Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 1804-1917

Grec 1820

Cote : Grec 1820  Réserver
Théon de Smyrne
Fin du seizième siècle

[III] + I + 57 [-21] + (1) + [II]
372 × 255 × 25 (feuillet : 358 × 235)
6 cahiers, quinions sauf le dernier : 5 × 10 (50). 1 × 8 (57+1). Signatures de première main, en lettres latines majuscules (ABCDEF) dans l'angle inférieur externe du premier recto de chaque cahier. Réclame horizontale sous la fin de la dernière ligne de chaque page.
Papier filigrané à fines vergeures ; vergeures horizontales, filigrane au milieu du feuillet, pliage in-folio. Filigrane : Couronne surmontée d'une sorte de crochet (lettre C ?) ; paire visible aux ff. I et 57+1 ; pas de parallèle exact dans les répertoires.
Copié par Joseph Auria (RGK, II 289).
Type Leroy 00D1. Une ligne simple de justification de part et d'autre du texte ; 22 lignes rectrices. Surface écrite : 270 × 150 mm ; marge inférieure (55 mm) plus grande que la marge supérieure et marge externe (65 mm) supérieure à la marge interne.
Rubrication : nom de l'auteur (ΘΕΩΝΟΣ) en majuscules épigraphiques de très gros module (f. I), initiales des titres et du texte des chapitres ainsi que des noms propres. L'encre utilisée pour la rubrication présente souvent un épais dépôt brun jaune.
Deux notes de collation au f. 1r ex cod. card. Barberini (peut-être le Vaticanus Barberinianus 267 ou 273).
Reliure à coins, de couleur rouge, portant dans les compartiments du dos le monogramme de Louis Philippe (lettres LP entrelacées surmontées d'une couronne) ainsi qu'un titre ne correspondant pas au contenu du manuscrit : JOANNES / ITALUS.

Présentation du contenu

(ff. 1r-57v) Théon de Smyrne, Expositio rerum mathematicarum ad legendum Platonem utilium, éd. E. Hiller, Theonis Smyrnaei philosophi platonici expositio rerum mathematicarum ad legendum Platonem utilium, Leipzig, 1878, du début à 119,21 : [titre f. I] ΘΕΩΝΟΣ Σμιρναίου Πλατωνικοῦ τῶν κατὰ τὸ μαθηματικὸν χρησίμων εἰς τὴν Πλάτωνος ἀνάγνωσιν ; [titre f. 1] Θέωνος Σμιρναίου πλατωνικοῦ τῶν κατὰ τὸ μαθηματικὸν χρησίμων εἰς τὴν Πλάτωνος ἀνάγνωσιν ; [desinit] λείπεται δὲ μνημονεῦσαι στοιχειωδῶς καὶ τῶν κατ' ἀστρονομίαν ; [formule de fin] τέλος καὶ θεῶ δόξα.

Le second titre donné au f. I, Τοῦ αὐτοῦ περὶ ἀστρονομίας, annonce la seconde partie, cosmologique et astronomique, de l'ouvrage de Théon de Smyrne (éd. 120,1-205,6), mais celle-ci ne figure pas dans le manuscrit.

Historique de la conservation

Manuscrit ayant appartenu à Charles de Montchal, archevêque de Toulouse ; le catalogue de sa bibliothèque en donne la description sous le numéro XXI : Theonis Smyrnaei platonici τῶν κατὰ τὸ μαθηματικὸν χρησίμων εἰς τὴν πλάτωνος ἀνάγνωσιν καὶ περὶ ἀστρονομίας. Inc. ὅτι μὲν οὐχ. Des. λείπεται δὲ μνημονεῦσαι στοιχειωδῶς καὶ τῶν κατ' ἀστρονομίαν. Codex XVI [= Paris Grec 1821] forsan est secunda pars huius libri quia in titulo promittit se acturum de astronomia et finit in eadem promissione neque de ea in libro disserit (Paris. lat. 10380, p. 12 ; Paris. lat. 17917, p. 425,7 ; éd. Montfaucon, Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum nova, t. II, p. 897).

A la mort de Charles de Montchal (1651), ses héritiers mettent en vente les manuscrits qui finissent par être achetés, au plus tôt en 1655, par Foucquet ; après la disgrâce du surintendant des finances (1661), ses livres sont saisis et font l'objet, entre juillet et septembre 1665, d'un inventaire et d'une prisée conservés dans le manuscrit Paris BnF Français 9438 : notre manuscrit apparaît sous la rubrique Les manuscrits anciens qui se sont trouvez dans le grenier (f. 159r) établie le 19 août : Theonis Astronomia Grec, dont la valeur est estimée à 2 livres (f. 161r).

Lors de la dispersion de la bibliothèque de Foucquet, le manuscrit est acquis par l'archevêque de Reims Charles-Maurice Le Tellier.

Informations sur les modalités d’entrée

En décembre 1700, celui-ci fait don au roi de presque tous ses manuscrits ; dans l'inventaire dressé à cette occasion par Nicolas Clément et conservé dans le manuscrit Paris. lat. 9369, notre manuscrit figure au numéro 41 de la première section (libri manuscripti graeci) avec la description suivante : Theonis Smyrnei mathematica ad lectionem Platonis. Eiusdem de Astronomia. f° chart. rec. (f. 3v).

Bibliographie

Th. J. Mathiesen, Ancient Greek Music Theory. A Catalogue Raisonné of Manuscripts [RISM, 11], Munich, 1988, p. lxviii, n° 71.
E. Gamillscheg, D. Harlfinger, Repertorium der griechischen Kopisten 800-1600, 2. Teil: Handschriften aus Bibliotheken Frankreichs, Vienne, 1989, n°289.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30327. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 37623.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Jocelyn Groisard (août 2007).