Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 8009-8297

Latin 8085

Cote : Latin 8085 
Ancienne cote : Colbert 1429
Ancienne cote : Regius 7018(3)
Aurelius Clementis Prudentius, Liber Cathemerinon (3ra-11ra, 37vb-40ra). Liber Peristephanon (11ra-22va). Liber Apotheosis (40ra-48ra). Amartigenia (48ra-55rb). Psychomachia (55v-70ra). Contra Symmachum (70ra-82vb).
IXe s. (fin)
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
France (Reims ?)
Minuscule caroline régulière de petit module ; peu d’abréviations ; peut-être trois mains différentes, mais dont les écritures assez proches, suggèrent un même scriptorium, mains 1 et 3 utilisent les ligatures st, ct, rt, nt ; quelques caractères onciaux ; les petites initiales à l’encre au début des vers ont reçu des rehauts de couleur bleu et vermillon, parfois agent (oxydé), mais seulement sur les 11 premiers f. ; de même que les rubriques copiées à l’encre bleue et rouge ; en capitales. On notera la forme particulière du H (en forme de K). La rubrication des titres reprend au début de la Psychomachie..
Décoration: Psychomachie illustrée (f. 55v-69v); passim, quelques dessins à la plume plus tardifs (XIe s.?).
Parch., 82 f. à deux col., 280 x 220 mm (just. 210 x 170 mm).
Reliure de veau brun refaite (restauration Bnf, 2006); au dos de la reliure originale, en lettres d'or estampées: « Prudentius ».
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien régime, avant 1735), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 268, type B n° 5.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Peut-être copié à Reims, le ms. ne porte aucune marque de possesseurs anciens. Au f. 2r, des essais de plume tardifs posent plus de questions qu'ils n'apportent de réponses. A l'exception de presque deux lignes illisibles, copiées au IXe, dont seuls quelques mots apparaissent encore au début : « . . . amabilis et docilis ( ?) in vita sua . . . / . . . pectore (?) », le f. est occupé par les traces d'un lecteur espagnol (XVIIe s.), dont voici les notes principales: « Ave Ma/ria gracia ple<na>/ Ave Maria gracia / AVE M / Muy magnifico y muy R(everen)do senor don / diaego (sic) muy magnis // mis <c>ansiones son co<n>migo quando / pienso que mas tengo gomas / que nunca mas me manda / quien mas pensasemos que / muy magnifico y muy R(everen)do / muy quanto mas que des ». Or, d'après la datation de l'écriture de cet essai de plume, le ms. se trouve en France à cette époque en possession de Jacques-Auguste de Thou (1553-1617), dont le nom a été gratté en haut du même feuillet (cote du catalogue de 1617: [664] ; Rosanbo ?). En 1680, il a été acheté par Jean-Baptiste Colbert avec les autres mss. de Thou. Il a enfin été acquis par la Bibliothèque du roi en 1732 avec les mss. de Colbert.

Présentation du contenu

Sigle P2 (Steittiner et Woodruff), sigle F (Cunningham, CCSL 126, voir p. xvi, mais qu'il n'a pas utilisé) ; il appartient au groupe II des témoins (Woodruff, 1930, p. 10). Dès l’époque de sa production et jusqu’à nos jours, ce ms. a retenu surtout l'attention pour le cycle iconographique illustrant le texte de la Psychomachie. En effet, l'usure bien plus prononcée des f. 55v-70r et les gloses en plus grand nombre à cet endroit témoignent de l’intérêt marqué que ses illustrations ont suscité par rapport aux autres textes que transmet le ms. Reims, où a peut-être été produit ce ms., a joué un rôle important dans la diffusion de ce cycle iconographique, voir les divergeances signalées par Woodruff, p. 20, 22-23 et sqq .); stylistiquement, P2 est plus proche du psautier de Douce (Oxford, Bodl. Lib., Douce 79 ; Woodruff, p. 30). Ms. composé de 10 cahiers: à l’exception du troisième auquel on ajouté un f. isolé, tous sont des quaternions réguliers dont on lit les signatures : f. 9v « I » ; 17v « II » ; 26v « III » ; 34v « IIII » ; 42v « Q. V » ; 50v « Q. VI » ; 58v « Q. VII » ; 66v « Q.VIII » ; 74v « Q. VIIII » ; 82v « Q. X. », par-dessus laquelle le correcteur a noté la mention « probati » (s’appliquant aux 10 cahiers).
Le rubricateur, suite à la copie des titres, a ajouté des annotations concernant la métrique en marge en face des rubriques, avec les mêmes encres en alternance rouge et bleue ; comme dans le cas des rehauts de couleur, les annotations ainsi que les corrections et les ajouts à la ponctuation s’interrompent au f. 11v. Cunningham (1966) ne donne que sporadiquement en apparat la transcription des annotations.

f. 1. Garde de parch. récent (vacant), le ms. proprement dit commence au f. 2.
f. 2r. Divers essais de plumes.
f. 2v Titre ajouté au XIVe s. dans la marge supérieure : « Liber Prudentii contra Simmathum (sic) ydolata defendentem »
f. 2va . Accessus ad auctorem (excerptum ex libro Gennadii de uiris illustribus, éd. Richardson, 1896): « Testimonium de historia … palatinus miles fuisse » (éd. CCSL 126, p. xv § 36, v. 1-12) ; suivi du titre : « incipit prohemium (sic) Aurelii Prudentii » et des commentaires métriques (à l’encre bleu et rouge en alternance d’une ligne à l’autre) qui apparaissent fréquemment : « primus versus spondeo … et pirrichie […]tor ( ?) ». Ces nomenclatures de schémas métriques se trouvent chez plusieurs témoins de la tradition manuscrite, dont. E = Leiden, Bibl. un. Burm. Q 3, que notre ms. suit pour l’ordre des hymnes du Peristephanon.
f. 2vb- 3ra. Praefatio operum (1-45) : « Per quinquennia … mobilis ultimo » (éd. CCSL 126, p. 1-2 = PL 59, 767-776).
f. 3ra-11ra. Liber Cathemerinon (hymnes I-X, voir XI-XII infra, post liber Peristephanon) : I. « Ymnus ad Gallicinum (vix legitur). Ales Diei nuntius .. lumen ingere » (3ra-3rb) ; II. « Ymnus matutinus […] (sequentia legi nequi). Nox et tenebre … fallit iudicem » (3rb-3vb) ; III. « Ymnus ante cybum. O crucifer … ad astra vocat » (3vb-4va) ; IV. « Ymnus post cybum. Pastis visceribus … tuam crucem feremus » (4va-5ra) ; V. « Ymnus ad incensum lucernae (siue ‘de novo lumine Paschalis sabbati’, sic PL 59, 813). inventor rutili … saecula saeculis » (5ra-6ra); VI. « Ymnus ante somnum. ades pater … meditabimur sopore » (6ra-6vb) ; VII. « Ymnus ieiunentium. o nazarene …fenerentem centiplex (sic) » (6vb-8rb) ; VIII. « Ymnus post ieiunium. Christe sanctorum (servorum PL) … Christicolarum » (8rb-9ra) ; IX. « Ymnus omni hora. da puer plectrum … [haec mihi dulcis canoro laudet lyra cantico (seclusit scriptor)] … saeculorum saeculis » (9ra-9vb) ; X. « Ymnus circa ex[s]equias defuncti. Deus ignee fons … spargemus odore » (9vb-11ra) (éd. CCSL 126, p. 3-59 = PL 59, 775-888) ;
f. 11ra-22va. Liber Peristephanon : I. « Incipit liber Peristephanon. Ymnus sanctorum martyrum Hemeteri et Cheledoni Calagoritanorum. Scripta sunt caelo … sacratum gaudium » (11ra-11vb) ; V. (sans titre) «Beate martyr … in aevum saeculis » (11vb-15vb) ; IV. (sans titre) « Bis novem … tota sequeris. Finit passio sanctorum Caesaraugustanorum (15vb-16vb) ; VI. (sans titre) « Felix Tarraco … endecasyllabos revolvens. Finit ymnus in honore martyrum dictus Fructuosi episcopi et ceterorum » (17ra-18ra) ; VII. « incipit ymnus in honore Quirini martiris episcopi ecclesiae Cessianae. insignem meriti … suscipiunt aquae. Finit passio Quirini episcopi. » (18ra-18vb) ; IX. « Incipit passio beatissimi Cassiani martyris foro corneliensis. Sylla forum statuit … Cassianum predico » (18vb-19va) ; VIII. (sans titre) « Electus Christo … et alter aquis » (19va) ; XI. (sans titre) « Innumeros cineres … siccomes Yppolito (legendum : sis comes Hippolyto) » (19va-21rb) ; XIII. (sans titre) « Punica terra tulit … dona dat patronus » (21rb-22ra) ; XII. (sans titre) « Plus solito coeunt … sic colas memento » (22ra-22va) ; le reste du f. vacant, a reçu un début d’illustration, voir Stettiner, 1905, taf. 84, où les détails du croquis sont révélés admirablement grâce au procédé de reproduction mis en œuvre ; une col. et demi (23ra) vacant ; XIV. (sans titre) « Agnen (-es legend.) sepulcrum est … vel pede tangere » (23rb-24rb) ; II. (sans titre) « Antiqua fanorum parens …vinclis saeculi » (24rb-28rb) ; III. « Hymnus in honore passionis Eulaliae beatissimae mart(yris). Germine nobilis … propitiata fovet » (28rb-29vb) ; X. « Incipit Romanus. Romane Christi … induatur vellere. Finit Romanus » (29vb-37vb) [éd. CCSL 126, p. 251-256 = PL 60, 275-293 (I) ; SL p. 294-313 = PL, 378-411 (V) ; SL p. 286-293 = PL, 357-377 (IV); SL p. 314-324 = PL, 411-430 (VI-VII); SL p. 326-329 = PL, 432-443 (IX) ; SL p. 325 = PL, 430-432 (VIII) ; SL p. 370-378 = PL, 530-556 (XI) ; SL p. 382-385 = PL, 569-580 (XIII) ; SL p. 379-381 = PL, 556-569 (XII) ; SL p. 386-389 = PL, 580-590 (XIV) ; SL p. 257-285 = PL, 294-357 (II-III) ; SL p. 330-369 = PL, 444-530 (X) ].
f. 37vb-40ra. Liber Cathemerinon: XI. « Hymnus de natale Domini (sive hymnus VIII kalendas ianuarias). Quid est quod artum … mox reddidit » (37vb-38va) ; XII. « Hymnus Epiphaniae. Quicumque Christum … post hac mortuus » (38va-40ra) (éd. CCSL 126, p. 60-72 = PL 59, 888-914).
f. 40ra-48ra. Liber Apotheosis : Préface, v. 1-56 « Hymnus de trinitate. Est tria summa Deus … zizaniorum semina » (40ra-40va) ; v. 1-177 « Contra heresim quae patrem passum adfirmat. Plurima sunt sed pauca … utrumque cucurrit. (40va-41vb) ; v.178-320 « Contra unionitas. Cede profanator Christi … unum fulmen utraque » (41vb-42vb) ; v. 321-551 « Adversum Iudaeos. Haec si Iudaicos … dominos sortita fideles » (42vb-44rb) ; v. 552-781 « Contra homuncionitas. Sunt qui Iudaico …illud abysso » (44rb-46ra) ; v. 782-951 « De natura animae. Occurrit dubitans … semper et in se » (46ra-47ra) ; v. 952-1084 « Adversum fantasmaticos qui Christum negant verulm corpus habuisse. Est opere …Christus provocat ite. Finit apotheosis » (47ra-48ra) (éd. CCSL 126, p. 71-115).
f. 48ra-55rb. Amartigenia: « Incipit liber unus Amartigenia. Fratres ephebi … fratris <h>alitus » (48ra-48va) ; « Adversum marcionitas qui duos esse adserunt. Quo te praecipitat … clementer adurat » (48va-55rb) (éd. CCSL 126, p. 116-148).
f. 55v-70ra. Psychomachia (1-915), accompagnée d’un cycle d’illustration: Préface « Aurelius Prudens (sic) virtutum proelia clemens cum vitus cecinit metrica scolasticus arte. Incipit psichomachie Aurelii Pruden<tii>. Senex fidelis … impleuit domum. Explicit praefatio Prudentii » (55va-56va) ; «unum namque Deum … sapientia regnet. (v.892) Luctantisque animae voluisti agnoscere casus. Aurelii Prudentii Clementis Liber I. Explicit Psychomachia » (éd. CCSL 126, p. 149-181 ; Cunningham n’édite pas les titres des images, en capitales rubriquées. Le vers 892 a été déplacé et figure après le dernier vers, 915).
f. 70ra- 82vb. Contra Symmachum (manque la fin): (sans titre, avec préface) « Paulus praeco Dei … fastidia carmen. Finit contra Simmacum liber I » (70ra-75rb) ; « Incipit contra eundem liber secundus. Simon quem vocitant Petrum … insistam fluitantibus. Incipit liber II. contra eundem Symmachum. Hactenus et veterum … et lapis illic] » (éd. CCSL 126, p. 182-246, 1006).

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 8085)

Consulter la fiche numérisée (Latin 8085)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie sélective

Catalogues: Catalogus codicum manuscriptorum bibliothecae regiae..., III, 4 (1744);
Texte: R. Stettiner, Die illustrierten Prudentius-Handschriften, Berlin, 1895, p. 38-42 et Taflband, 1905 (brève notice p. 20), taf. 75, 77, 79, 80, 83, 84, 86, 88, 90, 92, 94, 96, 98, 100, 103, 108; H. Woodruff (1930). The illustrated manuscripts of Prudentius, Cambridge (Mass.) ; M.P. Cunningham (1966). Aurelii Prudentii Clementis Carmina, CCSL 126, Turnhout; Ch. Gnilka, Prudentiana, Münich-Leipzig, 3 vol., 2000-2003.
Histoire: P. Josserand et J. Bruno (1960). « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, p. 261-298.
Expositions: Les manuscrits à peintures en France du VIIe au XIIe siècle, BnF, Paris, 1954, n° 100 ; Trésors carolingiens, BnF, 2007, n° 48.

Bibliographie courante

1997
Mildred BUDNY, Insular, Anglo-Saxon, and Early Anglo-Norman Manuscripts Art at Corpus Christi College, Cambridge : An Illustrated Catalogue, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, Cambridge, Corpus Christi College, 1997,cité dans le cadre de l'étude du MS 23 Part. I (Cambridge, Corpus Christi College) p. 277 (notice n° 24).
Mss [ 4° Impr. 2263

1999
Birgit EBERSPERGER, Die angelsächsischen Handschriften in den Pariser Bibliotheken. Mit einer Edition von Ælfrics Kirchweihhomilie aus der Handschrift Paris, BN, lat. 943, Heidelberg, Universitätsverlag C. Winter, 1999,cité p. 200 (notice).
Mss. [ 16° Impr. 2103

2015
Charlotte DENOEL, 'Le scriptorium de Saint-Germain-des-prés au temps de l'Abbé Abelard (v. 1030-1060) : les manuscrits enluminés par Ingelard, scriptor honestus', tiré à part de Saint-Germain-des-Prés, Milles ans d'une abbaye à Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, (2015), pp. 159-212.
MSS [4° pièce 3049

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato, d'après M.-P. Laffitte, 2007.

Fusion des notices par Delphine Mercuzot, février 2019.

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2017

Robert GARY BABCOCK, The psychomachia codex from St Lawrence (Bruxellensis 10066-77) and the school of Liège in the tenth and eleventh centuries Turnhout : Brepols publishers n. v., 2017, cité p. 166. — 4-IMPR-3708.

Dieter STUDER-JOHO, A catalogue of manuscripts known to contain Old English dry-point glosses, Tübingen : Narr Francke Attempto, 2017, cité p. 218, 220, 221. — 8-IMPR-13347.