Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2430-2549

Grec 2535

Cote : Grec 2535  Réserver
Ancienne cote : Regius 3403 (noté par erreur 2403)
Ancienne cote : Montfaucon 619
Ancienne cote : Baluze 659
Recueil de fragments scientifiques, philosophiques et rhétoriques : Cléonide, Euclide, Pappus, Proclus, Manuel Bryenne, Héron d’Alexandrie, Nicolas Artabasdos Rhabdas, Jean Chrysostome, Damascius, Libanios.
autour de 1600.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
France ?
150-165x225 mm.
I + (1-147) + I.

ECRITURE
Ce volume est le produit de la réunion de divers fragments épars. Il ne présente aucune unité codicologique. Chaque fragment de texte est attribuable à une main différente, toutes sont anonymes.

DECORATION
Aucune décoration n’est à noter. L’usage de la rubrication est très limité. Les quelques figures géométriques ou techniques sont en général tracées à main levée et à l’encre noire.

MATIERE
Chaque unité codicologique présente ses propres filigranes, qui pour la plupart ne sont pas répertoriés. Dans l’ensemble, tous ces papiers ont vraisemblablement été produits autour de 1600, et pourraient être français. On trouve au ff. 1è-18 un pot avec les lettres BI ou BT sur la panse : ff. 25-26, deux B adossés surmontés d’un fleuron ; ff. 27-28 : des armoiries avec un nom de papetier sur un bandeau ; ff. 36-37, un pot avec les lettres CB sur la panse (celui-ci peut être rapproché du n. 882 dans le répertoire de R. Gaudriault, daté du début du XVIIème siècle) ; f. 39 : deux B adossés ; f. 80 sqq : une fleur à 5 pétales arrondis sur tige droite (à rapprocher peut-être du modèle Gaudriault 610 du tout début du XVIIème siècle) ; f. 108 : couronne à arceaux surmontée d’un fleuron ; ff. 119-120 : lettre B dans un écu, surmonté d’un fleuron et posé sur un bandeau portant le nom du papetier. Il s’agit vraisemblablement d’un filigrane de la famille troyenne Le Bé.

FOLIOTATION
Foliotation à l’encre noire dans l’angle supérieur droit. Cette foliotation uniformise la numérotation de l’ensemble du codex. Certains fragments conservent une foliotation ou une pagination antérieure : c’est le cas des ff. 13-18 qui sont également paginés 1- 30 et des ff. 31-34 également paginés 33-40.

CAHIERS
La composition des cahiers est très hétéroclite et reflète le caractère composite du codex. Les unités de cahiers recoupent globalement les unités textuelles : ff. 1-12 : senion, texte de Cléonide et Porphyre. ff. 13-21 : Binion, trois feuillets simples, bifeuillet, texte de Pappus. f. 22 : feuillet isolé, fragment autonome. ff. 23-26 : binion, dont le bifeuillet extérieur (23-26) a été relié à l’envers, autre fragment. ff. 27-30 : deux bifeuillets successifs, fragment. ff. 33-34 : binion, fragment. ff. 35-38 : Binion, fragment de Manuel Bryenne. ff. 39-40 : bifeuillet, fragment. ff. 41-47 : ternion augmenté d’un feuillet. Le ternion est plié à l’envers, si bien qu’il faut lire les ff. 41-43 après les ff. 44-46, Géométrie de Héron. ff. 48-107 : sept quaternions et un binion, traité de rhétorique. ff. 108-112 : ternion amputé d’un feuillet à la fin, Jean Chrysostome. ff. 113-116 : Binion, Damascius sur le Philèbe. ff. 117-128 : trois binions, Damascius sur le Phédon. ff. 129-147 : un binion, un senion, et trois feuillets indépendants dont le f. 145 monté sur talon (et qui semblent dans le désordre), Libanios.

SIGNATURES
Une seule unité codicologique comporte encore des traces de signatures de cahiers : il s’agit du traité de rhétorique. Seules les trois premières signatures en lettres grecques sont conservées aux ff. 48, 56 et 64, dans le coin inférieur droit.

REGLURE
Chaque unité présente une mise en page différente. De manière générale, la réglure est partout à pointe sèche et n’a pas laissé de traces visibles. La dernière section (ff. 129-147) comporte des lignes de justification tracées à l’encre rouge.

RELIURE
Reliure de parchemin sur ais de carton.

ESTAMPILLES
ff. 1r et 147v : estampille du premier quart du XVIIIème siècle, modèle Josserand-Bruno n. 6.

Historique de la conservation

Ce codex rassemble des papiers manuscrits épars, copiés par diverses personnes aux alentours de 1600. Le choix qui a été fait de relier ensemble leur donne une sorte d’unité, même s’il faut souligner qu’au cours de cette opération, les extraits de Pappus qui formaient une même unité codicologique ont été en partie séparés, ce qui ajoute un surcroit de désordre.
Les extraits des commentaires de Damascius à Platon ont été copiés sur le Paris. gr. 1822.
Au f. 129r, la mention « fragment » est possiblement de la main de Jean-Baptiste Hautin (Jackson). Il est donc possible que ce manuscrit ait fait partie de la collection de Jean-Baptiste Hautin II (fils de Jean-Baptiste Hautin I), dont les héritiers vendirent plus tard la bibliothèque manuscrite au début du XVIIIème siècle, principalement à John Moore et Etienne Baluze (voir Jackson).
La bibliothèque de Baluze fut vendue après sa mort à la bibliothèque du roi en 1719, soit après la rédaction du grand catalogue de Nicolas Clément en 1682. Ces volumes nouvellement entrés reçoivent une cote, non pas à la suite du dernier numéro attribué par Clément, mais issu d’une tranche de cotes non-attribuées dans un premier temps. Le catalogue manuscrit de Nicolas Clément (Paris. lat. 9355 et 9356) ne comporte pas de manuscrits 3403 à 3420, et celui-ci devient donc le Regius 3403. La cote 2403 qui figure sur le premier folio de garde est une erreur, puisque le numéro était déjà attribué par Clément. Il a donc été corrigé en 3403 au f. 1r.

Présentation du contenu


ff. 1-10r : Cléonide, Introductio harmonica, éd. H. Menge, Euclidis opera omnia, vol. 8. Leipzig, Teubner, 1916. Titre Κλεονίδου εἰσαγογῆς <ἁρμονικῆς> (titre presque effacé), Inc. Ἁρμονική ἐστιν ἐπιστήμη θεωρητική…, Expl. … ἐστὶ πραγματείας.
ff. 10r-12v : Euclide, Sectio Canonis, éd. H. Menge, Euclidis opera omnia, vol. 8, Leipzig Teubner, 1916. Titre (souligné au crayon) Περὶ φθόγγων. Inc. Εἰ ἡσυχία εἴη καὶ ἀκινησία… (prooimion), Expl. … οὐδὲ ἄρα τὸ ΑΒ ἐστι πολλαπλάσιον (sect. 11 l. 7).
ff. 13-21 : Pappus, Synagogè, livre 8, éd. F. Hultsch, Pappi Alexandrini collectionis quae supersunt, vol 3, Berlin, Weidmann, 1878. Plusieurs fragments dans le désordre se suivent, parfois interrompus par une page blanche qui n’interrompt jamais le texte. Certaines parties sont copiées deux fois. Titre Πάππου Ἀλεξανδρέως συναγωγῆς Η’. Περιέχει δὲ μηχανικὰ προβλήματα σύμμικτα ἀνθηρά. Inc. Ἡ μηχανικὴ θεωρία…. Au f. 17v, le texte s’interrompt après ἡ κύλισις αὐτῶν γένηται, par la mention Τοῦ αὐτοῦ Πάππου Ἀλεξανδρέως, βιβλίον Β, mais continue comme dans l’édition. Le f. 22v se termine exactement au même endroit que avant l’interruption du f. 17v.
ff. 23-26 : Proclus, Hypotypose, éd. C. Manitius, Procli Diadochi hypotyposis astronomicarum positionum, Leipzig Teubner, 1909 (repr. 1974). Il faut lire dans l’ordre : f26, 24, 25, 23. Inc. f. 26r …] ἐπ’ αὐτοῦ ὡσαύτως. δῆλον (Chap. 5, sect. 75 l. 3), Expl. … ἐν τῷ ἐπιπέδῳ τοῦ διὰ μέσων [… (chap 5, sect. 98 l. 12)
ff. 27-30 : Pappus, Synagogè, livre 8, éd. F. Hultsch, Pappi Alexandrini collectionis quae supersunt, vol 3, Berlin, Weidmann, 1878. Inc. p. 1088 l. 23 γωνία. τούτων γενομένων ἐκκείσθω κύκλος ἴσος…, Expl. … ἡ τοῦ ΑΒ κύκλου περιφέρεια πρὸς τὴν τοῦ ΓΔ [… (p. 1106 ligne 2).
ff. 31-34 : ff. 27-30 : Pappus, Synagogè, livre 8, éd. F. Hultsch, Pappi Alexandrini collectionis quae supersunt, vol 3, Berlin, Weidmann, 1878. Inc. p. 1076 l. 1 ...]καὶ ἐν ἑνὶ γίνεσθαι ἐπιπέδῳ…, Expl. …τῷ ὑποκειμένῳ ἐπιπέδῳ,καὶ δοθεῖσα ἔσται [ (p. 1088 l. 23). Il ne manque que quelques mots pour effectuer le raccord avec le f. 27r.
ff. 35-38 : Manuel Bryenne, Harmonica, éd. G.H. Jonker, The Harmonics of Manuel Bryennius, Groningen, Wolters-Noordhoff, 1970. Inc. Livre III chap. 11 …] τέσσαρες• ἐπισυναφή, ὑποσυναφή, παραδιάζευξις καὶ ὑπερδιάζευξις…, expl. fin du livre III … σὺν θεῷ ἐν τοῖς ἔμπροσθεν <ὡς οἷόν τε ἄρα γε ἦν ἡμῖν> ἐξεθέμεθα, avec le diagramme astronomique au f. 38v.
ff. 39-40 : Proclus, Hypotypose, éd. C. Manitius, Procli Diadochi hypotyposis astronomicarum positionum, Leipzig Teubner, 1909 (repr. 1974). Inc. …] ὁ ἥλιος οὔπω μέν ἐστιν ἐν τῷ τροπικῷ σημείῳ… (Chap. 7, sect. 40 l. 2), Expl. … ὑποθέσεις τῶν πέντε πλανήτων[… (Chap 7, sect. 45 l. 4). F. 40 vacat.
ff. 41-46 : Héron d’Alexandrie, Géometrica, éd. J.L. Heiberg, Heronis Alexandrini opera quae supersunt omnia, vol. 4, Leipzig Teubner, 1903. Titre au f. 44r : Ἥρωνος εἰσαγωγαὶ τῶν γεωμετρουμένων. Inc. Ἡ ἐπίπεδος γεωμετρία συνέστηκεν…, Expl. f. 43v … καὶ ἔστι καὶ οὕτως γῆς μοδίων ιβ [… (Chap. 7, col. 2, sect. 7a l. 11).
f. 47 : Nicolas Artasbasdos Rhabdas, Lettre arithmétique adressée à George Khatzyce, éd. P. Tannery, "Sciences exactes chez les Byzantins", Mémoires scientifiques, éd 4 (1920), pp. 86-116. Titre (complété dans la marge supérieure par une autre main) : Παράδοσις σύντομος καὶ σαφεστάτη τῆς ψηφοφορικῆς ἐπιστήμης, σχεδιασθεῖσα ἐν Βυζαντίδι τῇ Κωνσταντίνου, παρὰ Νικολάου Σμυρναίου Ἀρταβάσδου ἀριθμητικοῦ καὶ γεωμέτρου τοῦ Ῥαβδᾶ, αἰτήσει τοῦ πανσεβάστου ἐπὶ τῶν δεήσεων κυροῦ Γεωργίου τοῦ Χατζύκη, ῥᾴστη τοῖς ἐθέλουσι ταύτην μετελθεῖν, ἥτις καὶ ἔχει οὕτως. Inc. chap. 1 sect 1 l. 12 : [Δεῖ] τὸν βουλόμενον μετελθεῖν τὴν τῶν ἀριθμῶν ἐπιστήμην [τοῦτον τὸν τρόπον προχωρῆσαι] πρῶτον μὲν…, Expl. … προσαγορεύομεν ἀριθμούς. Ταὐτὰ δὲ [… ( début du Chap 4).
ff. 48-107 : Anonyme, traité de Rhétorique, adressé à un certain Lazare (φιλομαθέστατε Λάζαρε). Inc. <Π>ερὶ τῆς συντάξεως τοῦ λόγου…, Expl. f. 105r … Περὶ τῆς συντάξεως τοῦ λόγου μεμνημένο[…] σχέσεως. ff. 105v-108 : vacat.
ff. 108-112 : Jean Chrysostome, Homélies sur l’évangile de Matthieu, Homélie 50, éd. J.-P. Migne, Patrologiae cursus completus (series Graeca) (MPG), vol 57. f. 108 : titre latin : Jo. Chrysostomi Convio in X. cap. Evangelii secundum Matthaeum, de migratione ex urbibus inhospitis. f. 109 : Titre : τοῦ ἐν ἁγίοις πατράσι ἡμῶν Ἰωάννου τοῦ Χρυσοστόμου εἰ τὸ ῥητὸν τοῦ κατὰ Ματθαῖον Ἐυαγγελίου. Inc. (chap 10) εἶπεν ὁ κύριος τοῖς ἑαυτοῦ μαθηταῖς... A la troisième ligne commence le texte Καταφρονῶμεν τοίνυν θανάτου… (p. 403 l. 4). Expl. … μεταδῷ ἡμῖν τῶν αἰωνίων ἀγαθῶν, χάριτι καὶ φιλανθρωπίᾳ τοῦ Κυρίου ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ, ᾧ ἡ δόξα καὶ τὸ κράτος εἰς τοὺς αἰῶνας τῶν αἰώνων. Ἀμήν. (p. 4o4 ll. 56-58).
ff. 113-116 : Damascius, Commentaire sur le Philèbe de Platon, éd. G. Van Riel et alii, Commentaire sur le "Philèbe" de Platon, Paris, Les Belles Lettres, 2008. Inc. § 78 l. 12 …] καὶ τὸ τέλειον ἐπιγενέσθαι. Expl. §96 l. 4 … καὶ τοῦ ἀγαθοῦ περιγενέσθαι[…. En haut du f. 113r, une note postérieure indique : CR 753 p. 482 lin 9 Olympiodori scholia in Philebum Platonis.
ff. 117-128 : Damascius, Commentaire sur le Phédon de Platon, éd. L. G. Westerink, The Greek Commentaries on Plato's Phaedo, vol 2, North-Holland Publ. Co., Amsterdam, 1977. Il s’agit des notes attribuées au second étudiant, appellé Damascius II par Westerink. Inc. Sect. 110 l. 3 (p. 347) …]ὀρέξεις τοιαύτας καὶ δυνάμεις…, Expl. sect. 157 l.4 (p. 371) …τὰς ψυχὰς ἀναγομένας τὸν παιᾶνα ᾄδειν. En haut du f. 117r, une note postérieure indique : CR 753 p. 468 lin 22 Olympiodori scholia in Phaedonem Platonis.
ff. 129-147 : Libanios, declamatio 17, éd. R. Foerster, , vol. 6, LeipzigTeubner, 1911. Titre : Οὐκ ἀντεῖπε τῷ Φιλίππῳ γινομένῳ ἀμφικτύονι ὁ Αἰσχίνης μόνος πεμφθεὶς πυλαγόρας καὶ ἐπανελθὼν κρίνεται δημοσίων ἀδικημάτων. Inc : Οὐκ ἦν, ὡς ἔοικεν, Αἰσχίνῃ ἀρκοῦν…, Expl. (sect 61 l. 8)…καὶ ποιῆσαι Φίλιππον ἀμφικτύονα […

Bibliographie


Jackson D., “The Greek Manuscripts of John Moore and Etienne Baluze”, Codices Manuscripti, 54/55, 2006, pp. 29-42.


Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :

Grec 2535. Cleonidae [Euclidis] isagoge harmonica (1) ; - Pappi Alexandrini mechanicorum problematum libir I et II, fine mutili (13) ; - Fragmenta mathematica, harmonica et astronomica (20) ; - Heronis isagoge geometricae pars (44) ; - Nicolai Artavasdae Rhabdi arithmeticae fragmentum (47) ; - Anonymi grammatica, ad Lazarum amicum : Περὶ τῆς συντάξεως τοῦ λόγου... (48) ; - S. Johanni Chrysostomi homilia in illud ; Cum vos persecuti fuerint homines (109) ; - Olympiodori in Platonis Philebum et Phaedonem commentarii fragmenta (113) ; - Libanii oratio, Demosthenis nomine, adversus Aeschinem, fine mutila (129).

XVIè siècle, papier. 147 feuillets. (Baluze.- Regius 2403.) Petit format.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 30013. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 33584.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Anne Weddigen, Novembre 2017.