Département des Manuscrits > Grec > Supplément grec > Supplément grec 825-1220 > Supplément grec 1021-1095

Supplément grec 1081

Cote : Supplément grec 1081  Réserver
IXe-Xe siècle
Parchemin.ff. II (add.). 253, 2 col. (jusqu'au f. 244v), 20 lignes.mm. 277 × 215.Reliure orientale cuir brun sur ais de bois, estampée à froid.Beau type de livre liturgique soigné, malheureusement mutilé du début et de la fin. Onciale droite fortement tracée. Décoration sobre : πύλαι (ff. 55. 113), bandeaux formés de motifs floraux bleus et verts sur fond or, placés à l'intérieur de cercles juxtaposés. Initiale majeure (f. 55) zoomorphe ; initiales moyennes articulées, polychromes, bordées d'or ; initiales mineures dorées ou peintes en bleu, bordées de carmin. Titres, les uns en lettres d'or, les autres à l'encre rouge de même que les dates liturgiques et la notation. Dans le ménologe, indication des mois et quelques initiales au carmin (voir : H. Omont, Fac-similés des plus anciens mss grecs en onciale... du IVe au XIIe siècle, pl. XVIII1, qui reproduit le f. 55 ; K. Weitzmann, Die byz. Buchmalerei des IX. u. X. Jahrh., p. 71 et fig. 484 = f. 55). Plusieurs feuillets blancs, en totalité ou en partie, ont reçu des annotations de différentes mains : a (f. IIv), sur un feuillet de parchemin en grande partie rongé et consolidé à l'aide d'une feuille de papier, invocation au Christ (... χριστὲ ὁ εἰς σε ἐλπίζων οὐκ ἀποτυγχάνει † ὧ χριστὲ μου σῶσον με τὸν... οἰκετὴν... τὸν ἐν τῷ βίῳ †) ; b (f. 80v) deux invocations au Christ en grec vulgaire, la première débutant par des exorcismes ; c (f. 178v) rubriques liturgiques (XIVe siècle) ; d (f. 226) mention en grec vulgaire précédée de la date 1835 ; e (f. 251r.v) quatre prières (XIVe siècle) appartenant à l'office des heures du vendredi saint (cf. Revue de l'Orient chrétien, 1906, p. 325) ; au même feuillet, annotation d'un certain Nicolas Chionis. Ff. II. 252v. 253v sans écriture. Sur l'ensemble, en tant que livre liturgique, voir : A. Gastoué, Cat. des mss de musique byzantine..., p. 80 ; Carsten H[o sticken]eg, La notation ekphonétiquc (Mon. musicae byzantinae, Subsidia I, 2, Copenhague 1935), p. 78. — Gregory Evgl 373.Dos et plats restaurés.
Manuscrit en grec
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits

Présentation du contenu

ÉVANGELIAIRE noté. 1 Synaxaire, soit : 1(ff. 1-53v) Jean, inc. mut. εἰ]μὶ ἄξιος ἵνα λύσω αὐτοῦ (Jean 1, 27). 2(ff. 55-80v) samedis et dimanches de Matthieu ; la lecture du lendemain de la Pentecôte (ff. 53v-54v) est rattachée à Jean dans le ms. (cf. Gregory, Textkritik..., p. 347). 3(ff. 81-112v) samedis et dimanches de Luc, inc. mut. ἄγραν À καὶ ἀποκριθεὶς ὁ Σίμων (Luc 5, 4-5), par suite d'une lacune après f. 80v. 4(ff. 113-127) samedis et dimanches de Carême. 5(ff. 127-144v) Semaine Sainte. 6(ff. 144v-171) évangiles τῶν ἁγίων παθῶν. 7(ff. 171-178v) heures du vendredi saint, lecture des vendredi et samedi saints. 8(ff. 179-186) acolouthie des heures du vendredi saint, suivie (f. 186r.v) des douze tropaires. Par suite de la perte d'un ou de plusieurs feuillets après f. 186v, le texte s'interrompt sur la rubrique : Τέλος ἔλαϐε τὰ πάθη τοῦ σωτῆρος. ἄρχεται δ' ἐξῆς ἡ πρῶτη τῶν σαϐϐάτων.

2 (ff. 187-239) Ménologe, inc. mut. [sept. 2] καὶ ἐξελεύσεται καὶ νομὴν εὑρήσει (Jean 10, 9). On lit à la suite : 1(ff. 239-244) les évangiles ἑωθινά, et 2(f. 244v) les évangiles pour diverses circonstances ; le volume mutilé s'achève sur le début de l'évangile εἰς μάρτυρας, avec les mots ταῦτα ἐντέλλομε ὑμῖν (Jean 15, 17). — Sur l'ensemble, voir Gregory, Textkritik..., pp. 344 ss.

Les ff. 245-250v proviennent d'un Évangéliaire noté en onciale penchée (IXe siècle, parchemin, mm. 270 x 200, ff. 6, 32-34 lignes). Ils contiennent un fragment des lectures de la Semaine Sainte : inc. mut. (lundi saint) οἱ γε]ωργοὶ τοὺς δούλους (Matth. 21, 35), jusqu'au samedi saint. A la suite (f. 250v) lecture pour le 29 aoϋt (Matth. 14, 1-12 ἀπήγγειλαν τῷ Ἰησοῦ ; cf. Gregory, p. 384).

Deux feuillets de garde en parchemin (ff. Ir. v. 253) contiennent un fragment de l'homélie de [s. JEAN CHRYSOSTOME*, in sancta et magna Parasceve et in sanctam passionem Domini] [BHG3 635 b], depuis les mots [ἵνα] ἡμᾶς ἐκ τῶν διαϐολικῶν δεσμῶν (Μ. 62, 721, l. 10 ab imo), transcrite par une main inélégante du XIVe siècle. Le texte s'interrompt au milieu du f. 253 avec les mots μετα του ἀθανάτου βασιλέας ἀποθανὴν (Μ. 62, 724, l. 5). De la mκme main, cinq lignes au bas du f. 186v semblent appartenir au même discours, bien qu'elles ne figurent pas dans le texte de Migne.

Informations sur les modalités d’entrée

Volume acquis par la Bibliothèque nationale le 1er juin 1887.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 32394. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 17036.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

JEAN CHRYSOSTOME (S.) • Œuvres douteuses ou apocryphes. in s. Parasceve et in s. Passionem Domini (fragm.)

BIBLE • Nouveau Testament. év. pour diverses circonstances (liste des lectures)

BIBLE • Nouveau Testament. évangéliaire noté

BIBLE • Nouveau Testament. évangiles de la résurrection

BIBLE • Nouveau Testament. évangiles de la Semaine Sainte

BIBLE • Nouveau Testament. évangiles des samedis et dimanches de carême

BIBLE • Nouveau Testament. évangiles des « passions »

BIBLE • Nouveau Testament. évangiles du Vendredi et du Samedi saints

BIBLE • Nouveau Testament. (fragm.)

BIBLE • Nouveau Testament. heures du Vendredi saint (liste des lectures)

reliures • orientales