Département des Manuscrits > Latin > Nouvelles acquisitions latines > NAL 2661-2699

NAL 2676

 : F. 85-124v.
[JOHANNES de CAULIBUS ?] , Meditationes vitae Christi, redactio abbreviata
Manuscrit en latin

Présentation du contenu

(éd. M. Stallings-Taney, CCCM, t. CLIII, 1997, version longue). De nombreux exemplaires ont été conservés en différentes versions plus ou moins abrégées, tant en latin que dans les langues vernaculaires. L’inventaire dressé par le P. Columban Fischer (AFH, 25, 1932, p. 3-35, 175-348, 449-483) a été repris et détaillé par Giuliano Gasca Queirazza (AFH, 55, 1962, 252-258 ; 56, 1963, 162-174 ; 57, 1964, 538-551). La présente copie, qui a été mentionnée par L. Oliger dans Antonianum en 1944, sous le titre Liber de vita et morte Jhesu Christi, ne fait pas partie de la recension. Elle n’est pas citée non plus dans la liste des mss utilisés par M. Stallings-Taney dans l’édition du CCCM en 1997.
Par son incipit : Inter omnia alia virtutum… dont la variante le distingue de celui du plus grand nombre : Inter alia virtutum…, on peut rapprocher ce présent manuscrit de cinq autres exemplaires : Assise Bibl. comunale 441, Lincoln Cathedral Libr. 91, Madrid Real Bibl. 2H14, Toulouse BM ms. 218, olim Turin Bibl. Naz. ed Univ. E.V.7. D’après la description détaillée donnée par Gasca Queirazza (AFH, 57, 1964, p. 538-541), il semble que la composition du ms. d’Assise soit assez proche du nôtre. Cela reste à creuser et à voir pour les autres. Pour l’exemplaire de Turin, voir Gasca, AFH, 57, 1964, p. 548-549.
Avec le manuscrit de Toulouse, il partage également le même explicit : « Explicit meditatio devotissima quam de nocte meditando[d. n. m. : devote ms Toulouse 218] fecit quidam sanctus frater minor de Alverna » (Un rapide examen du manuscrit m’a permis de constater que la composition du texte, reparti en 201 chapitres, est totalement différente). Jusqu’ici, le ms. de Toulouse était le seul à présenter cette attribution de l’œuvre. Fischer (AFH, 25, 1932, p. 347), qui voyait dans cette attribution isolée une initiative individuelle du copiste, ne l’a pas prise en considération (Gasca Queirazza n’a pas pris en compte le ms. toulousain dans l’analyse détaillée qu’il donne des mss. conservés en France (AFH, 56, 1963, 162-174). Plus récemment, dans l’édition du CCCM, le ms figure sur la liste des mss utilisés (sigle T), mais il n’a pas fait l’objet d’une description comme les autres dans la partie introductive. Sur le ms daté de xxx, voir Mss datés). L’identification d’Alverna s’impose avec le couvent franciscain de La Verna ou Alverna, dans la montagne de l’Alverne, en Ombrie, célèbre pour avoir été le lieu où saint François a reçu les stigmates. Jusqu’à présent, le problème de l’identification de l’auteur n’a pas encore été complètement résolu. Un grand nombre de manuscrits attribuent l’œuvre à s. Bonaventure, mais cette attribution a été depuis longtemps réfutée. Bonelli, en 1767, est le premier à proposer Johannes de Caulibus, moine de San Gimignano, sur le témoignage de Barthelemi de Pise au XIVe s. ( « Tractatum meditationum super evangelia fecit frater Johannes de Caulibus de Sancto Geminiano », cité par Stellings, 1997, p. X). Cette attribution, sans être totalement convaincante, reste la plus probable pour Stallings en 1997. La date de composition de l’œuvre a été située par S. McNamer (« Further Evidence for the Date of the Pseudo-Bonaventuran ‘Meditationes vitae Christi’ », Franciscan Studies, 50, 1990, p. 247-248 ; cité par Stellings, 1997, p. XI.) entre les années ca.1346 et 1364. Le terminus a quo est donné par la citation dans le cap. 3 des MVC d’un extrait des Révélations d’Elizabeth de Töss, diffusées dans les années 1346. Il est à noter que ce chapitre fait partie des chapitres manquants dans notre manuscrit. Voir depuis Sarah Mc Namer, « The Origins of the Meditationes vitae Christi », Speculum, 84 (2009), p. 905-955.
Le ms présente une version abrégée du texte tel qu’il se présente dans l’édition qu’en a donné Stallings. Réparti en 98 chapitres au lieu de CVIII, il omet en totalité les chapitres III, XLVI-LVIII (extraits de s. Bernard sur la vie active et contemplative), LX, LXVII, XCIII-XCIX (Cantica) et CVII. A l’intérieur des chapitres, les coupures se remarquent surtout dans les parties méditatives qui suivent les épisodes narratifs de la vie du Christ. Le cap. LXXXI (Cantica sanctorum de Limbo) manque à sa place. Le cap. 56 correspondant au cap. LXXIII de l’édition a été divisé en quatre paragraphes correspondant aux quatre méditations avec un titre propre à chacun. A noter, au f. 110v, une note du copiste qui mentionne que cette copie a été collationnée avec un autre exemplaire.

F. 85-85v. 1. [prologus] « Incipit liber multum contemplativus de vita et morte Jhesu Christi. Capitulum 1m ». « Inter omnia alia virtutum et laudis preconia de sacratissima virgine Cecilia legitur quod evvangelium Christi absconditum semper gerebat in pectore… - … de ipsis videamus ergo etc. » (ed. cit. , 7-10 : prologue entier)
A noter la variante, f. 85b, lig. 16 : « si legas de beato Francisco patre nostro et de beata Clara virgine poteris [ matre ac dulcissima tua omis] invenire… » cf. ed. cit., 8, lig. 40-41 ; - par contre, la formule, f. 85vb lig. 17 : « te deprecor dilecta filia… » est identique à l’édition (ed. cit., 10 lig. 10)
F. 85v-86. « Quomodo angeli generi humano compacientes suplicaverunt majestati divine pro ejus liberacione. Cap. 2 » . « Cum per longissima tempora ultra spacium quinque milium annorum miserabiliter jaceret genus humanum… -… remedio salutati » (ed. cit., c. I)
F. 86. De contemplacione [sic pro contentione] inter misericordiam et justitiam. Capitulum tercium ». « Intellexit hec rex… - … succipientem » (ed. cit., cap. II, lig. 58-60 et cap. IV lig. 9-22)
A noter l’omission du chapitre sur la vie de la Vierge avant l’Annonciation (ed. cit., cap. III).
F. 86-87. « Quomodo angelus venit ad Mariam desponsatam Josept. Capitulum 4 ». « Surgens Gabriel jucundus… - … ampliora » (ed. cit., c. IV lig. 22-148 fin). A noter que la mention modèle ne porte pas de numéro.
A partir du chapitre suivant, les titres n’ont pas été reportés par le rubricateur; le relevé du titre et du numéro de chapitre est donné d’après la mention modèle inscrite en haut ou en bas de la marge. Aux ff. 87-99, une deuxième numérotation a été inscrite en marge en tête de chaque chapitre.
F. 87. « De conversatione et vita quam gessit domina cum sponso suo. c. 4 ». « 5 » (ed. cit., c. V lig. 1-63). Le titre de ce chapitre a été interverti par erreur avec le titre du chapitre suivant.
F. 87v. « De reductione Virginis ad domum suam [sans numéro] ». « 6 » (ed. cit., c. V lig. 63-71 fin)
F. 87v-88. « De conversatione et visitatione ste Elisabet et qualiter Joseph voluit dominam dimittere [sans numéro]» « 7 » (ed. cit., cap. VI).
F. 88-88v. « Quomodo beata Virgo peperit filium suum Jhesum Christum. [chiffre rogné : 6 ?] » « 8 » (ed. cit., cap. VII lig. 1-46)
F. 88v-89. « Quomodo angeli nunciaverunt pastoribus Christi nativitatem [sans numéro] » « 9 » (ed. cit., cap. VII lig. 115-172 fin)
F. 89-89v. « De circoncisione domini. Cap. 7 ». « 10 » (ed. cit., cap. VIII lig. 1-45)
F. 89v-90. « De epyphania. Cap. 8 » « 11 » (ed. cit., cap. IX lig. 1-2 et 47-91)
F. 90. « De mora domini ad presepe. Cap. 9 » « 12 » (ed. cit., cap. X lig. 1-37)
F. 90v. « De purificatione beate Marie. Cap. 10 » « 13 » (ed. cit., cap. XI lig. 1-54)
F. 90v-91. « Oratio Virginis ad patrem » « 14 » (ed. cit., cap.XI lig. 54-75 fin)
F. 91-91v. « De fuga domini in Egyptum. Cap. 5 [sic pro 11] » « 15 » (ed. cit., cap. XII lig. 1-83 var.)
F. 91v-92v. « Qualiter vixit domina cum puero Jhesu et Joseph in Egipto [sans numéro] » « 16 » (ed. cit., cap. XII lig. 83-205 fin)
F. 92v-93. « De reditu Domini de Egipto. Cap. 12 » « 17 » (ed. cit., cap. XIII lig. 1-79)
F. 93. « Quomodo puer Jhesus de Egipto rediens cum Maria et Joseph obierunt Johanni Bapt. in deserto [sans numéro] » « 18 » (ed. cit., cap. XIII lig. 79-81 et 86-91 var.)
F. 93v. « De p[…] domini per domum Zacharie et de […] de Egipto [sans numéro] » « 19 » (ed. cit., cap. XIII lig. 95-107)
F. 93v-94. « Quomodo puer Jhesus remansit in Hierusalem. Cap. 13 » « 20 » (éd. cit., cap. XIV var.). Le passage relatif au chemin de Sienne à Pise (ed. cit., lig.59-62) a été omis.
F. 94-94v. Pas de modèle de rubrique. « 21 ». « Reversus igitur… » (ed. cit., cap. XV lig. 1-186 var.)
F. 94v-95. « De itinere Jhesu ad baptismum. Cap. 15 » « 22 » (ed. cit., cap.XVI excerpta)
F. 95-96. « De jejunio et temtacionibus domini Jhesu et de reditu ad matrem ejus. Cap. 16 » « 23 » (ed. cit., cap. XVII lig. 1-181 excerpta). A noter la variante map[p]a pour tobalia.
F. 96. « De apercione libri in synagoga. Cap. 17. Lc 4 » « 24 » (ed. cit., cap. XVII lig. 184-208 fin). Le titre de ce chapitre a été interverti par erreur avec le suivant.
F. 96. « Quomodo Jhesus digito Johannis fuit ostensus et de reversione ejusdem Christi ad matrem [sans numéro] » « 25 » (ed. cit., cap. XVIII lig. 31-57 fin).
F. 96-96v. « De prima vocatione discipulorum. Cap. 18. De prima vocatione habes Io po, de 2a Lc 5, de 3a Mt 4 ». « 26 » (ed. cit., cap. XIX)
F. 96v-97. « De miraculo facto ad nuptias, scilicet de mutatione aque in vinum. Cap. 19 » « 27 » (ed. cit., cap. XX lig. 1-96)
F. 97. « Quomodo Jhesus ivit Capharnaum cum matre et discipulis [sans numéro] » « 28 » (ed. cit., cap. XX lig. 96-106)
F. 97.« De sermone Domini in monte. Cap. 20 » « 29 » (ed. cit. XXI : cap. lig. 1-8 et 61-fin var.)
F. 97.« De servone centurionis et filio reguli liberati [sic pro de servo centurionis et filio reguli liberatis]. Cap. 21 » « 30 » (ed. cit., cap. XXII var.).
F. 97.« De pilato [sic pro paralitico] quando intravit [sans numéro] » « 31 » (ed. cit., cap. XXIII lig. 1-32)
F. 97v. « De socru Symonis liberata. Cap. 23 » « 32 » (ed. cit., cap. XXIV excerpta)
F. 97v-98. « De domini in navicula [sic]. Cap. 24. Mat. 8 » « 33 » (ed. cit., cap. XXV)
F. 98. « De filio vidue a domino succitato. Cap. 25 ». « 34 » (ed. cit., cap. XXVI var.)
F. 98.« De puella succitata et Martha librata. Cap. 26. Mt 9 ». « 35 » (ed. cit., cap. XXVII)
F. 98-98v. Pas de modèle de rubrique « 36 » (ed. cit., cap. XXVIII lig. 1-67 : de conversione Magdelene)
F. 98v-99. « Quod Johannes Baptista misit discipulos suos ad Jesum. Cap. 28 » « 37 » (ed. cit., cap. XXIX)
F. 99-99v. « De obitu Johannis Baptiste. Cap. 29. Mt [1]4. Lc 7 [sans numéro] ». « 38 » (ed. cit., cap.XXX lig. 1-68)
F. 99v. « Quomodo Christus et Maria Johannem fleverunt [sans numéro] ». « 39 » (ed. cit., cap. XXX lig. 68-fin)
F. 99v-100. « De locacione Domini cum Samaritana ad puteum. Cap. 30 ». « 40 » (ed. cit., cap. XXXI)
F. 100. « Quomodo Jesus fuit ductus usque ad supercilium montis ut precipitaretur. Cap. 31 » (ed. cit., cap. XXXII)
F. 100. « De habente manum aridam curato a domino Jesu. Cap. 32 » (ed. cit., cap. XXXIII lig. 1-18 var)
F. 100-100v. « De multiplicatione panum. Cap. 33 » (ed. cit., cap. XXXIV)
F. 100v-101. « De fuga domini Jhesu quando turbe voluerunt eum facere regem. Cap. 34 » (ed. cit., cap. XXXV lig. 1-11 et cap. XXXVI lig. 10-48)
F. 101. « Quomodo Jesus venit super mare », sans capitulation (ed. cit., cap. XXXVI lig. 139-164)
F. 101-101v. [46] « De muliere cananea. Cap. 35 » (ed. cit., cap. XXXVII)
F. 101v-102. « Quomodo aliqui propter verbum domini fuerunt scandalizati. Cap. 36. Mt XVII » (ed. cit., cap. XXXVIII lig. 1-24)
F. 102. « De tribulatione sequentium Christum. Cap. 37 » (ed. cit., cap. XXXIX excerpta)
F. 102. « De transfigurationeDomini. Cap. 39» [sic pro 38] (ed. cit., cap. XL : Qualiter Jesus quesivit a discipulis…)
F. 102-102v. « De transfiguratione Domini. Cap. 39 » (ed. cit., cap. XLI)
F. 102v. « De emencium ejectione de templo. Cap. 48 [sic pro 40] (ed. cit., cap. XLII)
F. 102v. « De probatica piscina. Cap. 41 » (ed. cit., cap. XLIII)
F. 102v-103. « Quomodo discipuli colligebant spicas propter famem et comedebant. Cap. 42 (ed. cit., cap. XLIV lig. 1-35 var.)F. 103. « De misterio [sic] Marthe et Marie. Cap. 43 » (ed. cit., cap. XLV lig. 1-23)
A noter l’omission des trois chapitres contenant le traité de s. Bernard sur la vie active et contemplative (ed. cit., cap XLVI-LVIII).
F. 103-103v. « Quomodo Dominus dixit quod ecclesia revolveretur ad gentiles. Cap. 44 (ed. cit., cap. LIX)
A noter l’omission du chapitre: quod voluerunt capere Jesum in sermone, dont la moralisation est qu’il est péché de ne pas s’acquitter des péages (ed. cit., cap. LX).
F. 103v. « De ceco illuminato a Domino in Jerico . Cap. 45 » (ed. cit., cap. LXI lig. 1-26)
F. 103v-104. « Qualiter dominus Jhesus ingressus est in domum Zachei. Cap. 46 » (ed. cit., cap. LXII)
F. 104. « De ceco a nativitate illuminato a Domino. Cap. 47 » (ed. cit., cap. LXIII lig. 1-19)
F. 104. « Quomodo Jesus exivit de templo et abscondit [se]. Cap. 48 » (ed. cit., cap. LXIV)
F. 104-104v. « Quomodo alia vice Judei voluerunt lapidareDominum.Cap. 49 » (ed. cit., cap. LXV)
F. 104v-105. « De resurrectione Lazari. Cap. 50 » (ed. cit., cap. LXVI)
A noter l’omission du chapitre: De maledictione ficus (ed. cit., cap. LXVII ).
L’ordre des deux chapitres suivants est inversé par rapport à l’édition.
F. 105. « De conspiracione Judeorum contra Dominum et de fuga ejus in Effrem. Cap. 51 » (ed. cit., cap. LXIX).
F. 105. « Quomodo dominus Jhesus liberavit mulierem deprehensam in adulterio. Cap. 52 » (ed. cit., cap. LXVIII)
F. 105v. « Quomodo dominus Jhesus rediit Bethaniam ubi Magdelena uncxit pedes et capud ejus. Cap. 53 » (ed. cit., cap. LXX)
F. 105v-106. « De dominica in ramis palmarum. Cap. 54 » (ed. cit., cap. LXXI)
F. 106-106v. « Quomodo dominus Jhesus mortem suam predixit. Cap. 55 » (ed. cit., cap. LXXII)
F. 106v-107v. « De cena Domini cum discipulis suis. Cap. 56 » (ed. cit., cap. LXXIII lig. 1-107)
F. 107v-108. « De lotura pedum apostolorum. 2um hujus cene», sans capitulation (ed. cit., cap. LXXIII lig. 108-139)
F. 108. « 3um hujus cene ubi de institutione sacramenti agitur», sans capitulation (ed. cit., cap. LXXIII lig. 140-165)
F. 108-108v. « Quartum hujus cene ubi videtur de sermone Christi facto post cenam», sans capitulation (ed. cit., cap. LXXIII lig. 166-fin)
F. 108v-110. « Incipit meditacio de passione domini Jhesu. Cap. 57 » « Occurrit nunc…-… Jhesus » (ed. cit., cap. LXXIV et LXXV lig. 1-88). Note inscrite en marge du f. 110v, « Nota quod in alio exemplari cum quo fuit iste liber correctus hic in isto parafo ad crucem ponebantur illa mala coram principibus Christo illata que sunt superius ad 3 cartas (f. 109a lig.18-b. lig. 7) que incipiunt per alius eum haprendit usque ibi : nonne hoc tibi videtur durissimum (ed. cit. cap. LXXIV, ll. 35-53) et ideo…».
Dans l’édition, les méditations sur la Passion sont divisées en six chapitres (LXXV-LXXX) correspondant aux heures canoniales (sexte et none étant regroupées). Ici, le texte a été découpé différemment, l’ordre canonial n’apparaissant que dans les titres de deux chapitres.

F. 110-111. Ni rubrique ni capitulation. « Ecce angelus…-… usque mane » (ed. cit., cap. LXXV lig. 88-191).
F. 111. Ni rubrique ni capitulation. « Interim autem Johannes vadit…-… ad Herodem »(ed. cit., cap. LXXV lig. 192-fin et LXXVI lig. 1-19).
F. 111-112. Ni rubrique ni capitulation. « Herodes vero…-… flagellatur » (ed. cit., cap. LXXVI lig. 19-fin et LXXVII lig. 1-33).
F. 112. « Quomodo Jhesus ducitur ad Calvarie locum», sans capitulation.« Eo revestito…-… completorio » (ed. cit., cap. LXXVII lig.33-fin). La référence à la porte de San Geminiano (ed. cit. 269, lig. 62-63) a été laissée en blanc ici (f. 112 lig. 32).
F. 112v-113v. « Meditacio Passionis in hora sexta et IXa. Cap. 58 » (ed. cit., cap. LXXVIII).
F. 113v-114. Ni rubrique ni capitulation. « [C]ommorantibus igitur…-… unigenitum » (ed. cit., cap. LXXIX).
F. 114. « Meditacio ad completorium. Cap. 68 [sic]. Et de sepultura domini Jhesu » (ed. cit., cap. LXXX).
Le chapitre suivant, contenant les « cantica sanctorum de lumbo » (ed. cit., cap. LXXXI) a été omis ici ; cependant, la deuxième partie du chapitre, contenant des extraits de s. Bernard de Clairvaux, a été ajoutée tout à la fin du texte avec un titre particulier. Voir plus bas, aux ff. 123-124v.
F. 116v-117. « De resurrectione Domini. Cap. co Mat. 63 [sic] » (ed. cit. , cap. LXXXII).
F. 117-117v. « Quomodo Magdelena et alie due Marie ibant mane ad monumentum et non invento corpore nunciaverunt et Pe. et Jo. concurrerunt ad monumentum», sans capitulation (ed. cit., cap. LXXXIII).
F. 117v. « Quomodo dominus Jhesus veniens in ortum apparuit Marie Magdelene ploranti sub specie incognita. Cap. 63 » (ed. cit. , cap. LXXXIV).
F. 118. « Quomodo dominus apparuit tribus Mariis per viam versus civitatem euntibus. Cap. 64 » (ed. cit., cap. LXXXV).
F. 118. « Quomodo dominus Jhesus apparuit Joseph de quo dicitur in evangelio Nicodemi. Cap. 65 » (ed. cit., cap. LXXXVI).
F. 118. « Quomodo dominus Jhesus apparuit Jacobo minori. Cap. 66 » (ed. cit., cap. LXXXVII).
F. 118. « Quomodo dominus Jhesus apparuit Symoni Petro.Cap. 67 » (ed. cit., cap.LXXXVIII).
F. 118-118v. « De reditu ad sanctos patres post resurrectionem et de cantico ipsorum. Cap. 68 » (ed. cit., cap. LXXXIX).
F. 118v. « Quomodo dominus Jhesus apparuit discipulis duobus euntibus in Emaus. Cap. 69 » (ed. cit., cap. XC).
F. 118v-119. « Quomodo Dominus apparuit discipulis reclusis in die resurrectionis. Cap. 78 [sic pro 70] » (ed. cit., cap. XCI lig. 1-54)
F. 119-119v. « Quomodo dominus Jhesus rediit in sanctos patres et quomodo apparuit discipulis in die octavo presente Thoma. Cap. 71. Jo XX » (ed. cit., cap. C). Comme l’indique une note du copiste en marge du f. 119v : « A. Istud capitulum debet ire ante istud vid. per a. b. », ce chapitre, dont la première partie de l’intitulé est erronée, a été intercalé ici par erreur, alors qu’il trouve logiquement sa place à la suite du chapitre suivant.
F. 119v. « De reditu Domini ad sanctos patre», sans capitulation. « Tunc vero dominus Jhesus rediit…-… adoraverunt eum » (ed. cit., cap. XCI lig. 54-fin et XCII : canticum Ade). A noter l’omission des cantica sanctorum patrum qui forment les cap. XCIII-XCIX de l’édition.
F. 120. Ni rubrique ni capitulation. « Post hoc discipulis ad predictum locum…-… ab eis » (ed. cit., cap. CI : quomodo Dominus apparuit… in monte Thabor).
F. 120. « Quomodo dominus Jhesus apparuit discipulis suis ad mare Tyberiadis. Cap. 74 » (ed. cit., cap. CII).
F. 120. « Quomodo dominus apparuit quingentis fratribus simul. Cap. 75 » (ed. cit., cap. CIII).
F. 120v. « De quatuordecim apparitionibus Domini post resurrectionem. Cap. 76 » (ed. cit., cap. CIV).
F. 120v-122v. « De ascensione Domin. Cap. 77... » (ed. cit., cap. CV).
F. 122v. « De missione Spiritus sancti. Cap. 77 [sic]. Act. 2 » (ed. cit., cap. CVI).
A noter l’omission du cap. :Exercitatio desiderii ad Patrem… (ed. cit., cap. CVII).
F. 122v-123. « De modo meditandi vitam domini nostri Jhesu et de conclusione libri», sans capitulation. « Volo autem…-… scripta sunt… » (ed. cit., cap. CVIII, début- lig. 36). — Au f. 123 : « Explicit liber Deo gracias, amen ».
F. 123-124v. « Hic continentur alique auctoritates Bernardi de Passione ». « [H]abes igitur circa dominum Jhesum…-… accedamus. Amen » (ed. cit., cap. LXXXI, lig. 94-fin) ; cf. plus haut f. 114. — Au f. 124v : « Explicit meditacio devotissima de vita Christi quam de nocte meditando fecit quidam sanctus frater minor de Alverna etc. ».