Département des Manuscrits > Latin > Latin > Latin 3858-8822 [Ancien fonds latin] > Latin 7441-7721

Latin 7499

Cote : Latin 7499  Réserver
Ancienne cote : Dupuy 30
Ancienne cote : Regius 5047
Priscianus, Institutiones grammaticae (livres XVII-XVIII) ; Engelmodus Suessionensis, Carmina ; Dionysius Periegeta translatus a Prisciano, Periegesis ; Anonyme, Notes sur Priscien ; Eutyches, Ars de uerbo.
IXe-Xe siècles 
France

On trouve au f. 1r les deux cotes du manuscrit, la cote Regius 5047 et la cote actuelle 7499, ainsi que l’ex-libris de Claude Dupuy (« Cl. Puteani »). En outre, une annotation du f. 63r (« Priscianus ») et une autre du f. 72r (peut-être « liber euticis de uerbo ») sont de la main d’un bibliothécaire de Corbie du XVe siècle, que l’on retrouve respectivement aux f. 1r et 1v des manuscrits latins 13957 et 14088 de la Bibliothèque nationale de France. 

Manuscrit constitué de trois unités codicologiques : f. 1r-62v, 63r-71v et 72r-91v.
11 cahiers, pour la plupart des quaternions (f. 1-8, 9-16, 17-24, 25-32, 33-40, 41-48, 49-56), dont deux ont reçu des feuillets additionnels (f. 63-70, auquel a été rattaché le f. 71 ; et f. 82-89, auquel ont été rattachés les f. 90-91), ainsi qu’un ternion (f. 57-62) et un quinion (f. 72-81).
Numérotation moderne des cahiers en chiffres arabes, de 1 à 12 (les f. 90 et 91 sont comptés comme un cahier à part entière), sur le recto du premier feuillet, dans la marge inférieure intérieure. Les cinq premiers cahiers (f. 1-40) comportent en outre des signatures dans la marge inférieure du verso de leur dernier feuillet : ils sont numérotés de A à E.
Foliotation moderne en chiffres arabes dans la marge supérieure externe du recto.

Parchemin.
91 feuillets, numérotés de 1 à 91, précédés et suivis de deux feuilles de garde en papier.
Reliure à cinq nerfs en veau raciné, 1824-1830, Restauration ; la tranche comporte le titre suivant : « Priscianus de arte gramm. & C, IX. S. », ainsi que des fleurs de lys et le chiffre royal de Charles X. 330 mm x 250 mm.
Aux f. 1r et 91v, estampille de la « Bibliotheca regia », identique au modèle Josserand-Bruno n°1 (XVIIe siècle).
Ce document est rédigé en latin.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Fichier Avril

Consulter la fiche numérisée (Latin 7499, ff. 1-62)

Le fichier Avril a été constitué entre 1968 et les années 1990 par François Avril, conservateur au département des Manuscrits, à partir d’un examen systématique des manuscrits des fonds latin, français (et partiellement N.A.F.) et italiens, dans la perspective de l’élaboration d’un catalogue scientifique des manuscrits enluminés de la BnF. Cette documentation de travail est tenue à jour et complétée jusqu'en 2003.

Historique de la conservation

Les deux premières unités codicologiques du manuscrit (f. 1r-62v et 63r-71v) auraient été copiées à l'abbaye Saint-Pierre de Corbie, d’après B. BISCHOFF (2014, p. 125). On peut peut-être identifier la première, quoique sans certitude, avec certaines entrées de deux catalogues de Corbie, le premier de la fin du XIIe siècle (qui se trouve dans le Berlin, Staatsbibliothek, Ms. Phill. 1865, f. 1v-3v), le second du début du XIIIe (qui se trouve dans le Vatican, Reg. Lat. 520, f. 2r-5r). Dans le premier (cf. COYECQUE, 1893, p. XIX), les n°257 « Prisciani tres imperfecti » et 258 « Priscianus de constructione » pourraient correspondre ; dans le second (cf. COYECQUE, 1893, p. XXIX), les n°302-304 et 307 « Ars Prisciani » et 305-306 « Prisciani constructionum » pourraient de même renvoyer à cette première unité. Il n’y a en revanche pas trace de la seconde unité, mais il est certain qu’elle était à Corbie au XVe siècle, puisqu’elle comporte une annotation de la main d’un bibliothécaire de Corbie au f. 63v (« priscianus »), main que l’on retrouve respectivement aux f. 1r et 1v des manuscrits latins 13957 et 14088 de la Bibliothèque nationale de France. 

La troisième unité est un peu plus tardive, puisqu’elle est datée par C. JEUDY (1974, p. 431) de la première moitié du Xe siècle ; en outre, contrairement aux deux précédentes, elle n’aurait pas été copiée à Corbie, mais, toujours d’après C. Jeudy, elle viendrait d’un scriptorium proche de Corbie et sous influence irlandaise. Elle a toutefois sans doute appartenu elle aussi à Corbie : l’indication de contenu partiellement effacée que l’on trouve dans la marge supérieure du f. 72r, sur laquelle on peut peut-être lire « liber euticis de uerbo », semble de la même main du XVe siècle que l’annotation du f. 63v, celle donc d’un bibliothécaire de Corbie. Une entrée du catalogue du XIIe siècle pourrait convenir : « Eutichis liber de uerbo » (n°136, COYECQUE, 1893, p. XVI), mais elle a déjà été attribuée au manuscrit latin 13026 de la Bibliothèque nationale de France.

Le manuscrit a ensuite appartenu à Claude Dupuy, dont l’ex-libris se trouve au f. 1r, « Cl. Puteani ». L’inventaire de sa bibliothèque a été réalisé en 1595 par le libraire Denis Duval et édité par Henri Omont (1915, p. 529) ; le 7499 fait partie de l’ensemble des n°30-33 (qui, d’après H. Omont, correspondent aux manuscrits latins de la Bibliothèque nationale de France 7498, 7499, 7512 et 7543) décrits ainsi : « Quatre volumes de Priscianus, fol. et in-4°, velin, rel. p[archemin] ».

A sa mort en 1594, le manuscrit, comme le reste de sa bibliothèque, devient propriété des fils de Claude Dupuy, Pierre et Jacques. Il est identifié par le numéro 30 dans le catalogue de la bibliothèque des frères Dupuy rédigé par eux-mêmes dans le manuscrit latin 10373 de la Bibliothèque nationale de France ; son contenu est le suivant, d'après le f. 674v du catalogue : « Prisciani liber XVII et XVIII optima nota. Versus Engelmondi episc. eiusdem ad Ratbertum abbatem. Prisciani periegesis id est descriptio orbis terrarum. Eutices de uerbo cum glossis opt. nota. ».

La date à laquelle ces unités ont été réunies est problématique : le catalogue de Duval ne mentionnant pas Eutychès, on pourrait penser que cette unité n’a pas été ajoutée avant les frères Dupuy, mais il est également tout à fait possible que le catalogue de Duval, assez succinct, ne mentionne que Priscien, qui occupe une grande part du manuscrit, même si ce dernier contenait déjà Eutychès. Ces unités ont donc pu être rassemblées entre le XIIIe et le XVIIe siècle, voire entre le Xe et le XVIIe siècle, puisque nous n’avons pas de certitude quant à la présence des unités seules dans les catalogues de Corbie des XIIe-XIIIe siècles.

Les manuscrits appartenant à la bibliothèque des frères Dupuy furent légués par Jacques Dupuy au roi à sa mort et intégrèrent la bibliothèque royale en 1657 (DELISLE, 1868, p. 263-264). On retrouve ainsi notre manuscrit dans le catalogue de la bibliothèque royale de 1682 sous sa cote Regius 5047 (indiquée au f. 1r), à la page 349 du manuscrit NAF 5402 qui contient le dit catalogue : il y est décrit succinctement, « Priscianus et Eutices », et est précédé de son ancienne cote « Dup. 30 ».

Bibliographie raisonnée

Catalogues et inventaires

Catalogus Codicum Manuscriptorum Bibliothecae Regiae 4, Paris : e typographia regia, 1744, p. 367.
[ NUMM-209144

Henri OMONT, Concordances des numéros anciens et des numéros actuels des manuscrits latins de la Bibliothèque nationale, Paris : E. Leroux, 1903, cité p. 19.
[ NUMM-5824909

Henri OMONT, « Inventaire des manuscrits de Claude Dupuy », Bibliothèque de l’Ecole des Chartes 76, 1915, p. 526-531, cité p. 529, n° 30-33.
[ NUMP-82

Notices et descriptions d’ensemble du manuscrit

Heinrich KEIL et Martin HERTZ, Grammatici Latini 2, Prisciani Institutionum Grammaticarum Libri I-XII, Leipzig : Teubner, 1855, p. XXII.
Tolbiac [ 4-X-95 (2)

Bernhard BISCHOFF, « Hadoardus and the manuscripts of classical authors from Corbie », in Didascaliae : Studies in honor of Anselm M. Albareda (éd. S. PRETE), New York : Rosenthal, 1961, p. 41-57, cité p. 50 et 53 ; rééd. in Mittelalterliche Studien I (éd. B. BISCHOFF), Stuttgart : Hiersemann, 1966, cité p. 57 et 59.
Mss. [ 8-PIECE-96

Charles de MERINDOL, La Production des livres peints à l'Abbaye de Corbie au XIIe siècle, étude historique et archéologique, Lille : Service de reproduction des thèses de l'Université, 1976, vol. 2 p. 817-818.
Mss. [ 8-FAC SIM-523 (2)

Marina PASSALACQUA, I Codici di Prisciano, Roma : Éd. di Storia e letteratura, 1978, p. 221, n°491, et p. 384.
Mss. [8-IMPR-4064

Guglielmo BALLAIRA, Per il catalogo dei codici di Prisciano, Torino : G. Giappichelli, 1982, notice p. 176-179.
Mss. [ 8-IMPR-7035

David GANZ, Corbie in the Carolingian renaissance, Sigmaringen : J. Thorbecke, 1990, p. 56, 59 (note 52), 64, 79, 151.
Mss. [ 8-IMPR-6124

Jérôme DELATOUR, Les livres de Claude Dupuy : d'après l'inventaire dressé par le libraire Denis Duval, 1595 : une bibliothèque humaniste au temps des guerres de religion (Mémoires et documents de l'École des Chartes 53), Villeurbanne : Éd. de l'ENSSIB ; Paris : École des Chartes, 1998, notice d'inventaire n° 606.2.
Mss. [ 8-IMPR-7998

Bernhard BISCHOFF, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts (mit Ausnahme der wisigotischen) 3, Padua-Zwickau, Wiesbaden : Harrassowitz, 2014, p. 125, n°4451-4452.
Mss. [ 011.31 al KATA 3

Chiara RUZZIER, « Schede di manoscritti - II », in Greco antico nell'Occidente carolingio : frammenti di testi attici nell' ‘Ars’ di Prisciano (éd. L. MARTORELLI), Hildesheim, Zürich, New York : G. Olms, 2014, p. 480-4.
Tolbiac [ 2015-195636

Franck CINATO, Priscien glosé : l’Ars grammatica de Priscien vue à travers les gloses carolingiennes, Turnhout : Brepols, 2015, p. 61, 66, 71, 146, 336, notice p. 547-8 (n°50).
Mss. [ 8-IMPR-12810

Sur les Institutiones de Priscien (f. 1r-59r)

Donald A. BULLOUGH, « The educational tradition in England from Alfred to Aelfric : teaching utriusque linguae », in La Scuola nell' occidente latino dell' alto medioevo (Settimane di studio del Centro italiano di studi sull' alto medioevo 19), Spoleto : Centro italiano di studi sull' alto medioevo, 1972, p. 490 (note 69).
Tolbiac [ 8-G-15773 (19,1 ou 2)

Sur les Carmina d’Engelmodus Suessionensis (f. 59r-62r) 

Ernst DÜMMLER, « Die handschriftliche Ueberlieferung der lateinischen Dichtungen aus der Zeit der Karolinger », Neues Archiv der Gesellschaft für ältere deutsche Geschichtskunde zur Beförderung einer Gesammtausgabe der Quellenschriften deutscher Geschichten des Mittelalters 4, 1879, cité p. 315.
Mss. [ P-112 (A)

Max MANITIUS, Geschichte der lateinischen Literatur des Mittelalters I, Von Justinian bis zur Mitte des zehnten Jahrhunderts (Handbuch der klassischen Altertumswissenschaft 9, 2, 1), München : C. H. Beck, 1911, cité p. 412.
Tolbiac [ 8-Z-14977 (9,2,1)

Marie-Hélène JULLIEN et Françoise PERELMAN, Clavis scriptorum latinorum Medii Aevi : auctores Galliae, 735-987 1 (Corpus Christianorum, Continuatio Mediaevalis), Turnhout : Brepols, 1994, p. 355-6.
Mss. [ 230.005 CLAV m 1, 1

Sur la Périégèse de Priscien, f. 63r-71v

Paul van de WOESTIJNE, La Périégèse de Priscien, Brugge : de Tempel, 1953, p. 9, 13-14, 33.
Tolbiac [ 8-Z-12264 (116)

Sur l’Ars de uerbo d’Eutychès, f. 72r-91v

Heinrich KEIL, Grammatici Latini 5, Artium scriptores minores, Leipzig : Teubner, 1868, p. 444-445, 597, 655.
Tolbiac [ 4-X-95 (5)

Colette JEUDY, « Les manuscrits de l’ars de uerbo d’Eutyches et le commentaire de Rémi d’Auxerre », in Études de civilisation médiévale. Mélanges offerts à E.-R. Labande, Poitiers : C.E.S.C.M., 1974, p. 421-436, cité p. 422, 431 et 435.
Mss. [ 8-IMPR-3319

Colette JEUDY, « Un manuscrit glosé d’Eutychès à Reims à l’époque de Rémi d’Auxerre (Milano, Biblioteca Ambrosiana B. 71 sup.) », in Varron, grammaire antique et stylistique latine (éd. J. COLLART), 1978, p. 235-243.
Mss. [ 8-IMPR-3486

Carlo DIONISOTTI, « Greek grammars and dictionaries in Carolingian Europe », in The sacred nectar of the Greeks ; the study of Greek in the West in the early Middle Ages (éd. M.W. HERREN), 1988, cité p. 20-21.
Mss. [ 16-IMPR-999

Colette JEUDY, « Remigii Autissiodorensis opera (Clavis des œuvres de Remi) », in L’École carolingienne d’Auxerre, de Murethach à Remi (830-908) (Entretiens d’Auxerre, 1989), Paris : Beauchesne, 1991, p. 480-481.
Mss. [ 8-IMPR-6162

Paolo De PAOLIS, « L'edizione di testi tramandati in excerpta : una questione di metodo », in Les problèmes posés par l'édition critique des textes anciens et médiévaux (éd. J. HAMESSE), Louvain-la-Neuve : Institut d'Etudes Médiévales de l'Université catholique de Louvain, 1992, p. 57-71, cité p. 60 (note 11).
Mss. [ 8-IMPR-6916

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Clémence Pelletier (19 octobre 2021).