Supplément Persan 191

Cote : Supplément Persan 191  Réserver
Ancienne cote : Blochet 250
Niżām al-tavārīḫNaṣīr al-Dīn Abū Sa‛īd ‛Abd-ullāh b. Faḫr al-Dīn Abī l-Qāsim ‛Umar b. Abī l-Ḥasan Bayzāvī Šīrāzī.
1425-1450
Papier oriental vergé (20 vergeures occupent 27 mm environ), perpendiculairement à la couture, avec des fils de chaînette groupés par trois (chaque groupe occupant une largeur de 20 mm environ et étant distant de 40 à 43 mm du suivant). 46 feuillets, plus un f. [47] omis dans la foliotation. Le volume est formé de quaternions (f. 1- 32), puis de deux autres cahiers (f. 33- 41, 42- [47]). Ecriture ottomane Nasta‛līq de 14 lignes à la page ; titres rubriqués ; réclames ; surface écrite 115 x 185 mm. Ms. de 185 x 275.Réglure au mistara. Des encadrements, aux f. 1v et 2, sont constitués d’un filet bleu et d’une bande dorée, puis du f. 2v au f. [47]v, de deux filets rouges. Une rosace (šamsa) enluminée se trouve au f. 1 (98 x 57 mm ; cercle à deux pointes ayant un décor intérieur géométrique formant une croix rouge, bleue et dorée, avec une bordure bleue à décor floral) et un sarlawḥ̣ de frontispice au f. 1v (50 x 116 ; rectangle à cadre de tresse dorée, ayant sur un fond bleu un décor de volutes blanches et une inscription en Sulus doré haḍa al-Niżām al-tavārīh) ; ces décors sont contemporains de la copie. Aux f. 45 et 46, le copiste a recopié un certain nombre de dates [qui se retrouvent – avec quelques petites différences dans Supplément persan 1362] ; il y a transcrit de petits poèmes qui donnent les dates de décès de Hūlāgū, Abaqā, etc. jusqu’à Timur, puis celles des décès de Sa‛dī, Ibn Sīnā, Ġazzālī Quṭb al-Dīn Šīrāzī, Ḥāfiż, Humām Tabrīzī, Ğamāl Qalandar, Muḥ. Buhārī, Sayyid Ni‛mat-ullāh et Sayyid Minhāğ (cette dernière étant 822H.). Aux f. 2 et 10v quelques ajouts marginaux sont d’une main postérieure. Aux f. 10 et 27, recouvrant le texte ont été collées – à une date impossible à déterminer [avant 1830] – deux moitiés d’une peinture du XIVème siècle, provenant sans doute d’une copie ilkhānide [de ca. 1330] de l’histoire universelle de Rašīd al-Dīn (Ğāmi‛ al-tavārīh) [comparer à K. Rührdanz, « Illustrationen zu Rašīd al-Dîns Ta’rîh-i mubârak-i Gâzâni in den Berliner Diez-Alben », L’Iran face à la domination mongole, Paris-Téhéran, 1997, p. 296- 306 et F. Richard, « Une peinture mongole insérée dans une copie du Nezâm ot-tavârix de la Bibliothèque nationale, Arts asiatiques, XXXVII, 1982, p. 45- 46]. Reconstituée, la peinture mesurerait 255 x 227 mm :1°.-F.10 [partie droite de la peinture] « Un jeune prince mongol montre son étonnement devant une tour à la fenêtre de laquelle apparaît un personnage couronné ».2°.-F.27 [partie gauche de la peinture] « Les compagnons de ce prince sur le chemin de ronde de la cité (ou de la forteresse) dont la porte est ouverte »[la scène reste à identifier]. Au f. 46v se trouvent des essais de plume (cercles concentriques). On lit au f. 1 le titre et un bayt persan.La tuġrā du sultan ottoman Mehmet II (848H./1444 – 886H./1481) est dessinée à l’encre au f.[47]v et répétée trois fois. Aux f. 1 et 46v est imprimé le timbre portant la tuġrā du sultan Bāyazīd II (886H./1481 – 918H./1512) [comparer à Supplément persan 162, 162.A, etc.]. Reliure de veau marbré fauve estampée à chaud d’une bordure de roulette et, sur le dos de maroquin rouge, du chiffre de Louis-Philippe.
Textes en persan.
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Présentation du contenu

Copie anonyme et non datée

Incipit f. 1v, cf. Persan 92(I).

Explicit f. 44v

Bibliographie

A. Munzavī, Fihrist-i muštarak-i (…) Pākistān, X, Islamabad, 1987, n° 3, p. 89- 90; Shaukat Ali Khan, A Descriptive Catalogue of the Persian Manuscripts, vol 1, Tonk, 1986, n° 2; F. Richard, Splendeurs persanes, Paris, 1997, n° 15, p. 46; C. Melville, «From Adam to Abaqa: Qâdî Baidâwî's rearrangement of history», Studia iranica, 30(1), 2001, p. 67-86.

Informations sur les modalités d’entrée

Ms. provenant de la collection d’Antoine Ducaurroy, entré avant 1830 à la B.R. [Anc. cote, Ducaurroy persan 30].

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.