Département des Manuscrits > Grec > Supplément grec > Supplément grec 100-150

Supplément grec 145

Cote : Supplément grec 145  Réserver
Syméon Métaphraste, Jean Chrysostome
XIIIe s.
243 × 183 mmff. 215 (+ 113a. 142a. 206a), 31 ou 32 lignes.
CAHIERS – 27 quat. (3-215) ; 2 ff. rajoutés (1-2). Signatures α’-κζ’ en bas dans le pli sur le premier recto et le dernier verso de chaque cahier (δ’-ε’ bien visibles aux ff. 34v-35) ; 2-28 au crayon dans l’angle inférieur interne du premier recto de chaque cahier. Folios blancs : 2 et 213v-215v.
RÉGLURE – Système Leroy 1 ; type 20A1. Piqûres.
Parchemin.
ÉCRITURE – Écriture comportant beaucoup d’abréviations. Encre brune. Surface écrite : 185 × 122 mm.
DÉCORATION – Bandeaux (ff. 3 et 78), titres, initiales majeures, lemmes et vers (f. 213) à l’encre rouge pâlie.
RELIURE – Veau raciné ; dos cuir rouge au chiffre de Charles X avec, en capitales dorées, le titre Simeonis magistri Ethica et, au bas du volume, le nom du relieur, Lefebvre. Ms. envoyé à la reliure le 2 avril 1830 (Archives Modernes 624, III). Sur la tranche de queue, τοῦ μεγάλου Βασιλ(είου) περὶ ἀρετῆς καὶ κακίας.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Présentation du contenu

1 (ff. 3-77v) Syméon Métaphraste, Discours sur les mœurs tirés des œuvres de Basile de Césarée (Clavis Patrum Græcorum 2908 ; PG 32, 1116-1381), Ἐκλογὴ ἐκτεθεῖσα παρὰ Συμεὼν μαγίστρου τοῦ λογοθέτου ἀπὸ τῶν ὅλων βιβλίων τοῦ ἐν ἁγίοις πατρὸς ἡμῶν Βασιλείου ἀρχιεπισκόπου Καισαρείας Καππαδοκίας διὰ λόγων εἰκοσιτεσσάρων κατὰ τὰς ὑποτεταγμένας ὑποθέσεις ms., précédés (f. 3) d’une liste des vingt-quatre titres : 1(ff. 3-8) Sermo 1 ; 2(ff. 8-11v) sermo 2 ; 3(ff. 11v-13v) sermo 3 ; 4(ff. 13v-18) sermo 4 ; 5(ff. 18-22) sermo 5 ; 6(ff. 22-26v) sermo 6 ; 7(ff. 26v-32v) sermo 7 ; 8(ff. 32v-38v) sermo 8 ; 9(ff. 38v-40v) sermo 9 ; 10(ff. 40v-44) sermo 10 ; 11(ff. 44-50) sermo 11 ; 12(ff. 50-52v) sermo 12 ; 13(ff. 52v-55) sermo 13 ; 14(ff. 55-57v) sermo 14 ; 15(ff. 57v-60) sermo 15 ; 16(ff. 60-63v) sermo 16 ; 17(ff. 63v-65v) sermo 17 ; 18(ff. 65v-68) sermo 18 ; 19(ff. 68-70) sermo 19 ; 20(ff. 70-72) sermo 20 ; 21(ff. 72-73v) sermo 21 ; 22(ff. 73v-75v) sermo 22 ; 23(ff. 75v-76v) sermo 23 ; 24(ff. 76v-77v) sermo 24.

2 (ff. 78-213) Jean Chrysostome, Eclogæ 1-32 et 37 (Clavis Patrum Græcorum 4684 ; PG 63, 557-902 ; cf. Coislin 78 et 79, qui contiennent la même collection), précédées (f. 78) d’une liste des trente-trois titres :

1(ff. 78-87v) De patientia et longanimitate ecloga 22 (PG, 701-716).

2(ff. 87v-98) De eleemosyna ecloga 23 (PG, 715-732).

3(ff. 98-107) De dilectione ecloga 1, inc. Βουλόμενος ὁ ἄνθρωπος, des. ἄφωνος· αὐτῷ ἡ δόξα... (PG, 567-574, l. 33, jusqu’au f. 102v, l. 11 ; pour la fin, cf. M. Aubineau, Codices Chrysostomici Græci, t. I, Paris 1968, Appendix 6).

4(ff. 107-112) De doctrina et correptione ecloga 6 (PG, 605-616).

5(ff. 112-117) De peccato et confessione ecloga 24 (PG, 731-744).

6(ff. 117-121) De imperio, potestate et gloria ecloga 21 (PG, 695-702).

7(ff. 121-125v) De futuro judicio ecloga 25 (PG, 743-754).

8(ff. 125v-132v) De virtute et vitio ecloga 26 (PG, 753-764).

9(ff. 132v-137v) De magnanimitate et fortitudine ecloga 32 (PG, 811-818).

10(ff. 137v-141v) De juramentis ecloga 28 (PG, 771-778).

11(ff. 141v-145v) De morte ecloga 31 (PG, 801-812).

12(ff. 145v-149) De liberorum educatione ecloga 27 (PG, 763-772). Lacunes : a(f. 146, l. 11) Ὅταν γὰρ σὺ μὴ παιδεύσῃς — τεύξῃ φιλανθρωπίας (PG, 765, l. 44-766, l. 2) et b(f. 146v, ll. 21-22) Ὥσπερ γάρ τις ἐπὶ τῶν οἰκείων — παραμυθίαν εὑρέσθαι (PG 767, ll. 16-42).

13(ff. 149-155) De mansuetudine et injuriarum memoria ecloga 29 (PG, 777-788).

14(ff. 155-159v) De oratione ecloga 2 (PG, 579-590), avec des coupures.

15(ff. 159v-161) De pœnitentia ecloga 3 (PG, 589-596), inc. Ὁ περὶ μετανοίας λόγος, ἀγαπητοί, συνεχῶς εἰς τὴν ὑμετέραν ἀκοὴν κινούμενος θαρρεῖν παρασκευάζει· ἵνα μήτε ὁ ἁμαρτάνων (PG, 589, l. 2).

16(ff. 161-163) De jejunio et temperantia ecloga 4 (PG, 595-602).

17(ff. 163-166) De non contemnenda Ecclesia Dei ecloga 9 (PG, 623-632).

18(ff. 166-168v) De humilitate animi ecloga 7 (PG, 615-622).

19(ff. 168v-170v) De anima ecloga 8 (PG, 621-624) ; lacune (f. 170, l. 20) : Πῶς γὰρ οὐκ ἄτοπον — μακαριώτερον (PG 623, l. 20-624, l. 5).

20(ff. 170v-174) De providentia ecloga 10 (PG, 631-638) ; lacunes : a(f. 171v, l. 1 du bas) Οὐδὲ γὰρ ἦν ἴσον — τὰς πονηράς (PG, 633, l. 24-l. 13 du bas) et b(f. 172, l. 6) Ὅταν δὲ μὴ τοσαύτης — περιόψεται (PG, 633, l. 5 du bas-634, l. 7).

21(ff. 174-178v) De divitiis et paupertate ecloga 11 (PG, 637-646, avec des coupures).

22(ff. 178v-181) De ingluvie et ebrietate ecloga 12 (PG, 645-652), avec des coupures.

23(ff. 181-183v) De adversa valetudine et medicis ecloga 13 (PG, 651-656) ; lacune (f. 182v, l. 17) : Ταῦτα καὶ ὑγιαίνοντες — ἰατρόν ἐστιν εἶναι (PG, 654, l. 3-655, l. 21).

24(ff. 183v-186v) De mulieribus et pulchritudine ecloga 14 (PG, 657-666), avec des coupures.

25(ff. 186v-190) De avaritia ecloga 15 (PG, 665-672) ; lacunes : a(f. 189v, l. 5) Ὄντως θηρίων — ὡς οὐδὲ ἐκείνη (PG, 671, ll. 16-33) ; b(f. 189v, l. 21) Εἰπὲ δή μοι — καὶ πρὸ σοῦ (PG, 672, ll. 1-9).

26(ff. 190-193) De prosperitate et de adversitate ecloga 5 (PG, 601-606).

27(ff. 193-195v) De superbia et inani gloria ecloga 16 (PG, 671-678).

28(ff. 195v-197) De invidia ecloga 17 (PG, 677-682) ; lacune (f. 197, l. 9) : οὕτω γὰρ ὁ Σαοὺλ — βασκανία (PG, 679, l. 16 du bas-680, l. 16 du bas).

29(ff. 197-200) De odio et inimicitiis ecloga 18 (PG, 681-686), avec des coupures, en particulier (f. 199v, l. 22) le passage Καὶ γὰρ πολλάκις — λαμβάνοντος (PG, 685, l. 33-686, l. 38).

30(ff. 200-201v) De tristitia et mœrore ecloga 19 (PG, 685-690), avec des coupures.

31(ff. 201v-204v) De ira et furore ecloga 20 (PG, 689-694, jusqu’au f. 203v, l. 9 du bas, avec le supplément édité par H. Savile, Iohannis Chrysostomi opera omnia, t. VII, Eton 1612, pp. 817, l. 27-818 ; v. J. A. de Aldama, Repertorium Pseudochrysostomicum, Paris 1965, p. 19, no 56).

32(ff. 204v-205) De silentio et secretis ecloga 37 (PG, 847-848).

33(ff. 205-213) Oratio de laudibus s. Pauli apostoli, ecloga 30 (BHGa 1463 ; PG, 787-802).

À la fin (f. 213), trois vers sur Jean Chrysostome, Ὡς ἀρ’ ἐνὶ κραδίῃσι Θεοῦ σοφίη βασιλε (?) | † μάκρα ἀμφοτέρων ἠ δὲ χρυσε Ἰωάννης † | Ἄφθιτον εὗρε βάσιν καὶ χάριτας ἐξετέλεσεν.

Historique de la conservation

ANNOTATIONS – Numéro du discours de Syméon Métaphraste puis de l’ecloga de Jean Chrysostome en titre courant. Au f. 2v, contenu du volume par une main du XVIIIe s., indication partielle complétée par H[ase].

HISTOIRE – Le ms. a appartenu à la bibliothèque de la maison de l’Oratoire de la rue Saint-Honoré, à Paris (v. f. 3, marge inférieure, Oratorii parisiensis Catalogo Inscriptus ; cf. Delisle, Cabinet des manuscrits, t. II, p. 257), où il fut d’abord coté CE 76 (f. 1v, mention rayée), puis FE 4 (v. f. 1v et Nouv. acq. lat. 1527, Catalogus Manuscriptorum codicum qui extant in Bibliothecâ domûs Parisiensis Oratorii Domini Jesu, catalogue du XVIIIe s. où les Codices Græci sont décrits dans la section FE, pp. 41-42). Le grattage du haut du f. 3 a peut-être effacé le nom d’un possesseur. Le ms. rejoint la Bibliothèque nationale pendant la période révolutionnaire. Estampille de la Bibliothèque nationale (Première République) aux ff. 3 et 213v (type Josserand-Bruno 17).