Département des Manuscrits > Turc > Supplément Turc > Supplément turc Blochet (Supplément turc 1 à 1419)

Supplément turc 190

Cote : Supplément turc 190 
Ancienne cote : Colbert 2367
Deux livres en turc-oriental, écrit en caractères mongols, dits ouïghours.
1436
Belle écriture, dite ouïghoure, copiée à Hérat, en l'année 840 de l'hégire (1436), par un scribe, nommé Herou Melik Bakhshi, « Melik l'écrivain, de Hérat ».265 feuillets, plus un cahier de description des peintures, à la fin du manuscrit, paginé de 266 à 283, de la main de Pétis de la Croix.34 × 25,5 centimètres.Reliure orientale, en cuir brun estampé, d'une date plus récente que l'exécution du manuscrit.
Manuscrit en turc oriental ou djaghataï
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Bibliographie

A. Pavet de Courteille. Miràdj-Nàmeh : publié... d'après le manuscrit ouïgour... Traduit et annoté par A. Pavet de Courteille. Paris, 1882

Bibliographie

Gray, B. (1955). Les Peintures des manuscrits Tîmûrides. By Ivan Stchoukine . (Institut français d'archéologie de Beyrouth: Bibliothèque archéologique et historique—Tome lx.) pp. vi 176, pls. lxxxviii. Paris: Geuthner, 1954. Journal of the Royal Asiatic Society, 87(1-2), 100-103. doi:10.1017/S0035869X00107300
L'étrange et le merveilleux en terres d'Islam [exposition], Paris, Musée du Louvre, 23 avril-23 juillet 2001, sous la dir. de Marthe Bernus Taylor et Cécile Jail. Paris, Réunion des musées nationaux, 2001, p. 294-297, n° 195, 196.
Mss. [ Expositions XIV 11
Caiozzo, Anna. Autour de l'ascension céleste dans le Livre des rois de Firdawsî. Mythologies du ciel / éd. Hisako Kimishima, 2009.

Présentation du contenu

Le premier, le نامه معراج , étant une traduction d'un traité vraisemblablement écrit en persan, le نهج الفراديس, dans lequel se trouvent racontées l'ascension de Mahomet au ciel et sa descente dans le monde infernal ; le second (folio 60 verso), une traduction abrégée en quelques parties du Mémorial des saints, que Ferid ed-Din ʿAttar écrivit en persan. Manuscrit de grand luxe, orné de très belles peintures, qui sont décrites dans la Revue des Bibliothèques, 1898, pages 6 et suivantes ; il a été acquis, à Constantinople, pour le compte de Colbert, par l'ambassadeur de France, marquis de Nointel, par les soins de Galland.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution

Voir le document numérisé
vignette simple

Intikal el-anvar fi maulid el-Moustafa el-moukhtar

Miʿraǧ name

Tezkiret el-evliya

Ferid ed-Din ʿAttar • ʿAttar