Collections partenaires > Gallica marque blanche > Montpellier

Catalogue des manuscrits de la médiathèque centrale Emile Zola (Montpellier). Supplément. Fonds numérisés (ms 65-...)

Cote : MS0535 
Mes réflexions, 1816, Humanité, vérité, justice, liberté, patrie
1816
Français
Texte manuscrit. Vergé filigrané. 19 f.. Encre bistre. 205 x 160 mm

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : MS0535.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Une note sur l'enveloppe indique : "Manuscrit d'A. Comte, retrouvé dans la bibliothèque du philosophe C[harles] Renouvier à Prades (Pyr.-Or.) avant sa dispersion en vente publique en oct. 1979. Cet écrit est évoqué par le chanoine L. Foucher dans sa thèse sur 'La jeunesse de Renouvier et sa première philosophie' (Vrin, 1927) dans les termes suivants : 'L'intimité entre Jean-Antoine Renouvier (père du philosophe) et le jeune polytechnicien A. Comte fut assez grande pour que celui-ci lui confiât un curieux écrit de 35 pages in-8 qui fut, bien plus tard, publié dans la Critique philosophique (11e année, 1882, t1, pp. 289-302) et se compose d'une suite de onze 'rapprochements' numérotés entre la Terreur et les tyrans de la Restauration. Cet écrit ardemment révolutionnaire renfermait, dira son éditeur (Renouvier) 'des traits qui ne sont ni vulgaires ni jeunes chez un auteur de 18 ans sur la mobilité de l'opinion publique' (Critique philosophique, 10e année, 1881, t.3, p. 356. "

On a joint un fascicule tapuscrit de 83 + 8 pages, 30 cm, intitulé : Professeur Gérard Pyguillem (1920-2001) : Opera ultima (Logique et liberté dans les philosophies de J. Lequier et de C. Renouvier ; suivi d'un texte sur Paul Valéry)

Informations sur les modalités d’entrée

Don du Pr Gérard Pyguillem (1920-2001) par l'intermédiaire de Jean-Claude Richard le 19 mars 2010.