Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2430-2549

Grec 2532

Cote : Grec 2532  Réserver
Ancienne cote : Clément 3221
Ancienne cote : Dupuy 1632
Ancienne cote : Rigault MCCCCXCVII
Ancienne cote : Mediceus math. 21
Ancienne cote : Ridolfi Math. 10 (quarta ou quinta)
Ancienne cote : Ridolfi math. 10
Collection de musicographes : Aristide Quintilien, Anonymes de Bellermann, , Dionysios [=Ps-Bacchius*]. Mésomède de Crète.
fin du XVème siècle.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Italie.
143x210 mm.
I-IV + (1-V) + VI-IX.

ECRITURE
Le codex est dû entièrement au copiste Démétrios Chalcondyles (RGK II, 138), qui a émigré dès 1447 en Italie auprès du Cardinal Bessarion.
Surface écrite : 82×150 mm. Marge supérieure : 25 mm. Marge externe : 35 mm. Marge inférieure : 38 mm. Marge interne : 21 mm. 24 lignes par page.

DECORATION
Aucune décoration particulière. Les titres du traité d’Aristide Quintilien et de celui de Bacchius l’Ancien sont rubriqués.

MATIERE
Manuscrit de papier qui présente trois filigranes. Le filigrane principal (des ff. 9 à 88), représente un aigle à une tête, couronné, aux serres visibles dessinées de deux traits. Le modèle correspond au n. 81 dans le répertoire de Briquet, attesté à Pise en 1475. La toute fin du codex présente un filigrane d’échelle, dessinée à deux traits. Le modèle le plus proche se trouve dans le répertoire en ligne de Piccard, IT5235-PO-122760, attesté à Milan en 1474. Les pages du premier cahier ont un filigrane de balance à plateaux triangulaires, inscrite dans un cercle, avec un anneau de suspension double semble-t-il. Les répertoires ne proposent de parallèles satisfaisants..

FOLIOTATION
Foliotation à l’encre noire dans le coin supérieur droit.

CAHIERS
Le codex se compose de quatorze quaternions réguliers. Le dernier quaternion ne comporte de texte que sur les trois premiers folios, le reste du quaternion vient former une partie de la garde inférieure.

SIGNATURES
Pas de signatures de cahier. En revanche, le copiste appose systématiquement une réclame de fin de cahier, très courte, écrite perpendiculairement à la dernière ligne de texte, dans le coin intérieur de la marge inférieure.

REGLURE
Réglure à pointe sèche qui n’a laissé aucune trace visible.

RELIURE
Reliure en carton réalisée au XIXè siècle. Les plats sont marbrés de violet à l’origine, mais se décolorant sur les bords vers un brun-jaune. Sur le dos de maroquin rouge, le chiffre de Louis-Philippe et, en lettres dorées, SCRIPTORES DE MUSICA. Le nom du relieur est caché par l’étiquette portant la cote actuelle.

ESTAMPILLES
ff. 1r et 99v : estampille du début du XVIIè siècle, modèle Josserand-Bruno n. 1.

Historique de la conservation

Copié en Italie à la fin du XVème siècle, ce manuscrit appartient d’abord au marchand et érudit Janus Lascaris, avant d’entrer dans la collection mathématique de la bibliothèque du Cardinal Ridolfi. L’élève de Lascaris et bibliothécaire du Cardinal Ridolfi, Matthieu Devaris, a indiqué en haut du premier folio de garde (II maintenant) le contenu de l’ouvrage : Aristide Quintilien, Autre traité sur la musique, Bacchius l’ancien. Juste en dessous, un ajout de sa main : ἐπὶ τέλει δὲ τῆς βίβλου ἐστι καὶ ὕμνος τις οὗ ἀρχὴ, γῆ καὶ πόντος καὶ πνοιαί· ἐστι δὲ εἰς ἥλιον ὁ ὕμνος :~ καὶ πλέον οὐδέν. Au-dessus de cette inscription, « n°10 », cote qui correspond à la lista di stima publiée par De Nolhac (voit Jackson). En dessous, la cote du manuscrit dans la bibliothèque Ridolfi : X – quinta. Le numéro de la caisse semble avoir changé, puisque la même cote est répétée juste en dessous, à côté du monogramme de Lascaris, avec la mention "4a".
Après la mort du cardinal, la bibliothèque passe à Pietro Strozzi, qui la fait venir en France, et de là à Catherine de Médicis.
La bibliothèque de la Reine est finalement déposée, après sa mort en 1589, dans un cabinet de la bibliothèque royale de Fontainebleau. Sur l’inventaire de décès de la Reine (Paris. lat. 14359 ff. 457r-482r), il porte le n. 21. En 1594, la bibliothèque de Catherine de Médicis est intégrée à celle du roi.

Présentation du contenu


ff. 1r-75 : Aristide Quintilien, De musica, livres I-III, éd. R.P. Winnington-Ingram, Aristidis Quintiliani de musica libri tres, Leipzig, Teubner, 1963.
ff.1r-28v : Livre I, Ἀριστείδου τοῦ Κοιντιλιάνου περὶ μουσικῆς βιβλίον πρῶτον, expl. ὁ τεχνικὸς τῆς μουσικῆς πεπέρασται λόγος (pas de titre de fin). ff. 28v-52r : Livre II, inc. <Τ>ὸ δὲ μετὰ τοῦτο δεόντως..., expl. διεγερητικὸν δ’ἐστὶ τοῦτο καὶ ἥπιον (pas de titre de fin). ff. 52r-75r : Livre III, inc <Τ>ὰ μὲν δὴ παιδείας τε καὶ..., expl. μιᾷ καταθέσθαι. F. 75v : vacat.


ff. 76r- 87 : Anonyme (dit de Bellermann), éd. D. Najock, Drei anonyme griechische Traktate über die Musik (Eine kommentierte Neuausgabe des Bellermannschen Anonymus), Göttinger Musikwissenschaftliche Arbeiten, vol. 2, 1972 : Inc. ῥυθμὸς συνέστηκεν ἔκ τε ἄρσεως... expl. κῶλον ἐξάσημον (+ signes). F. 87v : vacat.


ff. 88r-98r : Bacchius* = Dionysos, Technica musica, éd. . C. Terzes, Διονυσίου <Τέχνη μουσική>, Βιβλιοθήκη Μανούση 11, Athènes : Academy of Athens, 2010 : Eἱσαγογὴ τεχνῆς μουσικῆς Βακχείου τοῦ γέροντος, expl. 97v κριτηρίω ἄλλων οὕτως. On trouve au début du f. 98r l’épigramme qui accompagne ordinairement ce traité (Mathiesen p.245).


ff. 98r-99r : Mésomède de Crète, Hymnes à Calliope, au Soleil et à Némésis. Seules les deux premiers sont pourvus de notation musicale et d’indications métriques, et le deuxième seulement jusqu’au début du vers 13. Ed. E. Heitsch, Die griechischen Dichterfragmente der römischen Kaiserzeit, vol. 1, Göttingen, 1963, pp. 25-32. En tant que partition, voir l’édition de E. Pöhlmann et M. West, Documents of Ancient Greek Music, Oxford Clarendon Press, 2001.

Bibliographie


Jackson D., « An Old Book List Revisited: Greek Manuscripts of Janus Lascaris from the Library of Cardinal Niccolò Ridolfi », Manuscripta, 43-44, 1999, p. 77-133.
Mathiesen, T.J., Ancient Greek Music ; A catalogue Raisonné of Manuscripts, répertoire international des sources musicales, Vol 11, Munich, 1988.
Muratore D., La biblioteca del cardinale Niccolò Ridolfi, Hellenica 32, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 2009.


Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :

Grec 2532. Aristidis Quintiliani de musica Libri III (1) ; - Anonymi opusculum de re musica : Ῥυθμὸς συνέστηκεν... (76) ; - Bacchi senioris isagoge musica cum Dionysii musici epigramm. et hymnis (88).

XVè siècle, papier. 99 feuillets. (Medic.- Reg. 3221.) Petit format.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 29295. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 16225.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Anne Weddigen, Octobre 2017.