Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 1804-1917

Grec 1856

Cote : Grec 1856  Réserver
Aristote
Deuxième moitié du quinzième siècle

310 × 225 × 53 (feuillet : 293 × 213)
[III] + (4) + 138 + (2) + [III]
Papiers filigranés à fines vergeures. Pliage in-quarto (vergeure verticale, filigrane dans le pli). Filigranes : 1) cahiers 1-10 et 12-14 : Couronne ; 19 mm pour 20 vergeures ; sans équivalent dans les répertoires mais assez proche de celui reproduit dans E. Gamillscheg, Supplementum Mutinense, Scrittura e civiltà, 2, 1978, p. 243, attesté dans deux manuscrits de Modène copié par Andronic Callistos, qui a souvent collaboré avec le copiste du présent manuscrit, Démétrios Xanthopoulos ; 2) cahiers 10-12 : Trois monts surmontés d'une croix ; éléments de la paire aux ff. 101/106 et 110/117 ; 22 mm pour 20 vergeures.
15 cahiers, presque tous quinions : 7 × 10 (70). 1 × 8 (78). 6 × 10 (138). 1 × 2 (138+2). Le cahier 8 est un quinion réduit à un quaternion par la perte du troisième bifeuillet, d'où un manque dans le texte équivalent un feuillet entre les ff. 72 et 73 et entre les ff. 76 et 77 ; ces deux lacunes ont été comblés en marge par l'annotateur du manuscrit. Signatures de première main de α' à ιγ' au milieu de la marge inférieure de la dernière page du cahier ; en-dessous à droite de la signature est portée une réclame horizontale de première main qui a souvent été partiellement ou entièrement rognée ; la dernière page des deux derniers cahiers (respectivement fin du texte et fin du manuscrit) n'est pas signée. Le dernier cahier est un bifeuillet de papier plié in-quarto peut-être identique à l'un de ceux employés précédemment, mais où figure une réglure différente correspondant à un manuscrit deux fois plus grand (ce bifeuillet est du point de vue de la réglure un feuillet plié en deux) et copié sur deux colonnes. Les ff. (1)-(4) formant un binion en tête du manuscrit sont des gardes Ridolfi de papier à petites vergeures plié in-folio à filigrane Ancre assez semblable à celui du f. (1) du Paris. gr. 1855.
Copié entièrement par Démétrios Xanthopoulos (RGK, I 98, II 132, III 166).
Réglure à la pointe sèche. Type Leroy 22D1. Double ligne de justification de part et d'autre du texte ; faible espacement des deux lignes (5 mm) ; deux horizontales supplémentaires dans la marge supérieure. 26 lignes rectrices. Surface écrite : 187 × 110 mm ; grandes marges externe (75 mm) et inférieure (75 mm). Les deux feuillets non foliotés qui suivent le f. 138 présentent une réglure différente, tracée à la pointe sèche pour les verticales, à l'encre brune pour les rectrices, et destinée à un manuscrit deux fois plus grand où ce bifeuillet constituerait un seul feuillet ; c'est pourquoi les rectrices sont à présent verticales et les verticales horizontales ; le type est Leroy 00D2 ; ligne simple de justification de part et d'autre de chaque colonne ; grosses piqûres aux extrêmités des verticales ; largeur des colonnes : 84 mm ; espace entre les colonnes : 24 mm ; 55 rectrices. Une partie de la même réglure (rectrices à l'encre brune disposées verticales) s'observe sur l'étiquette collée au f. (4)v où figurent le pinax et les cotes tracées par Matthieu Devaris.
Rubrication : titres et scholies de première main ; un espace a été réservé au début de chaque livre pour une grande lettrine qui n'a pas été réalisée ; schémas aux ff. 62v et 64rv.
En dehors des scholies et corrections de première main, les marges comportent de nombreuses notes et corrections dues semble-t-il à un seul annotateur.
Reliure Henri IV ; reliure alla greca à couvrure de maroquin rouge et décor doré aux armes de France et de Navarre. Titre sur le dos : ARISTO / TELIS / ETHICA / NIC. Date en bas du dos, partiellement cachée par l'étiquette portant la cote : 1604.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Présentation du contenu

(ff. 1r-138v) Aristote, Éthique à Nicomaque : (ff. 1r-15v) livre I : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων ἄλφα ; (ff. 15v-26v) livre II : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων β' ; (ff. 26v-41v) livre III : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων γ' ; (ff. 42r-57r) livre IV : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων δ' ; (ff. 57r-72v) livre V : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων ε' ; (ff. 72v-80v) livre VI : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων ζ' ; le manque du troisième bifeuillet du cahier 8 a engendré deux lacunes comblées en marge par l'annotateur : (ff. 72v-73r secunda manu in margine) 1138b 24-1139a 31 : [incipit] τῆς ἐλλείψεως ; [desinit] πράξεως μὲν οὖν ἀρχὴ προ- ; (ff. 76v-77r secunda manu in margine) 1141b 32-1142b 11 : [incipit] ἣ δὲ νομοθεσία ; [desinit] ἅμα δὲ καὶ ὥρισται ; (ff. 80v-95v) livre VII : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων η' ; (ff. 96r-109v) livre VIII : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων θ' ; (ff. 109v-122v) livre IX : [titre] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων ι' ; (ff. 123r-138v) livre X : [titre f. 122v] ἀριστοτέλους ἠθικῶν νικομαχείων κ'.

Historique de la conservation

Manuscrit provenant de la collection du cardinal Nicolò Ridolfi. Au f. (4)v est collée une étiquette où figurent, de la main de Matthieu Devaris, bibliothécaire du cardinal Ridolfi, un pinax et plusieurs cotes : n°12 della prima, n°LXVI ξς ; cette étiquette présente la même réglure à l'encre brune que les ff. (138+1)-(138+2) ; on peut supposer qu'il y avait au début du manuscrit des gardes de tête symétriques de ces gardes de fin, où Matthieu Devaris avait inscrit le pinax et les cotes, et dont seule la partie correspondant à l'étiquette a été conservée et collée sur le f. (4)v. Cette manipulation doit remonter à Devaris lui-même, puisque les ff. (1)-(4) sont des gardes Ridolfi.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 29183. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 13544.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Jocelyn Groisard (juillet 2009)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2015

UNIVERSITA DEGLI STUDI DI CASSINO, Segno e testo : international journal of manuscripts and text transmission, Spoleto : Centro italiano di studi sull'alto medioevo, 2015, p. 332. — P-236 (2015-13).