Département des Manuscrits > Français > Français > Français 1-6170 [Ancien fonds] > Français 762-1070

Français 871

Cote : Français 871  Réserver
Ancienne cote : Regius 7230(3)
Ancienne cote : Cangé 21
Ovide moralisé, traduction et remaniement anonyme des Métamorphoses d'Ovide
Fin du XIVe siècle
France .

Littera cursiva assez formelle et regulière, avec a à simple ove, f et s longs, et des lettres à hastes pourvues de boucles. 

Le début de chaque livre est indiqué par une rubrique à l'encre brune dans les marges latérales ou dans la marge supérieure : I (f. 1v), II (f. 22v), II (f. 48v), IV (f. 62r), V (f. 95v), VI (f. 117r), VII (f. 137r), VIII (155r), IX (f. 176v), X (f. 193v), XI (f. 215r), XII (f. 234v), XIII (f. 258r), XIV (f. 281). La répartition interne du texte est signalée par des lettrines filigranées et des pieds-de-mouche à l'encre rouge et bleue.
Le manuscrit présente des dessins à la plume rehaussés de couleurs : une miniature frontispice, organisée en quatre compartiments, de la largeur de deux colonnes et de la hauteur de 23 unités de réglure (UR) occupant la moitié supérieure du f. 1r et présentant Dieu et Prométhée ; une série de 4 dessins narrant les épisodes essentiels du cycle d'Orphée aux f. 116v (Apollon joue de la harpe pour Pallas et les muses à fontaine de Pégase), 196r (Noces d’Orphée et d’Eurydice), 196v (Mort d’Eurydice). Ce cycle iconographique a été mis en rapport avec celui contenu dans le manuscrit Lyon, Bibl. mun., 742 et pourrait avoir été réalisé par la même main, celle du Maître du Couronnement de Charles VI (Clier-Colombani, Images et imaginaire, p. 49).

44 cahiers débutant par le côté chair et composés de 8 feuillets (à l'exception des cahiers n° 15, 25, 36, 41 et 44) : 1 (f. 1-8), 2 (f. 9-16), 3 (f. 17-24), 4 (f. 25-32), 5 (f. 33-40), 6 (f. 41-48), 7 (f. 49-56), 8 (f. 57-64), 9 (f. 65-72), 10 (f. 73-80), 11 (f. 81-88), 12 (f. 89-96), 13 (f. 97-104), 14 (f. 105-112), 15 (f. 113-116 ; binion), 16 (f. 117-124), 17 (f. 125-132), 18 (f. 133-140), 19 (f. 141-148), 20 (f. 149-156), 21 (f. 157-164), 22 (f. 165-172), 23 (f. 173-180), 24 (f. 181-188), 25 (f. 189-199 ; quinion avec ajout du feuillet 196, enluminé, monté sur onglet), 26 (f. 200-207), 27 (f. 208-215), 28 (f. 216-223), 29 (f. 224-231), 30 (f. 232-239), 31 (f. 240-247), 32 (f. 248-255), 33 (f. 256-263), 34 (f. 264-271), 35 (f. 272-279), 36 (f. 280-285 ; ternion), 37 (f. 286-293), 38 (f. 294-301-), 39 (f. 302-309), 40 (f. 310-317), 41 (f. 318-322 ; ternion manquant du feuillet de début, solidaire du f. 122, talon visible entre les f. 117 et 118), 42 (f. 323-330), 43 (f. 331-338), 44 (339-[348] ; quinion). Erreur d'assemblage dans le cahier n° 16 suite à l'inversion d'un bifeuillet ; comme l'indiquent les signes et les renvois en marge, le texte doit se lire dans l'ordre suivant : f. 117, 120, 118, 119, 122, 123, 121, 124. Réclames réalisées par des mains différentes à l'encre brune, noire ou bleue (f. 132v) dans la marge inférieure du dernier feuillet verso de chaque cahier (à l'exception des cahiers n° 15, 18, 20 et 28). Foliotation moderne à l'encre noire dans l'angle supérieur droit de chaque feuillet (f. 1-347).

Parchemin présentant plusieurs imperfections : trous (f. 15, 58, 76, 135, 148, 166, 171, 193, 220, 239, 252, 254, 339), coutures (f. 69, 88, 98, 99, 100, 106, 108, 111, 112, 167, 172, 177, 228, 235, 240). 348 feuillets précédés de trois gardes en parchemin et suivis d'une garde en parchemin, 309 × 250 mm (just. 222 × 178 mm, f. 81r). Réglure à la mine de plomb (Muzerelle : 3-1-13/2-0/1-1/C) ; d'après le f. 81r : 32 + 222 + 55 mm [de haut en bas] x 33 + 80 + 18 + 81 + 38 mm [de la reliure vers la gouttière] ; les piqûres pour la linéation sont souvent apparentes dans les marges externes. Copié sur deux colonnes comportant le plus souvent 50 lignes, soit une UR de 4.44 mm pour le f. 81r (mais 48 lignes au f. 207r, et 60 lignes au f. 321r) ; la première ligne de la colonne est copiée sous le trait horizontal délimitant le haut de la justification ; l'initiale de chaque ligne est encadrée dans une colonnette ; la linéation couvre l'entrecolonne.

Reliure en veau brun ornée de filets dorés, tranches dorées (XIXe siècle). Un fragment d'un manuscrit du XVIe-XVIIe siècle, utilisé pour renforcer le dos, s'entrevoit sur les contre-plats.
Estampilles "Bibliotèque royale" au recto de la deuxième garde et aux feuillets 1r et 347v (type B n°13 d'après Josserand-Bruno, en service dès 1735).
Ce document est rédigé en ancien français.
 Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Historique de la conservation

Le manuscrit a fait partie de la collection de Jean-Pierre Imbert Châtre de Cangé(v. 1680-1746), acquise pour la bibliothèque du roi en 1733. Sur le contre-plat supérieur, on lit « Inscrit J. P. G. Châtre de Cangé . Au f. 1r sont indiquées les anciennes cotes : « Codex D. de Cangé 21 , « Regius 7230 - 3 » (marge supérieure) et « Cangé 15 » (marge inferieure).

Le volume contient plusieurs annotations marginales en latin et en français contemporaines de la rédaction du texte et appelées par des lettrines (a, b, c ; par ex. f. 2v, 3v, 6v) ainsi que des ajouts du XVe siècle tendant à préciser le contenu (hystoire, allegorie, fable, etc., voir par ex. aux f. 5v, 6v, 7r).

Au f. [348v], deux mains (XVe siècle) ont repris un passage de l'Ovide « ... Tant ot en lui sens et scavoir | qu'oncques ne le sot decevoir | Amours qui deceut le plus saige ... ».

Présentation du contenu

f. 1r-347r, Ovide moralisé

« Se l'escripture ne me ment,
Tout est pour nostre enseignement ;
Quanqu'il a en livres escript,
Soient bon ou mal li escript...

... Et mon nom soit escript ou livre  
Où Diex fait ses amis escrire.
Amen. Explicit Ovides Metamorphoseos »

Le texte a été anciennement attribué à Philippe de Vitry.

D'après le stemma codicum de la tradition manuscrite de l'oeuvre, tel que l'ont conçu C. De Boer et F. Branciforti, ce manuscrit porte le sigle Y1 et appartient à la famille Y avec les manuscrits Paris, BnF, fr. 872 et Londres, British Library, Add. 10324.

Au f. 347v, ajout du XVe siècle contenant une liste de personnages historiques et mythologiques. 

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : Français 871.

Numérisé sur co-financement du Connecting Europe Facility dans le cadre du projet européen ARMA.

Conditions spécifiques d'utilisation (sous convention Europeana ARMA - CC BY-SA 2.0).

Voir le document numérisé
vignette simple

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 16125. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 12600.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Français 871)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Catalogue des livres du cabinet de M*** [de Cangé], Paris : Chez Jacques Guerin, 1733, p. 79.

Bibliothèque impériale. Département des manuscrits. Catalogue des manuscrits français. Tome premier: Ancien fonds, Paris, Firmin Didot, 1868, p. 146-147, n. 871.

P. Josserand et J. Bruno, « Les Estampilles du département des imprimés de la Bibliothèque nationale », dans Mélanges d’histoire du livre et des bibliothèques offerts à Monsieur Franz Calot, Paris, 1960, 261-298 et pl. XXIII-XXIV.

Section romane, notice de "PARIS, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, fr. 00871" dans la base Jonas-IRHT/CNRS (permalink : http://jonas.irht.cnrs.fr/manuscrit/45574). Consultation du 15/12/2021.

Editions

"Ovide Moralisé". Poème du commencement du quatorzième siècle publiés d'après tous les manuscrits connus, éd. par Cornelis De Boer, Verhandelingen der Köninklijke Akademie van Wetenschappen te Amsterdam Afdeeling Letterkunde, Amsterdam, 1915-38 [d'après le ms de Rouen O.4].

Ovide moralisé, livre I, éd. par Craig Baker, Marianne Besseyre, Mattia Cavagna, Stefania Cerrito, Olivier Collet, Massimiliano Gaggero, Yan Greub, Jean-Baptiste Guillaumin, Marylène Possamaï-Perez, Véronique Rouchon Mouilleron, Irene Salvo, Thomas Städtler et Richard Trachsler, Société des anciens textes français (113), Paris, 2018 [d'après le ms de Rouen O.4] - Description du ms Français 871, t. 1, p. 62-65.

Etudes

Massimiliano GAGGERO, « Le premier livre de l'Ovide moralisé à travers le paratexte », dans Medioevi. Rivista di letterature e culture medievali, 4 (2018), p. 123-172.

Stefania CERRITO, « Entre Ovide et Ovide moralisé : la variance des traductions des Métamorphoses au Moyen Âge et à la Renaissance », dans Le texte médiéval. De la variante à la recréation, sous la dir. de Cécile Le Cornec-Rochelois, Anne Rochebouet, Anne Salamon, Paris, PUPS, 2012, p. 159-172 (cit. p. 171, dans la liste des mss).

Mattia CAVAGNA, Massimiliano GAGGERO et Yan GREUB, « La tradition manuscrite de l'Ovide moralisé : Prolégomènes à une nouvelle édition », dans Romania, 132 (2014), p. 176-213.

Françoise CLIER-COLOMBANI, Images et imaginaire dans l'Ovide moralisé, Paris, Honoré Champion, 2017, p. 40, 48, 56. — 8-IMPR-12688.

Décor

Jean Pucelle : innovation and collaboration in manuscript painting, edited by Kyunghee Pyun et Anna D. Russakoff, London ; Turnhout : H. Miller, cop. 2013, p. 169.

Françoise CLIER-COLOMBANI, « Les différents programmes iconographiques. Filiations entre les manuscrits de l'Ovide moralisé », dans Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 (2015), mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 17 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/crm/13883 ; DOI: https://doi.org/10.4000/crm.13883

Sébastien DOUCHET, « Création du monde et poétique de l’œuvre », dans Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 (2015), mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 15 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/crm/13884 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.13884

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Graziella Pastore (décembre 2021).