Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 1804-1917

Grec 1862

Cote : Grec 1862  Réserver
Aristote
Vers 1484

303 × 215 × 21 (feuillet : 293 × 200/205)
[III] + 53 + (2) + [I]
Deux papiers filigranés à fines vergeures. Pliage in-quarto (vergeures verticales, filigrane dans le pli). Filigranes : 1) Arbalète : cahiers 8 à 10 ; 2) Deux flèches croisées : cahiers 11 à 14. Ces deux filigranes se retrouvent, avec d'autres, dans un autre manuscrit copié par Nicolas Vlastos, le Paris. gr. 2939, contenant des œuvres de Démosthène ; en particulier, c'est sur le papier portant le filigrane d'arbalète qu'est copié dans ce manuscrit, au f. 184v, la souscription qui donne le nom du copiste et la date d'achèvement de son travail, le 13 août 1484.
Composition : 7 quaternions, le dernier amputé d'un feuillet. Signatures de η' à ιδ' dans l'angle inférieur externe du premier recto. Manquent donc les sept premiers cahiers du manuscrit originel ; le dernier cahier s'achève par deux feuillets vierges (ff. 53+1 et 53+2), ce qui pourrait indiquer que le manuscrit s'achevait là.
Copié par Nicolas Vlastos (RGK, II 424).
Réglure à la pointe sèche. Type Leroy 20D1. Double ligne de justification de part et d'autre du texte ; espacement des deux lignes d'environ 15 mm en marge externe et 8 mm en marge interne. 25 rectrices (parfois 26). Surface écrite : 210 × 122 mm ; grandes marges externe (60 mm) et inférieure (50 mm).
Aucune décoration, même si le copiste a prévu des initiales rubriquées qui n'ont pas été réalisées (ff. 1r, 16v,34v, 42r).
Pas de notes marginales.
Reliure Colbert. Couvrure de peau marbrée brun foncé. Dos divisé par les nervures en sept compartiments. Décor doré : frises sur les chant ; triple filet le long du bord des plats ; médaillon aux armes de Colbert au centre des plats (Olivier-Hermal-De Roton, pl. 1296, fer n°4) ; monogramme JBC dans les compartiments du plat (ibidem, fer n°9,18 × 19 mm). Titre en majuscule sur un compartiment du dos détaché : LIBER / ASTRO / LOGIE.

Conditions d'accès

En raison de son état de conservation, la consultation de ce document est soumise à autorisation, sur demande motivée.

Présentation du contenu

(ff. 1r-53v) Aristote, Météorologiques, éd. F. H. Fobes, Aristotelis Meteorologicorum libri quattuor, Cambridge (Mass.), 1918 : (ff. 1r-16v) livre I, sans titre ; (ff. 16v-34v) livre II, sans titre ; (ff. 34v-42r) livre III, sans titre ; (ff. 42v-53v) livre IV, sans titre ; [mention de fin] τέλος τῶν μετεωρολοκικῶν.

Informations sur les modalités d’entrée

La marge inférieure du f. 1r porte l'ex libris Tusanus, qui est très probablement celui de Jacques Toussain, disciple de Guillaume Budé qui devient avec Pierre Danès le premier lecteur de grec du Collège de France.

Le manuscrit a ensuite fait partie de la collection constituée dans la seconde moitié du seizième siècle par les érudits parisiens Jean-Jacques De Mesmes et son fils Henri De Mesmes ; c'est à cette collection que remonte la cote Trente six écrite en toutes lettres dans la marge supérieure du f. 1r.

Les manuscrits De Mesmes ont été donnés à Colbert en 1679 par l'héritière de la collection, laDuchesse de Vivonne. Dans cette collection, le manuscrit portait la cote 2143 inscrite en haut du f. 1r.

Après la mort de Colbert en 1683, ses livres passent successivement à deux de ses fils, Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, mort en 1690, puis l'archevêque de Rouen, Jacques-Nicolas Colbert, mort en 1707 ; celui-ci lègue la collection au fils du marquis de Seignelay, l'abbé Charles-Éléonor Colbert, qui, malgré les dispositions du testament de son oncle, entreprend de disperser la bibliothèque colbertine : les imprimés sont vendus en 1728 et des négociations commencent la même année en vue de l'acquisition des manuscrits par le roi ; en février 1732, aucun accord n'ayant été trouvé sur le prix de la collection, Charles-Éléonor Colbert finit par l'offrir au roi en comptant sur sa générosité et obtient une compensation de 300 000 livres. Les manuscrits sont portés à la librairie royale les 11 et 12 septembre 1732.

Bibliographie

D. Harlfinger, Die Textgeschichte der pseudo-aristotelischen Schrift Περὶ ἀτόμων γραμμῶν, Amsterdam, 1971, index (p. 432).
E. Gamillscheg, D. Harlfinger, Repertorium der griechischen Kopisten 800-1600, 2. Teil: Handschriften aus Bibliotheken Frankreichs, Vienne, 1989, n°424.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Jocelyn Groisard (2006-2009)