Latin 7496

Cote : Latin 7496  Réserver
Ancienne cote : Rigault [I] M CCXXV (1225)
Ancienne cote : Dupuy [I] 1340
Ancienne cote : Regius 5493
Priscianus Caesariensis, Ars grammatica, sive Institutiones Grammaticae, libri I-XVIII; Opera minora.
IXe s. (seconde moitié).
Abbaye Saint-Germain d'Auxerre. Minuscule caroline; hormis le titre rubriqué au f.1, aucun autre titre ne l'a été. Le texte, dont l'austérité est typique des livres de travail, a été copié par deux mains formées aux mêmes usages. La première main couvre les ff. 1-234r (?); la seconde, qui complète le ms. pour les ff. 234v-249, est selon toute vraisemblance celle du glossateur principal.
Le ms. ne présente aucune décoration.
Parch., 249 ff. à longues lignes (sauf ff. 246v et 249, sur trois colonnes), 280 x 235 mm (just. 210 x 170 mm).
Reliure de maroquin noir sur ais de bois à décor argenté et doré aux armes et chiffre de Charles IX, avec traces de quatre fermoirs, de boulons et de sabots, titre doré « Priscianus » (voir à propos de ces reliures Laffitte et Lebars (1999), p. 232-237).
Estampille de la Bibliothèque royale (Ancien Régime, à partir du XVIIe s.), modèle identique à Josserand-Bruno, p. 264, type A n° 1.
Fonds produit par : Ce ms. a probablement été copié à l'abbaye (selon Carey, 1956, p. 3; suivit par Jeudy, 1985, p. 132-133). Par contre, aucun argument ne vient étayer l'hypothèse de Mostert (1989, courte notice p. 216) d'une provenance de l'abbaye de . B. Bischoff a attiré l'attention sur une petite pièce en vers notée au f. 249v, qui, selon lui, militerait en faveur de la création d'un scriptorium à sous l'abbatiat de Loup (Bischoff, 1975/1981, p. 65 = 1994, p. 125); elle n'est lisible presque uniquement sous une lampe de Wood: « Hanc Lupus struxit criptam scriptoribus aptam / Hic certus nusquam quod locus esset eis / Spernet hoc nullus, nisi quem sapientia spernet / Aut captum livori (-or Bischoff) quem stimulabit edax ». Depuis les travaux d'E. Pellegrin, l'attribution de la copie de ce ms. à a été abandonnée; toutefois la méthode de correction, ainsi que le contenu de certaines gloses désignent un milieu proche du savant de Ferrières (par ex., une glose bien connue au f. 60 mentionne explicitement l'exemplaire de Priscien de Loup; de même une glose indédite sur les commentaires de Rufin, au f. 244, mentionne aussi le livre du maître: « hoc vetustus non habet et magister in suo inclusum habet ... »); il est très probable que le glossateur principal fut un élève proche de Loup (? voir Pelllegrin, 1957, p. 15-16; Hofman 1988, p. 812-813). Le ms. se trouve au XVIe s. dans la bibliothèque du roi, accompagné de 10 autres mss. de la grammaire de Priscien, comme en témoigne la copie (du XVIIe s.) du catalogue des librairies du roi (n° [1456-1458, 1460]), probablement rédigé par au milieu du XVIe s. (voir Omont, Anc. inv. 1, p. 265-437). Vers 1561, il a reçu une reliure aux armes et chiffre de (1560-1567) dans l'atelier du relieur du roi.
Manuscrit en latin

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Gloses abondantes, principalement de deux mains. La première, probablement un élève de Loup de Ferrières est du IXe s.; la seconde, celle du moine Teotbertus ( f. 211r): « Teotbertus monahcus (sic) scripsit et supscripsit; non fecit bene » serait plus tardive (?). Le bifolio 247-248 a été mal relié, il doit s'encarter après le f. 241; l'ordre reconstitué du cahier est le suivant: ff. 241, 247, 242-245, 248, 246, 249.
ff. 1-236. PRISCIANUS, Ars grammatica: livres I-XVIII (ms. sigle R de l'éd. Hertz, GL 2, 1- GL 3, 377).
ff. 236-239. PRISCIANUS, De figuris numerorum quos antiquissimi habent codices (GL 3, 406-417).
ff. 239-241. PRISCIANUS, De metris fabularum Terentii (GL 3, 418-429).
ff. 241, 247, 242-243. PRISCIANUS, Praeexercitamina ( GL 3, 430-440).
ff. 243-245, 248, 246v. RUFINUS ANTIOCHENSIS, Commentaria in metra terentiana et de compositione et de numeris oratorum (éd. P. D'Alessandro, Hildesheim, 2004).
ff. 246v, 249r-v. REM(M)IUS FAVINUS (?) [Ps.-Priscien], Carmen de Ponderibus et mensuris (Anth. lat. 486; voir Raïos, 1983, p. 74).
f. 249v. Texte anonyme contenant de nombreuses notes tironiennes.

Bibliographie sélective

Catalogues: Catalogus codicum manuscriptorum bibliothecae regiae..., III, 4 (1744) ; H. Omont, Anciens inventaires et catalogues de la bibliothèque nationale, Paris, I, 1908.
Texte: M. Hertz, GL 2 (1855), p. x-xi et GL 3 (1859), p. x ; R. J. Gariépy (1968). « Lupus of Ferrières : Caroligian scribe and Text Critic », Medieval Studies 30, p. 90-105 (mss : p. 93 n.6 et p. 94); M. Passalacqua (1978). I codici di Prisciano, Rome, p. 220, n° 488; G. Ballaira (1982). Per il catalogo dei codici di Prisciano, Torino ; Dimitris K. Raïos (1983). Recherches sur le « Carmen de ponderibus et mensuris », Jannina, (notice p. 74); R. Hofman (1988). « Glosses in a ninth Century Priscian ms probably attributable to Heiric of Auxerre († ca. 876) and their connections », Studi Medievali 29, p. 805-839; Paolo D'Alessandro (2000). « Testi grammaticali tardoantichi in codici umanistici I. Il Parisinus Arselanensis 720 », Manuscripts and Tradition of Grammatical Texts from Antiquity to the Renaissance. Ed. par M. De Nonno - P. de Paolis - L. Holtz, Vol. I, Cassino, Ed. dell'Università degli Studi di Cassino, p. 561-585 (ms. cité p. 563, 564 (note 15), 579 (notes 87, 89, 90), 580 (notes 91-92), 581 (note 93), 582-584).
Codicologie: E. Pellegrin (1957). « les manuscrits de Loup de Ferrières, BEC 115, p. 5-31; B. Bischoff (1975/1981). « Paläographie und frümittelalterliche Klassikerüberlieferung », M.S. 3, p. 55-72 (réimp. trad. angl. dans Manuscripts and Libraries in the Age of Charlemagne, Cambridge, 1994);M. Mostert (1989). The Library of Fleury. A provisional List of Manuscripts, Hilversum; M.-P. Laffitte, F. Le Bars (1999). Reliures royales de la Renaissance. La librairie de Fontainebleau 1544-1570, Paris.
Histoire: P. Josserand et J. Bruno (1960). « Les estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque Nationale », dans Mélanges F. Calot, Paris, p. 261-298

Bibliographie courante

1891
Ernest QUENTIN-BAUCHART, La bibliothèque de Fontainebleau et les livres des derniers Valois à la Bibliothèque nationale (1515-1589), Paris, 1891, p. 153-154.

1982
Guglielmo BALLAIRA, Per il catalogo dei codici di Prisciano, Torino, G. Giappichelli, 1982 , cité p. 272
Mss. [ 8° Impr. 7035

David GANZ, « Traube on Schrifttypen », Scriptorium , 56 (1982), p. 293-303 , cité p. 298
Mss. [ P 91

1990
David GANZ, " On the History of Tironian Notes ", Tironische Noten , Peter GANZ éd., Wiesbaden : Otto Harrassowitz (Wolfenbütteler Mittelalter Studien, 1), 1990, pp. 35-51, cité p. 46 .
Mss. [ 8° Impr. 7523

1994
R. G. BABCOCK, "Manuscripts of Classical Authors in the Binding of Sixteenth-Century Venetian Books", Scrittura e civilta, 18 (1994), p. 309-324 , cité p. 317 .
Mss. [ P 180

1995
Bernard BISCHOFF, (trad. et ed. par Micheal M. GORMAN), Manuscripts and Libraries in the Age of Charlemagne , Cambridge, Cambridge University Press, 1994 (réed. 1995) , cité p. 125 (note n° 39) .
Mss. [ 4° Impr. 2115

1999
Otto MAZAL, Frühmittelalter, Graz, Akademische Druck-u Verlagsanstalt, 1999, t. 2 , cité p. 22 .
Mss. [ 8° Impr. 9230 (2)

2000
Paolo D'ALESSANDRO, "Testi grammaticali tardoantichi in codici umanistici I. Il Parisinus Arselanensis 720", Manuscripts and Tradition of Grammatical Texts from Antiquity to the Renaissance . Ed. par M. De Nonno - P. de Paolis - L. Holtz, Vol. I, Cassino, Ed. dell'Università degli Studi di Cassino, 2000, p. 561-585 , cité pp. 563, 564 (note 15), 579 (notes 87, 89, 90), 580 (notes 91-92), 581 (note 93), 582-584 .
Mss. [ 8° Impr. 8640 (II)

Paolo DEGNI - Alessandra PERI, "Per un catalogo dei codici grammaticali altomedievali", Manuscripts and Tradition of Grammatical Texts from Antiquity to the Renaissance . Ed. par M. De Nonno - P. de Paolis - L. Holtz, Vol. I, Cassino, Ed. dell'Università degli Studi di Cassino, 2000, p. 719-745 , cité pp. 731, 742 .
Mss. [ 8° Impr. 8640 (II)

Martin HELLMANN, Tironische Noten in der Karolingerzeit am Beispiel eines Persius-Kommentars aus der Schule von Tours , Hannover, Hahnsche Buchhandlung, 2000 (MGH, Studien und Texte, 27) , cité pp. 41, 246 .
Mss. [ 8° Impr. 8535

2001
David GANZ, "Carolingian manuscripts with substantial glosses in Tironian notes", Mittelalterliche volkssprachige Glossen , Hrsg R. Bergman und alii, Heidelberg, C. Winter, 2001, p. 101-107 , Gloses des IXe-Xes, cité p. 105 .
Mss. [8° Pièce 6741

Olivier MÜNSCH, Der Liber legum des Lupus von Ferrières, Berlin, Peter Lang, 2001 (Freiburger Beiträge zur Mittelalterlichen Geschichte, 14), cité pp. 44, 105 .
Mss. [16° Impr. 2300

2005
P. CHIESA, L. CASTALDI, La trasmissione dei testi latini del medioevo. Te.Tra. 2 , Firenze, SISMEL-Edizioni del Galluzzo ( Millennio Medievale 57. Strumenti e studi n.s. 10), 2005 , recensé et utilisé pour étude p. 513 (ms. R)
Mss. [ 8° Impr. 10246

2011
Franck CINATO, "Les gloses des grammairiens carolingiens sur les grammaires latines tardo-antiques : un apport sous-estimé", extrait de Glossaires et lexiques médiévaux inédits : bilan et perspectives . - Porto : Fédération internationale des Instituts d'études médiévales, 2011. - (Textes et études du moyen âge ; 59), p. 1-21, cité p. 3, n. 8

2012
Franck CINATO, "Accessus ad Priscianum. De Jean Scot Érigène à Létald de Micy", extrait de Bulletin Du Cange : archivum latinitatis medii aevi , ISSN 0994-8090, Tome 70 (2012), pp. 27-90 ; cité p. 55 ; p. 73, n. 162

Laurent GUILLO, Jean-Michel NOAILLY, Pierre PIDOUX, "Un recueil parisien de psaumes, de chansons spirituelles et de motets (ca. 1565) : Genève BGE Ms. Mus. 572", extrait de Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français , ISSN 0037-9050, Tome 158, 2012, p. 199-233 ; cité p. 204, n. 17

2013
Juanita FEROS RUYS , John O. WARD, Melanie HEYWORTH (eds.), The classics in the medieval and Renaissance classroom : the role of ancient texts in the arts curriculum as revealed by surviving manuscripts and early printed books , Turnhout : Brepols, 2013, cité p. 177

Fiches bibliographiques numérisées

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Franck Cinato.

Fusion des notices par Delphine Mercuzot, mars 2019.