Département des Monnaies, médailles et antiques > Antiques

Antiques

Cote : 8-RES MS-135  Réserver
Ancienne cote : Rés. ms. 10004 REM 8°
Remarques sur la connaissance des antiques et des médailles, avec un catalogue des livres qui traitent sur cette matière et un autre des noms des empereurs et impératrices qui se trouvent sur les médailles depuis Pompée jusqu’à la prise de Constantinople par les Turcs au mois de mai 1453.
c. 1753
Papier. 226 p.235 x 170 mm. Demi-reliure, XIXe siècle.
Documents en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Monnaies, médailles et antiques

Présentation du contenu

1. "Quelques remarques sur la connoissance des médailles".2. "La manière de discerner les médailles antiques de celles qui sont contrefaites".3. "Sur les médailles anciennes des insulaires de l’archipel".4. "Sur deux médailles faittes sous un Charle, roy de France".5. "Sur les médailles gauloises".6. " Table générale de ce qui est contenu dans les cahyers concernant les médailles et antiquités".7. "Catalogue des livres concernant les antiques et les médailles".8. "Noms et qualités des différentes pierres qui sont employées en gravure dans le Cabinet du roy".9. " Catalogue des pierres gravées du Cabinet du roy et sur l’érection de ce Cabinet".10. "Camées et autres pierres gravées".11. "Remarques à ajouter au catalogue des pierres gravées du Cabinet du roy".12. "Catalogue des empereurs, des impératrices, des césars et des tyrans, dont les noms se trouvent sur les médailles grecques et latines depuis le grand Pompée jusqu’à la prise de Constantinople par les Turcs".13. "Catalogue des médailles de l’abbé Vignon (sic) en grand bronze".14. "Catalogue des villes grecques où l’on a frappé des médailles impériales".Note sur le plat de la reliure : "Juin 1849. Acheté à la vente de feu Jérôme Bignon, où le manuscrit est inscrit sous le n° 3166 avec l’annotation suivante (voir le catalogue Bignon) : “mss du siècle dernier d’une écriture très serrée, donnant une idée complète de la connoissance des médailles”. Ce manuscrit a été écrit en 1753, année où mourut Gros de Boze, conservateur du Cabinet des médailles de Paris, qui s’était adjoint depuis déjà six ans l’abbé Barthélemy, et ce manuscrit a appartenu à l’abbé Barthélemy lui-même qui succéda à Gros de Boze au Cabinet des médailles à sa mort".

Informations sur le traitement

Notice rédigée et encodée en EAD par Tfibel Florence. 2019