NAF 28970. Recueil de noëls

Cote : NAF 28970
Recueil de noëls
Seconde moitié du XVIIe siècle ou début du XVIIIe siècle
France (Nord-Ouest ?)

Écriture cursive soignée.

Décor : 58 grandes initiales ornées, certaines inachevées, peintes d'or, d'argent, de rouge, de vert ou de bleu, en tête de chaque noël ; quelques dessins de fleurs librement tracés sur des pages blanches ou à la fin de certains noëls (ex. p. 468, 489, 549).
Les lettres peintes sont constituées d'un répertoire ornemental hétéroclite. Les structures d'entrelacs terminés par des protomés zoomorphes ou les panses figurées par des dragons évoquent les initiales ornées du haut Moyen Âge ou de la période romane. Ces éléments sont associés à des motifs ornementaux propres aux arts décoratifs des XVIIe-XVIIIe siècles, tels que les fleurs au naturel ou stylisées (lys, tulipe, rose, oeillet), les coeurs et les dauphins couronnés, les arabesques avec masques antiques, les volutes et les têtes ailées ou couronnées. L'initiale de la p. 393 abrite en outre le portrait d'un gentilhomme tracé à la sanguine et à la peinture d'or. Celui-ci rappelle quelques-uns des nombreux portraits gravés du roi Louis XIV, diffusés dans l’ensemble du royaume par l’intermédiaire des almanachs royaux, placards de thèses et autres feuillets illustrés (cf. Véronique MEYER, Pour la plus grande gloire du roi : Louis XIV en thèses, Rennes, Versailles, 2017). À moins qu'il ne s'agisse d'une figure inspirée d'un recueil de costumes ou de gravures de mode mettant en scène le roi et des courtisans connus, genre qui prospéra à partir des années 1670 (Images du Grand siècle : l'estampe française au temps de Louis XIV, 1660-1715, catalogue d’exposition [Paris, Bibliothèque nationale de France, 3 novembre 2015-31 janvier 2016], dir. Rémi Mathis, Vanessa Selbach, Louis Marchesano et Peter Fuhring, Paris : Bibliothèque nationale de France ; Los Angeles : The Getty research institute, 2015, p. 233).

Papier (filigranes : marque au nom d'Olivier Chastelain, papetier établi à Loué, près du Mans, au XVIIe siècle, cf. R. GAUDRIAULT, Filigranes et autres caractéristiques des papiers fabriqués en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, 1995, p. 187 ; monogramme A-quartefeuille-M ou M-quartefeuille-A en cartouche, attesté en Auvergne entre 1584 [BRIQUET, Les Filigranes, IV, n° 13211] et 1743, identifié par Gaudriault comme la marque probable des A. Malmenaide, papetiers établis à Thiers, dans le Puy-de-Dôme, cf. GAUDRIAULT, op. cit., p. 283 ; oiseau ou pigeonne dans un cercle, marque attestée aux XVIIe et XVIIIe siècles dans plusieurs régions, dont l'Auvergne, l'Angoumois et la Normandie, cf. GAUDRIAULT, op. cit., p. 146 ; raisin et main [p. 35], marques très répandues ; les contre-gardes, peut-être ajoutées lors de la réfection de la reliure, ont pour filigrane les armes de Pomponne, marque qui couvre une production importante entre 1667 et 1779 dans plusieurs régions, dont l'Auvergne, l'Angoumois et la Normandie : l'écu armorié est ici accompagné d'un nom illisible en cartouche, cf. GAUDRIAULT, op. cit., p. 93).

221 feuillets (pages numérotées de 7 à 581, lacunes), précédés de 2 feuillets de garde de papier, 320 x 215 mm (justification irrégulière : environ 280-290 x 160-170 mm). Quelques feuillets restaurés à diverses époques.
L'ordre actuel des pages ne correspond plus à la numérotation d'origine. Il semble que le recueil ait été démonté à une époque récente et reclassé par ordre alphabétique des initiales des chants (de A à V).
Justification tracée de plusieurs cadres à l'encre brune, d'une ligne à la mine rouge (ex. p. 407-417) ou à la pointe sèche.

Reliure de maroquin fauve, au décor à la Du Seuil, avec roulette intérieure et tranches dorées. Il s'agit d'un pastiche récent d'une reliure du XVIIe siècle.

Estampille : Bibliothèque nationale de France, modèle avec mention MSS, 2000-...

Ce document est rédigé en français.

Conditions d'accès

La communication de ce document fait l'objet d'une procédure spécifique. Veuillez adresser votre demande à manuscrits@bnf.fr.

Historique de la conservation

Plusieurs souscriptions portent des noms de personnes, vraisemblablement d'anciens possesseurs :

- "Fin du Non de Marie Aubier" (p. 234), "Fin du non de Pierre des Prés" (p. 364) (à l'encre dorée, d'une écriture comparable à celle des noëls) ;
- "Ces pour imiter Jesus Chris et pour contenter vostre et prist [esprit] fete par Marie Duclos" (p. 341, copie à l'encre brune par ladite Marie Duclos de la première phrase du noël figurant sur la même page) ; "Marie Duclos / Marie Duclos / Marie Duclos fame de René des Bles [?]" (p. 145, à l'encre brune) ; "Marie Duclos fame de Re. de Bles [?] / Marie Duclos demeurante aviebres [à Viebres ?]" (p. 202) ;
- "Marchand Victor" (au crayon, sur une page blanche précédant la p. 287).

Ce manuscrit correspond au lot n° 279 de la vente de la "Bibliothèque de Mes de T... provenant d'une propriété d'Anjou", organisée à la salle des ventes de Chinon le 15 novembre 2004 (expert : Paul Veyssière ; prix d'estimation de l'ouvrage : 1000 euros). D'après la notice du catalogue, le volume portait alors, sur la dernière garde volante, l'ex-libris suivant : "Se présent livre apartiens à Madame Des Prez". La garde en question a depuis disparu. L'ouvrage a été restauré et remanié après cette vente, et son état actuel ne correspond plus à la description donnée dans le catalogue de celle-ci : "Manuscrit in folio de 530 pages numérotées (sur 583), et 5 pages de tables. Les pages 1 à 211 sont réglées. Les pages 78 à 82 sont à l'encre bleue, le reste de l'ouvrage à l'encre brune. Veau du temps, hors d'usage, nombreux feuillets décousus. Les pages 78 à 93 sont très froissées, les marges en sont parfois déchirées, sans manque de texte cependant. Fenêtre dans 2 planches, déchirures et défauts divers."

Manuscrit acquis par la Bibliothèque nationale de France à la vente "Livres anciens et modernes" organisée par la librairie Binoche et Giquello, le 25 mai 2018, à l'hôtel Drouot (expert : Dominique Courvoisier ; lot n° 88). Numéro d'entrée dans les collections du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France : A. 18-08.

Présentation du contenu

Recueil incomplet de 63 noëls, sans notation musicale, reclassés par ordre alphabétique à une date récente :
- P. 128-133 : "Allons tous voir Jesus Christ / le nouveau nay..."
- P. 197-200 : "Sur : Ton re lon ton ton / A tous nos maux nous avons le remède / Dieu nous fait voir qu'il n'es plus en couroux ..."
- P. 153-155 : "Sur l'air : Cent écuz aymable Climène / Allons voir bergers et bergères / allons voir nostre unique espoir..."
- P. 159-163 : "A l'heure de minuit / une estoille nouvelle / qui d'orient reluit..."
- P. 171-176 : "Aincy que parmi la prée diaprée / Et près le cristail des eaux..."
- P. 179-180 : "Ne craignez point cher troupeau je vous prie / ne craignez point d'estre au rang des chrétiens..."
- P. 7-10 : "Brebis de la bergerie / au petit troupeau menu..."
- P. 15-18 : "... mémes souhaits, mesmes plaisirs / qu'un enfant prend en sa jeunesse..."
- P. 462-468 : "Cette Anne si belle / que chacun attent..."
- P. 446-450 : "Cet enfant que je voy plein de larmes / en naissant / c'est le fils du grand Dieu des allarmes..."
- P. 426-430 : "Chantons Noël j'ay veu l'étoille / luisante aux parties d'Orient..."
- P. 381-392 : "Sur : Mon cher Bacus tout est perduz / Chantons mon cher Laurens Noël / chantons d'amour extrême..."
- P. 405-417 : "Chantons je vous en prie / par exaltation / en l'honneur de Marie..."
- P. 510-516 : "Dévotte compagnie chérie / escoutez le trépas / de la Vierge Marie..."
- P. 21-23 : "Sur l'air : Que les plaisirs dérobez sont doux / Dieu qui sçavoit la nature / à la mersi des enfers... "
- P. 452-461 : "Dieu un jour se résolut / pour faire nostre salut..."
- P. 25-30 : "Esprits / divins chantez de la nuit sainte / C'est cette nuit que la pucelle enceinte / nous a produit le Verbe précieux..."
- P. 321-327 : "Sur : Conditor alme / Enfant adorons un enfant / de tout le monde triomphant..."
- P. 313-316 : "Sur : Esse Mars ce grand dieu des allarmes / Esse point le sauveur de nos ames / que je voy..."
- P. 319 : "... à la mersi des enfers / n'a peu voir sa créature / gémissante dans les fers..."
- P. 353-361 : "Sur : La Guimbarde / Environ minuit / auprès de Béthanie / l'on a ouy le bruit / de quelque mélodie..."
- P. 227-231 : "Sur l'air : La belle Yris sans cesse me suit / Enfin / nostre bon sauveur / par les ordres de son père / prit icy bas pour nostre bonheur / une vierge pour sa mère..."
- P. 293-299 : "Sur : Il s'an va l'infidelle / Elle s'an est allée / la vierge immaculée..."
- P. 31-34 : "Dialogue de s. Joseph à la Vierge sur l'air des compliment de la reyne d'Espagne / Fuions ma chaste épouse / un tiran plein de feu..."
- P. 534-541 : "Gabriel vient t'en à moy / laisse l'angélique bande..."
- P. 526-532 : "Grace soit rendue / Au Dieu de la sus / de la bien venue / de son fils Jésus..."
- P. 37-41 : "Gabriel d'une vollée / du haut du ciel s'en vola..."
- P. 498-504 : "Ha, fragille que je suis / malheureuse désolée..."
- P. 373-380 : "Sur : Ha que le ciel est contraire à ma vie / Ha que ce jour est doux et agréable / de s'oposer à nos cruels tourments..."
- P. 221-224 : "Sur l'air : Il n'es rien de plus tendre / Il n'es rien de plus tendre / que l'amour du sauveur..."
- P. 181-192 : "Je veux en ce sainct cantique / reforcer ma voix..."
- P. 572-581 : "Je cheminois l'autre nuit / mon chemin vers Béthanie..."
- P. 287-291 : "Sur : J'entens desja le bruit des armes / J'entens desja la voix des anges / qui raisonne d'un chant gracieux..."
- P. 419-424 : "Laissez paistre vos baistes / pastoureaux par mons et par vaux..."
- P. 165-169 : "Sur l'air : Mon berger m'engage / Mon Dieu je m'engage / à n'estre plus volage..."
- P. 562-569 : "Marie en sa chambre seullete / dedans Yzaie lisoit / d'une volonté pure et nette / éxé virgo concepiet... / Or prions Dieu de foy entière / dévots peuples de la ferté..."
- P. 69-72 : "Sur l'air : Mon berger m'engage / Mon Dieu je m'engage / à n'estre plus volage..." (même noël que p. 165).
- P. 393-396 : "O nuit heureuse, nuit tant de foix désirée / nuit qui n'a point son chef voillé d'obscurité..."
- P. 253-260 : "Or la pure folie / d'aimer si ardamment / cette mortelle vie..."
- P. 518-524 : "Où est tu caché Collin / Qui est celui là qui m'apelle / C'est ton compagnon Robin..."
- P. 337-342 : "Medecine spirituelle sur O doux printemps roy des saisons / Prenez beaucoup d'humilité / n'épargnez point la charité..."
- P. 542-549 : "Puis que l'on ne m'a menée / à se sainct accouchement / je vais chercher compagnie / pour y aller promptement..."
- P. 245-251 : "Sur : Baisons nous belle cepandant / Puis que le fils de Dieu est né / chantons un chant mélodieux..."
- P. 490-496 : " Quoy ma voisine est tu fachée / dis moy pourquoy..."
- P. 397-402 : " Sur : Réveillez vous belle catin / Réveillez vous gais pastoureaux / qui menez paistre vos troupeaux..."
- P. 345-351 : "Sur : A l'arivée du cardinal / Révérons un jour si grassieux / qun dieu brillant d'amour a délaissé les cieux..."
- P. 305-311 : "Sur : Réveillez-vous belle catin / Réveillez-vous gais pastoureaux / qui menez paistre vos troupeaux..." (même noël que p. 397)
- P. 301-304 : "Sur : Je voudrais bien estre bergère / Resveillez vous belle bergère / venez voir un dieu qui est né..."
- P. 271-277 : "Sur : Il n'es rien qui résiste au pouvoir de l'amour / Rien ne se peut deffendre / du pouvoir de l'amour..."
- P. 233-243 : "Sur : Mon confesseur es rude / Baltazar / Rien ne vous meut o prince / de quitter vos pais..."
- P. 329-334 : "Sur : La bergère Aminte et le berger Tirsis / L'ange : / Sus qu'on se réveille / Bergers ourez les yeux..."
- P. 470-475 : "Si c'est pour oster la vie / à cet enfant nouveau né..."
- P. 436-445 : "Sus Gabriel qu'on volle / sur les ailles du vent..."
- P. 363-366 : "Sur : J'ay foison de dette et de proces / Sçavez vous mes aymables pasteurs / jusqu'où va l'exès de vos bonheurs..."
- P. 369-371 : "... en naissant / c'est le fils du grand Dieu des allarmes / tout puissant..."
- P. 145-148 : "Sur l'air de nostre cabale / Trois illustre mages / dont l'illustre front / fait connoistre ce qu'ils font..."
- P. 149-151 : "Sur l'air : Philis me conseille de quitter la treille / Poupon adorable / dedans une étable / vous avez voulu cacher vostre grandeur..."
- P. 111-120 : "Vous qui désirez sans fin / ouir chanter / que nostre Dieu est enclin / à escouter / nostre prière et complainte..."
- P. 478-489 : "Vous qui passez la voye / parmy ce monde icy / qun chaqun de vous voye / ce qu'endure aujourd'huy..."
- P. 432-434 : "Sur : Croyez moy hatons nous ma Silvie / Vous voyci pour finir nos allarmes / l'on vous voit o précieux enfant..."
- P. 261-267 : "Sur l'air : Aincy que parmi la prée / Venez peuples je vous prie / voir Marie..."
- P. 201-209 : "Dialogue de deux bergère sur le chant C'est le prince d'Orange / Jannette : / Veux tu venir bergère / voir un enfant nouveau..."
- P. 506-509 : "Voicy divine Marie / un ange qui vient des cieux..."

D’après l’étude des filigranes, le papier utilisé dans le volume provient vraisemblablement de deux régions : l’Auvergne, grande région papetière dont la production était largement diffusée aux XVIIe et XVIIIe siècles, et le Maine, une grande partie des feuillets portant la marque du papetier Olivier Chastelain, établi au XVIIe siècle à Loué, près du Mans. La provenance du manuscrit, qui avant 2004 se trouvait dans une propriété d’Anjou, permet également de considérer la généralité de Tours comme possible région d’origine.

Bibliographie

2004
Bibliothèque de Mes de T... provenant d'une propriété d'Anjou , vente, salle des ventes de Chinon, 15 novembre 2004, lot n° 279.

2018
Binoche et Giquello, Livres anciens et modernes, vente, Paris, hôtel Drouot, 25 mai 2018, p. 33, lot n° 88.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Laure Rioust (juillet 2018)