .
Début du XV e siècle (1400).
Manuscrit rédigé en catalan .
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Cem anuscrit a été copié en Catalogne .
Ecriture textualis. Le copiste, Miquell , est identifié grâce au colophon au f. 205 : "Acabat ffo aquest libra a XVIII del mes de marts del any MCCCC, escrit de ma den Miquell". (cf. Colophon n°13660 du Catalogue des manuscrits datés , IV, 1, p. 273, pl. LII.)

Une peinture en pleine page (f.7 bisv), l'Arbre d'Amour, est probablement inachevée puisqu'exempte de rubriques, primordiales pour la signification de cette composition symbolique résumant tout l'ouvrage : absence de la figure de Dieu au centre des douze racines d'amour ; l'Eglise n'est pas couronnée et les attributs de la Synagogue sont peu explicites. L'artiste a représenté les deux parties de l'arbre pourvues de fleurs bleues qui, dans le texte, s'appliquent uniquement au rameau de gauche ("De l'amour de Dieu et du prochain"). Cette peinture pourrait être postérieure à la copie du texte et présenter des caractères flamands. Dessin à l'encre brune sur un croquis au crayon légèrement différent, réhaussé de couleurs disposées en hachures parallèles ou entrecroisées (bleu, vert, carmin, vilet, jaune pâle, deux tons de brun).
Trois initiales à décor filigrané (f. 1, 8 et 199v) : les deux premières à motifs imbriqués et champs occupés par un décor concentrique, la dernière zoomorphe (basilic comme symbole de la mort et du péché), placée au début du dernier chapitre. Nombreuses petites lettres filigranées en tête des chapitres : encres bleues et rouge ; acquarelle mauve et grise pour le basilic.
Papier. Filigrane au huchet, au basilic, filigrane à la lettre R. 215 feuillets précédés d'une garde. Foliotation du XV e siècle en chiffres arabes à l’encre rouge . 287 × 212 mm.
Reliure de veau raciné et dos de peau rouge au chiffre de Napoléon I er . Tranches naturelles ; titre doré au dos « BREVIAIRE D’AMOR EN CATALAN ».

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 8510. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 13929.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution : R 13929.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

D'après la mention "grans senescarco", ce manucrit. appartient tout d'abord à Pietro di Guevara , grand sénéchal du royaume de Naples. Ces biens sont confisqués en 1485 par Ferdinand I er d'Aragon , roi de Naples. Le manuscrit rejoint alors la bibliothèque des rois d'Aragon de Naples (f. 205 : cote « A L & »). En 1495 , le manuscrit est saisi par Charles VIII et apporté au château d'Amboise, puis transféré dans la Librairie royale de Blois . Il est décrit dans l'inventaire du transfert de Blois à Fontainebleau en 1544 : "Ung autre aussi en papier intitulé breviaire d’amours, couvert de cuir tanné" (Omont n° 1712) et dans le catalogue de la bibliothèque du roi à Paris à la fin du XVI e siècle : "Brevier de mort et de plusieurs choses concernant la vie humaine" (Omont n° 2600).

Présentation du contenu

Texte en prose catalane du Breviari d'Amor , composé dans la région de Béziers dans la première partie du XIII e siècle.
F. A : titre du XV e siècle, « Breviari d’amor de tutte coses in lingua catalana ».
F. A : titre du XVI e siècle, « Catelain Breviere de mort et de plusieurs choses concernant le vie humaine ».
F. Bv : mention du XVI e siècle, "Provençal".

Sous l'aspect d'un ouvrage apparenté à la littérature courtoise, composé par celui qui se déclare "sers d'amor" , c'est un texte destiné à l'instruction, notamment religieuse, des laïcs de l'aristocratie occitane. Le texte développe les sens mystiques de l'amour : C’est l’amour mystique qui unit les trois personnes de la Trinité, c’est l’amour créateur de tout ce qui existe, l’amour de Dieu et du prochain, l’amour de l’homme pour les biens terrestres, l’amour des créatures entre elles, l’amour du père pour les enfants. Tous les chapitres qui composent l'oeuvre sont articulés comme les branches de l’Arbre d’Amour.

Préambule composé de 260 vers. L’oeuvre commence par une exposition allégorique, l’ Arbre d’Amour , qui comprend 632 vers, sous 12 rubriques. Première rubrique : "Aysi comensa la materia de l'arbre d'amor en general". Dernière rubrique : "Ayssi mostra que l'expositios de l'arbre d'amor se deu far dissenden quar amor disse".

L'ensemble de l'ouvrage est découpé de manière très régulière en chapitres : Le texte prend la forme d'un traité de religion chrétienne, l'auteur place Dieu au premier cercle de son arbre symbolique, comme étant le principe et la source de tout amour : "Ayssi comensa l'expositios del celcle de Dieu quez es primier e sobiras en l'arbre d'amor" ; "De la divinal essencia" ; "De la divina natura" ; "Del saber de Dieu e de la predestinaio dels elegitz et de la presentia dels refudatz" ; "De la voluntat de Dieu" ; "En qual maniera Dieus vol bes e mal" ; "Co et en qual maniera dieus es tot poderos" ; "En qual manieira e per que Dieus crec e fetz to t quant e" ; "De natura la qual Dieus a pauzada en cascuna creatur" ; "De la natura dels angels" ; De la tres ierarchias e dels IX ordes de angels" ; "De la natura dels diables" ; "De la natura dels diables" ; "Dels diverses noms dels diables" ; "Del cazemen dels diables" ; "De la natura del cel e del mon quan d'Espazi a del cel entro la terra" ; "Dels XII signes del cel e de la natura de cascus" ; "De las etatz del temps que s'es passa del comensamen del mon " .... "Dels somnis e de las visos, que significo" ; "De la corruptio d'umana natura pel peccat original" ; "De dred de nature" ; "D'amor de Dieu e del prueime" ; "En qual manieyra e per qual razo detu qu es amar nostr senior" ; " Dels senhals d'ome quez ama Dieu" ; "De diversas manieyras de peccatz" ; "D'amor de prueyme, e per quals razos lo deu cascus ama" ; " Ayssi se conta so quels doctors de S. escriptura" ; "Dieus en paradis terrenal ajusta mascles ab femes d'auzel, de bestias et de peissos per lor natura conservar" ; "Cum es mot perilhos a las gens d'uzar d'est amor de mascle e fem" ; "Ab qual ententio deu hom venir a matremoni" ; "Ab qual persona se deu hom ajustar de matremoni" ; "En qual manieyria cascus deu tener reglada" ; "Remdeis per escantir folia d'aymadors" ; "Del frug que nays de l'arbe de saber ben mal, le qual es filhs e filha.

Le texte comporte également sept rubriques d'ordre botanique : "De la natura e de las vertutz d'erbas, d'albres, d'albres e de plantas : del noyrimens e de la manieiras que cascus hom a naturalmen per razo de sa gomplextio".

Le manuscrit contient à la fin un chapitre de plus que les autres versions de ce texte. Ce chapitre est intitulé : "Del escrit de Nicodemus qui sabolli lo cors de Jezu Christ." Ce chapitre n'apparaît pas dans l'édition du texte publiée par Azaïs.

Bibliographie

Morel-Fatio (Alfred), Catalogue des manuscrits espagnols et des manuscrits portugais , Paris : Imprimerie nationale, 1892, n° 80, p. 31.
Delisle (Leopold), Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque nationale , Paris, 1868-1881, t. I, p. 320 et p. 244.
Avril (François) et alii, Manuscrits enluminés de la péninsule ibérique , Paris : Bibliothèque Nationale, 1983, n° 115, p. 102-103.
De Marinis (Tammaro), La biblioteca napoletana dei re d'Aragona. Supplemento , Vérone, 1969, t. I, p. 197.
Azaïs (Gabriel), Matfre Ermengaud, Le Breviari d'Amor , publié par la Société Archéologique de Béziers, Béziers, 1862-1881 (d'après le manuscrit Paris, BnF, Esp. 353).
Azaïs (Gabriel), Introduction au Breviari d'Amor de Matfre Ermengaud , Béziers, 1864.
Bohigas (Pedro), La Ilustración y la decoración del libro manuscrito en Cataluña : contribución al estudio de la historia de la miniatura catalana , Barcelone,1967, t.II, p. 81-82 (n°44) et p. 195 (n°68) ; t. III, p. 176 (n°364).
Laske-Fix (Katja), Der Bildszyklus des Breviari d'Amor , Munich, 1973, p. 125.

1983
François Avril, Jean-Pierre Aniel, Mireille Mentré, Alix Saulnier et Yolanta Zaluska, Manuscrits enluminés de la péninsule ibérique , Paris : Bibliothèque nationale, 1983, N° 115, p. 102-103

2011
Philippe BIU, "Les récits d'Histoire sainte en Béarnais : quand l'Aquitaine a rendez-vous avec l'Histoire universelle", L'Aquitaine des littératures médiévales (XIe-XIIIe siècle) , sous la dir. de Jean-Yves Casanova et Valérie Fasseur, Paris : Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2011 (Cultures et civilisations médiévales, 51), p. 123-132, cité p. 125, n. 10.

Documents en relation

Voir le manuscrit Paris, BnF, Espagnol 353 et le manuscrit Londres, British Museum, Yates Thompson, 31.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Blaise Dufal en février 2012.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2016

Michelle FOURNIÉ, Daniel LE BLÉVEC, Alison STONES, Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Toulouse : Éditions Privat, 2016, cité p. 83. — 16-IMPR-349 (51).