Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 1-3857 [Ancien fonds latin] > Latin 1591-1932

Latin 1767

Cote : Latin 1767  Réserver
Ancienne cote :  Regius 3743 2
XV e s. (1488).
Manuscrit en latin
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Florence . Ecriture italienne, copie de la main de Cantes Bonagius de Cantinis d'après la mention du f. 201v : "Manu Cantis Bonagii de Cantinis clerici sanctae Mariae Floris de Florentia XXIo aetatis suae anno natus perscriptum est idibus julij. MCCCCLXXXVIII" .
Décoration italienne. Au f. 1, large encadrement divisé en rectangles, à motifs rappellant l'orfèvrerie, rehaussé de guirlandes végétales dans les marges supérieure et inférieure ; dans la marge inférieure armes de Ferdinand I er d'Aragon, roi de Naples , entouré d'un dragon et porté par deux putti, qui recouvrent celles de Mathias Corvin, roi de Hongrie ; initiale O dans lequel est inscrit le buste de saint Ambroise.
Selon De Marinis ( op. cit .), ce volume initialement destiné au roi de Hongrie, puis offert au roi de Naples, a été réalisé à Florence par l'atelier d' Attavante . Initiales peintes et dorées. Encadrement armorié (1) ; bordure (168). Rubriques en capitale.
Parchemin , 199 ff. foliotés 1-201 à longues lignes, précédés et suivis de 4 gardes de papier du XVI e siècle, les ff. 100 et 165 manquent sans lacune , 345 x 235 mm (just. 230 x 120 mm) .
19 cahiers de 10 ff. (1-192), 1 cahier de 9 ff. (193-201). Le dernier f. du dernier cahier a été coupé au moement de la reliure actuelle. Réclames au verso du dernier f. de chaque cahier à partir du f. 70v de la main du copiste. Signatures a-e aux 5 premiers ff. des cahiers, en partie rognées.
Réglure à la pointe sèche.
Reliure de maroquin bleu datée au contreplat sup. " 1593 Gaillon", dos long aux armes et devise du cardinal Charles II de Bourbon-Vendôme (« Candore superat et odore »), tranches dorées .
Estampille de la Bibliothèque du roi au XVIII e siècle .

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Historique de la conservation

Le manuscrit a appartenu à Mathias Corvin, roi de Hongrie , cf. les armes recouvertes et la mention "re de ungaria" au f. 201v, puis à Ferdinand I er d'Aragon, roi de Naples ; il a fait partie de la bibliothèque des rois Aragonais de Naples et a été vendu à Georges I er d'Amboise par Frédéric I er d'Aragon, roi de Naples , avant sa mort en 1504.
Le manuscrit a fait partie de la bibliothèque fondée par le cardinal Georges I er d'Amboise (1460-1510), archevêque de Rouen , au au château de Gaillon , d'après l'inventaire de 1508 : "Sermones sancti Ambrosii couvert de velours violet à deux fermaus d'argent doré" (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 866, éd. De Marinis, La Biblioteca napoletana , II, p. 202 n° 102 ; Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires... , p. 293-294).
Il a appartenu aux archevêques de Rouen successeurs de Georges I er d'Amboise, son neveu le cardinal Georges II d’Amboise (1511-1550) , d'après l'inventaire du château de Gaillon après son décès en 1550 : "Sermones sancti Ambrosii " (cf. Archives départementales de Seine-Maritime, G. 868 ; Robillard de Beaurepaire, ibid. ), puis les cardinaux Charles de Bourbon-Vendôme (1550-1590) et Charles II de Bourbon-Vendôme (1590-1594) .
Le manuscrit a disparu de Gaillon après 1593.
Il est ensuite passé dans les collections royales conservées au Palais du Louvre et constitue le n° 14 du lot de manuscrits du Cabinet du roi au Louvre apporté à la Bibliothèque du roi en 1726, cf. la liste de la main de l’ abbé de Targny (BnF, ms. naf 5762, f. 12-21 consultable dans Gallica) : "Volumes manuscrits apportés du Cabinet du vieux Louvre à la Bibliotheque du roy en l’année 1726... [n°] XIV. Sti Ambrosii episcopi Sermones ad exhortandam plebem. Volum. in membrana recenti et tersa descriptum pulcherrime cum imaguncula s. Ambrosii folio 1°. eleganter picta variis coloribus. Coopertum pelle maroq. caeruleo. Tempus scripti voluminis indicat nota librarii in quam liber desinit et sic habet : Manu Bantis Bonagii de Cantinis clerici stae Mariae Floris de Florentia XXI. aetatis suae anno natus. Perscriptum est Idibus Julii M. CCCCLXXXVIIII. [ajouté dans la marge : scriptu. saecul. XV., eleganti manu. Ad extrem. fol. legitur Re de Ungaria ].".
Le manuscrit est entré dans la Bibliothèque du roi en 1726 .

Présentation du contenu

S. Ambrosius, Sermones . S. Maximus Taurinensis, Sermones . S. Basilius, Sermones etc.
Recueil de 108 sermons de différents auteurs dépendant vraisemblablement de l'exemplaire dit de Nonantola (cf. Bouhot, art. cit. ).
Nombreuses corrections contemporaines dans les marges.

S. AMBROSIUS, Sermones ( P. L. , XVII, n° XXXIX) (10-11) ; (XI) (54-55) ; (XL) (70-71v) ; (LI-LII) (110v-114) ; (LVII) (120-121) ; (I, III) (153-155) ; (XIV, XV, XVII, XXV, XXX, XXIX, XXXII, XXXI, XXXIV, XXXVI) (156-166v).

S. MAXIMUS TAURINENSIS, Sermones, attr. ici à s. Ambroise ( P. L. , LVII, n os XCIV, III, V, VIII, IX, XVI) (20v-27v) ; (XXVIII) (37v-39v) ; (I, IV, VI, XI) (45v-52) ; (XXV) (59v-61v) ; (XXVI, XV) (61v-65) ; (XXVII) (68v-70) ; (XIII) (73-74v) ; (X) (109-110v) ; (LXVIII) (115v-117) ; (XX) (118-120) ; (LXXVII, LXXXVI incompl., LXXXIV, LXXXVII) (123-127v) ; (CIV) (132-134) ; (append., XIV) (166v-167) ; — attr. aussi à s. Augustin (XIX) (67-68v) ; (LXIX incompl.) (117-118) ; (LXX incompl.) (121-122) ; — attr. aussi à s. Jérôme (VII, X) (52-54).

Sermons inéd. attr. ici à s. Ambroise : « O fr. carissimi, ut in isto legiptimo (sic) ... », « O fr. c., quam timendus est... » (début du sermon CCLI de s. Augustin, P. L. , XXXIX, 2210), « Libenter nos predicare... » (1-5v) ; « Psalmi qui lectus est seriem... » (8v-10) ; « Ut ipsi scitis, fratres, quod... », « Datis ad correctionem nostram... » (11-13v) ; « Paucorum admodum dierum occupatione... » (39v-41) ; « Forte quis dicat de prioris... » (96v-98v). « Debemus si placet... » (152v).

S. MAXIMUS TAURINENSIS, Homiliae, attr. ici à s. Ambroise ( P. L. , LVII, n os CIX, CX) (5v-8v) ; (CXVI) (15v-16v) ; (LXXXV) (18v-20) ; (XXIV, XXXIX, XLI, XL) (28-34v) ; (XLVIII) (36-37v) ; (III, I) (41-45v) ; (XXXIX) (55v-57) ; (XCVII, XCIX) (57-59) ; (XXXVIII) (65-66v) ; (XC) (71v-73), (LXXXVIII, LXXXIX, LI-LIV, LXXXIV incompl. de la fin, XLVI-XLVIII, LVII-LIX, XLIX, L avec addit.) (74v-96v), (LVI) (98v-100) (XCVI, LXII, LXI, LX) (100-109) ; (LXXIX) (122-123) ; (LXXXI, CII, CXV) (127v-132), (C) (141v-143) ; (CXII, CXIII) (143-145) ; (XCI-XCIII) (145-150) ; (LXXXVI, CXII) (150-152v) ; — attr. aussi à s. Augustin (CXIV) (13v-15v) ; (XCV) (17-18v) ; (LXXII) (114-115v).

F. 134-141v S. BASILIUS, Homilia, trad. de RUFIN ( P. G. , XXXI, 1744, n° III).

F. 168 S. AMBROSIUS, De poenitentia ( P. L. , XVI, 465-524).

Bibliographie

Catalogues : Catalogue des manuscrits latins , II, p. 162-163 ; de Hevesy, Bibl. du roi Mathias Corvin , 72, n° 80 ; Mazzatinti, Biblioteca dei re d'Aragona , n° 232 .
Texte : J. P. Bouhot, "L'homéliaire des Sancti Catholici Patres. Sources et composition", Revue des Etudes Augustiniennes , 24 (1978), p. 141
Codicologie : T. De Marinis, La Biblioteca napoletana dei re d'Aragona , Milan, I, 1952, p. 74 et II, 1947, p. 10-11 et 201-204 (inventaire C).
Histoire : Delisle, Cab. des mss ., I, 223, 226, 237, 239 ; Deville, p. 522 ; C. Csapodi-K. Csapodi-Gardonyi, Bibliotheca Corviniana, [1967], éd. fr., Budapest, 1982, p. 184, nouvelle édition, Budapest, 1990, p. 54-55 n. 121, 334, pl. CXXV ; Ch. de Robillard de Beaurepaire, Inventaires sommaires des Archives départementales antérieures à 1790. Seine-Inférieure. Archives ecclésiastiques, série G , Paris, 1866, p. 293-294 ; Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris. Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol. ; G. Toscano, Les rois bibliophiles. Enlumineurs à la cour d'Aragon à Naples (1442-1495). Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de Paris. Thèse nouveau régime, s. d. d'A. Prache, Université Paris IV-Sorbonne, 1992, 3 vol. (recensé parmi les mss achetés par Georges d'Amboise au roi Frédéric d'Aragon p. 235 ; notice p. 464 + fig. 285) ; M.-P. Laffitte, "La librairie de Georges d'Amboise à Gaillon", Léonard de Vinci entre France et Italie "miroir profond et sombre" , Caen, 1999, p. 261-273 ; G. Toscano, "La librairie du château de Gaillon. Les manuscrits enluminés d'origine italienne acquis par le cardinal Georges d'Amboise", ibid. , p. 275-290 .
Expositions : Bibliotheca Corviniana : 1490-1990 , Budapest, 1990, p. 153 n° 48 .

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Marie-Pierre Laffitte (juin 2010).

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 4177. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 81321.

Datis ad correctionem nostram arbitror posse sufficere...

f. 13

Debemus si placet hos complures dies aliquid uberius praedicari...

f. 152v

Forte quis dicat de prioris dominicae praedicatione...

f. 96v

Libenter nos praedicare et gratanter opus Dei facere...

f. 5v

O fratres carissimi, quam timendus est ille dies judicii ...

f. 3

O fratres carissimi, ut in isto legitimo tempore ac sacratissimo...

f. 1

Paucorum admodum dierum occupatione detentus...

f. 39v

Psalmi, qui lectus est, seriem decursuri...

f. 8v

Ut ipsi scitis, fratres, quod ex qua die vobiscum esse...

f. 11