Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2430-2549

Grec 2445

Cote : Grec 2445  Réserver
Ancienne cote : Clément 2173
Ancienne cote : Dupuy 677
Ancienne cote : Rigault DCXXIII
Ancienne cote : Mediceus hist. 31
Ancienne cote : Ridolfi math.2
Collection poliorcétique : Onésandre, Élien le Tacticien, Mauricius, Urbicius, Athénée le Mécanicien, Biton, Héron d'Alexandrie, Apollodore de Damas, Philon de Byzance, Sextus Julius Africanus, Léon VI, Nicéphore Phocas, ainsi que des traités anonymes.
début du XVIème siècle
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Rome ?
232x330 mm.
I-III + I + (1-335) + (336-360) + I-III.

ECRITURE
La main principale est celle de Jean Sévère de Lacédémone (RGK II, 241), copiste actif à Rome au début du XVIème siècle (Canart). Le pinax au f. Ir ainsi que le titre ajouté en haut du f. 240r sont de la main de Nicolas Sophianos (RGK II, 437). Le manuscrit présente également des notes marginales attribuables à la main de Zacharie Calliergis (RGK II, A56) et d’autres en latin. Dans son édition du texte d’Onosandre, parue en 1599, Nicolas Rigault s’est appuyé sur deux manuscrits issus « de la bibliothèque Médicis ». Il s’agit des Paris. gr. 2442 et 2445 (et non du Vat. gr. 1164, modèle du Paris. gr. 2445). Il est donc possible que certaines notes marginales latines soient de sa main.
Surface écrite : 122x225 mm. Marge supérieure : 42 mm. Marge extérieure : 68 mm. Marge inférieure : 65 mm. Marge intérieure : 34 mm. 30 lignes par page.

DECORATION
Les titres sont rubriqués par le copiste principal. Les traités d’Athénée, Biton, Héron et Apollodore comportent sur les ff. 118v-160r un certain nombre de figures peintes représentant les machines de siège dont il est question. Le texte comme les figures sont copiés sur le manuscrit Vaticanus gr. 1164, datant du milieu du XIème siècle.

MATIERE
Papier filigrané du début du XVIème siècle. Le texte est exclusivement copié sur un papier portant la figure d’une sirène à deux queues dans un cercle, identifiée avec le modèle SIRENE 5 de Sosower. C’est le même filigrane que celui du codex de Salamanque Salam. gr. 54, dont une partie a été copiée par le même copiste.
A la suite du texte ont été ajoutés 25 feuillets restés blancs. Leur filigrane est celui d’une ancre non inscrite dans un cercle, qui entre dans la catégorie Briquet 440-446 (sans pour autant correspondre aux modèles proposés).

FOLIOTATION
La foliotation est inscrite à l’encre noire dans l’angle supérieur droit du texte. Elle présente un seul doublon pour le numéro 317 (le second f. 317r est vide). Les ff. 34v- 114v portent une pagination écrite au crayon dans un très grand module, et peu lisible.

CAHIERS
Le codex est composé exclusivement de quaternions réguliers pour la partie comportant du texte. Les trois derniers cahiers ajoutés à la fin et restés blancs sont respectivement un quaternion complet, un quaternion amputé de son dernier feuillet (on voit le talon) et un quinion.

SIGNATURES
Le copiste a placé des signatures de début de cahier, en lettres grecques, dans le coin supérieur droit. Certaines sont partiellement rognées. Les fins de cahiers sont toutes marquées par la présence d’une réclame inscrite perpendiculairement à la ligne du texte.

REGLURE
Réglure à pointe sèche type Leroy-Sautel 20D1.

RELIURE
Reliure de maroquin rouge sur ais de bois. Les plats sont encadrés d’un triple filet doré, et le centre porte les armes d’Henri IV, Roi de France et de Navarre, dans un collier de l’ordre du Saint-Esprit surmonté d’une couronne. Dans les coins, une fleur de lys dorée coiffée d’une couronne, et entre eux, le long du cadre, le monogramme royal couronné, doré également.
Le dos est également entouré d’un triple filet doré. Le titre inscrit en majuscules dorées est TACTICA / DIVERSO/RUM. En haut, le numéro 31, et tout en bas, la date 1604. Le reste est orné de la même alternance de H et de fleurs de lys couronnés. La cote 677 a été ajoutée à l’encre au milieu du dos. Les tranches sont dorées.

ESTAMPILLES
ff. 1r et 335v : grande estampille du premier quart du XVIIIème siècle, modèle Josserand-Bruno n. 5.

Historique de la conservation

Copié probablement à Rome dans la première moitié du XVIème siècle, ce manuscrit est peut-être une commande du Cardinal Ridolfi (Canart). Le modèle est le Vatic. gr. 1164, augmenté de notes tirées du Barb. gr. 276 par Nicolas Sophianos lui-même (voir éd. Wallraff p. XLI-XLII). Le fait que le pinax initial soit de la main de Nicolas Sophianos et non de Matthieu Devaris n’est pas une indication suffisante pour dater avec sûreté l’entrée du manuscrit dans la collection ridolfine d’avant 1533 (Muratore I, 70), mais concorde avec une datation assez ancienne. A. Dain propose de dater cette copie des alentours de 1525 (voir Dain p. 30).
La présence de notes de la main de Zacharie Calliergis dans les marges exclut pour D. Muratore que la copie de Jean le Lacédémonien ait été une commande directe du Cardinal Ridolfi. Le codex porte la cote 2 dans la section des manuscrits mathématiques de Ridolfi, numéro que l’on trouve indiqué à deux reprises au f. 1r. Le numéro de la caisse semble avoir changé, puisque l’on trouve, de deux mains différentes, la mention « quinta » et « della 4. Capsa ».Après la mort du cardinal, la bibliothèque passe à Pietro Strozzi, qui la fait venir en France, et de là à Catherine de Médicis.
La bibliothèque de la Reine est finalement déposée, après sa mort en 1589, dans un cabinet de la bibliothèque royale de Fontainebleau. Sur l’inventaire de décès de la Reine (Paris. lat. 14359 ff. 457r-482r), il porte le n. 29 de la section des manuscrits historiques, mais le n. 31 sur l’inventaire de 1597 (cf. la cote inscrite dans l’angle supérieur gauche du f. 1r). En 1594, la bibliothèque de Catherine de Médicis est intégrée à celle du roi. C’est à ce moment qu’un grand nombre de ces manuscrits reçoivent une reliure aux armes d’Henri IV.

Présentation du contenu


ff. 1-21r : Onésandros, Strategicos, éd. W.A. Oldfather, A.S. Pease, and J.B. Titchener, Aeneas Tacticus, Asclepiodotus, Onasander, Cambridge, Mass.: Harvard University Press, 1923 (repr. 1962), p. 368-526. Titre : Ὀνοσάνδρου στρατηγικός. Inc. Ἱππικῶν μὲν λόγων ἢ κυνηγετικῶν…, Expl. (35, 3, 3)… εἴτε μηθὲν ὧν ἔτυχεν• οὔ γε [. L’interruption du texte est notée dans la marge : ἐντεῦθεν λειπέται πολύ.
ff. 21r-30r : Elien, Technica tactica, éd. H. Köchly and W. Rüstow, Asclepiodotos' Taktik. Aelianos' Theorie der Taktik, Griechische Kriegsschriftsteller vol. 2.1, Leipzig Engelmann, 1855. Traduction la plus récente par Chr. Matthew. Inc (35, 3, 4) …] ὅπλων καὶ δυνάμεως ἱππικῆς παριππασίαν…, Expl. f. 29v καὶ τοῖς ἐναντίοις ἧτταν ἐπάγουσαι. ff. 29v: Appendice : σύνταξις ὁπλιτῶν τετράγωνος, ἔχουσα ἐντὸς καβαλλάριον, suivi d’un paragraphe avec le titre περὶ μέτρων. f. 30r : figure correspondante précédée d’une légende des différents symboles.
ff. 30v -34v : Onésandros, Strategicos, éd. W.A. Oldfather, A.S. Pease, and J.B. Titchener, Aeneas Tacticus, Asclepiodotus, Onasander, Cambridge, Mass.: Harvard University Press, 1923 (repr. 1962), p. 368-526. Inc (38, 5, 1) ] χαλεπαὶ δὲ αἱ πρὸς τοὺς ἀπεγνωσμένους πεῖραι μάχης…, expl. … ἀκινδύνου οὐκ ἀνόητος στρατηγός. Une note en grec en haut du f. 30v précise que « le début de ce traité manque », mais le détail de la lacune est ajouté par une main latine.
ff. 34v-114r : Mauricius, Strategicon, éd. G. T. Dennis et E. Gamillscheg, Das Strategikon des Maurikios, Corpus Fontium Historiae Byzantinae, Series Vindobonensis 17, Akademie der Wissenschaften, Vienne, 1981. Titre : Μαυρικίου στρατηγικὸν (suivi du pinax du Livre I). Inc. πῶς δεῖ γυμνάζειν τὸν καθ’ἕνα ἄνδρα ἐν ταῖς μελέταις. Expl. (12, 9)… ἢ ἄνθρωποι τοῦ φοσσάτου ἀγνοοῦντες περιπίπτωσιν (sic) ἐν αὐτοῖς.
ff. 113r-114v : Urbicius, Epitedeuma, éd. G. Geatrex, H. Elton et R. Burgess, « Urbicius’ Epitedeuma : An edition, translation and commentary », Byzantinische Zeitschrift vol 98, 2005, p. 35-74. Titre : Οὐρβικίου ἐπιτήδευμα. Inc. Αἱ μὲν προτεταγμέναι τάξεις..., Expl. … ἐν ἀκινδύνοις μελέταις καταφρονεῖν τῶν πολεμίων ἐθισθήσεται.
ff. 114v-122r : Athénée le Mécanicien, Mecanica, éd. Maurizio Gatto (dir.), Il Peri mechanematon di Ateneo meccanico. Edizione critica, traduzione, commento e note, Rome, Aracne editrice, coll. « Aio » (no 567), 2010. Titre Ἀθημαίου περὶ μεχανημάτων. Inc. Ὅσον ἐφικτὸν μὲν ἀνθρώπῳ τοὺς ὑπὲρ μηχανικῆς…, Expl. … ἀποστενοχωρούντων τὴν προθυμίαν τῶν μαθημάτων.
ff. 122v-127v : Biton, De la construction des machines de guerre et des catapultes, éd. A Rehm et E. Schramm, Bitons Bau von Belagerungsmaschinen und Geschützen, Abhandlungen der bayerischen Akademie der Wissenschaften, Philosoph.-hist. Abt. N.F. 2. Munich: Oldenbourg, 1929, p. 9-28. Titre : Βίτωνος κατασκευαὶ πολεμικῶν ὀργάνων καὶ καταπαλτικῶν. Inc. Λιθοβόλου ὀργάνου κατασκευὴν ἐπιβέβλημαι γράψαι…, Expl. … τὰ δὲ σχήματα καὶ τὰ μέτρα προγέγραπται / titre de fin Βίτωνος κατασκευαὶ πολεμικῶν ὀργάνων καὶ καταπαλτικῶν.
ff. 127v-129v : Héron d’Alexandrie, Chirobaliste, éd. V. Prou, La chirobaliste d'Héron d'Alexandrie, Notices et extraits des manuscrits de la Bibliothèque Nationale 26.2. Paris, 1877, p. 116-149. Titre : Ἥρωνος χειροβαλλίστρας κατασκευὴ καὶ συμμετρία. Inc. Γεγονέτωσαν κανόνες δύο πελεκινωτοὶ…, Expl. … ὕψος ἐχούσας δακτύλου τὸ ἥμισυ / titre de fin Ἥρωνος χειροβαλλίστρας κατασκευὴ καὶ συμμετρία.
ff. 130r-141v : Héron d’Alexandrie, Bélopoiica, éd. H. Diels et E. Schramm, Herons Belopoiika, Abhandlungen der preussischen Akademie der Wissenschaften, Philosoph.-hist. Kl. 2, Berlin Reimer, 1918, p. 5-55. Titre : Ἥρωνος κτησιβίου βελοποιικά. Inc. Τῆς ἐν φιλοσοφίᾳ διατριβῆς…, Expl. … τῶν ἄρα ΑΒ, ΒΓ δύο μέσαι ἀνὰ λόγον εἰσὶν αἱ ΑΖ, ΓΗ / titre de fin Ἥρωνος κτησιβίου βελοποιηκά.
ff. 142r-160r : Apollodore de Damas, Poliorcétique (extraits), éd. R. Schneider, Griechische Poliorketiker, Abhandlungen der königlichen Gesellschaft der Wissenschaften zu Göttingen, Philol.-hist. Kl. N.F. 10, no. 1. Berlin Weidmann, 1908 p. 8-50. Titre : ἐκ τῶν Ἀπολλοδώρου πολιορκητικά. Inc. Ἀνέγνων σου, δέσποτα, τὴν περὶ τῶν μηχανημάτων ἐπιστολὴν…, Expl. … ὑπογεγραμμένον πρῶτον σχῆμα.
ff. 160v-164r : anonyme, Sur la construction d’une machine de siège appelée Corbeau, Titre : Κατασκευὴ ἑλεπόλεως κόρακος λεγομένης. Inc. Ἡ ἑλέπολις αὕτη ἐκ τριῶν μερῶν τῶν μεγίστων..., Expl. … ὥστε καὶ τῆν κλίμακα περικρατεῖν, καὶ τὸν ῥώστακα μὴ ἐμποδίζον ἐν ταῖς ἐπικλήσεσιν. f. 164r vacat.
ff. 164v-183r : Philon de Byzance, Belopoiica, éd. H. Diels et E. Schramm, Philons Belopoiika, Abhandlungen der preussischen Akademie der Wissenschaften, Philosoph.-hist. Kl. 16. Berlin Reimer, 1919, p. 7-68. Titre : ἐκ τῶν Φίλωνος βελοποιικῶν, λόγος Δ. Inc. Φίλων Ἀρίστωνι χαίρειν…, Expl. … ἐπ’ ἄλλο μέρος τῆς μηχανικῆς.
ff. 183r-200r : Philon de Byzance, Parasceuastica et poliorcetica, éd. H. Diels et E. Schramm, Exzerpte aus Philons Mechanik B. VII und VIII, Abhandlungen der preussischen Akademie der Wissenschaften, Philosoph.-hist. Kl. 12. Berlin Reimer, 1920, p. 17-84. Titre : ἐπληρώθη τὸ τέταρτον. Inc. Φίλων Ἀρίστωνι χαίρειν : Πρῶτον μὲν δεῖ τοὺς οἰκοδομοῦντας πύργους…, Expl. … μάλιστα μηθὲν αὐτὸς ἀνήκεστον παθών.
ff. 200v-210v : Sextus Julius Africanus, Cestes , (fragments), éd. M. Wallraff et alii, Iulius Africanus. Cesti. The Extant Fragments, Die griechischen christlichen Schriftsteller der ersten Jahrhunderte, N.F. 18, De Gruyter, 2012. ff. 200v-201v : Pinax. Inc. f. 201v : Περὶ ὁπλίσεως. Καλὸν δὲ ἐν πᾶσι καὶ πόλεμον εἰδέναι. Expl. … οἴνῳ βρέχοντα, οἵῳ τρόπῳ καθ’ αὑτὸ ἀξ<ούγ>γιον […Le texte s’interrompt brusquement en haut du f. 210v, et le reste du quaternion est laissé vide pour compléter les chapitres manquants, comme le soulignent deux notes marginales. ff. 211-216 : vacat.
ff. 217r-218r : Anonyme, De re strategica, éd. G.T. Dennis, Three Byzantine Military Treatises, Corpus Fontium Historiae Byzantinae, Series Washingtonensis 25, Washington, D.C., Dumbarton Oaks, 1985, p. 10-134. Inc. …] μέλλουσι διαβήσεσθαι, εἴ τις τούτων ἐπιτήδειος ἡμῖν ἐστιν…, Expl. … ποιουμένους ἀλλὰ μὴ τὰ ἐκείνων ἐνδιαβάλλοντας.
ff. 218r-222v : collection anonyme de chapitres poliorcétiques. Titres f. 218r περὶ τῶν τῆς φάλαγγος ἀποτομῶν ; f. 218v : περὶ ὑποστροφῆς ἴλης τῆς λεγομένης σκυθικῆς ; f. 219v : περὶ βιγλῶν ; f. 221r : περὶ πυρσῶν ; f. 222r : περὶ φυλάκων.
ff. 222v-239v : Anonyme, De obsidione toleranda, éd. H. Van den Berg, Anonymus de obsidione toleranda (editio critica), Leiden, Brill, 1947. Titre : ὅπερ χρὴ πολιορκουμένης πόλεως στρατηγὸν πρὸς τὴν πολιορκίαν ἀντιτάττεσθαι· καὶ οἵοις ἐπιτηδεύμασι ταύτην ἀποκρούεσθαι. Inc. Ὅτι οὐ δεῖ ἀπαγορεύειν…, Expl. … πληρωθείη, ἐπὶ τῶι στόματι τοῦ λιμένος [… f. 240 vacat.
ff. 241r-303r : Léon VI le Sage, Tacticae Constitutiones (extraits), éd. G. Dennis, The Taktika of Leo VI, Dumbarton Oaks texts 12, Washington, D.C, Dumbarton Oaks, 2010. Titre (ajouté par Nicolas Sophianos dans la marge supérieure) : λέοντος ἐν Χ(ριστ)ῷ αὐτοκράτορος τῶν ἐν πολέμοις τακτικῶν σύντομος παράδοσις. Inc. ] πάντα ὄργανα..., Expl. … Χρὴ οὖν αὐτοῖς τότε προσβάλλειν[… suit ensuite un paragraphe déplacé. Une note marginale renvoie à l’édition de Jean de Meurs, p. 403 section 180.
ff. 303r-316v : Anonyme, De obsidione toleranda, éd. H. Van den Berg, Anonymus de obsidione toleranda (editio critica), Leiden, Brill, 1947. Titre : Περὶ καταστάσεως ἀπλήκτου, καὶ ὅτι ὁ στρατηγὸς ἀπὸ τοῦ πλήθους τῶν ὁπλιτῶν τῶν ἐν ταῖς ταξιαρχίαις τεταγμένων δύναται τὴν ὅλην τοῦ ἀπλήκτου διαγνῶναι καὶ ἀπαρτίσαι περίμετρον. Inc. Οἱ τῶν στρατηγῶν ἄριστοι καὶ πολλὴν ἐμπειρίαν…, Expl. … κατὰ τάξιν ὁδοιπορείτωσαν. ff. 317-319 : vacat. A la fin de la section 1, 5 figures en pleine page, dessinées à l’encre (ff. 307r-309r) et une page blanche (f. 309v).
ff. 320-335 : Nicéphore II Phocas, De velitatione bellica, éd. G. Dagron and H. Mihaescu, Le traité sur la guérilla (de velitatione) de l'empereur Nicéphore Phocas (963-969), Paris, Centre National de la Recherche Scientifique, 1986. Titre du chap. 9 : Περὶ τῆς κινήσεως τοῦ κούρσου καὶ ἀκολουθήσεως. Inc. Τοῦ στρατηγοῦ τοίνυν τὴν κίνησιν…, Expl. … ὁρᾷς τοὺς οἰκείους ἀγωνιζομένους[…
ff. 336-360 : vacat.

Bibliographie


Canart P., « Une copiste expansif : Jean Sévère de Lacédémone », Études de paléographie et de codicologie, n. 450, Cité du Vatican, 2008, p. 285-317.
Dain, A., La collection florentine des tacticiens grecs: essai sur une entreprise philologique de la renaissance, Les Belles Lettres, Paris, 1940.
Geatrex G., Elton H. et Burgess R., « Urbicius’ Epitedeuma : An edition, translation and commentary »,Byzantinische Zeitschrift, vol 98, 2005, p. 35-74.
Muratore D., La biblioteca del cardinale Niccolò Ridolfi, Hellenica 32, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2009.
Rigaultius N., Onosandre Strategicus, Paris, 1599.


Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :

Grec 2445. Onosandri strategicus (1) ; - Aeliani tactica (21) ; - Mauricii strategici libri XI. (34v) ; - Urbicii castrum mobile (113) ; - Athenaei de machinis (114) ; - Bitonis de constructione bellicarum machinarum et catapultarum (122v) ; - Heronis liber de constructione chirobalistae (127v) – Heronis Ctesibii belipoiïca (130) ; - Ex Apollodoro poliorcetica (142) ; - E Philonis belopoiïcis libri IV. et V. (164v) ; - Julii Africani cesti (200v) ; - Anonymi opusculum de obsidione toleranda : Ὅτι οὐ δεῖ ἀπαγορεύειν... (222v) ; - Leonis imp. tacticorum fragmenta (241) ; -[Nicephori] liber de re militari (303) ; - ejusdem capita varia de eodem (320).

XVIè siècle, papier. 335 feuillets. (Medic.- Reg. 2173.) Moyen format.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 29276. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 12527.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Anne Weddigen, Février 2018.