Département des Manuscrits > Français > Français > Français 9561-15369 [Supplément français] > Français 12460-13203

Français 12599

Cote : Français 12599  Réserver
Ancienne cote : Supplément français 2765
XIIIe siècle (dernier quart)
Italie (Nord-Est) ?
Deux mains de copistes : le premier a copié le f. 1 à 106, 222-320, 500-511. Le second a copié le f. 107 à 221.
Ajouts manuscrits à l'encre noire du XIXe siècle du bibliothécaire après l'entrée dans les collections de la Bibliothèque mentionnant des lacunes et décrivant le contenu du texte.
Peinture gouachée. Style d'inspiration bolonaise. 2 peintures (f. 107v, 320v), 50 initiales historiées, 25 initiales ornées à motifs végétaux stylisés et prolongements marginaux. Lettres filigranées, grattées en plusieurs endroits et remplacées par des initiales peintes (notamment aux feuillets 3v, 4, 6, 6v, 10).
Toutes les enluminures de ce manuscrit ont été décrites et indexées dans la base Mandragore.

3 gardes volantes de papier, suivies d'un feuillet moderne de parchemin dans lequel a été réemmargé un fragment de parchemin comportant des lignes d'écriture XIIIe siècle, suivi de 69 cahiers : 1 cahier de 8 feuillets (2-9), 1 cahier de 7 feuillets (10-16), manque d'un ou de plusieurs feuillets, mentions manuscrites à l'encre noire en bordure inférieure du f. 10 « lacune », f. 12 « 2e lacune », f. 14 « 3e lacune ». La ficelle se trouve entre le f. 13 et 14 ; 1 cahier de 6 feuillets (17-22), 9 cahiers de 8 feuillets (23-94). Mentions manuscrites à l'encre noire en bordure inférieure du f. 20  « 4e lacune », au f. 38, « 5e lacune ». 1 cahier de 6 feuillets (95-100), au f. 100 mention « 6e lacune », 1 cahier de 4 feuillets (101-104), 1 cahier de 2 (105-106), 1 cahier de 3 feuillets (107-109), dont le feuillet manquant coupé est visible en fonds de cahier (entre les f. 106 et 107), 1 cahier de 8 feuillets (110-117), 1 cahier de 6 feuillets (118-123), 1 cahier de 9 feuillets (124-132), la ficelle se trouvant le f. 128 et 129, le feuillet manquant du cahier se situe en 2e partie du cahier, entre le f. 129 et 132, 1 cahier de 8 feuillets (133-140), 1 cahier de 6 feuillets (141-146), 4 cahiers de 8 feuillets (147-178), 1 cahier de 6 feuillets (179-184), 3 cahiers de 8 feuillets (185-208), 1 cahier de 6 feuillets (209-214), 1 cahier de 7 feuillets (215-221), la ficelle se trouvant entre les f. 218 et 219, le feuillet manquant se trouve en 2e partie de cahier, entre le f. 219 et 221, 5 cahiers de 8 feuillets (222-261), 1 cahier de 7 feuillets (262-268), le feuillet manquant coupé est visible en fonds de cahiers, entre f. 268 et 269, 6 cahiers de 8 feuillets (269-316), 1 cahier de 4 feuillets (317-320), 1 cahier de 6 feuillets (321-326), 1 cahier de 9 feuillets (327-335), la ficelle se trouvant entre les f. 331 et 332, le feuillet manquant se trouve en 2e partie de cahier, entre le f. 332 et 335, 2 cahiers de 8 feuillets (336-351), 1 cahier de 6 feuillets (352-357), 5 cahiers de 8 feuillets (358-397), 1 cahier de 6 feuillets (398- 403), 4 cahiers de 8 feuillets (404- 435), 1 cahier de 6 feuillets (436-441), 4 cahiers de 8 feuillets (442-473), 1 cahier de 6 feuillets (474-479), 2 cahiers de 8 feuillets (480-495), 1 cahier de 5 feuillets (496-500), mention « 6e lacune » au f. 500, manque un feuillet, 1 cahier de 11 feuillets (501-511), ficelle entre 506 et 507, le feuillet manquant se trouve en 2e partie de cahier, entre f. 507 et 511. 2 gardes volantes de papier.

Présence de renforts en parchemin comportant du texte à l'encre brune ou noire du XIIIe siècle, au f. 123v, 140v, 146v, 204v, 214v, 326v, 459v, 500v.
Réclames aux feuillets 16, 22, 54, 62, 70, 86, 229, 245, 253, 292, 300, 309, 316, qui correspondent au début des cahiers suivants. la réclame au f. 38 ne correspond pas au début du cahier suivant. Les réclames aux feuillets 78, 276 sont illisibles cf parchemin rogné. Système numérique en chiffres romains de signature des cahiers, en bordure inférieure du premier feuillet des cahiers. 
Plusieurs foliotations : traces de la foliotation ancienne à l'encre brune, foliotation au crayon de bois (souvent en décalage et fausse par rapport à la foliotation récente) et foliotation à l'encre noire, récente, de référence.

Parchemin. 511 ff., 275 × 190 mm (just. 205 × 120 mm). Réglure à la pointe-sèche et à la mine de plomb .

Reliure de veau fauve au chiffre de Louis-Philippe restaurée en 2009.
Estampille de la Bibliothèque royale, 1833-1848, modèle avec la mention « M » proche de Josserand-Bruno 284.
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 33792. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 6706.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution : R 6706.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Réalisé pour un commanditaire inconnu. Le nom « Oddo » écrit en bas de page aux ff. 63 et 71 est d'une main différente de celle du texte ; il ne peut être considéré comme étant celui du copiste selon Avril et Gousset, p. 20. Au f. 100, note en italien écrite sur une première mention partiellement grattée. Au f. 511, note en italien concernant le texte. 
Après avoir fait partie de la collection Saibante, le manuscrit fut acquis par le libraire Gianfilippi de Vérone. Les manuscrits de la bibliothèque Gianfilippi furent vendus à Paris en janvier 1843 cf Delisle, Notice sur des manuscrits du fonds Libri conservés à la Laurentienne de Florence, Paris, 1886, p. 120.
Le manuscrit fut ensuite acquis par la Bibliothèque royale auprès du libraire Tosi, de Florence, en 1843 cf f. 1r : mention manuscrite à l'encre noire : R.B. n°3170 ; 1843. Au f. 2, mention manuscrite à l'encre noire : Supplément français n° 2765.

Présentation du contenu


cf Roger Lathuillière, Guiron le Courtois, étude de la tradition manuscrite et analyse critique, Genève, 1966, notice p. 74-77 :
Manuscrit incomplet du début et de la fin.
F. 1-10v : Version particulière du Guiron le Courtois. Commence par :...et se avenoit porce que Guron n'i estoit.... Finit par : il voloit que la meslee remagne por quoi ella nen estoit querele de mortex enemis ainz estoit une jostre par envie et por ce voloit li rois...
Au f. 1 : Fragment de parchemin contrecollé sur un feuillet de papier, portant quelques lignes de texte et une guirlande de fleurs. Au f. 1v : fragment de parchemin également contrecollé, avec deux colonnes de texte.
F. 11-17 : Guiron le Courtois, version de base d'après le manuscrit Français 350.
Commence par : "Or dit li contes que a ceste parole que dist li chevalier commence Guron a rrire trop fierement. Finit par : Mes a tant lesse li conte a parler de Guron et de Serses et de l'autre chevalier et retorne a parler des aventures de la damoisele malvese.
F. 17-38 : Guiron le courtois, en italien.
Commence par : Or dice lo conto che quando la donzella si fu partita da Girone... Finit par : e li miei frati sereno vivi che ora giaceno sotto la terra ; fortuna che male mi vuolo e che me troppo contraria mi fe partire di questo paese a questo punto per mettermi a distrusione. Or este ensi advienuto ch'io sono tornato a distrusione e a dolore.
F. 39-100 : fragments du Tristan de Léonois
F. 101-106 : cahier XV, décrit par Fabrizio Cigni comme « florilegio epistolare », « antologia di brani a soggetto lirico-amoroso » (cf Fabrizio Cigni, « Guiron, Tristan e altri testi arturiani. Nuove osservazioni sulla composizione materiale del ms. Parigi, BNF, fr. 12599 », p. 42-43), soit des lettres et discours sur l’amour. Brefs extraits étrangers au Tristan, voire à la matière arthurienne. cf Damien de Carné, « Un nouveau regard sur la composition et l'organisation du manuscrit BnF, fr. 12599 », p. 455.
F. 107-221 : Tristan de Léonois.
F. 222-268 : Folie Lancelot cf Damien de Carné, « Un nouveau regard sur la composition et l'organisation du manuscrit BnF, fr. 12599 », p. 455.
F. 268-320 : Queste, spécifique du manuscrit Français 12599 cf Damien de Carné, p. 455.
F. 321-500 puis 500-511 : Fragments du Tristan de Léonois cf Damien de Carné, p. 455.

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 12599)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Henri Omont, Camille Couderc, Bibliothèque nationale. Catalogue général des manuscrits français. Ancien supplément français II : Nos 9561-13090 du fonds français, Paris, Leroux, 1896, p. 572.

Léopold Delisle, Notice sur des manuscrits du fonds Libri conservés à la Laurentienne de Florence, Paris, 1886, p. 120.

Etudes

The Arthur of the Italians. The arturian legend in medieval italian literature and culture, éd. Gloria Allaire, F. Regina Psaki, Cardiff : University of Wales Press, 2014, cité p. 28-29 ; p. 36 ; p. 44-47 ; p. 51-52 ; p. 63, n. 24 ; p. 114; p. 120, n. 29.

Giuseppina Brunetti, « Un capitolo dell' espansione del francese in Italia : manoscritti e testi a Bologna fra Duecento e Trecento », Tiré à part de Bologna nel medioevo. Atti del convegno, Bologna, 28-29 ottobre 2002 con altri contributi di Filologia romanza, Patron Editore, (2004), p. 142.

François Avril, Marie-Thérèse Gousset,  Manuscrits enluminés d'origine italienne. II. XIIIe siècle , Paris : Bibliothèque nationale, 1984, n°19, p. 19-20.

Texte

Damin de Carné, « Prolégomènes à une édition des aventures de Brunor d'après les mss BnF fr. 750 et fr. 12599 » dans La tradition manuscrite du Tristan en prose, sous la dir. de D. de Carné et Ch. Ferlampin-Acher, Paris, Classiques Garnier, 2021, p. 133-157.

Damien de Carné, « La frontière est dans l'interligne : repentirs normatifs dans un manuscrit franco-italien (BnF fr. 12599) », dans L'expérience des frontières et les littératures de l'Europe médiévale, éd. Sofia Lodén et Vanessa Obry, Paris, (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 26), 2019, p. 243-254. 

Damien de Carné, « Un nouveau regard sur la composition et l'organisation du manuscrit BnF, fr. 12599 », dans Cahiers de recherches médiévales et humanistes , 36, 2018, p. 447-471.

Margaret Connolly, Raluda Radulescu, Insular books. Vernacular manuscripts miscellanies in late Medieval Britain, Oxford, 2015.

Nicola Morato,Il ciclo di « Guiron le Courtois » : Strutture e testi nella tradizione manoscritta, Tavarnuzze (Firenze) : Ed. del Galluzzo per la Fondazione Elio Franceschini, 2010, cité p. 8 ; p. 12 ; p. 25 ; p. 63; p. 122 ; p. 221.

Raffaella Zanni, « Il barberiniano Latino 3536 e la tradizione italiana del Tristan en prose , extrait de La parola del testo, anno 12 (2008), fascicolo 1, p. 35-67 ; cité p. 47, n. 42-43 ; p. 48, n. 48-50 ; p. 57, n° 84.

Nicola Morato, « Un nuovo frammento del Guiron Le Courtois. L'incipit del MS. BNF, FR. 350 e la sua consistenza testuale », tiré à part de Medioevo Romanzo, vol. XXXI, Fascicolo II, (2007), p. 261.

Fabrizio Cigni, « Guiron, Tristan e altri testi arturiani. Nuove osservazioni sulla composizione materiale del ms. Parigi, BNF, fr. 12599 », dans Studi mediolatini e volgari, 45, 1999, p. 31-69.

E. Baumgartner, « Remarques sur quelques épisodes du Tristan en prose », dans Mélanges de philologie romane dédiés à la mémoire de Jean Boutière, vol. I, Liège, 1971, p. 102.

Roger Lathuillière, Guiron le Courtois, étude de la tradition manuscrite et analyse critique , Genève, 1966, notice p. 74-77, p. 164-165.

F. Bogdanow, La Folie Lancelot, a hitherto unidentified portion of the Suite du Merlin contained in Mss. B.N. fr 112 and 12599, Tübingen, 1965, p. 273.

Expositions

Thierry Delcourt, La légende du roi Arthur, cat. exp, Paris, 2002, p. 228.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Sabine Maffre (août 2020)

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2010

Nicola MORATO, Il ciclo di « Guiron le Courtois » : strutture e testi nella tradizione manoscritta, Tavarnuzze (Firenze) : Ed. del Galluzzo per la Fondazione Elio Franceschini, 2010, Archivio romanzo 19, cité p. 8, 12, 25, 63, 122, 121. — 8-IMPR-12442.

2014

Lino LEONARDI, Nicola MORATO et Claudio LAGOMARSINI, « Immagini di un testimone scomparso il manoscritto Rothschild (X) del Guiron le Courtois, dans » Narrazioni e strategie dell'illustrazione codici e romanzi cavallereschi nell'Italiana del Nord (secc. XIV-XVI), Roma : Viella libreria editrice, 2014, cité p. 63.

Claudio LAGOMARSINI (dir.), Les aventures des Bruns : compilazione guironiana del secolo XIII attribuilible a Rustichello da pisa, Firenze : Edizioni del Galluzzo, 2014, cité p. 5, 17-19, 39, 42, 53-5, 57 n. 73, 76-7, 81, 90, 190 n. 213, 215, 562. — 8-IMPR-12303.

2015

Claudio LAGOMARSINI (éd.), Lais, épîtres et épigraphes en vers dans le cycle de Guiron le Courtois, Paris : Classiques Garnier, 2015, manuscrit 12599 de l'édition critique. — 8-IMPR-12293.

Giulia MURGIA, « Il tema della tomba degli amanti nella Tavola Ritonda a confronto con la tradizione tristiana francese e castigliana », Critica del testo, t. XVIII-2, p. 9-50, cité p. 15, 16, 19.

2016

Damien de CARNÉ, « Jeux de tournois, jeux de lecteurs : renouvellement ludique du récit de tournoi dans deux proses arthuriennes mineures (la Queste 12599 et le Roman de Sagurant) », dans Armes et jeux militaires dans l'imaginaire XIIe-XVe siècle, Paris : Classique Garnier, 2016, p. 191-214.

Gabriele GIANNINI, Un guide français de Terre sainte, entre Orient latin et Toscane occidentale, Paris : Classiques Garnier, 2016, cité p. 28. — 8-IMPR-12704.

2017

Gloria ALLAIRE, F. Regina PSAKI, The Arthur of the Italians. The arthurian legend in medieval italian literature and culture, Cardiff : university of Wales Press, 2017, cité p. 4, 128, 250. — 8-IMPR-12700.

Fabienne POMEL, Lire les objets médiévaux. Quand les choses font signe au sens, Rennes : PUR, 2017, cité p. 238. — 16-IMPR-3563.

Barbara FLEITH, Réjane GAY-CANTON, Géraldine VEYSSEYRE (dir.), De l'(id)entité textuelle au cours du Moyen Âge tardif, Paris : Classiques Garnier, 2017, cité p. 247, 251. — 8-IMPR-13046.

2018

Sylvie LEFÈVRE et Jean-René VALETTE (dir.), Romania : revue consacrée à l'étude des langues et des littératures romanes, Paris : Société des amis de la Romania, 2018, tome 136, cité p. 77-103. — PER ROMA 2018 3-4.