Département Son, vidéo, multimédia > Audiovisuel et multimédia

Fonds DELAGE Christian (historien-réalisateur)

Cote : VK-146252 
Au péril de la science [Image animée]
1988
1 cass. vidéocass. vidéo  (9 min): coul., son. 

Présentation du film

Dans l'Allemagne nationale-socialiste, les nazis veulent démontrer que l'émergence d'une société nouvelle émane des lois de la nature.
Le film « Les chemins de la force et de la beauté » va leurs permettre de ressusciter l'antique gymnasium grec.
Fondant son histoire sur une continuité symbolique (la croix gammée), le Troisième Reich se sert de la science pour édicter des lois. Un texte publié au Journal Officiel en juillet 1933, va lui permettre de stériliser puis d'exterminer des handicapés physiques et mentaux.
A partir de tests de ressemblance entre parents et enfants aussi bien que par la détermination des groupes sanguins, furent établis des lois sur l'hérédité. Ainsi, un appareil juridique et administratif put se mettre en place pour contrôler «l'hygiène raciale ».
Himmler voulait créer une élite physique et morale que les SS incarneront.
Hans Scholl et sa sœur Sophie dont les dernières photographies apparaissent ici, furent les piliers de mouvements étudiants qui résistèrent de l'intérieur à la barbarie nazie.
Le film s'achève sur un ultime tract de la « Rose blanche » qu'ils écrivirent avec leurs camarades, au printemps 1943 :
« Nous nous dressons contre l'asservissement de l'Europe par le national-socialisme, dans une affirmation nouvelle de liberté et d'amour… »

Documents de substitution

Voir le film sur un poste audiovisuel de la BnF, en réservant une version déjà numérisée du catalogue générale avec ce lien :VK-7880