Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 4670-4944

Latin 4841

Cote : Latin 4841  Réserver
Ancienne cote : Colbert 3603
Ancienne cote : Regius 5960.5
Miscellanea
IXe siècle (première moitié)

3 unités codicologiques : f. 1-69, 70-91, 92-101. Les unités sont numérotées de I à III dans la marge inférieure du recto du premier feuillet de chaque unité.
13 cahiers, dont 11 quaternions (f. 1-7, 8-15, 16-23, 24-31, 32-39, 40-47, 48-55, 56-63, 70-77, 78-85, 86-91), deux binions (f. 64-65 et 66-69) et un quinion (f. 92-101), dont les feuillets sont dans le désordre.
Foliotation moderne en chiffres arabes dans la marge supérieure externe du recto.

Parchemin.
101 feuillets, numérotés de 1 à 101, précédés et suivis de trois feuilles de garde en papier. La première feuille de garde du manuscrit comporte l’annotation suivante : « F. 28-31, fragment des Notae Papianae, ed. Mommsen, p. 317-327 ; cf. ms. Latin 7530, fol. 148-153 » ; la première suivant les feuillets a été numérotée 102, chiffre qui a ensuite été barré.

Reliure en parchemin à trois nerfs d’époque moderne (XVIIe-XVIIIe siècle), présentant des trous pour deux lacets de fermeture en gouttière ; dos abîmé, comportant un titre en partie disparu avec le morcellement de la reliure, « Orosi[…] Isido[…] Beda[…] et alii[…] », et une cote effacée, sans doute celle de la bibliothèque de Colbert, « 3603 ». 210mm x 150mm.

Au f. 1r, estampille de la « Bibliothecae Regiae », identique au modèle Josserand-Bruno n° 5 (début XVIIIe siècle) ; au f. 101v, estampille de la « Bibliothecae Regiae », identique au modèle Josserand-Bruno n° 7 (1724-1734).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (manuscrits latins, VIIIe-XIIIe siècles : Latin 4841)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Historique de la conservation

Quoiqu'il soit parfois daté plus tardivement (de la fin du IXe siècle par C.H. Beeson, 1947, p. 78 et J.C. Martin, 2003, p. 105*-106*, et anciennement du Xe siècle, par H. Keil, 1878, p. 222, F. Girard, 1910, p. 484 et d'autres), le manuscrit latin 4841 est daté par la plupart des études récentes de la première moitié du IXe siècle (cf. A. Andrés Sanz, 2006, p. 118*-120*, etc.) : les deux dernières unités sont plus précisément datées du deuxième quart (cf. B. Bischoff, 2014, p. 128), tandis que la datation de la première unité varie du premier tiers (cf. M.-T. Vernet, 1957, p. 28-29), aux troisième (cf. B. Bischoff, 2014, p. 128) et quatrième décennies (cf P. Gautier Dalché, 1982-1983, p. 157) du siècle.

La première unité est originaire du Sud de la France, plus exactement de Septimanie (cf. P. Gautier-Dalché, 1982-1983, p. 156-157) ; B. Bischoff (2014, p. 128) propose une rédaction à Gellone ; on peut également penser à Condom, puisque c'est là qu'il se trouve au XVIe siècle et qu'il contient des copies d'inscriptions de Condom décrivant la fondation de son monastère (dont il est chronologiquement proche, car ce dernier n'a a priori pas pu être fondé avant 817, cf. G.B. De Rossi, 1888, p. 277-278). La seconde unité vient du Nord de la France, et la troisième de Corbie (cf. B. Bischoff, 2014, p. 128 ; T.A.M. Bishop reconnaît la main d'un copiste de Corbie dans cette dernière unité, cf. D. Ganz, 1990, p. 58).

D'après F. Girard (1910, p. 484), M.-T. Vernet (1957, p. 28-29) et P. Gautier-Dalché (1982-1983, p. 158-159), on peut reconstituer ainsi l'histoire moderne de notre manuscrit. On sait qu'il est passé, au XVIe siècle, alors que les trois unités étaient déjà réunies, entre les mains de Pierre Pithou, qui l'a annoté à plusieurs reprises (notamment aux f. 1r, 32v-34v, 86r, 92r) et en a édité quelques textes en 1589. Il nous apprend d'ailleurs dans cette édition (Epigrammata et poematia uetera, Paris, 1589, p. 464) que le manuscrit appartenait précédemment - au XVIe siècle donc - à l'église de Condom. Selon un catalogue des manuscrits hagiographiques de la Bibliothèque nationale au XVIe siècle paru en 1889 (Bollandistes, 1889, p. 383), il aurait également appartenu au collège de Clermont à Paris. La chronologie entre ces deux étapes n'est pas claire : P. Pithou a pu acheter le manuscrit lors de la vente des collections du collège en 1595 ; ou il l'aurait rapporté lui-même de Condom et donné ensuite au collège ; ou encore P. Pithou ne l'a jamais possédé mais s'est contenté de le consulter lorsqu'il appartenait au collège de Clermont. Quoi qu'il en soit, le manuscrit est ensuite passé à Jacques-Auguste de Thou, que celui-ci l'ait récupéré au sein de la collection de Pierre Pithou qu'il a rachetée à sa mort, en 1596, ou qu'il l'ait acheté lors de la vente de la collection du collège de Clermont en 1595. On peut l'identifier aisément au sein du catalogue de la collection de J.-A. de Thou dressé par P. Dupuy en 1617 dans le manuscrit de la Bibliothèque nationale de France Dupuy 653 sous la cote 635, aux f. 33r-33v ; en outre, H. Omont (cf. M.-T. Vernet, 1957, p. 28-29) a reconnu l'ex-libris de J.-A. de Thou dans l'annotation grattée au bas du f. 1r.

La collection de J.-A. de Thou passe à sa mort en 1617 à ses fils, puis est finalement vendue en 1679-80 après la mort de Jacques-Auguste II de Thou : une partie en est rachetée par Jean-Baptiste Colbert (cf. F. Bibolet, 1998, p. 505), dont notre manuscrit, qui intègre ainsi la bibliothèque de Colbert sous la cote 3603 (indiquée au f. 1r). On le trouve sous ce numéro dans le catalogue de la collection de Colbert dressé par E. Baluze dans le manuscrit de la Bibliothèque nationale de France NAF 5692, au f. 329v.

Il rejoint enfin la bibliothèque royale en 1732, à la suite de l’acquisition de la bibliothèque de J.-B.Colbert par le roi (cf L. Delisle, 1868, p. 485), où il prend la cote 5960.5, comme indiqué au f. 1r.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Catalogus Codicum Manuscriptorum Bibliothecae Regiae 4, Paris : e typographia regia, 1744, p. 7.
[ NUMM-209144

Sur l’ensemble du manuscrit et son histoire

Ernst DÜMMLER, « Die handschriftliche Ueberlieferung der lateinischen Dichtungen aus der Zeit der Karolinger I », Neues Archiv der Gesellschaft für ältere Deutsche Geschichtskunde zur Beförderung einer Gesammtausgabe der Quellenschriften Deutscher Geschichten des Mittelalters 4, 1879, cité p. 149-150.
Mss. [ P-112 (A)

Société des BOLLANDISTES, Catalogus codicum hagiographicorum latinorum antiquiorum saeculo XVI qui asseruantur in Bibliotheca nationali parisiensi I, 1889, p. 383.

Paul Frédéric GIRARD, « Un second manuscrit des extraits alphabétiques de Probus (Paris latin 4841) », Nouvelle revue historique de droit français et étranger 34, 1910, p. 479-520.
Mss. [ P-48

Charles H. BEESON, « The Manuscripts of Bede », Classical Philology 42, 2, 1947, p. 73-87, cité p. 78.
Tolbiac [ 8-J-9462

Marie-Thérèse VERNET, « Notes de Dom André Wilmart sur quelques manuscrits latins anciens de la Bibliothèque nationale de Paris », Bulletin d’information de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes 6, 1957, p. 28-29.
Mss. [ P-114

Lieven VAN ACKER, Agobardi lugdunensis Opera omnia (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis 52), Turnhout : Brepols, 1981, notice p. LIII, p. XXIV, p. XLVII, p. 371-3, n°26.
Mss. [ 230.005 CORP m 52

Patrick GAUTIER DALCHE, « Situs orbis terre uel regionum : un traité de géographie inédit du haut Moyen Age (Paris, B.N. latin 4841) », Revue d’Histoire des Textes 12-13, 1982-1983, p. 149-179 ; rééd. in Géographie et culture, la représentation de l’espace du VIe au XIIe siècle (éd. P. GAUTIER DALCHE), Aldershot ; Brookfield : Ashgate, 1997.
Mss. [ P-114 (A) ; 8-IMPR-7940

David GANZ, Corbie in the Carolingian Renaissance, Sigmaringen : J. Thorbecke, 1990, p. 58.
Mss. [ 8-IMPR-6124

Françoise BIBOLET, « Bibliotheca Pithoeana, les manuscrits des Pithou : une histoire de fraternité et d'amitié », in Du copiste au collectionneur : mélanges d'histoire des textes et des bibliothèques en l'honneur d'André Vernet (éd. D. NEBBIAL-DALLA GUARDA et J.-F. GENEST), Turnhout : Brepols, 1998, p. 497-521, cité p. 505 (note 72).
Mss [ 4-IMPR-2284

José Carlos MARTIN, Isidori Hispalensis Chronica (Corpus Christianorum Series Latina 112), Turnhout : Brepols, 2003, recensé p. 51* et notice p. 105*-106*.
Mss. [ 230.005 CORP l 112

Bernhard BISCHOFF, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen) 3, Padua-Zwickau, Wiesbaden : Harrassowitz, 2014, p. 128, n°4473.
Mss. [ 011.31 al KATA 3

Sur le Situs orbis terre uel regionum, f. 1r-13v

Patrick GAUTIER DALCHE, « Situs orbis terre uel regionum : un traité de géographie inédit du haut Moyen Age (Paris, B.N. latin 4841) », Revue d’Histoire des Textes 12-13, 1982-1983, p. 149-179 ; rééd. in Géographie et culture, la représentation de l’espace du VIe au XIIe siècle (éd. P. GAUTIER DALCHE), Aldershot ; Brookfield : Ashgate, 1997.
Mss. [ P-114 (A) ; 8-IMPR-7940

Sur le recueil de sentences des f. 15r-22r

Eduard VON WÖLFFLIN, « Sententiae Catonis », Philologus 9, 1854, p. 679-685.
Tolbiac [ 8-Z-239

Eduard VON WÖLFFLIN, L. Annaei Senecae Monita et eiusdem morientis extremae uoces, Erlangae : typis Junge et filii, 1878, p. 3-16.
Tolbiac [ 4-R PIECE-1883

Ludwig TRAUBE, « Das Gastmahl des Cicero », Rheinisches Museum 47, 1892, p. 558-568, cité p. 564.
Tolbiac [ Z-37049

Carl HOSIUS et Martin SCHANZ, Geschichte der römischen Literatur bis zum Gesetzgebungswerk des Kaisers Justinian 2, Die Römische Literatur in der Zeit der Monarchie bis auf Hadrian, München : C.H. Beck, 1935, cité p. 719.
Mss. [ 8-IMPR-1881 (2)

Maddalena SPALLONE, « Il Par. Lat. 10318 : dal manoscritto alto-medievale ad una raccolta enciclopedica tardo-antica », Italia Medioevale e Umanistica 25, 1982, p. 1-71, cité p. 30-31.
Mss. [ P-124

Birger MUNK OLSEN, L'étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles 4, 1, La réception de la littérature classique : travaux philologiques, Paris : CNRS éd., 2009, cité p. 249.
Mss. [ 809.02 OLSE 4,1

Sur le poème résumant l’histoire juive des f. 22r-23r

Dieter SCHALLER et Ewald KÖNSGEN, Initia carminum Latinorum saeculo undecimo antiquiorum : bibliographisches Repertorium für die lateinische Dichtung der Antike und des früheren Mittelalters, Göttingen : Vandenhoeck und Ruprecht, 1977, n°9681.
Mss. [ 809.02 SCHA

Sur les collections de canons et de décrétales des f. 23r-27r

Friedrich MAASSEN, Geschichte der Quellen und der Literatur der canonischen Rechts im Abendlande bis zum Ausgange des Mittelalters, Gratz : Leuschner & Lubensky ; Paris : A. Franck Turin & Florenz, 1870, p. 403.
Mss. [ 8-IMPR-840

Sur les notae des f. 27v-28r et 28r-31v

Paul Frédéric GIRARD, « Un second manuscrit des extraits alphabétiques de Probus (Paris latin 4841) », Nouvelle revue historique de droit français et étranger 34, 1910, p. 479-520.
Mss. [ P-48

Evina STEINOVA, Notam superponere studui : the Use of Annotation Symbols in the Early Middle Ages, Turnhout : Brepols, 2018, cité p ; 61-62, 76-77, 80, 96.
Mss. [ 4-IMPR-3885

Sur l’alphabet du f. 32r

Bernhard BISCHOFF, « Übersicht über die nichtdiplomatischen Geheimschriften des Mittelalters », Mitteilungen des Instituts für Österreichische Geschichtsforschung 62, 1954, p. 1-27, p. 20 (note 13) ; rééd. in Mittelalterlische Studien : ausgewählte Aufsätze zur Schriftenkunde und Literaturgeschichte 3 (éd. B. BISCHOFF), Stuttgart : A. Hiersemann, 1981, p. 142 (note 13).
Tolbiac [ 8-M-1886 ; Mss. [ 8-IMPR-2635 (3)

Sur l’ensemble du recueil d’inscriptions des f. 32v-34r

Giovanni Battista DE ROSSI, Inscriptiones Christianae urbis Romae septimo saeculo antiquiores 2, 1, Rome : ex officina libraria Philippi Cuggiani, 1888, cité p. 272 et 277-278.
Tolbiac [ H-2216 (1)

Sur l’épitaphe de Nymphius, f. 32v-33r

Edmond LE BLANT, Inscriptions chrétiennes de la Gaule antérieures au VIIIe siècle II, Les sept provinces, Paris : Imprimerie impériale, 1865, p. 412-416, n°595A.
Tolbiac [ 489.9 LEBL i2

Emil BAEHRENS, Poetae Latini minores 3, Leipzig : Teubner, 1881, p. 270.
Tolbiac [ 8-Z-27 (211,3)

Sur l’épitaphe d’Eggihard, f. 33v-34r

Ernst DÜMMLER, « Grabschrift aus dem achten Jahrhundert », Zeitschrift für deutsches Alterthum 16, 1873, p. 279-80.
[ NUMP-3561

Gaston PARIS, « VIII. Zeitschrift für deutsches alterthum, N. F. IV, 2 », Romania 2, 5, 1873, p. 146-148.
Mss. [ P-164

Ernst DÜMMLER, Poetae Latini medii aeui, Poetae Latini aeui Carolini I (Monumenta Germaniae Historica), Berlin : Weidmann, 1881, p. 100, p. 109-110.
Mss. [ T-67 (1)

René LOUIS, « A propos de l'épitaphe métrique d'Eggihard, sénéchal de Charlemagne », in Studi in onore di Italo Siciliano, Firenze : L. S. Olschki, 1966, p. 685-710.
Tolbiac [ 8-LN27-73961

Sur les deux inscriptions de Condom, f. 34r

K. STRECKER, Poetae Latini medii aeui, Poetae Latini aeui Carolini 4, 3 (Monumenta Germaniae Historica), Berlin : Weidmann, 1923, p. 1046.
Mss. [ T-67 (4)

Robert FAVREAU, Bernadette LEPLANT, Jean MICHAUD, Corpus des inscriptions de la France médiévale 6, Gers, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Paris : éditions du CNRS, 1981, p. 40-42.
Mss. [ 4-IMPR-1152 (6)

Marie-Hélène JULLIEN et Françoise PERELMAN, Clavis scriptorum latinorum medii aevi, Auctores Galliae 735-987 I (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis), Turnhout : Brepols, 1994, recensé pour AGAL 1, AGAL 2.
Mss. [ 230.005 CLAV m 1, 1

Sur les Synonyma et Differentiae des f. 35r-42r et 43v-51v

Giorgio BRUGNOLI, Studi sulle Differentiae uerborum, Roma : A. Signorelli, 1955, p. 27-8 et 41-57.
Tolbiac [ 8-Z-34203 (7)

Sur les Differentia d’Isidore de Séville (f. 51v-54v)

Maria Adelaida ANDREZ SANZ, « Relación y transmisión manuscrita de los tres libros de Differentiae editados en P.L. 83 (Isidoro de Sevilla) », Revue d’histoire des textes 30, 2000, p. 239-262, cité p. 243, 245.
Mss. [ P 114 A

Maria Adelaida ANDRES SANZ, Carmen CODONER et José Carlos MARTIN, « Isidorus Hispalensis ep. », in La trasmissione dei testi latini del medioevo, Te.Tra. 2 (P. CHIESA et L. CASTALDI), Firenze : SISMEL-Edizioni del Galluzzo, 2005, cité p. 310, 315-7 et 364-7.
Mss. [ 8-IMPR-10246

Maria Adelaida ANDRES SANZ, Isidori Hispalensis episcopi Liber differentiarum [II] (Corpus Christianorum Series Latina 111, 1), Turnhout : Brepols, 2006, p. 118*-120*.
Mss. [ 230.005 CORP l 111,2

Sur le poème « Agobardo pax sit », f. 54v-55r

Ernst DÜMMLER, Poetae Latini medii aeui, Poetae Latini aeui Carolini II (Monumenta Germaniae Historica), Berlin : Weidmann, 1884, p. 118-9.
Mss. [ T-67 (2)

Ludwig TRAUBE, Karolingische Dichtungen (Schriften zu Germanischen philologie 1, éd. M. ROEDIGER), Berlin : Weidmann, 1888, p. 149-52.
Tolbiac [ 8-Z-11243 (1)

Egon BOSHOF, Erzbischof Agobard von Lyon, Leben und Werk (Kölner Historische Abhandlungen 17), Köln ; Wien : Böhlau, 1969, p. 319-321, n. 47.
Tolbiac [ 8-M-31478 (17)

Lieven VAN ACKER, « Notice sur le poème rythmique ‘Agobardo pax sit’ », Revue Bénédictine 88, 3-4, 1978, p. 291-295, cité p. 292 (note 3).
Mss. [ P-84

Marie-Hélène JULLIEN et Françoise PERELMAN, Clavis scriptorum latinorum medii aevi, Auctores Galliae 735-987 I (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis), Turnhout : Brepols, 1994, recensé pour AGO 32.
Mss. [ 230.005 CLAV m 1, 1

Sur les formules épistolaires des f. 55r-57v

Karl ZEUMER, Formulae Merowingici et Karolini aeui II (Monumenta Germaniae Historica), Hanovre : Hahn, 1886, p. 530-532.
Mss. [ T-58

August POTTHAST et al., Repertorium fontium historiae Medii aevi 4, Fontes, D-E-F-Gez, Rome : Istituto italiano per il Medio Evo, 1976, cité p. 509.
Mss. [ 940.1 POTT r 4

Sur la Chronique d’Isidore de Séville, f. 57v-69v

Theodor MOMMSEN, Auctores Antiquissimi 11, Chronica Minora saec. IV. V. VI. VII. 2 (Monumenta Germaniae Historica), Berlin : Weidmann, 1894, cité p. 392, 399 n°26.
Mss. [ T-41 (9)

José Carlos MARTIN, « La tradition indirecte de la Chronique d'Isidore de Séville », Revue d'histoire des textes 31, 2001, p. 167-225.
Mss. [ P 114 A

José Carlos MARTIN, Isidori Hispalensis Chronica (Corpus Christianorum Series Latina 112), Turnhout : Brepols, 2003, recensé p. 51* et notice p. 105*-106*.
Mss. [ 230.005 CORP l 112

Sur les œuvres de Bède (f. 70r-85v, f. 92 et 99r)

Charles W. JONES et Calvin B. KENDALL, Bedae Opera 6, Opera didascalica 1 (Corpus Christianorum Series Latina 123A), Turnhout : Brepols, 1975, cité p. 4, 61 et 80 (sigle N).
Tolbiac [ 4-C-25 (123,2)

Sur le traité métrique de Flauius Marius Theodurus (f. 86r-90r)

Heinrich KEIL, Grammatici Latini 6, Scriptores artis metricae : Marius Victorinus, Maximus Victorinus, Caesius Bassus, Atilius Fortunatianus, Terentianus Maurus, Marius Plotius Sacerdos, Rufinus, Mallius Theodorus, fragmenta et excerpta metrica, Leipzig : Teubner, 1874, cité p. 581-2, 585 sq.
Tolbiac [ 4-X-95 (6)

Sur la formule du f. 91r

Bernhard BISCHOFF, « Die Hofbibliothek Karls des Grosse », in Karl der Grosse : Lebenswerk und Nachleben 2, Das Geistige Leben, Düsseldorf : L. Schwann, 1968, p. 46.
Mss. [ 4-IMPR-1003 (2)

BENEDICTINS DU BOUVERET, Colophons de manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle VI, Lieux anonymes, Fribourg : éditions universitaires, 1982, p. 199, n°20 676.
Mss. [ 091 COLO 6

Sur le poème De luna de Claudius, f. 92v

Heathcote William GARROD, The Oxford Book of Latin Verse, Oxford : Clarendon Press, 1912, p. 361-362, n°309.
Tolbiac [ 8-Z RODINSON-1159

Sur les épigrammes de Damasus, f. 93r

Maximilien IHM, Anthologiae Latinae Supplementa 1, Damasi Epigrammata, Leipzig : Teubner, 1895, p. XIV.
Tolbiac [ 8-Z-27 (15 BIS,1)

Sur les œuvres d’Alcuin (f. 93r-101v) et son épitaphe (f. 33r-33v)

Sandra BRUNI, De orthographia, Alcuino, Firenze : SISMEL, Edizioni del Galluzzo, 1997, notice p. XXXIV, cité p. X, XXIII (note 19), XXXIII, XXXVI, XLVI, LXIV, utilisé pour édition (sigle N).
Mss. [ 8-IMPR-10075

Marie-Hélène JULLIEN et Françoise PERELMAN, Clavis scriptorum latinorum medii aevi, Auctores Galliae 735-987 II (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis), Turnhout : Brepols, 1999, recensé pour ALC 9, ALC 32 et ALC 40.2.123.
Mss. [ 230.005 CLAV m 2, 1

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 19033. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 8088.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Clémence Pelletier (8 novembre 2022).