Collections partenaires > Coopération numérisation > Europeana Regia > BM de Laon

Manuscrits de la Bibliothèque de Laon

Cote : ms. 468 
Ancienne cote : XI m
Ancienne cote : n°356
Commentarii in Vergilium, Sedulium artesque liberales (1-61).
IXe siècle (3e quart).
Manuscrit rédigé en latin.
Laon. Copié sous la direction de Martin Scot, dit Martin d'Irlande, avant son décès en 875.

Parchemin, II + 61 ff., 310 x 215 mm.
Demi-reliure veau brun, plats de carton, XVIIIe s.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Voir le document numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Ce recueil scolaire exécuté sous la direction de Martin d'Irlande, écolâtre de Laon, est un témoignage très important pour l'étude des arts libéraux à l'époque carolingienne.
Les nos 2, 3 et 4 comprennent les prologues de Servius, qui ne sont pas reproduits littéralement, mais, en général, abrégés, avec quelques additions. Ainsi, après ces mots du prologue des Géorgiques, « Hesiodus ad Persen et Lucretius ad Memmium, » le manuscrit ajoute : « Sane agriculturæ hujus præcepta non ad omnes pertinent terras, sed ad solum situm Italiæ, et præcipue Venetiæ ; teste ipso Virgilio, qui ait : Tibi res antiquæ laudis et artis Ingredior, cum de Italia diceret. »

Les deux premiers feuillets de garde renferment un extrait de l'Homéliaire de Paul Diacre, copié dans l'Est de la France au 2nd quart du IXe s.

Historique de la conservation

Ce manuscrit a été copié à Notre-Dame-de-Laon. Il a appartenu à Bernard et Adelelme, deux maîtres qui se succédèrent à la tête de l’école de Laon après la mort de Martin d’Irlande en 875. Bernard fut doyen du chapitre de Laon et mourut en 903; Adelelme, son successeur, devint évêque de Laon à la mort de Raoul Ier, de 921 à 930. Ces deux personnages ont donné leurs manuscrits à la cathédrale Notre-Dame de Laon. Sur le second feuillet de garde figure l'ex-dono de ces deux personnages: « Istum librum dederunt Bernardus et Adelelmus Deo et sanctæ Mariæ Laudunensis ecclesiæ. Si quis abstulerit, offensionem Dei et sanctæ Mariæ incurrat. »
Au f. 1 sont inscrites les anciennes cotes de la bibliothèque de la cathédrale: XI m (XVIIe siècle) et 356 (XVIIIe siècle). Cette dernière cote a été attribuée lors de la rédaction du catalogue des manuscrits de la cathédrale de Laon par Dom Gédéon Bugniâtre (BnF, Picardie 265 ff. 99-113v).

Bibliographie

S. Martinet, Quelques belles pièces de la Bibliothèque municipale de Laon. Catalogue de l'inauguration du 16 juin 1980 de la nouvelle bibliothèque à l'abbaye Saint-Martin, 1980, n°8.Laon, citadelle royale carolingienne. Catalogue de l'exposition, 12 septembre - 31 octobre 1987, Bibliothèque municipale de Laon, Laon, 1987, p. 55.J.-J. Contreni, Codex Laudunensis 468. A Ninth Century Guide to Virgil, Sedulius and the Liberal Arts, Turnhout, 1984.B. Bischoff, Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrshunderts, Teil II: Laon-Paderborn, Wiesbaden, 2004, p. 37, n°2127-2128.D. Muzerelle, Catalogue des mss. datés de Laon (sous presse).

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Charlotte Denoël, juillet 2012.