Département des Manuscrits > Latin > Nouvelles acquisitions latines > NAL 3213-3261

NAL 3231

Cote : NAL 3231  Réserver
Horae ad usum Romanum, dites Heures de Jacques II de Châtillon-Dampierre et de Jeanne Flotte de Revel, sa femme.
Vers 1430-1440
 et vers 1480 
   Amiens  (vers 1430-1440) et Rouen (vers 1480). 

 Écriture : Littera textualis quadrata.

56 grandes miniatures, dont 7 (p. 58, 59, 61, 64, 212, 526, 527) de pleine page. Celles des p. 526, 527 et 545, exécutées à Rouen, sont des ajouts tardifs (vers 1480) ; les autres ont été réalisées à Amiens vers 1430 et vers 1440 par 4 peintres ou ateliers différents : le Maître des Heures Lamoignon, le Maître de Châtillon, le Maître du Walters 281, le Maître de Raoul d’Ailly et ses collaborateurs.

Sujets des grandes miniatures : p. 26 (saint Luc), 29 (saint Matthieu), 33 (saint Marc), 36 (saint Jean à Patmos), 58 (Jacques II de Châtillon en prière devant la Sainte Trinité, présenté par saint Jacques), 59 (Jeanne Flotte en prière devant la Vierge à l’Enfant, présentée par saint Jean), 61 (messe de saint Grégoire), 64 (Joachim au Temple), 103 (rencontre d’Anne et Joachim à la Porte dorée), 122 (Nativité de la Vierge), 131 (présentation de la Vierge au Temple), 140 (la Vierge, élevée au Temple et nourrie par un ange, tissant avec ses compagnes), 148 (mariage de la Vierge et de saint Joseph), 159 (Annonciation), 174 (dormition de la Vierge), 197 (Crucifixion avec la Vierge et saint Jean), 204 (Pentecôte), 212 (David pénitent, en prière), 213 (Jugement dernier), 253 (Office des morts), 355 (résurrection de Lazare), 421 (Vierge couronnée, sur un trône, allaitant l'Enfant Jésus), 431 (Dieu en majesté), 439 (dépouillement du Christ), 444 (saint Michel et saint Jean-Baptiste), 447 (saint Jean et saint Jacques), 450 (martyres de saint Étienne et de saint Denis), 454 (saint Christophe), 456 (saint Adrien et saint Victor), 460 (saint Eustache), 462 (saint Georges terrassant le dragon), 464 (saint Laurent ; martyre de saint Sébastien), 467 (martyre de saint Quentin), 469 (martyre de saint Nicaise et de saint Firmin), 472 (saint Julien), 474 (saint Nicolas), 476 (saint Antoine et saint Maur), 479 (saint Louis, roi de France, et saint Louis de Toulouse), 482 (saint Martin et saint Fiacre), 485 (saint Hubert et saint Mathurin), 488 (saint Pierre de Luxembourg ; saint François recevant les stigmates), 491 (saint Yves et saint Léonard), 494 (saint Marie-Madeleine et sainte Apolline), 497 (saint Anne et sainte Élisabeth), 501 (sainte Catherine et sainte Marguerite), 504 (sainte Agnès et saint Barbe), 507 (sainte Véronique et sainte Claire), 510 (sainte Marthe et sainte Cécile), 514 (sainte Agathe et sainte Julienne), 517 (sainte Marie l’Égyptienne et sainte Radegonde), 520 (sainte Geneviève et sainte Avoye), 523 (quatre saints : saint Dominique, un saint évêque [saint Ouen ?], saint Côme et saint Damien), 524 (quatre saints : un saint évêque [Romain ?], saint Cyriaque, saint Gilles et saint Leu [?]), 526 (Pierre de Roncherolles en prière devant la Vierge à l’Enfant, présenté par saint Pierre), 527 (Marguerite de Châtillon en prière devant la Vierge de Pitié, présentée par sainte Marguerite), 545 (la Demoiselle : transi féminin, debout dans un cimetière).

24 petites miniatures dans les marges du calendrier, attribuées à l'atelier du Maître d'Ailly : p. 1-24. 3 initiales historiées, dont 2 attribuées au Maître du Walters 281 (p. 39 [Pietà], 47 [Vierge de miséricorde]), et une au Maître des Heures Lamoignon (p. 65 [Joachim et les bergers]) ; 2 autres plus tardives, peintes en camaïeu, ajoutées à Rouen vers 1480 : p. 512 (Vierge couronnée), 539 (Christ).

Encadrements illustrés de 90 médaillons représentant des scènes bibliques et ornés de rinceaux habités d'oiseaux, d'animaux ou de figures grotesques.
Initiales ornées, peintes et dorées. Bouts-de-ligne ornés, peints et dorés. Intitulés rubriqués. Capitales rehaussées de jaune.

Parchemin. 546 p. (soit 273 f.), précédées de 2 f. de garde de parchemin. 230 x 160 mm (justification : 95 x 75 mm). 
2 cahiers de 6 feuillets (calendrier : p. 1-12, 13-24), 1 cahier de 8 f. (p. 25-40), 1 cahier de 6 f. + 1 f. (p. 41-54), 1 cahier de 4 f. (p. 55-62), 1 cahier de 8 f. + 1 f. (p. 63-80), 2 cahiers de 8 f. (p. 81-96, 97-112), 1 cahier de 7 f. (quaternion – 1 f. : p. 113-126), 4 cahiers de 8 f. (p. 127-142, 143-160, 161-176, 177-192), 1 bifeuillet (p. 193-196), 15 cahiers de 8 f. (p. 197-212, 213-228, 229-244, 245-260, 261-274, 275-290, 291-306, 307-322, 323-338, 339-354, 355-370, 371-386, 387-402, 403-418, 419-434), 1 bifeuillet (p. 435-438), 1 cahier de 6 f. (p. 439-450), 1 bifeuillet (p. 451-454), 1 cahier de 4 f. (p. 455-462), 1 cahier de 8 f. + 1 f. (p. 463-480), 1 cahier de 12 f. (p. 481-504), 1 bifeuillet (p. 505-508), 1 cahier de 8 f. (p. 509-524), 1 bifeuillet (p. 525-528), 1 cahier de 8 f. (p. 529-544), 1 feuillet isolé (p. 545-546).
Réclames de différents types, quelques signatures de cahiers encore visibles.
Réglure à l’encre rose ; 14 longues lignes, piqûres visibles.

Reliure de basane brun clair, sur ais de bois de hêtre, estampée aux petits fers, probablement réalisée à Rouen au dernier quart du XVe siècle, tranches à décor peint sur or ; fermoirs de cuivre modernes.
Estampilles : Bibliothèque nationale de France, 2000-...
Manuscrit en latin et en français.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : NAL 3231.

Voir le document numérisé
vignette simple

Conditions d'accès

Communication exceptionnelle, soumise à l’autorisation du directeur du département, sur demande motivée.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a été réalisé pour Jacques II de Châtillon, fils de Jacques I et de Jeanne de la Rivière, nommé Grand Panetier de France en 1427, mort en 1446. Il avait épousé en 1414 Jeanne Flotte, dame de Revel et Escolle en Auvergne, fille et héritière d’Antoine Flotte, seigneur de Revel et d’Escolle et de Catherine de Coustan. Le volume porte de nombreuses marques de son commanditaire : son mot – droit – et ses emblèmes – un roc d’échiquier et trois I disposés un et deux – sont omniprésents et apparaissent sous des formes variées (en or bruni sous le texte, sur des bannières, des pendentifs ou des écus portés par des personnages ou des animaux peints dans les marges). On trouve également aux p. 58 et 59 deux miniatures de pleine page représentant Jacques II de Châtillon et Jeanne Flotte en prière. Les armoiries qui encadrent les deux scènes sont celles des parents et grands-parents de Jacques II de Châtillon (Jeanne de la Rivière, sa mère ; Bureau de la Rivière, son grand-père maternel ; Hugues de Châtillon, son grand-père paternel ; ainsi que ses grands-mères, Agnès de Séchelles et Marguerite d’Auneau).

L’ouvrage appartint par la suite à Marguerite de Châtillon (morte en 1519) et à son époux, Pierre de Roncherolles (mort en 1505). Vers 1480, le couple fit ajouter au volume un diptyque de portraits analogue à celui des commanditaires, ainsi que quelques textes (heures de la Vierge à l’usage de Paris, vigile des morts, oraisons et suffrages, p. 529-544) et qu’une remarquable image d’un transi féminin accompagnant le poème La complainte de la damoiselle (p. 545). Cette image d'une jeune morte au hennin est la reproduction d'un tableau conservé dans l'église des Célestins d'Avignon et que la tradition attribuait au roi René d'Anjou. 
Marguerite, qui appartenait à la branche de Troissy de la famille de Châtillon, était une cousine issue de germain au troisième degré de Jacques II de Châtillon. Les armoiries qui encadrent les portraits sont celles des parents et des grands-parents de chacun des deux époux.

Au cours du XVIe siècle, des mentions de naissances et de morts de la famille de Roncherolles ont été inscrites au contreplat inférieur.

Informations sur les modalités d’entrée

Manuscrit acheté par la Bibliothèque nationale de France à un particulier le 23 novembre 2001, grâce au soutien du Fonds du patrimoine du Ministère de la Culture. Numéro d’acquisition : Achat 2001-11.

Présentation du contenu

Composition :
P. 1-24. Calendrier.
P. 25-39. Péricopes des évangiles.
P. 39-54. Oraison à la Vierge : « Orison de Notre Dame / Obsecro te Domina sancta Maria… » (p. 39-47), « Devote oroison de Notre Dame / O Intemerata et in eternum benedicta… » (p. 47-54).
P. 55-57 : blanc.
P. 58. Miniature représentant Jacques II de Châtillon en prière devant la Sainte Trinité (addition de la fin des années 1430 ou du début des années 1440).
P. 59. Miniature représentant Jeanne Flotte en prière devant la Vierge à l'Enfant (addition de la fin des années 1430 ou du début des années 1440).
P. 60 : blanc.
P. 61 : Miniature représentant la messe de saint Grégoire (addition de la fin des années 1430 ou du début des années 1440).
P. 62-63 : blanc.
P. 64-196. Heures de la Vierge à l'usage de Rome.
P. 197-203. Heures de la Croix.
P. 204-209. Heures du Saint-Esprit.
P. 210-211 : blanc.
P. 212-239. Psaumes de la pénitence.
P. 239-252. Litanies et oraisons.
P. 253-354. Office des morts.
P. 355-420. Commendatio animarum.
P. 421-430. Quinze joies de la Vierge.
P. 431-438. [Sept Requestes à Nostre Seigneur], « Quicomques veut estre bien conseillies de le cose dont il a mestier, si die castum iour… Doulx Diex, doulx Père, sainte Trinité…-…en l'onneur de vous et de votre loy. Amen. Pater noster. Ave Maria. » (éd. Leroquais, Livres d'heures mss de la Bibl. nat., 1927, II, p. 309-310, n° IV ; Sonet, Répertoire d'incipit de prières en ancien français, 1956, n° 504).
P. 439-443. [Passio Domini] : « In illo tempore apprehendit Pylatus Ihesum et falgellavit eum… ». Oratio : « Deus qui manus tuas et pedes tuos et totum corpus tuum pro nobis peccatoribus in ligno posuisti…-… qui cum Patre et Spiritu Sancto vivit ».
P. 444-524. Suffrages.
P. 525 : blanc.
P. 526. Miniature représentant Pierre de Roncherolles en prière devant la Vierge à l'Enfant (addition, vers 1480). 
P. 527. Miniature représentant Marguerite de Châtillon en prière devant la Vierge de Pitié (addition, vers 1480). 
P. 528 : blanc.
P. 529-544. Textes condensés, non illustrés, des heures de la Vierge à l'usage de Paris et de la vigile des morts, suivis d'oraisons et de suffrages (addition, vers 1480). 
P. 545. La complainte de la Damoiselle : « Une fois fus sur toutes autres belles…-… Car chascune est comme ay esté, mortelle » (addition, vers 1480).
P. 546 : blanc.
Contreplat inférieur : inscriptions rappelant des naissances et des morts de la famille de Roncherolles au cours du XVIe siècle (addition).

Selon Susie Nash, la répartition des différentes mains ayant œuvré à l'enluminure de ce manuscrit est la suivante :
- Atelier du Maître de Raoul d'Ailly (?) : calendrier (p. 1-24).
- Maître du Walters 281 : peintures des péricopes des évangiles (p. 26, 29, 33, 36, 39), initiale historiée des oraisons à la Vierge (p. 47), miniature du Jugement dernier dans les Psaumes de la pénitence (p. 213).
- Maître de Raoul d'Ailly : portrait des commanditaires (p. 58, 59, 61), peintures de la Commendatio animarum et des suffrages des saints (p. 355, 439, 444, 447, 450, 454, 456, 460, 462, 464, 467, 469, 472, 474, 476, 479, 482, 485, 488, 491, 494, 497, 501, 504, 507, 510, 514, 517, 520, 523, 524).
- Maître des Heures Lamoignon : deux premières peintures de l'office de la Vierge (p. 64, 65).
- Maître de Châtillon : peintures de l'office de la Vierge, dont le cycle offre la particularité de représenter des scènes de l'enfance de Marie (p. 103, 122, 131, 140, 148, 159, 174), peintures des heures de la Croix (p. 197) et des heures du Saint-Esprit (p. 204), miniature de David au début des Psaumes de la pénitence (p. 212), miniatures de l'office des morts (p. 253), des Quinze joies de la Vierge (p. 421) et des Sept Requestes à Nostre Seigneur (p. 431).
- Maître de l'Échevinage de Rouen, Rouen, vers 1480-1490 : portraits de Marguerite de Châtillon et de Pierre de Roncherolles (p. 527, 528), Complainte de la demoiselle (p. 545).

2002

Chroniques de la Bibliothèque nationale de France, n°17, janvier-mars 2002.

Susie NASH, Marie-Pierre LAFFITTE, Albert CHÂTELET, « Le livre d’heures de Jacques II de Châtillon, chef-d’œuvre acquis par la BnF », Art de l'enluminure, n° 2, automne 2002.

2003

« Enrichissements du département des Manuscrits, 2000-2001 », Revue de la Bibliothèque nationale de France, 2003, n° 13, p. 83.

Documents de substitution

Microfilm en couleur. Cote de consultation en salle de lecture : MFC 1115. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : ICR 3115.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laure Rioust (octobre 2020)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2002

2003

2011

Hélène MILLER et Claudia RABEL, La Vierge au manteau du Puy-en-Velay : Un chef d'oeuvre du gothique international (vers 1400-1410), Lyon : Fages, 2011, cité p. 161. — 8-IMPR-12203.